Fichier d'autorité international virtuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le fichier d’autorité international virtuel (Virtual International Authority File : VIAF) est un fichier d'autorité international pour identifier les personnes ou collectivités contenues dans d'autres fichiers d'autorité. La consultation de ce fichier est offerte gratuitement aux bibliothèques et aux particuliers par le web, et permet de mettre en relation les notices d'autorité des différentes bibliothèques concernant une même personne, par un identifiant VIAF (URI).

VIAF (capture d'écran)

Historique[modifier | modifier le code]

Le service VIAF est géré par le Online Computer Library Center (OCLC). Le VIAF résulte de travaux engagés par la Bibliothèque nationale allemande et par la Bibliothèque du Congrès, et du service WorldCat Identities élaboré par OCLC Research débuté en 2003. La bibliothèque nationale de France (BnF) rejoint le projet en octobre 2007.

Il agrège aujourd'hui (2017) les notices d'autorité de 61 institutions ainsi que celles de Wikipedia et 2 autres institution en test. Ces 61 institutions sont issues 50 pays différents. En 2014, avec 12 pays représentés seulement, l'alignement permet de réduire 130 millions de notices[1] à moins de 20 millions[2] de notices alignées.

Participants[modifier | modifier le code]

Les bibliothèques participant à ce projet comptent entre autres :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Thomas B. Hickey et Jenny A. Toves, « Managing Ambiguity In VIAF », D-Lib Magazine, vol. 20, number 7/8,‎ july/august 2014 (DOI doi:10.1045/july2014-hickey, lire en ligne)
  2. Anila Angjeli, « ISNI and VIAF – Transforming ways of trustfully consolidating identities », IFLA 2014 (Lyon),‎ (lire en ligne)