Vialis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vialis (Colmar)
logo de Vialis
Logo de l'entreprise Vialis

Création 1842
Dates clés 1850 : Naissance Usines Municipales à Colmar
1954 : Naissance UEM à Neuf-Brisach
1900 : Centrale à Charbon à Neuf-Brisach
1920 : Centrale Thermique à Colmar
1993 : Restructuration des activités / Arrivée du câble
2004 : Changement de statut
2014 : Création de la filiale Alsen
2017 : Rachat de l’UEM de Neuf-Brisach[1]
Forme juridique Société anonyme
Siège social 10 Rue des bonnes Gens, Colmar
Drapeau de la France France
Direction Eric Straumann, président du conseil d'administration
Benoît Schnell, directeur général
Actionnaires Ville de Colmar
Ville de Neuf-Brisach
Activité Fourniture d'électricité et de gaz
Produits Électricité
Gaz
Télévision
Internet
Téléphonie fixe et mobile
Fibre FTTH
Site web https://www.vialis.net/

Vialis est une SAEM de fourniture d’électricité et de gaz naturel et aussi un opérateur télécoms et de services d’Eclairage public, basé à Colmar dans le Haut-Rhin. Fondée en 1842 pour gérer l’éclairage public de Colmar, l’activité énergétique ne se développe qu’à partir de 1902.

Depuis le 1er janvier 2017, Vialis et l’UEM de Neuf-Brisach ont fusionné pour ne former qu’une seule entité[2]. Ainsi, Vialis dispose de deux agences, à Colmar et Neuf-Brisach.

Vialis est le nom de l’entreprise depuis 2000. Son nom peut être découpé en 3 parties : « Vi » la vie de ses clients, « al » la première syllabe du mot Alsace et « IS », concept de service. [3]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1842, le conseil municipal de Colmar décide de doter les rues d’un éclairage au gaz naturel et fait appel à une société privée pour installer une usine de production. Cette usine sera rachetée par la ville en 1850 et deviendra les « Usines Municipales de Colmar » (UMC). 34 ans plus tard, l’UMC se voit confier le projet d’approvisionnement de l’eau potable de Colmar jusqu’en 1993.

C’est au début du XXe siècle que l’activité énergie se développe avec la création d’une centrale thermique au charbon d’une puissance de 44 kW, sur la zone de Neuf-Brisach. En 1902 c’est une centrale thermique électrique qui voit le jour à Colmar.

En 1946, malgré la loi visant à nationaliser les sociétés françaises d'électricité, les UMC gardent leur statut d’Entreprise locale de distribution d'électricité et de gaz (France).

L’entreprise procède à un changement de nom en 1972 en devenant la « Régie Municipale de Colmar ».

Dans les années 1990, Vialis se sépare des services de transport en commun, qui deviennent la STUCE (Société de Transport Urbain Colmar et Environs).

En 1993 intervient la restructuration de la Régie avec les activités gaz, électricité et Eclairage public et l’exploitation de l’eau est transférée à la Colmarienne des Eaux. C’est aussi en 1993 que le Musée des usines municipales de Colmar (MUM) est créé pour retracer l’histoire des services publics de Colmar.

En 1994, Vialis rachète le réseau câblé colmarien afin de proposer des offres TV, diffuse la chaîne locale TV7 Colmar, et débute son activité Internet en 1996 et la partie téléphonie fixe en 2007.

Entre 1999 et 2009, deux nouveaux postes sources sont créés à Algolsheim et Vogelgrun.

En 2015, afin d’étendre son territoire de services, Vialis entre au capital d’Alsen[4], aux côtés de Gaz de Barr.

En 2017, Vialis et l’UEM de Neuf-Brisach fusionnent et l’activité Télécoms lance de nouvelles offres mobiles et sur le réseau FTTH déployé par Rosace.

À la suite de la fermeture de la centrale de Fessenheim, Vialis remporte l’appel d’offre grâce à un projet photovoltaïque de 22MW à Volgelsheim[5].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Liste au 21/01/2021[6]

Nom %
Ville de Colmar 40,95 %
Ville de Neuf-Brisach 20,48 %
Électricité de Strasbourg (Fipares) 9,94 %
Réseau GDS 9,94 %
Enovos 7,95 %
Gaz de Barr 5,17 %
Engie Cofely 3,98 %
BFCM Crédit mutuel 1,39 %
Banque Populaire 0,20 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], article sur l'histoire de Vialis
  2. [2], article des DNA du 16 octobre 2016
  3. [3], article sur l'histoire de Vialis
  4. [4], article du Le Journal des entreprises du 07 avril 2015
  5. [5], article de PV magazine du 30 octobre 2019
  6. [6], article sur les actionnaires de Vialis

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]