Éternuement inversé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'éternuement inversé ou rétroéternuement ou encore « internuement » (reverse sneezing en anglais) est un phénomène respiratoire normal chez les chiens, qu'on observe particulièrement chez les brachycéphales. Il se manifeste par une inspiration bruyante et difficile d'une durée pouvant atteindre plusieurs minutes. Ce phénomène apparaît la plupart du temps lorsque le chien est endormi ou immédiatement après une longue sieste. Il se peut que d'autres soient sujet à cet évènement suite à une activité de jeu, d'exercice ou un repas. Cependant, ces épisodes restent aléatoires. Bien que les chiens les plus petits soient sensiblement plus susceptibles de faire un éternuement inversé, n'importe quel chien, indépendamment de la taille, peut en être sujet.

On note également l'existence d'un parasite, Pneumonyssoides caninum, acarien vivant dans les cavités nasales du chien et dont l'un des signes d'appel est l'apparition de reverse sneezing. le diagnostic de certitude se fait par visualisation des parasites à l'endoscopie, cependant ce parasite craignant la lumière il faut introduire l'endoscope éteint dans les cavités nasales et l'allumer ensuite afin de ne pas le faire fuir. Ces parasites sont relativement fréquents chez les chiens de chasse en Suède.

Immédiatement après l'arrêt d'un reverse sneezing, le chien reprend un comportement normal.

L'internuement existe aussi, dans des cas extrêmement rares, chez l'humain. Il se présente sous forme d'un éternuement intérieur. La personne avale alors nombre de bactéries, ce qui peut amener à une légère déficience du système immunitaire, ces bactéries attaquant les globules blancs. Cette maladie respiratoire est génétique, mais se déclenche généralement après un choc émotionnel violent. Si aucun choc émotionnel n'a lieu au cours de la vie de personne malade, les bactéries restent bloquées en métaphase II (étape de la mitose) et le malade n'internuera jamais.

L'internuement humain, comme chez le chien, peut être dû à un parasite. Ces parasites sont relativement fréquents chez les chasseurs suédois.[réf. nécessaire]

Liens externes[modifier | modifier le code]