Vendredi ou la Vie sauvage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vendredi ou la Vie sauvage
Langue
Auteur
Basé sur
Genres
Époque de l'action
Date de parution

Vendredi ou la Vie sauvage est un livre de Michel Tournier paru en 1971 aux éditions Gallimard. Il est inspiré du livre Robinson Crusoé de Daniel Defoe. C'est l'adaptation pour la jeunesse de son livre Vendredi ou les Limbes du Pacifique.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le [1], Robinson Crusoé est à bord du navire La Virginie faisant route vers le Chili. Une tempête frappe le navire violemment. Robinson Crusoé décida de quitter le navire en espérant que les autres le suivent. Il finit par terminer seul car les autres ne l’ont pas suivi. Seul survivant du naufrage, Robinson se retrouve sur une île déserte qu'il nommera « Speranza », livré à lui-même avec son compagnon, Tenn le chien de La Virginie. Sa solitude va le contraindre à faire preuve d'ingéniosité, de persévérance et de courage, afin de survivre dans ce monde sauvage. Jusqu'au jour où, se croyant abandonné de tous, il se lie avec un indigène qu'il surnomme « Vendredi ». Une occasion de quitter l'île se présente : un navire s'arrête sur l'île pour sauver Robinson. Mais il refuse de s'en aller, contrairement à Vendredi. Robinson ne reste cependant pas seul, mais avec le petit Jean que Robinson renomma Dimanche, le mousse du bateau White Bird.

Analyse et commentaire[modifier | modifier le code]

Genre littéraire[modifier | modifier le code]

Vendredi ou la Vie sauvage, en mettant en scène le personnage de Robinson amené à survivre sur une île déserte[2], appartient au genre littéraire de la robinsonnade. Ce roman propose une réflexion sur les thèmes du sauvage et du civilisé. Il s'inscrit donc dans la lignée de nombreuses réécritures du Robinson Crusoé de Daniel Defoe. Pour Michel Tournier, c'est l'universalité du mythe de Robinson qui est à l'origine de ces nombreuses réécritures[3].

De Vendredi ou les Limbes du Pacifique à Vendredi ou la Vie sauvage[modifier | modifier le code]

Vendredi ou la Vie sauvage est considéré comme l'adaptation pour la jeunesse d'un autre roman de Michel Tournier intitulé Vendredi ou les Limbes du Pacifique. Michel Tournier a cependant insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'une version abrégée ou appauvrie de son premier roman[4]. En effet, cette version a été complètement modifiée par rapport à la première : ainsi, aucune phrase n'est restée inchangée et Vendredi ou la Vie sauvage est organisé en séquences non numérotées, alors que la version originale est organisée en chapitres numérotés. Pour Michel Tournier, Vendredi ou la Vie sauvage constitue d'ailleurs une « version meilleure » de son roman Vendredi ou les Limbes du Pacifique[5].

Robinson Crusoé du livret de bande dessinée « À grands pas » au Maroc[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, le ministère de l'Éducation nationale du Maroc a édité une bande dessinée des aventures de Robinson Crusoé basé sur l'histoire de Vendredi ou la Vie sauvage de Michel Tournier et qui fait partie d'un ensemble pédagogique pour l'enseignement du français pour le premier cycle de l’enseignement fondamental[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Tournier a volontairement déplacé l'action de 1659 à 1759. De grands romanciers écrivent pour les enfants par Sandra L. Beckett (1997), aperçu est disponible sur Google Livres.
  2. Michel Tournier, Vendredi ou la Vie sauvage, Paris, Gallimard, coll. « Folio Plus Classique numéro 44 », , 192 p. (ISBN 2-07-030760-3)
  3. « Michel Tournier : "Chacun doit écrire son Robinson Crusoé" », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. maulpoix, « Michel Tournier et Vendredi », sur www.maulpoix.net (consulté le )
  5. Seun-Kyong YOU épouse Hollender, La double écriture dans l'œuvre de Michel Tournier, Thèse de Doctorat, Université de Lyon 2 (2002), p. 370.
  6. « A grands pas Archives », sur MAROCOMICS (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]