Alexandre Protopopov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Protopopov.
Alexandre Protopopov
Protopopov Alexandr (1866-1918).jpg
Alexandre D. Protopopov
Fonction
Député de la Douma d'État de l'Empire russe
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Sainte-Anne de première classe (d)
Ordre de saint Stanislas, 3e classe (d)
Ordre de Saint-Vladimir, 4e classe
Ordre de Saint-Stanislas, 2e classe (d)
Ordre de Sainte-Anne de troisième classe (d)
Ordre de Saint-Stanislas de première classe (d)
Ordre de Saint-Vladimir, 3e classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre Dmitrievitch Protopopov (en russe : Александр Дмитриевич Протопопов), né le et décédé le à Saint-Pétersbourg, est un homme politique russe. Il fut membre du zemstvo de Simbirsk, vice-président de la Douma d'État de l'Empire russe de 1914 à 1916, et dernier ministre de l'Intérieur de l'Empire russe de 1916 à 1917.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille aisée connue déjà vers le milieu du XVe siècle, Alexandre Dmitrievitch Protopopov fut un grand propriétaire terrien du gouvernement de Simbirsk, il posséda des usines dont une manufacture de textiles.

Il étudia dans une école militaire et servit quelques années dans l'armée impériale de Russie.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Alexandre Dmitrievitch Protopopov fut un membre actif du zemstvo du gouvernement de Simbirsk. En 1907, il fut membre de la troisième et quatrième Douma, il y siégea comme octobriste.

Protopopoff visitant Mailly-le-camp.

En 1914, il fut élu vice-président de la Douma, il resta à ce poste jusqu'en 1916.

En septembre 1916, Nicolas II le nomme ministre de l'Intérieur en remplacement d'Alexandre Khvostov démis de ses fonctions. Ses collègues de la Douma vécurent l'acceptation de cette fonction comme une trahison.

Avec Boris Stürmer, Protopopov assista aux pourparlers de paix entre l'Empire allemand et l'Autriche-Hongrie.

Souffrant de syphilis, il fut considéré comme un être instable, désordonné, et faible. Ses changements d'humeur le firent suspecter de démence. Mais, très liée à Raspoutine, la tsarine Alexandra Feodorovna voyait en lui un homme généreux. Nicolas II pensa le démettre de ses fonctions, mais la tsarine l'en dissuada.

Il soutint la politique du président du Conseil d'État Boris Stürmer et du prince Nicolas Dimitrievitch Galitzine. Il avoua avoir été l'un des organisateurs des troubles de février 1917.

Décès[modifier | modifier le code]

Après le 3 mars 1917 ( dans le calendrier grégorien), date de l'abdication de Nicolas II, le gouvernement provisoire d'Alexandre Kerensky ordonna l'arrestation d'Alexandre Dmitrievitch Protopopov. Il fut incarcéré à la forteresse Pierre-et-Paul à Saint-Pétersbourg. Après de longs mois de captivité, il fut exécuté le 27 octobre 1918 à Saint-Pétersbourg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]