Vendela Vida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vendela Vida est une journaliste et écrivaine américaine née à San Francisco le .

Elle est rédactrice en chef de la revue littéraire The Believer. Elle tient une librairie à San Francisco : 826 Valencia.

Elle est l'épouse de l'écrivain Dave Eggers.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sans gravité, [« And now you can go »], trad. d'Adèle Carasso et Stéphane Roques, Paris, Éditions de l'Olivier, 2005, 247 p. (ISBN 2-87929-452-5)
  • Soleil de minuit, [« Let the Northern lights erase your name »], trad. d'Adèle Carasso, Paris, Éditions de l'Olivier, 2008, 237 p. (ISBN 978-2-87929-570-1)
  • Se souvenir des jours heureux, [« The lovers »], trad. d'Adèle Carasso, Paris, Éditions Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2011, 243 p. (ISBN 978-2-226-22139-1)[1],[2]

Scénario de film[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christine Ferniot - Telerama n° 3203, « Se souvenir des jours heureux », sur http://www.telerama.fr,‎ (consulté le 29 avril 2012)
  2. Didier Jacob, « A la mer, à la campagne, à la montagne, lisez Vendela! », sur http://wwww.nouvelobs.com,‎ (consulté le 29 avril 2012)
  3. « Vendela Vida », sur http://www.imdb.com (consulté le 29 avril 2012)