William G. Beasley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Gerard Beasley CBE FBA (1919–2006) est un universitaire, auteur, éditeur, traducteur et japonologue britannique. Il est professeur émérite d'histoire de l'Extrême-Orient à la School of Oriental and African Studies de l'Université de Londres[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Beasley est nommé à la School of Oriental and African Studies (SOASs) en 1957. Puis il est professeur d'histoire de l'extrême Orient en 1954, poste qu'il occupe jusqu'en 1983[1].

Ouvrages (sélection)[modifier | modifier le code]

Une étude statistique des textes de et sur William G. Beasley, OCLC/WorldCat recense environ 80+ ouvrages dans plus de 300 publications, en 8 langues et plus de 11 000 dépôts en bibliothèques[2].

  • Great Britain and the Opening of Japan, 1834-1858 (1951)
  • Select Documents on Japanese Foreign Policy, 1853-1868 (1955)
  • Historians of China and Japan (1961)
  • The modern history of Japan (1963)
  • The Meiji Restoration (1972)
  • Modern Japan: Aspects of History, Literature, and Society (1975)
  • Japanese Imperialism, 1894-1945 (1987)
  • The Rise of Modern Japan (1989)
  • Japan Encounters the Barbarian: Japanese Travellers in America and Europe (1995)
  • The Japanese experience : a short history of Japan (1999)

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]