Synagogue Keter Torah de Sousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Synagogue Keter Torah de Sousse
Image illustrative de l’article Synagogue Keter Torah de Sousse
Arche sainte de la synagogue.
Présentation
Culte Judaïsme
Type Synagogue
Géographie
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Sousse
Municipalité Sousse
Coordonnées 35° 49′ 56″ nord, 10° 38′ 23″ est
Géolocalisation sur la carte : Tunisie
(Voir situation sur carte : Tunisie)
Synagogue Keter Torah de Sousse

La synagogue Keter Torah ou Kether Torah (hébreu : כתר תורה) est une synagogue tunisienne située à Sousse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Sousse a connu une importante communauté juive dont l'origine remonte à la période punique. Un recensement datant de 1853 fait état de 400 familles juives[1].

C'est dans ce contexte que la synagogue Kether Torah est construite en 1913[2] à l'initiative de Yossef Guez, grand rabbin de Sousse et premier grand rabbin autochtone de la Tunisie[1]. La synagogue sert dès lors comme la principale synagogue de la communauté juive de la ville.

En 1946, la communauté juive compte environ 3 530 membres mais ce nombre ne cesse de diminuer jusqu'à atteindre 36 personnes en mai 2006[3]. Si la ville a compté jusqu'à six synagogues, y compris la Grande synagogue de Sousse, seule Kether Torah est restée en activité jusqu'à nos jours[1].

Le , l'Institut national du patrimoine annonce que la synagogue est inscrite sur la liste définitive du patrimoine de l'Organisation du monde islamique pour l'éducation, les sciences et la culture[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Synagogue Keter Torah, Sousse, Tunisia », sur archive.diarna.org (consulté le ).
  2. Walid Mejri, « Yves Eliahou, gardien du trésor des juifs en Tunisie », sur inkyfada.com, (consulté le ).
  3. « Les juifs de Sousse : histoire, origine, communauté, synagogues », sur tunisie-genealogie.com, (consulté le ).
  4. « Trois monuments tunisiens inscrits sur la liste définitive du patrimoine civilisationnel dans le monde islamique », sur webmanagercenter.com, (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Bismuth-Jarrassé et Dominique Jarrassé, Synagogues de Tunisie : monuments d'une histoire et d'une identité, Le Kremlin-Bicêtre, Esthétiques du divers, coll. « Patrimoines », , 320 p. (ISBN 978-2-9533041-2-1), p. 276-278.

Articles connexes[modifier | modifier le code]