Véronique Vassiliou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vassiliou.

Véronique Vassiliou est une écrivaine et bibliothécaire française, née le 1er janvier 1962.

Biographie[modifier | modifier le code]

Véronique Vassiliou obtient une maîtrise de lettres modernes suivie, en 1989, d’un doctorat ès lettres sur l'état du vers à l'Université de Provence. En 1990 elle obtient le diplôme supérieur des bibliothèques à l'ENSB (enssib). Auteure de plusieurs publications, Véronique Vassiliou a commencé sa carrière comme ingénieur de recherche au CNRS (1990-1993) avant de devenir conservatrice de bibliothèque. De 2001 à 2007, elle exerce au Service commun de la documentation à l’Université de Provence Aix-Marseille I, tout en assurant des charges de cours à l'université. Le 1er février 2007, elle devient directrice de l’information scientifique à l’Université de Genève. Elle a ensuite travaillé à la bibliothèque universitaire de l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse puis comme directrice des médiathèques de Vitrolles et comme chef de projet de la médiathèque intercommunale du Val de Durance (Métropole Aix-Marseille Provence).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Geste 8 et 5, Messidor, 1991.
  • La Voix, La Main courante, accompagné de gravures d’Anne Slacik, 1992.
  • Deux, Atelier des Grames, livre conçu et réalisé par É.-B. Souchière, 1993.
  • Je touche du bout du doigt, avec Jean-Marc Scanreigh, diptyque, gravures sur bois. 1994.
  • Le passage (reprises), livre manuscrit, peint par Anne Slacik, 1995.
  • Une si sale Lumière, Éd. du Rouleau Libre, livre peint par Joël Leick, 1998.
  • Comment, en noirs, Les Cahiers éphémérides, T. I, fasc. 4. Avril-juin 1998.
  • N.O., le détournement, (extrait), Éditions Contre-Pied, septembre 1998.
  • Je dans quelques-uns de ses états, Édition des petits livres, 2000.
  • Seuils, Harpo &, automne 2000.
  • La boîte d’Angèle Basile-Royal conservée par Véronique Vassiliou, Les sauvages éditions, mars 2001
  • Appellation Contrôlée, Fidel Anthelme X, janvier 2001.
  • Le Coefficient d’échec, Voix éditions, collection “vents contraires”, 2001.
  • N.O. Le détournement, Comp’act, 2002.
  • Une petite nappe verdâtre mal découpée, Contre-Pied, 2004.
  • Le Coefficient d’échec, Comp'Act, 2006 (édition revue et corrigée)
  • Le + et le – de la gravité, Comp’Act, 2006
  • Rose & Madeleine, avec Fabienne Yvert, Harpo &, 2006. Réédition Le Tripode, 2015
  • Le Petit vassiliou ménager illustré, Contre-Pied, 2007
  • Movies, Publie.net, 2009
  • L'almanach Vassiliou, Argol, 2009
  • Echantillons, Bleu du Ciel, 2013
  • N.O. Le détournement, traduction en anglais et postface de Louis Armand. VLAK itineraries, 2013
  • Jam Jam, Argol, 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]