Ægir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour le satellite de Saturne de même nom, voir Ægir (lune)

Sur les autres projets Wikimedia :

Ægir entouré de ses neuf filles brassant une immense cuve de bière.

Ægir (« mer » en vieux norrois) est un géant de la mythologie nordique, personnification de la mer.

Il porte également les noms de Hler[1] et de Gymir[1],[2].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Il est l'époux de Rán, et père de neuf filles qui personnifient les vagues[3].

Selon la Saga des Orcadiens[4], Hler / Ægir est le fils de Forniot, et le frère de Loki (le feu) et de Kari (le vent).

Le dieu de la Mer ?[modifier | modifier le code]

Ægir est mentionné dans les þulur[5] parmi les géants[6], et il ne figure pas dans les listes des Ases. Toutefois, ses relations amicales avec les Ases (alors que les géants sont traditionnellement les ennemis des dieux), et le fait que sa femme, Rán, figure dans l'énumération des déesses Ases[6] font qu'il est parfois assimilé à un dieu par les auteurs modernes.

Quoi qu'il en soit, son lien avec la mer est attesté. Son nom même signifie « mer » et est utilisé pour former des kenningar désignant la mer : faðir Ægisdætra « père des filles d'Ægir », í Ægis kjafta « dans les mâchoires d'Ægir » (c'est-à-dire sous la mer)[1].

L’hôte des dieux[modifier | modifier le code]

Ægir est aussi présenté à plusieurs reprises comme l'hôte des dieux, aux deux sens du terme.

Dans le Skáldskaparmál, Snorri Sturluson le décrit comme un homme, grand magicien, habitant l’île de Hlésey. Invité à un banquet à Ásgard, il s’entretient avec son voisin de table Bragi, qui lui raconte de nombreux mythes, notamment ceux à l’origine de kenningar.

Trois mois plus tard, c’est lui qui reçoit tous les dieux et déesses (à l’exception de Thor) ainsi que des Alfes[7]. Ægir a brassé la bière dans le chaudron que Thor et Týr sont allés chercher chez Hymir[8]. Lors de ce festin, de l’or brillant éclaire la halle comme du feu, la nourriture et la bière se servent toutes seules, et les serviteurs d’Ægir, Fimafeng et Eldir, sont dignes de louanges.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Dans la culture populaire moderne[modifier | modifier le code]

Dans la bande dessinée Thorgal, le héros éponyme porte le nom de famille que les Vikings lui ont donné : Ægirson, fils d'Ægir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Skáldskaparmál, 1, 25.
  2. Lokasenna, introduction
  3. Skáldskaparmál, 25, 33, 61
  4. Cf la Saga des Orcadiens, chapitre introductif
  5. Ce sont des listes de synonymes et de noms.
  6. a et b Skáldskaparmál, 75.
  7. Lokasenna ; Skáldskaparmál, 33.
  8. Hymiskvida.