Victoria (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.

Nao Victoria
Image illustrative de l’article Victoria (bateau)
Reconstitution de la Victoria présentée à l'Exposition spécialisée de 2005.
Autres noms Victoria, Vittoria
Type caraque
Histoire
Commanditaire Drapeau de l'Espagne Espagne
Chantier naval Ondarroa
Commandé 1992
Équipage
Équipage 42
Caractéristiques techniques
Longueur 28 m
Maître-bau 7.5 m
Tirant d'eau 2 m
Déplacement 85 t
Propulsion Voile
Caractéristiques militaires
Armement 10 canons

La Victoria, Nao Victoria ou Vittoria, est une caraque espagnole de l'expédition de Magellan et le premier navire à avoir accompli le tour du monde.

Historique[modifier | modifier le code]

La Victoria faisait partie, avec quatre autres navires[1], d'une expédition espagnole placée en 1518 sous le commandement du Portugais Fernand de Magellan pour découvrir la route occidentale vers les îles aux épices. Cette petite flotte quitta Séville en . La Victoria fut la seule à boucler le tour du monde.

Magellan ayant été tué aux Philippines en , La Victoria, sous le commandement de Juan Sebastián Elcano, l'un des cinq capitaines de l'expédition, fut la seule à boucler le tour du monde et à revenir en Europe en .

Après on ne retrouve trace de la Victoria que dans un registre de 1547 commentant la disparition du vaisseau lors d'un voyage entre Saint-Domingue et l'Espagne[2].

Reconstitutions[modifier | modifier le code]

La reconstitution hypothétique construite en 1992 à Sète, durant Escale à Sète 2016.

Plusieurs reconstitutions hypothétiques ont été construites. La première fut réalisée pour l'Exposition universelle de 1992 à Séville, et a effectué un tour du monde de 2004 à 2006.

Au début des années 2000, la Nao Victoria, une autre reconstitution de la Victoria, fut construite par un entrepreneur chilien à Punta Arenas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ils avaient pour noms : Concepción, Trinidad, Santiago et San Antonio
  2. Colección de documentos inéditos para la historia de España, vol. I, págs. 353-356.

Sur les autres projets Wikimedia :