Vicente Guallart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vicente Guallart
Présentation
Naissance 1963
Valence, Espagne
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité(s) Architecte
Formation Universités de Barcelone et Valence
Œuvre
Agence Guallart Architects
Réalisations Sea Pavillion de Vinaros, Espagne
Maison méditerranéenne, Espagne
Metapolitan Loft, Espagne
Port de Keelung, Taiwan
Vinaros Microcoasts, Espagne
Projets Cultural Gate de Alborz, Iran
Autour de la muraille arabe de Valencia, Espagne
Pavillon de l'Espagne, Expo 2012, Shangai)
Appartements à Cambrils, Espagne
Distinctions Prix Solar Decathlon Europe,(2010)
Prix IberFAD (2007)
Prix de la Nacional a la Cultura Arquitectonica y urbanistica sostenible del Foro Civitas Nova,(2007)
Prix Concours National Sociopolis Greenhouse à Valence (2005)
"Mateo at ETH" CD Rom, Prix Moëbius(1995)
Publications Vincent Guallart: Re-Natu Ralisation, édition Huazhong University of Science and Technology Press, Février 2008, 320p.,
Vincent Guallart: Mateo at ETH CD Rom, NewMedia SL, Barcelona, 1995.
Compléments
Cofondateur du Festival for Advanced Architecture "Metapolis". Directeur de recherche en Architecture à l'Institut de Catalogne (IaaC)

Vicente Guallart est un architecte espagnol, né en 1963 (Valence, Espagne). Il fonde son agence en 1992 avec son équipe composée de Maria Diaz, Andrea Imaz, Fernando Meneses et Daniela Frogheri.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vicente Guallart est formé à la ETSA (Escuela Técnica Superior de Arquitectura) de Valence où il obtient son diplôme en 1989. En 1992 il ouvre sa propre agence Guallart Architects à Barcelone où il développe des projets qui mettent en jeu des échelles multiples, de l'urbanisme à la construction. Il devient cofondateur du Festival for Advanced Architecture "Metapolis" en 1999. Aujourd'hui, professeur et directeur de Recherche en Architecture à l'Institut de Catalogne (IaaC), il suit des étudiants sur le développement des technologies d'avant-garde afin de concevoir et produire des prototypes d'habitats auto-suffisants.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Vicente Guallart définit la nature comme étant l'image de l'architecture. Il explore la ville comme une hybridation médiatique entre la nature et le digital. Les éléments de la nature deviennent artificiels et les montagnes sont habitées (Cf.Los edificios son montanas). La nature est artificiellement naturelle et naturellement artificielle, il s'agit de représenter le monde réel habitable à partir du monde virtuel, de cartographier, les montagnes, les cours d'eau, l'ensoleillement, les vues, la végétation.

Son agence produit des installations, aménagement de quais, pavillons solaires… Il a une volonté de stimuler la vie à travers des lieux à fort caractère social. Ses projets mettent en jeu les nouvelles technologies influencées par l'énergie solaire pour créer des bâtiments auto-suffisants qui engendrent à eux-mêmes un design et des formes architecturales nouvelles.

Sociopolis Greenhouse[modifier | modifier le code]

Le projet urbain[modifier | modifier le code]

2002 : Le projet Sociopolis Greenhouse est soutenu par la Generalitat Valenciana pour la construction d'un nouveau modèle de quartier de résidences collectives à régime principalement locatif.

L'objectif de ce dernier est d'explorer les différentes possibilités de création d'un "habitat partagé" qui permettrait une meilleure interaction de la vie sociale . Le projet propose des nouvelles typologies d'habitations adaptées aux nouveaux schémas familiaux en y introduisant la notion de développement durable et des édifices à haute qualité environnementale (HQE).

L'ensemble fut présenté à la Biennale de Venise de 2008 (Researching in Order to Act). Le projet est composé de logements sociaux qui répondent aux nouveaux schémas familiaux (jeunes couples, personnes âgées, familles monoparentales). Les résidences peuvent être louées ou acquérir un propriétaire. L'environnement urbain est composé d'espaces verts et des équipements qui stimulent l'interaction sociale et une nouvelle architecture.

Le projet fut présenté à la Biennale de Valence en 2003. Treize architectes de renommée internationale ont participé à sa réalisation. Ce dernier propose un nouveau modèle de développement urbain au travers des logements et équipements multifonctionnels qui s'intègrent dans l'environnement agricole en adoptant le modèle du Huerta (verger) méditerranéen. Cette transformation urbaine permet de protéger la superficie du Huerta (zones agricoles traditionnelles situées autour de la ville de Valence) qui est irrigué avec les eaux de la rivière Turia. Ce développement urbain promeut la protection du paysage et de l'environnement couplé à la fonction sociale[interprétation personnelle].

Dans le quartier concerné par le projet, quatre parties historiques sont conservés et notamment autour de ces dernières, une zone de "vergers urbains" entretenus par les habitants du quartier. L'interaction sociale et le sens communautaire est encouragé à travers des installations sportives (terrain de football, piste d'athlétisme) et aussi, des zones de jeux et terrains de skate-board.

Les édifices sont tous orientés vers le parc central qui s'étale sur une surface de 120 000 m2 et est accessible depuis un chemin couronnant l'ensemble. En plus des blocs et des tours, le quartier concentre des équipements aux programmes hybrides, ouverts sur la vie publique organisée dans le quartier.

Les édifices[modifier | modifier le code]

Sociopolis est composé d'édifices résidentiels disposés le long de la zone définie de façon à ce que les édifices aient une vue sur le parc central et les équipements qui sont placés à l'intérieur ou au bord du parc. Celui-ci permet une transition d'échelle entre les édifices résidentiels et les divers espaces du parc. Sauf les parcelles scolaires, tous les équipements fonctionneront avec les édifices résidentiels locatifs. Cette mixité entre les édifices résidentiels et les équipements sont suivis d'une transition avec les espaces du parc qui leur octroie un caractère hybride. 18 architectes ont participé au projet :

  • Vicente Guallart avec la Sharing Tower
  • Toyo Ito, logement pour personnes âgées
  • Willy Muller Architectes avec la Pile Tower
  • Manuel Gausa avec la Topographie résidentielle
  • Scape Architecture, Duncan Lewis avec Huerta M3
  • R&SIE Architectes, François Roche, un foyer pour jeunes Cajas en Obra
  • Greg Lynn Form avec Geode Block.
  • YO2 Architectes, Young Joon Kim avec Urban Mat
  • J.M. Lin / The Observer Design Group, conservatoire de musique Valencia Block
  • EA Architectes, Antonio Lleyda, Eduardo de la Peña avec domEXTica
  • SOGO Architectes, centre agricole
  • MAP Architectes, Jose Luis Mateo, tour de logements
  • MVRDV avec la Huerta Tower
  • Colomer & Dumont avec TOB
  • Arquitecturas Torres Nadal avec R-10 Tower
  • Arquitectura Mediterranea, José María Lozano, avec la Torre Radial
  • Abalos & Herreros avec la Torre Solar
  • NO.MAD Arquitectos, Eduardo Arroyo avec 101373

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Prix Europan II avec le projet de la Plaza del Arbol et les environs de Valence.
  • 1992 : Prix FAD pour la maison dans le centre historique de Barcelone.
  • 1995 : Prix Möbius des multimédias pour le meilleur CD-ROM espagnol pour Mateo at ETH.
  • 1996 : Finaliste du Prix IberFAD pour la Maison à Liria, Espagne.
  • 2000 : Prix Möbius pour le meilleur CD-ROM espagnol.
  • 2002 : Prix Cuitat de Barcelone pour Media House.
  • 2003 : Premier Prix du Concours New Taiwan by Design, redéfinition du port de Fugge et de Batouz, Taïwan.

Premier Prix du Concours d'un Centre Polyvalent à Castle Quarry.

Premier Prix du Concours Hotel Husa, Tarragone, Espagne.

Premier Prix du Premio Nacional a la Cultura Arquitectónica y Urbanística Sostenible del Foro Civitas Nova 2007, Espagne. Premier Prix du Concours Vinaròs sea pavillion, Plage de Fora Forat, Espagne.

  • 2008 : Finaliste du Prix FAD, Barcelone, Espagne,

Deuxième Prix pour le Concours du Musée d'Art Contemporain de Wroclaw, Pologne

Premier Prix du Concours Taiwan Gateways pour la construction du nouveau front de mer de Keelung, Taïwan.

  • 2012 : Sélection du Master Plan pour l'Exposition de Wroclaw, Pologne.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

De Vicente Guallart[modifier | modifier le code]

  • Vincent Guallart, Re-Natu Ralisation, Huazhong University of Science and Technology Press,‎ , 320 p. (ISBN 7560948618)
  • Vincent Guallart, Tom Carr, Us Trade Center Graphics in Europe : Lanfranco Bombelli, Actar,‎ (ISBN 9788496540613)
  • Vicente Guallart, Sociopolis, project for a city of the future, M.art Contemporain Barcelona,‎ (ISBN 8495951835)
  • Vicente Guallart, W. Muller, Cappelli, Self-sufficient housing 1st advanced architecture contest, Actar,‎ (ISBN 849654043X)
  • Vicente Guallart,M. Gausa, W. Muller, Barcelona Metapolis, Actar,‎ (ISBN 8495951223)
  • Vicente Guallart, Geologics geography information and architecture, Actar,‎ , 240 p. (ISBN 8489698767)
  • Vicente Guallart, Logica Natural, IVAM Centre Julio Gonzalez,‎ , 154 p. (ISBN 8448247388)
  • Vincente Guallart,Lucas Cappelli, Self-Fab House, 2nd Advanced Architecture Contest, Barcelone, Actar,‎ , 384 p.
  • Vicente Guallart, Willy Müller, Manuel Gausa, Federico Soriano, José Morales, Fernando Porras, The Metapolis Dictionary of Advanced Architecture, Actar,‎ , 580 p. (ISBN 8495951223)
  • Vicente Guallart, Laura Cantarella, Geo Cat, Territorial loops, Actar,‎ , 404 p.
  • Vicente Guallart and Willy Müller, Manuel Gausa, hiCat, Research Territories, Actar,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]