2,3,4-triméthylpentane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2,3,4-triméthylpentane
Représentations du 2,3,4-triméthylpentane
Représentations du 2,3,4-triméthylpentane
Représentations du 2,3,4-triméthylpentane
Identification
Nom IUPAC 2,3,4-triméthylpentane
No CAS 565-75-3
No EINECS 209-292-6
Apparence Liquide
Propriétés chimiques
Formule brute C8H18  [Isomères]
Masse molaire[1] 114,2285 ± 0,0077 g/mol
C 84,12 %, H 15,88 %,
Propriétés physiques
fusion −109,35 °C
ébullition 113,47 °C [2]
Point critique 2 730 kPa [3], 293,26 °C [2]
Point triple −109,52 °C
Thermochimie
S0gaz, 1 bar 427,2 J·K-1·mol-1
S0liquide, 1 bar 329,32 J·K-1·mol-1
ΔfH0gaz -217,4 kJ·mol-1
ΔfH0liquide -255,2 kJ·mol-1
Δfus 9,27 kJ·mol-1
Δvap 32,36 kJ·mol-1
Cp
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Facilement inflammable
F
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
33
   1262   
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le 2,3,4-triméthylpentane, de la famille des hydrocarbures et de formule brute C8H18. C'est un des isomères de l'octane. C'est un liquide très inflammable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b (en) Iwona Owczarek et Krystyna Blazej, « Recommended Critical Temperatures. Part I. Aliphatic Hydrocarbons », J. Phys. Chem. Ref. Data, vol. 32, no 4,‎ 4 août 2003, p. 1411 (DOI 10.1063/1.1556431)
  3. (en) Iwona Owczarek et Krystyna Blazej, « Recommended Critical Pressures. Part I. Aliphatic Hydrocarbons », J. Phys. Chem. Ref. Data, vol. 35, no 4,‎ 18 septembre 2006, p. 1461 (DOI 10.1063/1.2201061)
  4. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 3, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-859-4)