Zhoubi Suanjing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Géométrique la preuve du théorème de Pythagore à partir de la Zhoubi Suanjing

Le Zhoubi Suanjing, ou Chou Pei Suan Jing, (周髀算經,周髀算经) est l'un des plus anciens textes mathématiques chinois et il fait partie des Dix Canons du calcul. « Zhou » fait référence à l'antique dynastie des Zhou (周) c. 1046-771 av JC ; « Bi » signifie cuisse et selon le livre, il se réfère au gnomon du cadran. Le livre est consacré à l'observation astronomique et au calcul. La mention « Suan Jing » ou « classique de l'arithmétique » a été ajoutée plus tard en l'honneur de la prouesse en mathématiques que représente ce livre[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

'Zhoubi Suanjing

Ce livre date de la période de la Dynastie Zhou (1046 BCE - 256 avant notre ère), mais la compilation et l'ajout de matériel se sont poursuivis sous la Dynastie Han (202 av J-C - 220 de notre ère). C'est un recueil anonyme de 246 problèmes rencontrés par le Duc de Zhou et son astronome et mathématicien, Shang Gao. Chaque question est accompagné de sa réponse numérique et de l'algorithme arithmétique correspondant. Ce livre contient l'une des premières preuves du théorème de Pythagore.

Les commentateurs tels que Liu Hui (263 EC), Zu Gengzhi (début du sixième siècle), Li Chunfeng (602-670) et Yang Hui (1270) se sont penchés sur ce texte.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Zhoubi Suanjing » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]