Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vladimir Kokovtsov)
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov
Vladimir Nikolaevič Kokovcov.jpg

Vladimir N. Kokovtsov

Fonctions
Ministre des Finances de la Russie impériale
-
Ministre des Finances de la Russie impériale
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activité
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Chevalier de l'ordre de Saint-Alexandre Nevski (d)
Ordre de Saint-Vladimir de 2e classe (d)
Ordre de Saint-Vladimir de 1re classe (d)
Ordre de Saint-Alexandre Nevski
Ordre national de la Légion d'honneur
Ordre de Saint-Vladimir, 3e classe (d)
Ordre de Saint-Stanislas de première classe (d)
Ordre de Saint-Vladimir, 4e classe (d)
Ordre de Sainte-Anne de première classe (d)
Ordre de l'Aigle blanc
Ordre de Saint-Vladimir de 1re classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le comte Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov (en russe : Владимир Николаевич Коковцов), né en 1853 à Novgorod, décédé en 1943 à Paris, est un homme politique russe qui fut ministre des Finances du au et du au , et Président du Conseil d'État de 1911 à 1914.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov était un homme politique compétent et très efficace.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Kokovtsov siégea au Conseil d'État impérial. Il fut nommé à plusieurs fonctions ministérielles. Entre 1892 et 1903, il fut secrétaire d'État des Finances dans le ministère Serge Witte. En 1904, Nicolas II le nomma ministre des Finances. En 1906, il démissionna lors de la nomination de Serge Witte au poste de Président du Conseil d'État.

Vladimir Kokovtsov fut nommé Président du Conseil après l'assassinat de Pierre Stolypine (). Pendant ce mandat il garda le porte-feuille de ministre de l'Intérieur, il fut remplacé par Alexandre Protopopov.

Lors de sa retraite, Nicolas II le fit comte.

Les relations entre Vladimir Kokovtsov et Serge Witte[modifier | modifier le code]

Dans son autobiographie, Serge Witte mentionna Vladimir Kokovtsov comme l'un de ses assistants les plus brillants. Witte laissa son assistant gérer lui-même certaines affaires, notamment certaines réformes dans les Finances de la Russie impériale.

De nombreux différends opposèrent Serge Witte et Vladimir Kokovtsov. Les deux hommes refusèrent de travailler ensemble entre 1905 et 1906. La cause de ces différences d'opinions ont pour origine des conflits concernant le cours des actions lors d'une importante négociation de prêt qui eut lieu entre 1905 et 1906. Les différends opposant les deux hommes se révélèrent au sein du Conseil d'État. Ils s'opposèrent sur diverses questions.

De nombreux historiens déclarèrent que ces différends furent causés par Serge Witte, ce dernier désirant faire son retour à la présidence du Conseil d'État. Les grandes compétences de Vladimir Kokovtsov firent de ces deux hommes des rivaux pour l'accession à la fonction de Président du Conseil d'État. D'autres évoquent des différends mineurs et exagérés, de telle sorte que ces deux hommes opposés en politique auraient pu sauvegarder les réformes financières en unissant leurs efforts pour les mettre en œuvre dans les années 1890 et au début des années 1900. La visite de Vladimir Kokovtsov à Serge Witte souffrant de la maladie qui l'emporta est de notoriété publique.

L'exil[modifier | modifier le code]

Après la Révolution russe, en , Vladimir Kokovtsov émigra en Finlande puis à Paris. Il fut l'une des figures emblématiques de la société russe émigrée, il le demeura jusqu'à sa mort. En 1921, Kokovtsov a fondé, avec Vladimir Bourtzeff, et est devenu président du Comité national russe.

Décès et inhumation[modifier | modifier le code]

Vladimir Kokovtsov décéda en 1943 à Paris, il fut inhumé dans la crypte de l'église de l'Assomption au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kokovtsov, Count Vladimir "1903-1919" - 2 tomes en russe - Paris 1933 - Réédition (ISBN 9785020121263) - Moscou : Nauka - 1992 - Réédition : (ISBN 985-13-1814-0) Ed. Kharvest - 2004.
  • Kokovtsov, Count Vladimir "Out of my Past : The Memoirs of Count Kokovtsov" - Traduit du russe par Laura Matveev - 615 p. - Stanford University Press California - 1935 et H. Milford, Oxford University Press - 1935
  • Kokovtsov, Count Vladimir "Le bolchévisme à l'œuvre : la ruine morale et économique dans le pays des Soviets" - 378 p. - Préface de Raymond Poincaré - Ed. Marcel Giard - Paris 1931"

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]