Zone contiguë

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les zones maritimes du droit international de la mer

La zone contiguë[1] est un espace maritime s'étendant, au-delà de la mer territoriale, jusqu'à 24 milles marins (44 448 mètres) des côtes depuis la ligne de base droite, où l'État côtier a le pouvoir d'exercer des droits de douane et de police : droits de poursuite et d'arrestation dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants, le trafic d'immigrants illégaux et la fraude fiscale et douanière. L'État n'y exerce cependant pas sa pleine souveraineté, faisant uniquement respecter ses lois nationales dans le domaine des douanes, de la fiscalité, de la santé et de l'immigration[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou contigüe selon l'orthographe de 1990
  2. Hüseyin Pazarci, La délimitation du plateau continental et les îles, Faculté des sciences politiques de l'Université d'Ankara, , p. 221

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]