Viviana Zelizer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viviana A. Zelizer, née le , professeure de sociologie à l'université de Princeton, est l'une des principales figures de la sociologie économique. Elle s'est particulièrement intéressée aux aspects sociaux et moraux des activités économiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Viviana Zelizer (2005), The Purchase of Intimacy, Princeton University Press.
  • Viviana Zelizer (1994), The Social Meaning of Money, Basic Books (traduction française : La Signification Sociale de l’Argent, Seuil, 2005).
  • Viviana Zelizer (1985), Pricing the Priceless Child: The Changing Social Value of Children, Basic Books (édition révisée en 1994, Princeton University Press).
  • Viviana Zelizer (1979), Morals and Markets: The Development of Life Insurance in the United States, Columbia University Press.

Articles[modifier | modifier le code]

De Viviana Zelizer[modifier | modifier le code]

  • Viviana Zelizer (2008), « L’économie du care », Revue Française de Socio-Économie, no 2, p. 13-25.
  • Viviana Zelizer (2008), « La rémuneration des services d’aide à la personne », Retraites et sociétés, no 53, janvier, p. 14-19.
  • Viviana Zelizer (2007), « Monétisation et vie sociale », In Jean-Ives Trépos (dir.), Philosophies de L’Argent, Le Portique, no 19, p. 43-58.
  • Viviana Zelizer (2006), « Place à la Culture », Interventions économiques, no 001/33, avril.
  • Viviana Zelizer (2005), « Argent, circuits, relations Intimes », Enfances, Familles, Générations, no 2, printemps. Disponible en ligne
  • Viviana Zelizer (2005), « Intimité et économie », Terrain, no 45, L'argent en famille, septembre, p. 13-28. Disponible en ligne
  • Viviana Zelizer (2002), « La construction des circuits de commerce : notes sur l’importance des circuits personnels et impersonnels » In Jean-Michel Servet & Isabelle Guérin, Exclusion et Liens Financiers, Rapport du Centre Walras, Economica, p. 425-429.
  • Viviana Zelizer (2001), « Transactions intimes », Genèses, Volume 1, no 42, mars, p. 121-44. [www.cairn.info/revue-geneses-2001-1-page-121.htm Disponible en ligne]
  • Viviana Zelizer (1992), « Repenser le marché : La construction sociale du marché aux enfants », Actes de la recherche en sciences sociales, no 94, p. 3-26.
  • Viviana Zelizer (1988), « Beyond the Polemics on the Market: Establishing a Theoretical and Empirical Agenda », Sociological Forum, Volume 3, no 4, p. 614-634.
  • Viviana Zelizer (1978), « Human Values and the Market: The Case of Life Insurance and Death in 19th-Century America », American Journal of Sociology, no 84, novembre, p. 591-610.

Sur Viviana Zelizer[modifier | modifier le code]

  • Jeanne Lazarus (2009), « La famille n’a pas de prix. Une introduction aux travaux de Viviana Zelizer », La Vie des idées, 10 avril. ISSN : 2105-3030. Disponible en ligne
  • Nicolas Journet, « Un dollar n'est pas toujours un dollar », notes de lecture de La Signification sociale de l’argent de Viviana Zelizer, Sciences humaines, Rubrique « Livre du mois », no 168, février 2006. Disponible en ligne

Entretiens[modifier | modifier le code]

  • Viviana Zelizer (2007), « Viviana Zelizer on Money and Intimacy », entretien audio avec Russ Roberts à propos de The Purchase of Intimacy, 26 février. Podcast audio disponible sur Econtalk.org
  • Viviana Zelizer (2006), « L’argent social », entretien avec Florence Weber, Genèses, Volume 4, no 65, décembre, p. 126-137. Disponible en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]