Zoltán Székely

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Szekely.
Dans le nom hongrois Székely Zoltán, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Zoltán Székely, où le prénom précède le nom.
Zoltán Székely
Description de cette image, également commentée ci-après
Székely à gauche, avec Chaliapine (1931)

Naissance
Kocs, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Décès (à 97 ans)
Banff, Drapeau du Canada Canada
Activité principale violoniste
Activités annexes Compositeur
Formation Académie Franz Liszt
Maîtres Jenő Hubay, Leo Weiner, Béla Bartók

Répertoire

Zoltán Székely, né le à Kocs (Autriche-Hongrie, aujourd'hui en Hongrie) et mort le à Banff au Canada, est un violoniste et compositeur hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Székely étudie à l'Académie Franz Liszt de Budapest de 1915 à 1921 ; le violon avec Jenő Hubay et la composition avec Leo Weiner et Béla Bartók, accompagné de son ami le violoncelliste Pál Hermann (Paul Hermann, 1902–1944). Un jour de 1918 dans le tram, Hermann rencontre Zoltán Kodály et lui donne le manuscrit d'un trio écrit par Székely. Kodály prend la partition pour l'étudier, et c'est ainsi que les deux étudiants deviennent aussi élèves de Zoltán Kodály[1].

En tant que violoniste, après ses études, il se produit au concert avec Béla Bartók dès le dans un programme où figure la Sonate pour violon et piano en sol mineur de Debussy[2].

Székely compose essentiellement de la musique de chambre et fonde le Trio Székely avec Pál Hermann et le pianiste Géza Frid.

En janvier 1932 il crée la seconde Rhapsodies pour violon et orchestre (sz. 90) de Bartók avec Pierre Monteux à la tête de l'Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam.

À partir de 1937, il vit aux Pays-Bas où il joue comme soliste, membre du Quatuor Hongrois fondé deux ans plus tôt à Budapest, et premier violon du Concertgebouw sous la direction de Willem Mengelberg. Il commande à Béla Bartók son second Concerto pour violon (Sz. 112), que le compositeur lui dédie. La création est donnée par Székely lui-même le , au Concertgebouw avec Mengelberg[3].

En 1950, il émigre aux États-Unis.

En 1981, il est distingué comme professeur honoraire de l'Académie Franz Liszt, pour le centenaire Bartók.

Il décède le à Banff où il était artiste en résidence depuis 1973, y développant la vie musicale de la province.

Le Concours international de quatuor à cordes de Banff est un prix créé en son honneur qui distingue des ensembles de Quatuors à cordes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour violon seul, opus 1 (1919)
  • Polyphon et homophon, pour violon et violoncelle, opus 2
    1. Andante espressivo
    2. Con fuoco
  • Quatuor à cordes (1937)
  • Danses roumaines de Béla Bartók, transcription pour violon et piano (pub. 1939, New York Boosey & Hawkes)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Sonate (Capriccio Records 10847)
  • Polyphon et homophon (Hänssler Classic 93301)
  • Mozart, Schubert, Beethoven, Bartok, etc. - Quatuor Hongrois (Music and Art CD-1161 [8CD])

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Kenneson, Székely and Bartók: The Story of a Friendship Amadeus Press, 1994 (ISBN 0-931340-70-5).

Liens contextuels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]