Youngblood (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Youngblood est une équipe de super-héros créée par Rob Liefeld, apparue pour la première fois en 1987, dans Megaton: Explosion, avant que l'artiste, avec d'autres personnes de chez Marvel Comics, ne fonde Image Comics en 1992. Il y créera sa propre série qui eut un grand succès en Amérique.

Création[modifier | modifier le code]

En 1991, Rob Liefeld est lassé de sa situation chez Marvel Comics. Il y a redynamisé la série Les Nouveaux Mutants et transformé celle-ci en X-force dont le premier numéro s'est vendu à cinq millions d'exemplaires. Comme tout dessinateur ou scénariste travaillant pour Marvel, il doit abandonner ses droits d'auteurs et ne possède aucune de ses créations. Avec d'autres dessinateurs vedettes de Marvel (Todd McFarlane, Jim Lee, Marc Silvestri, Erik Larsen, Jim Valentino et Whilce Portacio), il fonde en 1992 une nouvelle maison d'édition nommée Image Comics. En avril, il est le premier des sept à publier un comics sous la bannière de ce nouvel éditeur[1]. Youngblood se présente sous la forme d'un flip book. Les Youngblood sont un groupe de super-héros travaillant pour le gouvernement des États-Unis ; une partie de l'équipe reste sur le sol américain alors que l'autre est chargée des missions hors des frontières. Aussi le premier numéro de ce comics présente une aventure de l'équipe aux États-Unis et en le retournant on trouve l'aventure de l'autre équipe. Dans ce premier numéro, le groupe qui combat à l'étranger comprend Sentinel qui dirige Brahma, Cougar, Photon, Psi-Fire et Riptide alors que le second est composé de Bedrock, Chapel, Combat, Diehard et Vogue dirigés par Shaft[2]. Bien que ce premier numéro ne soit pas, selon l'aveu même de Liefeld[n 1], un très bon comics, il se vend à près d'un million d'exemplaires alors que le premier tirage atteignait 350 000[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après avoir été choisis par le gouvernement, des héros doivent former une équipe.

Parmi ses membres se trouvent :

  • Badrock
  • Shaft
  • Vogue
  • Chapel
  • Knight Sabre
  • Die-Hard
  • Troll
  • Riptide

Dans le crossover entre Savage Dragon et Mars Attacks!, tous les membres restants sont tués. Savage Dragon crée une nouvelle équipe indépendante pour les remplacer, mais une nouvelle équipe Youngblood arrive.

En France[modifier | modifier le code]

Comme pour Savage Dragon, Youngblood ne connut pas le même succès en France qu'en Amérique. On peut voir les Youngblood dans le "Collection Image n°2" (nommé "The Savage Dragon"), nous pouvons voir également leurs douze premières aventures en VF dans six albums. Il y a aussi un crossover nommée "Youngblood et X-Force"dans les deux premiers numéros du magazine Marvel Crossover. On voit aussi Chapel dans les numéros 12-13 de Spawn, et on fait dans la même série une référence à la mort des Youngblood dans le numéro 33.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Dans les années 1995-1996, un dessin animé avait été proposé, mais fut oublié. Il n'y eut qu'un clip pour une publicité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « I didn't perform well and as a result, it's an awful piece » = Je n'ai pas assez bien travaillé et le résultat est affreux[réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Khoury 2007, p. 10-12.
  2. Dallas et Sacks 2018, p. 62.
  3. Khoury 2007, p. 13.

Bibliographie[modifier | modifier le code]