Vladimir Bontch-Brouïevitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Bontch-Brouïevitch
Vladimir Bonch-Bruyevich 1919.jpg

Vladimir Bontch-Brouïevitch

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activités
Fratrie
Michail Dmitrievič Bonč-Bruevič (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Parti politique
Distinction

Vladimir Dmitrievitch Bontch-Brouïevitch (en russe : Влади́мир Дми́триевич Бонч-Бруе́вич ; né le à Moscou et mort le à Moscou) est un politicien, ethnographe et écrivain soviétique, ancien bolchévique (1895) et secrétaire de Lénine après la révolution de 1917.

Bontch-Brouïevitch étudie entre 1884 et 1889 à l'institut de topographie de Moscou et devient géomètre-arpenteur ; cependant, il s'est particulièrement intéressé à l'étude des minorités religieuses dissidentes (sectes) en Russie, habituellement persécutées à des degrés divers à la fois par l'église orthodoxe et le gouvernement tsariste. À la fin des années 1890, il collabore avec Vladimir Tchertkov et Léon Tolstoï, en particulier pour l'organisation de l'émigration des Doukhobors au Canada en 1899. Bontch-Brouïevitch effectue le voyage avec les Doukhobors et reste ensuite une année avec eux durant laquelle il travaille à l'enregistrement de leurs traditions orales, notamment les « psaumes » des Doukhobors. L'ensemble est publié en 1909 sous le titre Livre de la Vie des Doukhobors (en russe : « Животная книга духоборцев », Jivotnaïa Kniga Doukhobortsev)[1].

Sous le régime soviétique, Bontch-Brouïevitch est nommé directeur du Conseil des Commissaires du Peuple, soit secrétaire de Lénine : à ce poste, il prépare la nationalisation des banques russes et le décret sur la Terreur Rouge ; l'intérêt de Bontch-Brouïevitch pour les religions lui permet d'obtenir le poste de directeur du Musée de l'histoire des religions et de l'athéisme de l'Académie des sciences d'URSS à Saint-Pétersbourg (1945-1955).

L'astéroïde 12657 Bonch-Bruevich fut ainsi nommé en son honneur.

Famille[modifier | modifier le code]

  • Frère, Mikhail Bontch-Brouïevitch (1870-1956)[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Justin Derry,Martin Parrot, The Everyday: Experiences, Concepts, and Narratives, Cambridge Scholars Publishing, (ISBN 9781443869898, lire en ligne), p. 143
  2. (en)Timothy C. Dowling, Russia at War: From the Mongol Conquest to Afghanistan, Chechnya, and Beyond, ABC-CLIO, (ISBN 9781598849486, lire en ligne), p. 141

Liens externes[modifier | modifier le code]