Zacharias Papantoniou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zacharías L. Papantōníou
Ζαχαρίας Παπαντωνίου - Zaharias Papantoniou.jpg
Fonctions
Membre de l'Académie d'Athènes
depuis
Préfet de Laconie (d)
Préfet des Cyclades (d)
Préfet de Zakynthos (d)
Préfet de Messénie (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
AthènesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Zacharias Papantoniou (grec moderne : Ζαχαριάς Παπαντωνίου ; Karpenísi, février 1877 – Athènes, le 1er février 1940)[1] était un écrivain grec, poète, romancier, journaliste, critique d'art et académicien. Il était  partisan de la langue démotique dans la controverse de la question linguistique grecque[2],[3].

De 1908 à 1910 il réside à Paris et écrit des articles pour le journal Embros. Entre 1912 et 1916, il a occupé le poste de préfet de Zante, des Cyclades, de Messénie et de Laconie[3].

En 1918 il prend la charge de président de la Pinacothèque nationale d'Athènes[3]. Il contribue à enrichir la collection d'œuvres de nombreux peintres et graveurs grecs (Gysis, Maleas, Le Gréco).

En 1938 il est élu membre de l'Académie d'Athènes (section Arts et Lettres)[3].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :