Yamina Bachir-Chouikh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chouikh.
Yamina Bachir-Chouikh
Naissance (65 ans)
Alger
Nationalité Algérienne Drapeau de l'Algérie
Profession Réalisatrice, Scénariste, Monteuse
Films notables Rachida

Yamina Bachir-Chouikh est une monteuse, scénariste et réalisatrice algérienne, née à Alger le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Yamina Bachir-Chouikh fait ses premiers pas dans le cinéma en 1973 en entrant au Centre National du Cinéma algérien, où elle s'initie aux métiers de la profession. Elle est scripte pour deux films importants du cinéma maghrébin: Omar Gatlato (1976) de Merzak Allouache[1] et Vent de sable de Mohamed Lakhdar-Hamina (1982). Elle assume, par la suite, la responsabilité du montage sur la plupart des réalisations de Mohammed Chouikh dont elle deviendra l'épouse: La Citadelle (1989), Youcef ou la légende du septième dormant (1993), L'Arche du désert (1997), Douar de femmes (2005), mais aussi pour Okacha Touita avec Le Cri des hommes (1994). Sa première réalisation Rachida (2002), traite des années difficiles liées à la montée du terrorisme islamiste en Algérie[2],[3],[4]. Elle connait un retentissement international, et est présenté dans de nombreux festivals : au festival de Cannes 2002 dans la catégorie Un certain regard[1],[5], au festival miroirs et cinémas d'Afriques de Marseille et au festival du film de Londres où il est primé, etc. En 2010, elle consacre un documentaire de plus d'une heure, Hier... aujourd'hui et demain, à l’engagement des femmes algériennes pendant la guerre d'Algérie[6].

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est mariée au réalisateur Mohamed Chouikh et est la mère de Yasmine Chouikh, également réalisatrice[7].

Filmographie (comme réalisatrice)[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Rachida
  • 2003 : Louisa Sid Ammi (court métrage)
  • 2010 : Hier... aujourd'hui et demain documentaire historique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Yves-Marie Labé, « Rachida », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Renaud de Rochebrune, « Algérie, année zéro », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  3. Jacques Mandelbaum, « Rachida. Film algérien de Yamina Bachir », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Joan Dupont, « Giving a human face to Algeria's horror », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. « Yamina Bachir-Chouikh, une femme algérienne en compétition dans la section Un certain regard », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « L'héroïsme des moudjahidates à travers le documentaire de Yamina Bachir-Chouikh "Hier, aujourd'hui et demain" », HuffPost,‎ (lire en ligne)
  7. « Rencontre avec la cinéaste Yasmine Chouikh : « Le terrorisme n'est plus armé, il est dans nos têtes » », TSA,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]