Vera Feyder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Feyder.
Véra Feyder
Naissance (78 ans)
Liège, Belgique
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

  • La Derelitta
  • Un jaspe pour Liza
  • La bouche de l'ogre
  • Un manteau de trous

Vera Feyder, née le 16 octobre 1939 à Liège[1], est une femme de lettres, actrice, dramaturge et productrice de radio belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vera Feyder est née à Liège en 1939. Son père, juif polonais meurt en déportation à Auschwitz. Atteinte de phtisie doublée d'anorexie, sa jeunesse, dans l'après-guerre, fut marquée par de longs séjours traumatisants dans différents homes belges.

Elle a suivi les cours de l’Académie Grétry à Liège, avant de publier ses premiers poèmes et d'entamer une carrière de dramaturge à Paris.

Elle a aussi écrit une quarantaine de fictions dramatiques et produit de nombreuses émissions littéraires pour France Culture.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans, récits[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Un jaspe pour Liza, Les Temps Modernes, Paris, 1965, Laleure Éditeur, 1976 (ASIN B0014KQRZM), Tétra-Lyre, Soumagne, Belgique, 1989.
  • Nul conquérant n'arrive à temps, Atelier du Gué, Villelongue d'Aude, 1978.

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Le Temps démuni, Les Nouveaux Cahiers de Jeunesse, Bordeaux, 1961 (ASIN B0014WQSCM)
  • Ferrer le sombre, Rougerie, Mortenart, France, 1967.
  • Pays l'absence, Millas-Martin, Paris, 1970. (ISBN 978-2-87450-010-7)
  • Delta du doute, Rougerie, Mortenart, France, 1971.
  • Le sang, la trace, Éd. Lafranca, Locarno, 1973.
  • Passionnaire, avec 4 gravures originales de Sonia Delaunay, André Evrard, Matta & Raoul Ubac, Éditions Numaga, Auvernier, Suisse, 1974
  • Franche ténèbre, avec gravure d'Yves Doaré, Éd. Ubac, Bruxelles, 1984 (ISBN 978-2-905373-01-4) .
  • Petit incinérateur de poche, Laleure Éditeur, 1987. (ASIN B0014JRNYC)
  • Pour Élise, Unimuse, Tournai, Belgique, 1988.
  • Eaux douces, eaux fortes, Hôtel Continental, Bruxelles, 1988.
  • Le fond de l'être est froid. 1966-1992, anthologie, Rougerie, Mortenart, France, 1995.
  • Dernière carte du Tendre, La Part commune, Rennes, 2007 (ISBN 978-2-84418-112-1)
  • Contre toute absence : Poèmes (1960-2003), Le Taillis Pré, Châtelineau, Belgique, 2007 (ISBN 978-2-87450-010-7)

Théâtre[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix découverte, 1961 pour Le Temps démuni
  • Prix François Villon, 1970 pour Pays l'absence
  • Prix de l'Académie française 1975 pour Passionnaire
  • Prix Victor-Rossel 1977 pour La Derelitta
  • Prix Radio de la SACD 1985, pour l’ensemble de son œuvre
  • Prix de poésie de la SGDL en automne 1995 pour Le fond de l'être est froid
  • Prix Louis Praga 1996 de l'Académie de Langue et Littérature françaises de Belgique pour sa pièce Piano seul.
  • Prix Littérature Amnesty 2003 pour La Bouche de l'ogre.
  • Prix poésie Paul Verlaine de l’Académie française 2008 pour l’ensemble de son œuvre

Comédienne[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. notice BnF no FRBNF11902712

Liens externes[modifier | modifier le code]