Yoshihide Kiryū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yoshihide Kiryū
桐生 祥秀
Image illustrative de l’article Yoshihide Kiryū
Yoshihide Kiryū,
lors des Jeux olympiques de 2016.
Informations
Disciplines 100 m et 200 m
Nationalité Drapeau : Japon Japonais
Naissance (23 ans)
Lieu Hikone
Taille 1,75 m
Records
100 m : 9 s 98 (2017)
200 m : 20 s 39 (2019)
4 x 100 m : 37 s 60
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde - - 1
Championnats d'Asie 1

Yoshihide Kiryū (桐生 祥秀, Kiryū Yoshihide?), né le à Hikone, est un athlète japonais, spécialiste des épreuves de sprint.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 4 octobre 2012, il établit la meilleure performance mondiale cadet de tous les temps sur 100 mètres en 10 s 21, détrônant le Nigérian Atorubido et l'Américain Parson (10 s 23 en 2002 et 2007). Un mois plus tard, le 4 novembre à Fukuroi, Yoshihide Kiryū améliore sa performance de deux centièmes en parcourant la distance en 10 s 19 (+ 0,5 m/s)[1]. Il devient à cette occasion le premier athlète cadet à descendre sous les 10 s 20, améliorant le record d'Asie junior[2].

Le 29 avril 2013, à Hiroshima, Yoshihide Kiryū, alors âgé de 17 ans, réalise un temps de 10 s 01 (+0,9 m/s) sur 100 mètres[3], qui égale le record du monde juniors du Trinidadien Darrel Brown (2003) et de l'Américain Jeffery Demps (2008)[4]. Kiryū se rapproche à 2/100e du record d'Asie senior détenu par le Qatarien Samuel Francis, et à 1/100e seulement du record national senior de son compatriote Kōji Itō[5]. Le record du monde junior n'est cependant pas homologué par l'IAAF en raison d'un anémomètre non conforme aux normes internationales[6]. Le 19 mai, à Kyoto, il porte son record personnel sur 200 m à 20 s 59 (+1,6 m/s), puis à 20 s 41 le 15 juin à Nara. Lors des Texas Relays 2015, il court le 100 m en 9 s 87 avec vent favorable de 3,3 m/s, quelques minutes après que Trayvon Bromell a remporté la course universitaire en 9 s 90 et le même vent favorable. Kiryū devance notamment Clayton Vaughn de 2/100e, Charles Silmon en 9 s 90 et Mark Jelks en 9 s 96. À 19 ans, ce temps est le meilleur temps électronique couru par un Asiatique quelles que soient les conditions atmosphériques.

Il remporte la médaille de bronze lors des Relais mondiaux 2015 à Nassau, en 38 s 20, avec ses coéquipiers Kazuma Ōseto, Kenji Fujimitsu et Kōtarō Taniguchi.

Lors des Championnats du monde en salle 2016 à Portland, il bat son record personnel sur 60 m mais est le premier des non-qualifiés pour la finale, en 6 s 56 (PB). Le 11 juin 2016, il égale en 10 s 01 son record du 100 m à Hiratsuka, ce qui le qualifie pour les Jeux olympiques de Rio. Lors des séries du 100 m des Jeux, il est le premier éliminé en 10 s 23.

Le 12 août 2017, avec ses compatriotes du relais, il remporte la médaille de bronze des championnats du monde de Londres en 38 s 04, derrière le Royaume-Uni (37 s 47) et les États-Unis (38 s 52)[7].

Barrière des 10 secondes[modifier | modifier le code]

Le 9 septembre 2017 à Fukui, Yoshihide Kiryū devient le premier Japonais à descendre sous les 10 secondes au 100 m, en courant en 9 s 98 (+ 1,8 m/s)[8]. Améliorant le record du Japon de Kōji Itō de deux centièmes (10 s 00 en 1998), il parvient également à être le quatrième asiatique (après Samuel Francis en 2007, Femi Ogunode et Su Bingtian en 2015) à courir en moins de 10 s et le 125e de l'histoire[9].

Le 18 juillet 2018, il réalise son meilleur temps de l’année, en 10 s 10 (+0.4) à Bellinzone (SUI). Le 30 août 2018, aux Jeux asiatiques de Jakarta, pendant lesquels il n’est pas sélectionné sur 100 m, il remporte avec ses co-équipiers la médaille d'or du relais 4 x 100 m en 38 s 16, devant l'Indonésie (38 s 77) et la Chine (38 s 89)[10].

Le 23 mars 2019, bénéficiant d’un vent de 2,0 m/s, il établit en 10 s 08 son meilleur temps de la saison à Brisbane et en profite aussi pour améliorer son record personnel de 2013 sur 200 m en 20 s 39 (+ 1,5 m/s). Le 22 avril 2019, il remporte en 10 s 10, en coiffant sur le fil Lalu Muhammad Zohri, son premier titre majeur en individuel lors du 100 m des Championnats d'Asie à Doha. Il devient ce faisant le premier Japonais à devenir champion d’Asie sur 100 m.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2013 Championnats du monde Moscou 6e 4 × 100 m 38 s 39
2014 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 5e 4 × 100 m 38 s 40
Championnats du monde juniors Eugene 3e 100 m 10 s 34
2e 4 × 100 m 39 s 02
2015 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 3e 4 × 100 m 38 s 20
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 4 × 100 m 37 s 60
2017 Championnats du monde Londres 3e 4 x 100 m 38 s 04
2018 Jeux asiatiques Jakarta 1er 4 x 100 m 38 s 16
2019 Championnats d'Asie Doha 1er 100 m 10 s 10

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[11]
Épreuve Performance Lieu Date
60 m 6 s 56 Drapeau : États-Unis Portland 18 mars 2016
100 m 9 s 98 (+ 1,8 m/s) Drapeau : Japon Fukui 9 septembre 2017
200 m 20 s 39 (+ 1,5 m/s) Drapeau : Australie Brisbane 23 mars 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Yoshihide Kiryu, le nouvel Usain Bolt ? », sur eurosport.fr (consulté le 8 novembre 2012)
  2. (fr) « Le nouveau Usain Bolt est un Japonais de 16 ans », sur lematin.ch, (consulté le 9 février 2013)
  3. En attente d'homologation par l'IAAF
  4. (en) « Kiryu equals World junior 100m record in Hiroshima », sur iaaf.org, (consulté le 29 avril 2013)
  5. (en) Brett Larner, « High School Senior Kiryu World-Leading 10.01 to Tie 100 m Jr. WR, All-Time Japanese #2 », sur Japan Running News, (consulté le 1er mai 2013)
  6. « Kiryu privé de son record du monde juniors », sur lequipe.fr,
  7. « IAAF: men's 4x100m relay final World Championships London 2017 », sur iaaf.org (consulté le 13 août 2017)
  8. (en-US) « Yoshihide Kiryu becomes first Japanese sprinter to break 10-second barrier in 100 meter race », The Indian Express,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  9. « IAAF: 100 Metres - men - senior - outdoor | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 9 septembre 2017)
  10. (en-GB) « Athletics - Men's 4 x 100m Relay Final | Asian Games 2018 Jakarta Palembang », sur Asian Games 2018 Jakarta Palembang (consulté le 30 août 2018)
  11. (en) « Profil de Yoshihide Kiryu », sur all-athletics.com (consulté le 1er mai 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]