Wha Ti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wha Ti / Wha Tì / Whatì
(anciennement Lac La Martre)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau des Territoires du Nord-Ouest Territoires du Nord-Ouest
Région North Slave
Statut municipal Village
Démographie
Gentilé Tlichos
Population 292 hab. (2011)
Densité 4,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 08′ 40″ N 117° 16′ 22″ O / 63.144444, -117.27277863° 08′ 40″ Nord 117° 16′ 22″ Ouest / 63.144444, -117.272778  
Altitude Min. 269 m
Superficie 5 995 ha = 59,95 km2
Divers
Langue(s) Langues athapascanes septentrionales
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Wha Ti / Wha Tì / Whatì
(anciennement Lac La Martre)

Géolocalisation sur la carte : Territoires du Nord-Ouest

Voir la carte administrative des Territoires du Nord-Ouest
City locator 14.svg
Wha Ti / Wha Tì / Whatì
(anciennement Lac La Martre)

Géolocalisation sur la carte : Territoires du Nord-Ouest

Voir la carte topographique des Territoires du Nord-Ouest
City locator 14.svg
Wha Ti / Wha Tì / Whatì
(anciennement Lac La Martre)

Wha Ti, ou Wha Tì ou encore Whatì, est une communauté amérindienne de la Nation Tlichos située le long du Lac La Martre et de son émissaire la rivière La Martre dans les Territoires du Nord-Ouest canadien.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La communauté amérindienne Tlichos vit dans le village Wha Ti qui s'appelait jusqu'au 1er janvier 1996 village de Lac-La-Martre avant de prendre le nom de Lac Marten ou Marten Lake par déformation phonétique du mot français La Martre. Le 4 août 2005, le village prit son nom actuel de Wha Ti, une transcription phonétique amérindienne de Marten et de Martre.

Les noms traditionnels de ce village ancestral en langue Flancs-de-chien ou Dogribs, sont Tsoti (eau trouble) et Mine Go Kola (pêche au filet avec maisons).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de pêcheurs est situé au nord de la rivière La Martre, l'émissaire principal du lac La Martre. Un petit aérodrome permet de relier ce peuplement au reste du territoire canadien et notamment la région de North Slave située dans les territoires du Nord-Ouest canadien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village fut créé en 1793 par les coureurs des bois et trappeurs de la Compagnie du Nord-Ouest. Nombre d'entre eux étaient des Canadiens-français, d'où l'origine francophone du nom du lac, de la rivière attenante et du poste de traite.

Démographie[modifier | modifier le code]

Au dernier recensement de la population de 2011, le village comptait 292 habitants. La population augmente régulièrement, en 2006, le village comptait 235 habitants et en 2012, la population est évaluée à 519 personnes.

Liens externes[modifier | modifier le code]