Wikipédia:Sélection/Hô-Chi-Minh-Ville

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hô-Chi-Minh-Ville (anciennement Saïgon) se trouve sur les rives de la rivière de Saïgon. Située à proximité du delta du Mékong, cette ville est la métropole du sud du pays. Elle n'était à l'origine qu'un village de pêcheurs khmer et devint à partir du XVIIe siècle une ville de peuplement viet (et chinois) sous l'impulsion de la cour impériale des Nguyên à Hué. La ville prit le nom usuel de Sài Gòn, désignant à l'origine la rivière éponyme, tandis que le nom officiel, en usage jusqu'à la colonisation française, était Gia Định. Les Français, quant à eux, pérennisent le nom Sài Gòn, mais avec une orthographe francisée qui se prononce « Ségon » contrairement à ce que l'on peut penser. Pendant la colonisation française, elle fut d'abord la capitale de la Cochinchine, puis celle de l'Indochine française de 1887 à 1901. Après la partition du pays issue de la fin de la guerre d'Indochine, Saigon devint la capitale de la République du Việt Nam (dès 1954).

Pendant la guerre du Việt Nam, Saigon était le siège du commandement américain ; son activité économique fut également dopée par la présence de centaines de milliers de soldats américains et son port était embouteillé par l'arrivée d'énormes importations de matériel. Sa prise par les communistes le (chute de Saïgon), marqua la fin du conflit, et les vainqueurs débaptisèrent la ville au profit du nom de leur « leader » historique, Hồ Chí Minh, décédé plus de cinq ans auparavant. Néanmoins, de nombreux Vietnamiens continuent de désigner l'ensemble de la ville sous le nom de « Saïgon », même si, officiellement, cette dénomination ne correspond plus qu'au seul 1er arrondissement de Hô-Chi-Minh-Ville.