Victor Rogister

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rogister.
Victor Rogister
Présentation
Naissance
Verviers, Belgique
Décès
Liège, Belgique
Nationalité belge
Mouvement Art nouveau
Formation Académie des beaux-arts de Liège
Œuvre
Réalisations Maison Piot, Liège
Compléments
Collaborateur : Charles Étienne Soubre et Paul Jaspar

Victor Rogister, né le à Verviers et mort le (à 81 ans) à Liège, est un architecte belge de la période Art nouveau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'académie des beaux-arts de Liège, puis collaborateur des architectes Charles Étienne Soubre et Paul Jaspar, Victor Rogister a construit principalement à Liège.

Style[modifier | modifier le code]

L'œuvre de Victor Rogister s'inscrit dans la tendance « Art nouveau floral » initiée par Victor Horta à Bruxelles (par opposition à la tendance « Art nouveau géométrique » initiée par Paul Hankar : voir Art nouveau en Belgique et Art nouveau à Liège). Toutefois, deux de ses réalisations (la Maison Counet et la Maison Lapaille) ont été construites dans un style se rattachant davantage à la Sécession viennoise.

L'œuvre la plus connue de Rogister est la Maison Piot ou Maison des Francs-maçons située au no 17 de la rue de Sélys à Liège.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1898 : Maison Les chauves-souris, rue Étienne Soubre no 6 à Liège[1].
  • 1900 :
    • maison et magasin, rue Saint-Séverin, no 28, à Liège.
    • maison, rue Edouard Wacken, n°3, à Liège.
  • 1902 :
  • 1903 :
    • Maison du peintre Jules Alexandre, rue du Jardin botanique, no 39, à Liège (sgraffite, verre américain).
    • Maison Joachims, rue Henri Maus, no 56, à Liège.
    • Maison Moonen et magasin, rue du Laveu, no 28, à Liège.
  • 1904 : Maison Piot ou Maison des Francs-maçons, rue de Sélys, no 17, à Liège (Porte, poignée, verre américain, puits de lumière, sculptures d'Oscar Berchmans).
  • 1905 : Maison Counet, place du Congrès, à Liège.
  • 1906
    • maison, rue du Parlement, no 2, à Liège.
    • Maison aux Aztèques, rue du Parlement, nos 6-8, à Liège.
    • magasin et Maison Lapaille, rue Saint-Séverin no 26, à Liège.
    • Maison Germeau, Jonruelle, no 1, à Liège
  • 1907 :
  • 1908:

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sébastien Charlier, « Victor Rogister et Clément Pirnay. Deux interprétations de l’enseignement de Paul Jaspar », dans Les Cahiers de l’Urbanisme, n° 72, Namur, D.G.A.T.L.P., juin 2009, pp. 58-66.
  • Une histoire de l'architecture à Liège vers 1900. L'Art nouveau, par l'asbl Art&fact, Édition de l'Échevinat de l'Urbanisme, de l'Environnement, du Tourisme et du Développement durable, Liège, 2007.
  • Sébastien Charlier, « L'Art nouveau », dans Vers la modernité, le XIXe siècle au Pays de Liège, catalogue de l'exposition (Liège, 5 octobre 2001-20 janvier 2002), Liège, 2001, pp. 126-130.
  • Bénédicte Goessens-Dewez et Flavio Di Campli, Liège, dans la collection Patrimoine architectural et territoires de Wallonie, Sprimont,
  • Pierre Mardaga et Ministère de la Région wallonne - Direction générale de l'Aménagement du territoire, du Logement et du Patrimoine, 2004, p.43, 160, 171, 172, 174, 179, 186, 223, 224, 226, 236, 259, 291, 297, 309, 324, 345, 364, 370.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://balat.kikirpa.be/photo.php?path=X065688&objnr=11000632&nr=2
  2. Guide, Architecture moderne et contemporaine Liège,Ed. Mardaga , p 181, note E5, 2014
  3. Guide, Architecture moderne et contemporaine Liège,Ed. Mardaga , p 246, note H23, 2014