Šarkamen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Šarkamen
Шаркамен
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Timočka Krajina, Negotinska Krajina
District Bor
Municipalité Negotin
Démographie
Population 296 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 44° 15′ 00″ N 22° 21′ 00″ E / 44.25, 22.3544° 15′ 00″ Nord 22° 21′ 00″ Est / 44.25, 22.35  
Altitude 205 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Šarkamen

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Šarkamen

Šarkamen (en serbe cyrillique : Шаркамен) est un village de Serbie situé dans la municipalité de Negotin, district de Bor. Au recensement de 2011, il comptait 296 habitants[1].

Ruines romaines[modifier | modifier le code]

Šarkamen abrite des ruines romaines datant de la Tétrarchie. Il s'agit d'un complexe résidentiel s'étendant sur 25 hectares, découvert par Dragoslav Srejović, qui en a commencé l'examen en 1994[2]. Cette résidence est probablement une commande de Maximin II Daïa, qui l'aurait fait construire pour s'y retirer après son abdication. Les fouilles dans un mausolée ont mis au jour les bijoux d'une femme de très haut rang ; il s'agirait de ceux de la mère de Maximin, vénérée comme celle de l'empereur Galère, sœur de ce dernier et dont le nom ne nous est pas parvenu[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
836 821 772 672 590 496 374[4] 296[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Serbes 369 98,66
Croates 1 0,26
Hongrois 1 0,26
Valaques 3 0,26
Inconnus/Autres[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (en) « Romuliana », sur http://www.atrium-media.com (consulté le 20 septembre 2011)
  3. (en)[PDF] « Julia Valeva - Empresses of the fourth and fifth centuries : imperial and religious conographies », sur http://www.ni.rs, Site officiel de la Ville de Niš (consulté le 20 septembre 2011)
  4. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  5. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]