Yossef Guez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yossef Guez
Fonction
Grand-rabbin
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

Yossef Guez ou Youssef Guez (hébreu : יוסף בן חיים דוד גז) ou Youssef el Guidj[1], né en 1861 à Tunis[2] et mort en 1934, est un grand-rabbin de Tunisie qui a exercé à Sousse puis Tunis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rabbi Yossef Guez est le petit-fils du rabbin homonyme Yossef Guez dont il reçoit le prénom[2], conformément à la tradition séfarade. Descendant d'une dynastie rabbinique[3], il est fils du rabbin Haïm David Guez[4] et un descendant direct du grand-rabbin David Guez qui était « l'un des plus illustres talmudistes d'Afrique du Nord »[2]. Selon certaines sources, il serait le petit-fils de Yossef bar David Guez de Livourne, auteur de Pi haMedaber (פי המדבר).

Avant d'être grand-rabbin de Tunisie, il est grand-rabbin de Sousse de 1906 à 1928[5]. Il y fonde la synagogue Keter Torah (כתר תורה), désormais la seule synagogue de la ville[5].

Il exerce la fonction de grand-rabbin de Tunisie de 1928 à sa mort. C'est le premier juif autochtone à occuper ce poste[5].

Quelques récits ont été recueillis à son propos en 1990 d'une de ses descendantes habitant Kiryat-Ata en Israël[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est lui-même l'auteur de plusieurs ouvrages certains encore manuscrits, dont :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est décoré par le président français Gaston Doumergue comme chevalier de la Légion d'honneur en 1929[8], après la signature d'un décret du résident général de France en Tunisie, Lucien Saint, l'année précédente[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tel qu'il était appelé dans sa famille selon Hillel Bakis, Le fil du temps : contes et récits juifs d'Afrique du Nord, vol. I : Traditions et vie quotidienne, Les Lilas, A.J. Presse, (ISBN 978-2-86972-012-1).
  2. a b c et d (en) « M. Yossef Guez, New Chief Rabbi of Tunis », Jewish Daily Bulletin, vol. V, no 1139,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le 20 octobre 2019).
  3. (he) « Dynastie familiale des Guez », sur tunisia.co.il,‎ (consulté le 27 octobre 2019).
  4. a et b (he) « יגן השם », sur beta.nli.org.il (consulté le 20 octobre 2019).
  5. a b et c « La Tunisie et moi », sur elghribajerusalem.com (consulté le 20 octobre 2019).
  6. Hillel Bakis, Le fil du temps : contes et récits juifs d'Afrique du Nord, vol. I : Traditions et vie quotidienne, Les Lilas, A.J. Presse,  : Les bijoux de Mreïma, récit no 46, p. 127-130 ; La sagesse de Rabbi Yossef, récit no 53, p. 149 ; récit no 39, p. 109.
  7. (he) « תרתיב : פי קבול בר-מצוה », sur beta.nli.org.il (consulté le 20 octobre 2019).
  8. Une photographie a été prise à cette occasion : « Rabbin Yossef Guez décoré par le président de la République Gaston Doumergue de la Légion d'honneur », sur bibliotheque-numerique-aiu.org (consulté le 20 octobre 2019).