Willi Merkl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Pfann
Description de cette image, également commentée ci-après
Willi Merkl en 1934
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance ,
Kaltennordheim
Décès 15-17 ,
Nanga Parbat

Carrière
Compagnons de cordée Willo Welzenbach

Willi Merkl est un alpiniste et himalayiste allemand né le à Kaltennordheim et mort entre le 15 et le 17 au Nanga Parbat[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir exercé ses talents d'alpiniste dans les Alpes orientales (Kleines Mühlsturzhorn et Punta Civetta en 1925), il grimpe en 1928 dans les Alpes occidentales (mont Blanc, arête de Peuterey par l'aiguille Blanche de Peuterey et l'éperon de la Brenva). Après une expédition dans le Caucase en 1929, suivi d'un retour dans les Alpes occidentales en 1931, Merkl dirige en 1932 une expédition infructueuse sur le Nanga Parbat (avec comme équipier, entre autres, Fritz Wiessner), sommet qui n'avait plus été tenté depuis la mort de Albert F. Mummery en 1895. À la suite de cet échec, Merkl conduit en 1934 une nouvelle équipe d'alpinistes composée de six des meilleurs grimpeurs germaniques, mais la tentative est stoppée à 7 850 mètres d'altitude par une terrible tempête de plusieurs jours. Au cours de la descente, Merkl meurt d'épuisement tout comme deux de ses compagnons, Uli Wieland, et Willo Welzenbach ; Merkl est alors accompagné par son sherpa Gay-Lay, qui meurt près de lui plutôt que de redescendre.

Son demi-frère, le docteur Karl Herrligkoffer, dirigera par la suite de nombreuses expéditions sur le Nanga Parbat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Peter Grimm,  Merkl, Willy, dans : Neue Deutsche Biographie (NDB), volume 17, Duncker & Humblot, Berlin 1994, p. 158–159 (original numérisé).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 6, Paris, Atlas, , 2400 p.