Villa mauresque (Hyères)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Villa mauresque
Hyères - 11.jpg
Présentation
Type
Architecte
Pierre Chapoulart (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Patrimonialité
Recensé à l'inventaire généralVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

La villa mauresque qui se situe au 2, avenue Jean-Natte, à Hyères, a été réalisée en 1881 par l’architecte Pierre Chapoulart pour l’industriel Alexis Godillot dans un style orientaliste.

Elle est classée bâti remarquable en zone AVAP[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Alexis Godillot reçut la reine Victoria dans les jardins de la villa mauresque en 1892[2]. Ladite villa était destinée à la fois aux réceptions données par l'industriel, mais aussi à la location aux hivernants.

D'autres propriétés hyéroises d'Alexis Godillot furent aussi l'objet de locations, ainsi, le chalet appelé « Solitude » à R. L. Stevenson qui a passé deux années en 1883 et 1884 à Hyères où il reçut les soins du docteur Vidal, son ami et médecin, pour traiter son emphysème pulmonaire.

Les demeures d’Alexis Godillot qui sont essentiellement la maison Saint-Hubert au 70, avenue des Îles-d’Or et la villa mauresque, dominent son vaste domaine. Une autre de ses réalisations est la villa Tunisienne à Hyères.

Architecture[modifier | modifier le code]

Un ensemble cohérent architectural avec des arcs outrepassés, des merlons, un belvédère-minaret à coupole, des rinceaux. Cependant, la structure est celle d’une villa classique contemporaine avec un soubassement pour les communs, un rez-de-chaussée avec salon, une salle à manger, cuisine et bureau, et les chambres à l’étage.

Jardin[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment est largement ouvert sur un jardin ornementé par des végétaux appropriés, tels les orangers, les palmiers et les yuccas.

Articles connexes et complémentaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florence Goubert, L'Architecture des villas et hôtels de voyageurs à Hyères au XIXe siècle, Aix-en-Provence, mémoire de maîtrise dactylographié, université de Provence, 1985-1986, p. 204-216.
  2. « Villa mauresque », sur dossiersinventaire.maregionsud.fr (consulté le 23 janvier 2019).