Vénus de Galgenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Venus vom Galgenberg.JPG

La Vénus de Galgenberg est une petite statuette en serpentine verte, haute de 7,2 cm et pesant 10 g. Une datation par le carbone 14 lui donne un âge de 30 000 ans BP et permet de la rattacher soit à l'Aurignacien, soit au Gravettien. Avant la découverte de la Vénus de Hohle Fels, c'était la plus ancienne statuette féminine connue.

Cette figurine a été trouvée le 23 septembre 1988, lors de la fouille d'un abri de chasseur sur le Galgenberg (« la montagne de la potence ») à Stratzing, au nord de Krems an der Donau en Basse-Autriche.

Le dos de la figurine est plat et sa posture rappelle celle d'une danseuse. C'est pour cela qu'elle a été surnommée « Fanny, la danseuse du Galgenberg » en référence à Fanny Elßler. Contrairement aux autres Vénus paléolithiques plus récentes de la région (Willendorf, Dolní Věstonice), elle est plus fine et sa féminité est très peu marquée. Un observateur non averti pourrait la décrire comme un chasseur avec un gourdin sur l'épaule.

La statuette a probablement été fabriquée sur place. La pierre est d'origine locale. La figurine est exposée au musée d'histoire naturelle de Vienne. Une copie se trouve à la mairie de Stratzing.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christine Neugebauer-Maresch, Le Paléolithique en Autriche, Éditions Jérôme Millon, 1999. (ISBN 2-84137-088-7)