Yves Bergougnan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bergougnan.
Yves Bergougnan
Description de l'image 1949. Les éclopés du Stade. Barran. Bergougnan. Brouat. (1949) - 53Fi4486 (cropped).jpg.
Fiche d'identité
Naissance
à Toulouse (France)
Décès (à 81 ans)
Taille 1,78 m (5 10)
Surnom Le requin[1], Le prince
Position demi de mêlée
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
-1943
1944-1945
1945-1949
Toulouse XIII
TOEC
Stade toulousain
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1945-1949Drapeau : France France17 (12)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Yves Bergougnan dit Le requin pour ses envolées bouche grande ouverte, ou Le prince, né le à Toulouse et mort le dans la même ville, est un joueur français de rugby à XIII et de rugby à XV évoluant au poste de demi de mêlée. International français, il joue en club avec le TOEC puis du Stade toulousain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le jardin Yves-Bergougnan à Toulouse dans le quartier du TOEC

Fils d'un artiste-peintre, professeur à l'école des Beaux-Arts de Toulouse[2] et lui-même très bon pianiste[3], Yves Bergougnan commence par faire ses classes avec le rugby à XIII (quelques matchs en cadet). Très élancé, il possède une grande élégance de jeu, car il en maîtrise parfaitement tous les gestes techniques grâce à d'innombrables entraînements. D'une abnégation totale, excellent au drop-goal, il est un parfait stratège au sein de l'équipe des bouchers... et possède un démarrage pied arrêté à nul autre pareil[4].

Il fait partie de l'équipe de France qui bat pour la première fois les Gallois, sur leur terre, en 1948, notamment aux côtés de Jean Prat, et il participe à la première tournée de l'équipe de France en terre étrangère : l'Argentine en 1949. Il est en 1948 le dernier joueur à inscrire un drop à 4 points, en match international face à l'Angleterre. Une blessure à l'épaule lui fait arrêter le rugby à l'âge de 25 ans[4]. Il tient par la suite un commerce de vêtements[1].

Il fait partie des neuf personnalités du sport admises comme Gloire du sport le 30 novembre 2009 lors de la cérémonie qui a lieu au siège du CNOSF, à Paris[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • 17 sélections en équipe de France de 1945 à 1949
  • 12 points (3 drops)
  • Sélections par année : 2 en 1945, 4 en 1946, 4 en 1947, 3 en 1948, 4 en 1949

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Yves Bergougnan », sur www.finalesrugby.com (consulté le 4 septembre 2013)
  2. « Bergougnan - Un génie du rugby », sur si-peu-de-nous.over-blog.com (consulté le 26 décembre 2014)
  3. « Yves Bergougnan n'est plus », sur www.ladepeche.fr (consulté le 26 décembre 2014)
  4. a et b « Le grand môme au ballon ovale », sur www.lefigaro.fr (consulté le 26 décembre 2014)
  5. « Promotion 2009 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), le 18 juillet 2009, sur le site de l'Association française du corps arbitral multisports.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]