Viken Berberian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Viken Berberian
Description de l'image Viken BERBERIAN - Comédie Du livre 2009 - P1070987.jpg.
Naissance
Beyrouth
Activité principale
écrivain, journaliste, romancier
Auteur
Langue d’écriture anglais américain
Genres
roman

Compléments

Conjoint : Gariné Torossian

Viken Berberian, né en à Beyrouth, est un écrivain américain d’origine arménienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit à Los Angeles, ayant quitté le Liban lors de la guerre civile de 1975. Il effectue ses études à l'université Columbia ainsi qu'à la London School of Economics[1].

Ses œuvres sont publiées par de nombreux journaux et revues, comme Inculte (Éditions Inculte) en France, le New York Times, le Los Angeles Times, le FT et The Believer (Editions McSweeney's) logger aux États-Unis.

Il obtient en 2009 une bourse de la création du Centre National du Livre,[2] en 2013 une bourse du Soros Foundations, et en 2015 une bourse de la création du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Après Los Angeles, Londre, New York, Marseille, Paris, et Erevan[3], il vit actuellement à Montréal au Canada.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Das Kapital, [« Das Kapital : a novel of love and money markets »], trad. de Claro, Paris, Éditions Gallmeister, coll. « Americana », 2008, 189 p. (ISBN 978-2-35178-022-0)[4],[5]
  • Le Cycliste, [« The Cyclist »], trad. de Claro, Vauvert, France, Éditions Au Diable Vauvert, 2012, 285 p. (ISBN 978-2-84626-425-9)[3]
  • La Structure est Pourrie, Camarade, [ « The Structure is Rotten, Comrade »], roman graphique avec Yann Kebbi (illustré), trad. de Claro, Arles, Éditions Actes Sud, 2017, 336 p. (ISBN 978-2-330-07277-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Viken Berberian », sur Premiere.fr, (consulté le 12 octobre 2012)
  2. « Bilan des aides 2009 », sur Centre national du Livre (consulté le 12 octobre 2012)
  3. a et b Lucie Cauwe,« Bombe, amour et gastronomie. Le Cycliste est le décoiffant premier roman de Viken Berberian. », in Le Soir du 12/10/2012, p.43
  4. Martine Laval - Telerama n° 3081, « Das Kapital - livre de Viken Berberian. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par [[Claro]]. », sur Télérama.fr, (consulté le 12 octobre 2012)
  5. Yves Le Gall, Le Matricule des Anges N°101, Mars 2009, « Le Matricule des Anges : Das Kapital - Viken Berberian », sur Le Matricule des Anges (consulté le 12 octobre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]