Violette de Toulouse (confiserie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Violette de Toulouse
Image illustrative de l’article Violette de Toulouse (confiserie)
Bonbons à la violette

Lieu d’origine Toulouse
Créateur Candiflor
Date 1818
Place dans le service bonbon
Température de service froide
Ingrédients friandises élaborées à partir de fleurs fraîches de violettes cristallisées dans le sucre

Les violettes de Toulouse sont des friandises élaborées à partir de fleurs fraîches de violettes, de la variété violette odorante, cristallisées dans le sucre, spécialité de Toulouse.

Caractéristique[modifier | modifier le code]

La fabrication de la spécialité « violette de Toulouse », est très délicate, essentiellement manuelle, élaborée à partir de fleurs fraîches cueillies à maturité en mars.

La fabrication consiste à enrober les fleurs fraiches de sucre puis à le faire cristalliser. L'appellation « violette de Toulouse » est une marque déposée.

Variantes[modifier | modifier le code]

Violettes de Toulouse

Il existe également dans la région toulousaine des bonbons parfumés à la violette dits « bonbons à la violette »[1] élaborés comme un bonbon traditionnel et non à partir d'une fleur naturelle enrobée de sucre.

En Espagne, il existe un petit bonbon, dit caramelo de violeta, d'une taille de deux centimètres en forme de violette à cinq pétales. Ils ont été initialement fabriqués par Vicente Sola, en 1915, dans sa pâtisserie-confiserie madrilène « La Violeta »[2],[3].

La région de Liège en Belgique produit la violette de Liège.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maguelonne Toussaint-Samat, A History of Food, Ed. Wiley-Blackwell, 1994, p. 556.
  2. Horacio De Dios, Madrid - Guía Completa, Dios Editores, p. 36.
  3. Manuel Martínez Llopis, La dulcería española, Alianza Editorial, Dulcería típica de Madrid, 1999.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]