Xiangyang (préfecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Xiāngyáng shì
襄阳市
Xiangyang (préfecture)
Le district de Fancheng sur la rivière Han.
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Hubei
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 441000[1]
Indicatif +86 (0)0710[1]
Immatriculation 鄂F
Démographie
5 788 000 hab. (2006)
Densité 294 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 01′ 00″ nord, 112° 08′ 00″ est
Altitude 71 m
Superficie 1 970 000 ha = 19 700 km2
Divers
PIB total 69,5 milliards de yuans (2006)
PIB par habitant 19 407 yuans (2006)
Localisation
Localisation de Xiāngyáng shì
Localisation de la préfecture de Xiangyang (en jaune).
Géolocalisation sur la carte : Chine
Voir sur la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Xiāngyáng shì
Géolocalisation sur la carte : Chine
Voir sur la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Xiāngyáng shì
Liens
Site web www.xf.gov.cn

Xiangyang (chinois simplifié : 襄阳市 ; pinyin : xiāngyáng shì), appelée Xiangfan jusqu'en 2010, est une ville du nord-ouest de la province du Hubei en Chine. Elle est située sur la rivière Han, affluent du Yangtsé. Sa superficie est de 19 700 km2, pour une population totale de 5 788 000 habitants en 2006, et une population urbaine de 1,2 million d'habitants[2]. L'actuelle Xiangyang est la réunion des deux villes de Xiangyang, sur la rive droite de la Han, et Fancheng, sur la rive gauche.

Aux environs se trouvent le parc de Longzhong, (maison de Zhuge Liang, fameux stratège de la période des 3 royaumes, temple) et les monts Wudang, haut lieu du taoïsme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Édifiée durant la dynastie des Han, cette cité à grande valeur historique accueillit un grand nombre de lettrés, politiciens influents et hommes de talent au cours de ses deux mille ans d'histoire. Durant l'époque des Trois Royaumes, la ville fut au cœur de plusieurs événements historiques puisqu'elle était située au carrefour des trois royaumes combattants : Wei, Wu et Shu. Elle est aussi connue pour le siège que l'empire mongol lui imposa de 1267 à 1273. En 1950, Xiangyang fusionna avec Fancheng pour former la ville de Xiangfan (襄樊).

En 2010, Xiangfan change son nom et retrouve son nom d'origine[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Ses activités principales sont la production céréalière, l'industrie textile, l'industrie automobile en expansion avec 180 entreprises manufacturières dont Dongfeng en partenariat avec le groupe français PSA (il y assemble des moteurs, des boîtes de vitesses et des liaisons au sol). C'est également un nœud ferroviaire.

En 2006, le PIB total a été de 69,5 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 19 407 yuans[4].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville-préfecture de Xiangyang exerce sa juridiction sur neuf subdivisions - trois districts, trois villes-districts et trois xian :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]