Youri Bykov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Youri Bykov
Description de cette image, également commentée ci-après
Youri Bykov en 2015
Nom de naissance Юрий Анатольевич Быков
Naissance (40 ans)
Novomitchourinsk
Nationalité Drapeau de Russie Russe
Profession Réalisateur

Youri Bykov ou Jurij Bykov(russe : Ю́рий Анато́льевич Бы́ков), né le à Novomitchourinsk, est un réalisateur russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Youri Bykov vient d'une famille ouvrière d'un village de la région de Riazan, Novomitchourinsk, village né de la construction d'une centrale électrique. Son père, chauffeur de camion, a quitté le domicile familial quand il avait dix ans[1].

Il a travaillé comme ouvrier très jeune et a aussi fait du théâtre. Il a été repéré par l'acteur Boris Nevzorov, au cours d'une tournée, alors que Bykov jouait Molière dans une salle de la commune[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « L’Idiot : un film pas bête sur la Russie noire », sur Le Courrier de Russie, (consulté le )
  2. « Entretien avec le réalisateur Yury Bykov », sur Semaine de la Critique du Festival de Cannes (consulté le )
  3. (en) « Winners of the 25th Open Russian film festival Kinotavr », (consulté le )
  4. (ru) « Призеры 25 Открытого Российского кинофестиваля «Кинотавр» »,‎ (consulté le )
  5. « Prix du Jury œcuménique au 67e Festival du film de Locarno », sur Ciné-Feuilles un regard humaniste, (consulté le )
  6. « Palmarès », Festival del film Locarno, (consulté le )
  7. Nicolas Thys, « Arras Film Festival 2014: Le cinéma et le monde », sur DigitalCiné, (consulté le )
  8. Samuel Cogez, « Avec 38 000 spectateurs, Arras Film Festival de plus en plus à l’étroit », (consulté le )
  9. a b et c Nausica Zaballos, « Palmares Arras Film Festival », sur Cinéscribe, (consulté le )
  10. « Festival des Arcs: "Durak", du russe Yuriy Bykov, remporte la Flèche de cristal », sur LeParisien.fr, (consulté en )
  11. vincy, « Les Arcs couronnent The Fool de Yuruy Bykov », sur Écran noir,

Liens externes[modifier | modifier le code]