Utilisateur:Cbigorgne/Brouillon-H1

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Numéros un, deux et trois

Brouillons[modifier | modifier le code]

Listes de joueurs par nationalité[modifier | modifier le code]






Championnats manquants[modifier | modifier le code]

  • Égypte, Tunisie, Nigéria, Angola
  • Turkménistan, Kirghizistan, Tadjikistan
  • Irak, Jordanie
  • Équateur, Porto Rico
  • Monaco, Jersey, Guernesey

Joueurs français[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 520
  2. >= 2 510
  3. >= 2 500
  4. >= 2 490
  5. >= 2 480

9 : France (2 638, 50 + 1 GMI) : Catégorie:Joueur d'échecs français (B. Lepelletier (2485, MI), K. Shirazi (2 486 en 2002, 3 normes de GMI), P. Guichard (2 430), Wojtek Sochacki (2412 en 2016), F. Mohammad (2383 en mai 2018)) ; Koch (2 518, MI) ;

  • Catégorie:Grand maître international français (A. Wirig (2 516), P. Velten (2 527))
  • inactifs : Lautier (2 687), Tkachiev (2 672)
  • avril 2021
  • >= 2 530
  • 16. P. Bailet (2 536 en 2017, 8/9 à l'open de Rennes, 1 norme de GM, 2e de l'accession 2009) ;
  • 19. Clovis Vernay (2 516 en 2019, 2 normes de GM) ;
inactif (>= 2 510) : A. Dunis (2 534, 1 norme de GM, 1er de l'accession 2004, né en 1979) ;
  • 22-23. S. Cossin (2 516, 2 normes de GM, 3e de l'accession 2007) ;

  • 25-26. A. Tchernouchevitch/Charnushevich (2 537, GMI, Biélorussie, ch. d'Europe U16 en 1994) ;
  • 28. B. Ider (2 515 en 2017, né en 1994, 6 / 9 à la Coupe Mitropa 2017, 1 norme de GM) (Voir sur Wikidata) ;
32-33. G. Lamard (2 491 en 2020, MI, né en 1997, ch. de F. U8, U12, U16 et U18, 3e de l'Open de Salon de Provence 2019, 2e du tournoi de MI de Condom (Gers) 2019) ;
  • 36-37. J. Dourerassou (2 515, GMI 2016, Villejuif (Nationale I), 6/9 à l'open Grenke 2019) ;
36-37. Christophe Sochacki (2 484 en 2019, ch. de France junior 2014, 2 normes de GMI, ch. de FRA universitaire 2019) (Voir sur Wikidata) ;
38. H. Barseghyan (2 519 en 2019, MI 2018, arménien, né en 1998, ch. de F. junior 2018, 1er-5e du tournoi de Cattolica) (Voir sur Wikidata) ;
  • 40. P. Govciyan (2 462 en nov. 2020, 1 norme de GM, 1er de l'accession 2006) ;
41. L. Guidarelli (2 506, GMI, Mitropa Cup 2019) ;
inactif (>=2 460) : . A. Bellaiche (2 503, 1 norme de GM en 2017) ;
  • 42. P. Petitcunot (2 454-2 456) ; 43. Q. Loiseau (2 475 en 2019, né en 1995, 1 norme de GM, 2e de l'accession 2017) (Voir sur Wikidata) ;

  • 45-46. K. Terrieux (2 470 en 2018, 3 normes de GM, 1er-3e de l'accession 2008) ; 45-46. F. Guilleux (2 452 en 2020) ;
49-50. P. Barbot (2 468, né en 1995, 2e-3e de l'accession 2014) (Voir sur Wikidata) ;
49-50. R. Pile (2 450 en 2020) ;
  • 53. P. Duboue (2 439 en avril 2020, MFidé) ; 54-55. V. Stephan (2 439, MI 2019, né en 1991) ;
  • 56. C. Monroy (2 459, 1 norme de GM) ;
57. G. Goldztejn (2 435) ;
  • 60-62. N. Brunner (2 480 en 2017, 3 normes de GM) ; 63. M. Bon (2 418 en 2019, MFidé, né en 1981) ;
64-66. Q. Burri (2 436, MI 2018, né en 2001, ch. de F. U14, U16 et U18) (Voir sur Wikidata) ;
64-66. T. Dionisi (2 418 en 2020, MI 2019) ; (Voir sur Wikidata)
67. L. di Nicolantonio (2 425 en 2020, MI 2019, Mitropa Cup 2019) (Voir sur Wikidata) ;
68. L. Travadon (2 456 en 2019, MI 2019, né en 2002, 6/9 (+3, =6) à l'open de Béthune 2019, Mitropa Cup 2019) ;
69. D. Housieaux (2 468, 1 norme de GM, 1er de l'accession 2008) (Voir sur Wikidata) ;
70-72. S. Buscara (2 441 en 2018) (Voir sur Wikidata) ; 70-72. M. Bijaoui (2 433 en 2019) ;
70-72. Armen Petrossian (2 462 en 2011, MFIDE, 1 norme de GM) ;
  • 73. Vincent Riff (2 402-2 405, MFIDE, né en 1984, 1er-4e de l'accession 2010) ;
74. M. Lupu (2 520 en 1998, GMI, Roumanie, Béthune 1995) ; ;
75. G. Giroyan (2 411, MI, né en 1996) (Voir sur Wikidata) ;
76-77. M. Aguettaz (2 443) ;
78-79. Y. Gatineau (2 423 en 2020, MI 2020, né en 2002) ; 78-79. R. Harutyunyan (2 386-2 394-2 401, MFidé, né en 2003) ;

  • 80. Pierre Laurent-Paoli (2 408 en 2020, MFidé, né en 2000) ; 81. P. Babault (2424, MFIDE) ; 82. J. Netzer (2417, MI) ;
83-84. T. Heinz (2 396 en 2019, MFidé, né en 1989) ;
83-84. S. Joie (2 439, 1er-2e de l'open de Vaujany (7,5/9), Mitropa Cup 2019 ) ; 85. N. Le Hetet (2 393 en fév. 2020, MFidé, né en 1983) ;
86. F. Vareille (2 433 en 2017, 1er de l'accession 1993, 1er-3e de l'accession 1998, 3e de l'accession 1997) ;
87-89. S. Bressac (2 490 en nov. 2020, né en 1990, MFidé) ;
inactif (>= 2 390) : A. Rainfray (2425 en 2000, né en 1983) ;
  • 90. N. Tripoteau (2427) ; 91. M. Bissières (2 411) ;
92. H. Tirard (2 491 en 2008, 1 norme de GM, 3e de l'accession 1995) ;
93-94. Christophe Philippe (2 458 en 2008, 1 norme de GM, né en 1974) ; 93-94. B. Brailly-Vignal (2 404, MFidé) ;
96. A. Genzling (2408, Top 12 2019) ;
97. P. Brochet (2425 en 2002) ;
98-99. D. Collas (2 472, 1 norme de GM, 2e-3e de l'accession 2015) ; 98-99. G. Vallin (2432, 3e de l'accession 2004, Top 12 2019) ;
inactif (>= 2 380) : D. Sellos (2455 en 1995-1996, Mitropa Cup 1977 (3e)) ;

  • 100. J.-F. Jolly (2 417 en 2010, 3e du ch. de France 2016, 2e de l'accession 2015, 2e-3e de l'accession 2009, 1 norme de GM) ;
. E. Reinhart (2412 en 2017, MFIDE) ;
inactif (>=2 370) : M. Leski (2 450 en 1995) ;
. Y. Benitah (2434, 1er-3e de l'accession 1998, 2e de l'accession 2007) ;
. C. Marzolo (2 491, Mitropa Cup 2007, 2e de l'accession 2004) ; . C. Debray (2406 en 2011) ;
. T. Fantinel (2429 en 2016, né en 1992) (Voir sur Wikidata) ;
. Yannick Kambrath (2 401 en 2015, né en 1997, MI) ;
. V. Colin (2 445, 1er de l'accession 2005, 2e de l'accession 2011, 2e-3e de l'accession 2012) ;
. P. Ollier (2410 en 2018, MFIDE, né en 1992) ;
  • inactif (>= 2 360) : Vincent Veys (2375 en 2015, inactif depuis 2016, MFidé, né en 1998)

O. Touzane (2500 en 1996, né en 1973)
C. Navrotescu (2478 en 2001) ;
. N. Eliet (2 464, Mitropa Cup 2000) ;
. J.-B. Mullon (2 458, 1 norme de GM, 1er de l'accession 2011, 2e-3e de l'accession 2013) ;
Daniel Roos (2 455 en 1994, né en 1959, 7 participations à la Mitropa Cup 1977 (3e), 1987 (2e)) ;
. C. Vitoux (2 454, 1er de l'accession 2007) ;
D. Pira (2 450 en 2000, 1er de l'accession 1996, 3e de l'accession 2003) ;
. K. Roser (2 449, 1 norme de GM, 2e-3e de l'accession 2013) ; Chi-Minh Nguyen (2 447, né en 1976) ;
Jean-Luc Roos (2 435, né en 1955) ;
A. Favarel (2429) ;
J.C. Olivier (2428 en 2003, 4e de l'accession 1997) ;
B. Bujisho (2426 en 2010) ; M. Nezar (2423 en 2007) ; J. Song (2422 en 2013) (Voir sur Wikidata) ;
. C. Rouler (2420 en 2017, MFIDE) ; Claude Wagner (2420 en 1996) ;
A. Payen (2420 en 1998, ch. d'Europe U16 en 1988) ;S. Luce (2420 en 1991, 1er de l'accession 1994, 3e de l'accession 1993) ;
P. Lerch (2 418) ; X. Bedouin (2 415 en 2012, 1er-3e de l'accession 2008) ;
J.-P. Boudre (2 414, 1 norme de GM, né en 1954, 1er de l'accession 1998, 3e de l'accession 1994) ; . M. Valles (2 411, MI) ;
. E. Gaudineau (2409, 1 norme de GM) ; J. P. Karr (2409 en 2007) ; . A. Crut (2 409) ;
C. Adrian (2407 en 2000, 2e de l'accession 1995) ; . T. Migot (2 407, MI) (Voir sur Wikidata) ;
T. Manouck (2405 en 1981) ; N. Clery (2 404 en 2012) ; F. Eugene (2 403 en 2017, MFidé, né en 2000, Mitropa Cup 2019) ;
. Guillaume Philippe (2398 en 2019, MI, né en 1999) ; . N. Willems (2 394 en 2019, MFidé, né en 2001) ;
James Eden (2 385 en 2017, MI, né en 1994) ;
. Remy Degraeve (2384, MFidé, né en 2003) ; B. Dubessay (2384 en 2012, MFidé, quasi-inactif, né en 1993) ; Étienne Mensch (2 383 en 2002, MI)
Alban Delorme (2380 en 2015, MFidé, né en 1987)
  • MI inactifs :
V. Vaisman (2 485 en 1976, Mitropa Cup 1987 (2e), 3 fois ch. vétérans) ;
P. Chomet (2443, né en 1961, 1er de l'accession 1995 et 1997, 2e de l'accession 1993) ;
O. Simon (2403, né en 1980) ; K. Steczkowski (2395 en 1984, né en 1947) ;
M. Massoni (2 395) (Voir sur Wikidata) ; E. Amigues (2393, né en 1980) ;

17 %, 15/55

  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 4-5. M. Lagarde (2 659 en 2020, ch. de France) ; 6. J. Moussard (2 608-2 609-2 626-2 635, Open de Sants Hostafrancs i Bordeta G-A ; 7,5/9 à l'open de Londres, ch. de Paris, 8/9 à Cappelle-la-Grande, 7,5/9 à l'open de Barcelone 2020) ;
9. Y. Gozzoli (2 633) ;
  • >= 2 550 :
  • >= 2 500 : 17-18. A. Chtchekatchev (2 593) ;
  • >= 2 450 : 29-30. A. Demuth (2 562) ; 29-30. Gabriel Flom (Battaglini) (2 515 en 2018) ; 32-33. A. Delorme (2 528) ; 37. M.A. Maurizzi (2 433-2 445-2 461-2 479) ;
  • >= 2 400 : 76-77. N. Legky (2 540) ;
--> Algérie : B. Bellahcene

A : Russie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 630
  2. >= 2 620
  3. >= 2 610
  4. >= 2 600
  5. >= 2 590
  6. >= 2 580
  7. >= 2 570
  8. >= 2 560
  9. >= 2 550
  10. >= 2 540
  11. Actifs
  12. Inactifs
  13. Morts

1 : Russie (2 729, 255) : Catégorie:Joueur d'échecs russe (Zviaguintsev (2 688 en 2012), Chimanov (2 664 en 2013), Romanov (2 662 en 2013), Volkov (2 659 en 2007), Tregoubov (2 658 en 2008), Timofeïev (2 690 en 2010), Epichine (2 675 en 1994), K. Sakaïev (2 677 en 2005), V. Potkine (2 684 en 2011), Belov (2 641 en 2010, inactif), A. Galkine (2 626 en 2012, inactif), V. Papine (2583 en 2011) ; V. Tchekhov (2 557, inactif), S. Dolmatov (2 630, inactif), I. Balachov (2 600)

(SGM : E. Alekseïev, B. Gratche(io)v, M. Matlakov, A. Motyle(io)v, S. Roublevski (inactif), N. Vitiougov. V. Malakhov, E. Tomachevski ..)

  • avril 2021
  • >= 2 640
  • inactif (>= 2 630) : V. Afromeïev (2 646 en 2007, MFIDE né en 1954, inactif de 2007 à 2017) ;
  • >= 2 610
  • >= 2 600

  • inactif (>= 2 590) : N. Tchadaïev (2 591, né en 1988, ch. de Moscou 2010-2011, 2e du ch. de Russie junior en 2008) ;
  • inactif (>= 2 580) : . P. Maletine (2 636, né en 1986, Elo rapide 2 674 en mai 2015) ;
  • 54. K. Sytchev (2 579, GMI 2019, né en 1996, ch. de Moscou 2018, Sytchev : Elo blitz 2 649 (n°90) en avril 2019) ;
55. Ivan Botcharov (2 571 en 2019 et avril 2021, GMI 2020, né en 1990
* I. Botcharov : Elo 2 715 (n°35) en blitz en nov. 2018, Botcharov : Elo 2 697 (n°51) en rapides en avril 2019) ;
inactifs (>= 2 570) : S. Diatchkov/Dyachkov(Fidé)/Djachkov (2 585 en 2005, 3e de l'Euro junior 1996) ;
  • 57-58. J. Tsidipov/Tsydypov (2 573 en 2019, GMI 2019, né en 1996
    * J. Tsidipov : Elo blitz 2 707 (environ n°31e-36e mondial) en mars 2019) ;
59. A. Stoukopine (2 600, 2e du ch. de Russie junior en 2013) ;
60. A. Chomoïev (2 587) ; 61. V. Sviridov (2 558-2 562, non titré, né en 1991) ;
inactif (>= 2 560) : . M. Panarine (2 565 en 2013) ;
  • 64. M. Mojarov (2 573) ; 66-67. D. Lintchevski (2 579, né en 1990) ;
68. M. Vavouline (2 604, né en 1998, GMI 2018) ;
inactifs (>= 2 550) : . K. Maslak (2 571) ; I. Berditchevski (2555) ;

  • 70-71. Vadim Moïsseïenko (2 567 en 2017, GMI 2018, né en 1994, ch. d'Europe U18) ;
70-71. I. Rozoum (2 606 en 2017) ;
72-73. S. Grigoriants (2 606, ch. de Moscou 2005, ch. monde U14, ch. d'Europe U16 capitaine et entraîneur de l'Égypte) ;
74. Andreï Rytchagov (2 586) ;
77-78. Aleksandr Kharitonov (2 571 en 2016 et 2017, ch. d'Europe U16) ; 77-78. D. Obolenskikh (2 556, MI) ;
79. D. Frolianov (2 616, Elo rapide 2 674 en déc. 2017) ;
80. A. Chariazdanov/Shariyazdanov (2 612 ?? ou 2605 ?? en 2000, né en 1976, vainqueur de l'Euro junior 1996) ;
inactifs (>= 2 540) : V. Rouban(e) (2 595 en 1993) ; A. Voljine (2 569 en 1999, 1er du mém. Capablanca 2000) ;
inactifs (>= 2 540) : A. Kouzmine (2 598, né en 1963) ; R. Netchepourenko (2 548 en 2011, inactif depuis, MFidé, né en 1988) ;
  • 81. E. Chapochnikov (2 588 en 2018, ch. monde U12) ;
83-84. S. Matsenko (2 563 en 2018, GMI 2018) ; 83-84. I. Iliouchenok/Iljiushenok (2 549 en 2019, né en 1993, GMI 2018, coupe du monde 2015 et 2019) ;
inactifs (>= 2 530) : I. Smikovski (2557, MI, Elo 2 534) ; A. Boudnikov (2 540 en 1992, MI) ;
  • Elo 2 529 : 85. N. Afanassiev (2 529 en avril 2021, GMI 2020, né en 2000) ;
Elo 2 528 : 86. Stanislav Novikov (2 569) ;
2 527 : 87-89. R. Chtcherbakov (2 580 et n°74 en 1993, né en 1969, 6,5/7 au ch. d'Europe par équipes senior en 2019) ;
inactif (2 527) : . P. Anissimov (2 541, né en 1986) ;
2 526 : 90. I. Iakovitch (2 610 et n°54= en 1997, 2 Rilton Cups, 1er-6e à l'île de Man 2007, 7/7 au ch. d'Europe par équipes senior) ;
2 525 : 91-92. A. Danine (2 608) ; 91-92. S. Lomassov (2 559 en 2018, né en 2002, MI) ;
2 524 :
2 523 : 94-95. D. Khegaï (2 533 en 2020, GMI 2020, né en 1997, open de Pavlodar 2019, coupe du Kazakhstan 2019) ;
94-95. M. Demidov (2 564, GMI 2020, né en 1992, Demidov : Elo 2 677 en blitz en juillet 2019, Elo 2 678 en rapides en oct. 2020) ;
inactif (2 523) : Ievg. Prokoptchouk (2 523 en 2010, inactif depuis, 1er= de l'open du Canada 1998) ;
2 522 : inactif (2 522) : . V. Kisseliov (2 563) ;
2 521 : 96-97. J Geller (2 569, 8/15 au ch. du monde de parties rapides 2019) ;
96-97. Alekseï Sorokine (2 537 en 2019, né en 2000, MFIDE, ch. de Russie junior en 2017, 7e du ch. du monde junior 2018 (3e européen)) ;
2 520 : 98-99. V. Beloous (2 589, ch. de Moscou 2014) ; 98-99. S. Lobanov (2 539 en 2018, MI, né en 2001, 3e du ch. du monde junior 2018, ch. St-Pét. 2018) ;
inactif (2 520) : V. Kossyrev (2 565 en 2001) ;

  • Elo 2 519 :
2 518 : 100. R. Ovetchkine (2 573, né en 1973) ;
2 517 :
2 516 :
2 515 : . Aleksandr Moskalenko (2 558 en 2018, GMI 2018) ; . E. Krivoborodov (2 544) ;
2 514 : . Viatcheslav Zakhartsov (2 610, né en 1968) ;
inactif (2 514) : Igor Koniouchkov (2 515 en 1998, né en 1962, inactif depuis 1999) ;
2 513 : . S. Ionov (2 559 en 2011, né en 1962) ;
inactifs (2 513) : A. Gazarian (2 532 en 2002, né en 1983) ; E. Ermakov (2513 en 2002, inactif depuis, MI) ;
2 512 : inactif (2 512) : O. Tchebotarev (2518 en 2007, inactif de 2008 à 2017, non titré) ;
2 511 : inactif (2 511) : Z. Zablotski (2553, actif en parties rapides) ;
2 510 : A. Triapichko (2 536 en 2017, MI né en 2000) ;
  • Elo 2 509 :
2 508 :
2 507 : inactif (2 507) : A. Lougovoï (2 566 en 2003, inactif de 2006 à 2017) ;
2 506 : . A. Iline (Iljin) (2 572 en 2008) ;
. S. Khanine (2 531 en 2019, MI, né en 1999, 2e du ch. RUS junior 2019, vainqueur du mém. Pantchenko à Tcheliabinsk 2020) ;
2 505 : inactif (2 505) : M. Makarov (2 560, ch. RUS 1990, ch. St-Pét 2007. auteur de The Endgame, Chess Stars, 2007) ;
2 504 :
2 503 : . V. Tilitcheïev /Tilicheev (2 540 en 2019, GMI 2020, né en 1994) ;
inactifs (2 503) : M. Magomedov (2 608 en 2001, joueur Tadjik) ; Poluljahov, Aleksandr (2 566 en 1999) ;
2 502 : P. Kiriakov (2 571 en 2005, né en 1975, 1er-2e à l'île de Man 2004) ; . E. Levine (2 549, champion St-Pét. 2019, né en 1990) ;
2 501 : . T. Fakhroutdinov (2 481-2 485-2 499-2 501, né en 2001, ch. d'Europe U16) ;
inactif (2 501) : Stanislav Voïtsekhovski/Voitsekhovsky (2 558 en 1999) ;
2 500 : V. Nozdratchiov (2 500 en fév. 2020, 2 599 en blitz en 2019, né en 1992), 12/21 (47e) au ch. du monde de blitz 2019) ;
V. Ikonnikov (2 593, né en 1966, Béthune 1994) ; . Andreï Drygalov (2 501 en 2019, RUS, né en 1999, 3e du ch. RUS junior 2019) ;
inactifs (2 500) : J./I. Prizant (2 553 en 2012, MI) ; A. Chtchantchaïev ou Chtantchaïev/Shtanchaev (2 500 en 2004, inactif depuis, tournois contre des joueurs à 2 300) ;

  • Moins de 2 500
né en 1991 : O. Vastroukine (2422-2428, 2 574 en parties rapides en 2018, né en 1991, 12/21 (53e) au ch. du monde de blitz 2019)
né en 1992 : N. Matinian (2 510 en 2018, GM 2017, né en 1992) ;
né en 1994 : A. Kovaltchouk (2 445 en 2017, nt) ;
né en 1996 : M. Lougovskoï (2504 en 2016, GM 2017, né en 1996) ;
nés en 1997 : Vladimir Zakhartsov (2 520 en 2019, GMI 2019, né en 1997, ch. Moscou 2021) ;
A. Zenzera (2 464 en janv. 2016, inactif depuis, champion St-Pét. mars 2015, MI, né en 1997) ;
né en 1998 : K. Kozionov (2 466 en sept. 2019) ;
né en 1999 : Sergueï Drygalov (2453-2485, né en 1999, ch. RUS junior 2019) ;
né en 2000 : S. Goloubov (2 516 en 2017, MI, né en 2000,
* Goloubov : Elo 2 681 en blitz en janv. 2019 (n°51 en fév. 2019), 12/21 (42e) au ch. du monde de blitz 2019) ;
né en 2001 : A. Gaïllouline (2 461, né en 2001) ;
né en 2002 : T. Salemgareïev (2 480-2 485 en avril 2021, né en 2002) ;
nés en 2003 : K. Choubine (2 441--2 462-2 466, ch. d'Europe U12, né en 2003) ; . A. Nesterov (2 517 en 2020, GMI 2020, né en 2003) ;
nés en 2004 : S. Pogossian (2 477 en 2020, né en 2004) ; R. Makarian (2 461-2 468, né en 2004) ;
né en 2006 : V. Mourzine (2 442-2 465-2 470-2 478, né en 2006, 8/15 au ch. du monde de parties rapides 2019) ;
né en 2009 : S. Vetohkine (2 349, ch. d'Europe et du monde U10 en 2009, :lv)

E. Gleizeirov (2 600, né en 1963) ;
A. Deviatkine (1980-, Elo 2 608 en 2010, 1er= de Cappelle-la-Grande en 2008, du mém. Tchigorine en 2009) ;
S. Ioudine (2 599 en 2009, Elo 2 686 (n°56) en blitz et Elo rapide 2 676 (n°65-67), en juillet 2014, né en 1986) ;
K. Tchernychov (2 597, né en 1967, 1er= de Cappelle-la-Grande en 2008, vainqueur de l'open de Moscou 2010, né en 1967) ;
A. Fominykh (2 594, né en 1959, ch. du monde 1997-1998) ; A. Gabrielian (2594) ;
Denis Ievseïev (2 592, ch. de St. Pét. 2003-2013-2014, né en 1975) ;
. A. Kornev (2 582, né en 1976) ;
A. Evdokimov (2569, né en 1985) ; E. Solojenkine (2565 en 1996, né en 1966, Béthune 2000) ;
A. Iliouchine/Iljushin (2564 en 2008, CM 2005 et 2007, 2e de l'Euro junior 1999, né en 1980) ;
N. Pouchkov (2562 en 2000, ch. du monde senior) ; Igor Iagoupov (2559 en 2006, né en 1965) ; . A. Belozerov (2 558, né en 1977) ;
Maksim Novikov (2546, né en 1972) ; O. Nikolenko (2545, né en 1959) ; V. Dobrov (2545, né en 1984) ;
A. Orlov (2 542, né en 1977) ; K. Bryzgaline (2537 en 2008, né en 1982) ;
N. Kabanov (2 535 en 2011, CM 2005, 2007, 2009 et 2011, né en 1980, remplaçant de l'équipe 3 de Russie (13e) à l'ol. de 2010) ;
A. Karpatchev (2533 en 2006, né en 1967) ; S. Iskounykh (2533 en 2001, né en 1974) ;
M. Krylov (2530, né en 1987) ; A. Potapov (2530 en 2004, né en 1969) ; G. Tounik (2 530 en 1995, né en 1953) ;
V. Nevostrouïev (2528 en 2003) ; A. Oboukhov (2528, quasi-inactif, né en 1969) ; M. Novik (2527, né en 1970) ;
R. Khassangatine/Hasangatin (2 524 en 2002, né en 1972) ; A. Bykhovsky (2520 en 1993, m2609, URSS-RUS-ISR-RUS) ;
Pavel Potapov (2517 en 2019, GM 2016, né en 1990) ; Mikhaïl Zaïtsev (2515 en 2012, MI né en 1971) ; Mikhaïl Ivanov (2515, né en 1969) ;
S. Domogaïev (2 514 en 2012) ; B. Beliakov (2513, MI, né en 1989) ; S. Bechoukov (2511 en 1999) ;
Aleksandr Zaïtsev (2510, GMI en 2017, né en 1985) ; I. Naoumkine (2 510 en 2007, Béthune 2014) ; V. Vorotnikov (2510 en 1996, né en 1947, n°132 en 1984, ch. d'Europe senior 2018, GMI en 2005) ;
A. Tcherniaïev (2 509 en 2004, 1er= à Hastings 2018-2019 et à l'open du Canada 2019) ; A. Zlotchevski (2 505 en 1994, né en 1963) ; A. Goubajdoulline (2 504 en 2008, MFidé) ;

  • Inactifs :
V. Belikov (2 578 en 2007, né en 1971) ;
A. Askarov (2 561 en 2007, RUS) ; I. Piskov (2550 en 1993, 1er-2e de la Politiken cup 1991) ;
S. Vokarev (2542, né en 1970) ; S. Nadyrhanov (2542 en 2000, né en 1963) ;
S. Kichniov/Kishnev (2540, né en 1956) ; Andreï Nikitine (2 535 en 2001, né en 1974) ;
V. Varavine (2 525 en 1995, né en 1967) ; V. Chinkovitch (2 525 en 2010, né en 1982, MI), L. Totski (2 524, né en 1967) ; S. Klimov (2 521) ; D. Skortchenko (2521) ; A. Lounev (2 520) ;
A. Gavrilov (2518, né en 1960) ; P. Skatchkov (2 517, né en 1979) ; L. Trotski (2 517 en 2004) ;
A. Kalinine (2 515 en 2001, inactif depuis 2005, auteur de livres, né en 1968) ;
A. Tchernobaïev/Chernobay (2 515 en 2012) ; Eldar Moukhametov (2 515 en 1995, MI, 1er-2e du ch. RUS 1993) ; A. Krapivine (2 514) ; M. Bedia (2 512)
Sergueï Guennadevitch Kalouguine (2 511 en 1999, GM 2000, RUS, né en 1970, ru:Калугин, Сергей Геннадьевич) ne pas confondre avec Sergueï Kalouguine (né en 1992, non titré)
A. Raïetski/Raetsky (2 510 en 1995, né en 1961) ; M. Djakaïev (2 510 en 2007) ; A. Alavkine (2 507 en 2005) ; A. Goutov (2 505 en 2006) ;
K. Akbaïev (2 504 en 2015, RUS) ; Alaksandr Al. Ivanov (2 503 en 2008, né en 1965, inactif depuis 2015) ; N. Konovalov (2501 en 2017) ;
A. Petrouchine (2 492 en 2007, max=2602, MI né en 1947)
V. Genba (2 454 en 2011, inactif depuis, MI né en 1976, Coupes du monde 2007 et 2011) ;

  • Morts : M. Moukhine (1948-1977, n°51 en 1973), V. Arbakov (1952-2003, n°82 en 1994),
A. Matchoulski (1956-2017, n°75 en 1991),
Andreï Kharitonov (1959-2012, n°53 en 1988) : S. Kisseliov (1961-2004, Elo 2 545 en 1996, MI, n°130 en 1986)
M. Sorokine (1968-2007, n°75 en 1992, Argentine de 1998 à 2002), D. Tchouprov (1978-2012, Elo 2 596 en 2008)
V. Iandemirov (1963-2017, Elo 2 545 en 1998) ; I. Zakharevitch (1963-2008, 1er-2e du mém. Tchigorine 2005) ;
Aleksandr Khassine (1951-2016, Elo 2 542 en 2001) ; V. Gretchikhine (1937-2008, Elo 2 556 en 1999) ;
  • Autres fédérations : L. Volochine (TCH) ; S. Kalinitchev (All.) ;
B. Sambouïev/Sambuev (CAN) ; M. Sher (USA, né en 1952) ; A. Kim (Corée du Sud) ; Iakov Meister (All.)


4 %, 7/55
  • >= 2 720 :
  • >= 2 700 : 7. D. Doubov (2 710 en 2021) ; 8. V. Artemiev (2 761) ; 10. A. Essipenko (2 701 en mars 2021) ;
  • >= 2 680 : 11. K. Alekseïenko (2 715) ; 12. A. Predke (2 696 en 2020) ; 14. V. Fedosseïev (2 733) ;
  • >= 2 660 : 17. S. Siouguirov (2 678) ;
  • >= 2 640 : 19. E. Inarkiev (2 732) ; 20. G. Oparine (2 660) ; 21. A. Rakhmanov (2 676) ;
22. A. Sarana (2 664 en 2019, CM 2019) ; 23. E. Naïer (2 707) ; 24-25. D. Paravian (2 654) ;
  • >= 2 620 : 28-30. M. Tchigaïev (2 644) ; 28-30. D. Kokarev (2 651) ; 28-30. A. Riazantsev (2 720) ; 31. Ivan Popov (2 661) ;
32. K. Landa (2 678) ; 33. P. Ponkratov (2 651) ;
  • >= 2 600 : 37. I. Khaïroulline (2 662) ; 39. A. Demtchenko (2 679) ; 40. M. Antipov (2 626) ;
42. D. Khismatoulline (2 714) ; 43. I. Lyssy (2 700) ;
  • >= 2 580 : 48. A. Goriatchkina (2 578-2 579-2 582-2 593) ;
49. M. Kobalia (2 679) ; 50. D. Iouffa (2 595 en 2019) ;
inactif (>= 2 580) : I. Dokhoïan (2 580) ;
  • >= 2 560 : 52. D. Kriakvine (2 610 en 2019) ; 53. A. Goganov (2 643, 7/9 au mém. Tchigorine 2018) ; 56. Nikita Petrov (2 610) ; 57-58. M. Tourov (2 667) ; inactif (>= 2 560) : A. Korotyliov (2 620 en 2007) ;
  • >= 2 540 : 63. D. Gordievski (2 653) ; 66-67. A. Pridorojni (2 602 en 2019) ; 69. Boris Savtchenko (2 655) ; 75-76. Pavel Smirnov (2 645) ; 75-76. Iev. Vorobiov (2 621) ;
inactifs (>= 2 540) : Iev. Pigoussov (2 623) ; V. Filippov (2 636) ; S. Smaguine (2 613) ; S. Chipov (2 662) ; . Valeri Popov (2 595 en 1999) ;
  • >= 2 520 : 82. I. Ibraguimov (2 637) ; 87-89. V. Iemeline (2 592) ; 93. Dmitri Botcharov (2 647) ;
inactifs (>= 2 520) : A. Roustemov (2 625) ; S. Makarytchev (2 550) ;
  • >= 2 500 : . V. Bourmakine (2 627) ; V. Gounina (2 548) ; S. Dvoïris (2 615) ;
  • V. Loguinov (2 610) ; N. Rachkovski (2 560) ; M. Oulybine (2 585) ; A. Bezgodov (2 576 en 1999) ; Sergueï Ivanov (2 574 en 2000 et 2005)
  • inactifs : S. Arkhipov (2 560, inactif) ; N. Kroguious (2 580, 1930–, inactif) ; A. Kotchiev (2 555, inactif) ;
  • morts : I. Kournossov (2 680), A. Lastine (2 659), I. Boukavchine (2 657), A. Kharlov (2 656), I. Elisseïev (2 614) ; K. Asseïev (n°47 en 1990), A. Pantchenko (n°50= en 1981),

B[modifier | modifier le code]

B0 : États-Unis[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 600
  2. >= 2 590
  3. >= 2 580
  4. >= 2 570
  5. Autres GM

2 : États-Unis (2 715, 101) : Catégorie:Joueur d'échecs américain (So, Nakamura, Caruana, Onischuk, Kamsky, Dominguez, Bruzon (en 2020),

Akobian (2 685), Robson (2 680), Benjamin (2 662), Ehlvest (2 660), Sevian (2 677), (Yuniesky) Quesada (2 655 en 2014, Cuba),
Naroditsky (2 647), Shabalov (2 645), Kaidanov (2 646), Yermolinsky (2 660), A. Ivanov (2 606) ; A. Tang (2 521-2 538)
Mishra (2 408 en avril 2021, MI, né en 2009) ;
inactifs : Y. Seirawan (2 658), B. Goulko (2 644), L. Christiansen (2 625), L. Kavalek (2 625), N. De Firmian (2 610),
Ilia Gourevitch/Gurevich (2 586), R. Dzindzichashvili (2 595), S. Polgar (2 577), M. Dlugy (2 570), L. Alburt (2 550),
Tal Shaked (2 535), K. Rogoff (2 520), M. Ashley (2 504), Larry Kaufman (2 445 en 1982, ch. monde senior),
V. Rajlich (2 364 en 2001, MI créateur de Rybka), J. Waitzkin (2 480 en 1998, inactif)
  • avril 2021
  • >= 2 570
  • 23. N. Checa (2 527-2 546-2 562, né en 2001, GMI 2019, 7/10 à l'open de Sitges) ;
  • inactif (>= 2 550) : . J. Friedel (2 562 en 2018, CM 2009) ;
  • 28-29. C. Holt (2 592 en 2018, CM 2013) ;
32. Ruifeng Li (2 587, né en 2001, GM 2017, 2016 won the North American Junior Champ., National Open, and Philadelphia Open, also tied for first at 26th Annual North American Open ) ;
  • 36. A. Chandra (2 536 en fév. 2020, né en 1999, Inde, GM 2017) ;
inactif (>= 2 530) : G. Schwartzman (2 537 en 2000, né en 1976, inactif depuis 2000) ;
  • 37. J. Burke (2 603 en 2015, GMI 2018, né en 2001) ;
  • 39. R. Hungaski (2 528 en 2018, 3e= du ch. panam. 2018, ch. panam. junior 2007) ;
inactifs (>= 2 510) : V. Bhat (2549) ; . M. Arnold (2 540, né en 1992) ;
  • 41. M. Brown (2 529 en 2019, GM 2019, né en 1997) ;
42. H. Niemann (2 526, né en 2003) ; 44. B. Balakrishnan (2 500 en janv. 2021, né en 2002, MI) ;
inactifs (>= 2 500) : A. Sherzer (2 504 en 2004, inactif depuis 2004) ;

  • 45. S. Zierk (2 517 en 2019, ch. monde U18, GM 2018) ;
46. L. Sokolin (2 530, MI, né en 1966) ;
49. B. Jacobson (2 503, né en 2003, GMI 2020, 1er du tournoi Marshall à New York, 6/9, 2e du tournoi Spring de Charlotte (6/9) en avril 2019) ;
50. R. Sturt (2 481-2 490, né en 1993) ;
inactif (>= 2 490) : . E. Perelshteyn (2 555) ;
  • 52. D. Yang (2498, GM 2016, quasi-inactif, nbé en 1996) ;
53. M. Khachiyan/Khachian (2 546, ol. 1996 (Arménie 2), ch. monde par équipe 1997 (bronze avec l'Arménie), né en 1970, GM 2006 ??) ;
inactifs (>= 2 480) : . K. Troff (2546, né en 1998) ; D. Ludwig (2 484 en sept. 2013, inactif depuis, né en 1990) ;
inactif (>= 2 480) : Boris Kreiman (1976-, 2 515 en 2000 et 2002, 3e= du ch. US 2002, 2 fois ch. US junior, né à Moscou)
  • 55. E. Hernandez Carmenate(s) (2 590, cubain, 4e/10 du mém. Cap. 2008) ;
  • 57. D.(Daniel) Fernandez (2 498 en 2017, MI, né en 1985) ; 58. A. Grabinsky (2 465 en 2020, né en 1998) ;
59. G. Orlov (2 530 en 2004, MI, né en 1964, 1er= de l'open du Canada 1999, 12 fois 1er du mém. Kérès de Vancouver de 1996 à 2014) ;
inactif (>= 2 460) : . I. Khmelnitsky (2495 en 1991, né en 1968) ;
  • 60-61. D. Brodsky (2 479 en 2020, né en 2002, 3 normes de GMI) ; 60-61. Christopher W(oojin) Yoo (2 456 en 2019, né en 2006) ;
62. D. Schneider (2 502 en 2007, MI, inactif de 2013 à 2019, PDG de Chessable, ch. panam. junior 2003) ;
63-65. J. Sheng (2 485 en 2019, né en 2000) ; 63-65. A. Hong (2 453 en janv. 2021, né en 2004) ;
63-65. A. Shetty (2 437-2 447-2 453, né en 1996) ; 66. A. Patel (2 478, né en 2002) ;
inactifs (>= 2 450) : . Daniel Gurevich (2488, né en 1997) ; J. Sammour-Hasbun (2 463 en 2008, né en 1979 au Honduras, ch. monde U10 et U12, ch. US junior, MFidé) ;
  • 67. Justin Wang (2 459 en 2019, né en 2005) ;
68-69. E. Sevillano (2 537, Philippines, 2 olympiades, né en 1968, ch. d'Asie junior 1986) ; 68-69. J. Bartholomew (2 477, né en 1986, :: . dirigeant (CCO) de Chessable) ;
70. C. Hilby (2 454 en 2020, né en 2000) ;
inactifs (>= 2 440) : S. Bercys (2 487 en 2011, né en 1989, inactif depuis 2013) ; V. Zaltsman (2 470 en 1978, né en 1941) ; L. Altounian (2 465 en 2006, né en 1975) ; Renier Gonzalez (2 560 ?? en 1996, 2 507 en 2008, GMI cubain) ;
  • 71. M. Molner (2 528, quasi-inactif) ; 73. A. Fishbein (2 550 en 1995, né en 1969) ;
72. S. Schmakel (2 440 en 2019, né en 1996) ;
73. Z(Zhaozhi) Li (2 433 en fév. 2020, né en 2000) ;
74. B. Smith (2 503 en 2011) ;
inactifs (>= 2 430) : Guennadi Sagaltchik/Sagalchik (2 550, né en 1969, RUS-USA) ; M. Esserman (2 474 en 2016, né en 1983, MI, inactif depuis 2018) ;
  • 77-78. J. Kraai (2 527) ;
79-80. J. D. Bryant (2 470 en 2010, MI, né en 1991, 4/9 au ch. US 2013) ; 79-80. A. Ostrovkiy (2 453 en 2019, né en 1996) ;
inactifs (>= 2 420) : B. Annakov (2 600 et n°77 en 1998, max=2520, né en 1972, TKM-USA) ; Deng, Kong Liang (2 445 en 1988, MI, 2e du ch. de Chine 1988) ; L. Milman (2 488 en 2007, né en 1987, inactif depuis 2014) ;
. Y. Norowitz (2 462 en 2013, né en 1982, 12e-18e/24 du ch. US 2013) ;
  • 83-84. M. Brattain (2 426 en 2019, né en 1998, nt) ; 83-84. S. Nagle (2 445 en 2018, né en 1982) ;
inactif (>= 2 410) : . John Donaldson (2 460 en 2004, né en 1958, capitaine de l'équipe olympique, dirigeant, auteur) ;
inactifs (>= 2 410) : C. Lakdawala (2 442 en 2001, auteur, né en 1960) ;
  • 86-87. L. Harmon-Vellotti (2 469, né en 1998) ; 88. V. Shen (2 425 en 2012) ;
91-92. K. Chandran (2 410 en 2019, né en 1998) ; 91-92. D. Rensch (2 416 en 2011, commentateur, quasi-inactif de 2012 à 2018) ;
93-94. E. Song (2 411 en 2019, né en 1999) ; 95. A. Katz (2 444 en 2019, né en 1996) ;

  • 97. C. Wheeler (2 424 en 2018, né en 2000) ; 98-99. G. J. K. Bick (2 419 en 2018, né en 1999) ;
98-99. M. Bodek (2 428 en 2015, né en 1997) ; 100. M. Heimann (2 401 en 2020, né en 1993) ;
. M. Kavutskiy (2 430 en 2018, né en 1992) ;
inactif (>= 2 390) : C. Hertan (2 410 en 1996, auteur, MFidé, né en 1963) ;
  • >= 2 380 : . Y. Lapshun (2 507 en 1999, MI, né en 1972) ;
. M. Lee (2 435 en 2017, né en 1993) ; . Kevin Wang (2 450 en 2019, né en 1997) ;
. E. Santarius (2 411 en 2019, né en 1987, 17e du ch. panam. 2011) ;
inactif (>= 2 380) : Philip (Xiao) Wang (2 400, MI né en 1983) ;
  • . J. Sarkar (2 455 en 2009 et 2013, né en 1981, 3 normes de GMI) ; . J. Bradford (2 455 en 1995, né en 1950) ;
  • >= 2 360 : 99. D. Ippolito (2 483 en 2011, né en 1978, coach) ;
  • >= 2 350 : E. Rosen (2 423 en 2015, streameur, né en 1993) ;
inactif (>= 2 350) : R. Milovanovic (2 450 en 1995, né en 1954, ol. de 1994 (2e par équipe) avec la Bosnie) ;
  • inactif (>= 3 340) : F. Felecan (2 430 en 2009, ROU-USA, ch. Roumanie junior) ;
  • >= 2 330 : D. Vigorito (2 437 en 2013, auteur, né en 1970) ;
inactifs (>= 2 330) : D. Pruess (2 438 en 2008, né en 1981) ; M. Brooks (2 515 en 1999, MI, né en 1961) ;
  • >= 2 320 : R. Burnett (2 445 en 1997, né en 1967) ;
  • >= 2 250 : inactif : D. Monokroussos (2 327 en 2008, bloggeur, né en 1966) ;
  • >= 2 200 : R. Ziatdinov (2 535 en 1997, UZB-USA, né en 1958) ; J. Bonin (2 455 en 1986, né en 1955, :en:, « among the most active tournament players in the US »)
  • nés en 2000 : . B. Tiglon (2 439 en 2018, né en 2000) ; . J. Ludwig (2 413 en 2017, né en 2000) ; . V. Panchanatham (2437 en 2018, né en 2000) ;
  • nés en 2002 : . Ben Li (2 407, né en 2002) ;
  • nés en 2005 : . M. Lu (2283-2370-2386, né en 2005) ; . R. Shlyakhtenko (2 370 en sept. 2020, né en 2005) ; . B. Daggupati (2 399 en nov. 2020, né en 2005) ;
  • né en 2007 : . J. Liang (2 367 en 2020, né en 2007) ;
  • né en 2008 : L(Liran) Zhou (2 351 en mars 2020, né en 2008, ch. du monde U12 en 2019) ;
  • J. Peters (2 505, MI né en 1951) ;


10 %, 12/55
  • >= 2 700 : 5. J. Xiong (2 712) ;
  • >= 2 650 : 6. S. Shankland (2 731) ;
  • >= 2 600 : 10. D. Swiercz (2 670, Pologne) ; 12. A. Lendermann (2 654, vainqueur de 2 tournois à Philadelphie) ;
14. Y. Jereboukh (2 641) ; 16. T. Gareïev (2 682) ; 17. Z. Izoria (2 660) ;
  • >= 2 550 : 19. A. Liang (2 600 en 2019) ; 20. R. Hess (2 635) ; 21-22. A. Ramirez (2 601) ; 24. S. Erenburg (2 637) ;
25. E. Moradiabadi (2 603) ; 26. I. Novikov (2 614) ; inactifs : Y. Shulman (2 648) ; 27. P. Wolff (2 595, né en 1968, inactif de 2002 à 2018) ;
  • >= 2 500 : 31-32. A. Goldin (2 630) ; 35. F. Corrales Jimenez (2 617) ; inactifs : M. Wilder (2 575) ; G. Serper (2 587) ;
  • >= 2 450 : 47. J. Becerra Rivero (2 614) ; 48. A. Stripunsky (2 597) ; 54. B. Finegold (2 563) ;
inactifs : J. Kaplan (Porto-Rico) ; S. Palatnik (2 520) ; G. Zaïtchik (2 550, Géorgie, Zaichik) ; Stuart Rachels (2 485) ; P. Biyiasas (2 485, Canada) ;
  • >= 2 400 : 75. C. Yip ; 77-78. I. Krush ; 81-82. A. Zatonskih ; 81-82. S. Kudrin (2 580) ; 85. J. Fedorowicz (2 574) ;
inactifs : A. Soltis ; R. Henley
  • >= 2 350 : 96. Dmitry Gurevich (2 580) ; . Annie Wang (2 392 en 2020) ; . J. Tarjan ; M. Rohde ; . T. Abrahamyan (2 397) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 250 : A. Saidy

B1 : Chine[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 570
  2. >= 2 560
  3. >= 2 550
  4. Autres GM

3 : Chine (2 703, 46) : Catégorie:Joueur d'échecs chinois (Ding Liren, Wei Yi, Wang Hao, Wang Yue, Bu Xiangzhi, Ni Hua,

Xu Jun (2 668 en 2000) ; inactifs : Ye Jiangchuan (2 684 en 2003), Zhang Zhong (2 667 en 2001, inactif depuis 2017),
Catégorie:Joueuse d'échecs chinoise (Hou Yifan (2 686), Ju Wenjun (2 604), Zhao Xue (2 579))
  • avril 2021
  • >= 2 580 : inactif : Yin Hao (2 583 en 2004, MI, inactif depuis, né en 1979) ;
  • >= 2 570
  • 20. Li Di (2 566 en 2020, GMI 2019, né en 1999, ch. monde U14, Béthune 2016 à 2018) ;
  • 22. Xu Yinglun (2 565 en 2019, 27e (9/15, 26e-49e) du ch. du monde de parties rapides 2019), 11,5/21 (68e) au ch. du monde de blitz 2019, né en 1996) ;
  • 23. Liu Qingnan (2 551 en 2019, né en 1992, 4e du ch. d'Asie 2012, CM 2013) ;
inactif (>= 2 540) : 23. Gao Rui (2 568 en 2018, 4e du ch. de Chine 2016) ;
  • >= 2 530
  • 24. Xiu Deshun (2 585 en 2013, ch. Asie par équipe 2014, né en 1989) ;
25. Xu Yi (2 546 en 2019, né en 1998) ; 27. Liu Yao (2 524 en 2019 et fév. 2020, né en 2000, ch. monde U14; 3e du ch. CHN 2018, ol. en ligne 2020) ;
  • >= 2 510
  • 28. Wan Yunguo (2 531 en 2019, 10e du ch. d'Asie 2010, 16e du ch. d'Asie 2013, 1er-4e du zonal de Pékin 2012, CM 2013) ;
29. Xu, Zhihang (2 506 en sept. 2019, né en 2001) ; 31. Dai Changren (2 512 en 2019, né en 1999, CM 2017) ;

  • 32. Yu, Ruiyuan (2 571) ; 33. Chen, Qi b (2 472-2 493, né en 2000, olympiade en ligne 2020) ;
  • 34. Lin Chen (2 533) ;
35. Wang Chen (2 536, MI, Ch. M. par équipe 2015, né en 1993) ; 37. Ma, Zhonghan (2 496) ; 38. Peng Xionglian (2 489 en 2020, né en 2000, 3e du zonal 2018, nt) ;
39. Yu Shaoteng (2 550, CM 2005 et 2009, ChM. 2001-2002, ch. d'Asie par équipe 2003, quasi-inactif, né en 1979, 9/11 en ligue chinoise B en 2019) ;
inactif (>= 2 480) : . Wang Zili (2 603 et n°88 en 2000, Ch. du M. 1997-1998, 2 titres de ch. de Chine, ch. d'Asie par équipe 1989 et 1991) ;
  • 41. Wang Yanbin (2 474 en 2019 né en 2002) ;
42. Lou,Yiping (2 492, MI né en 1991, CM 2013, 1er-2e à Hastings 2017) ;
inactif (>= 2 470) : Liu Wenzhe (2 473 en 2000, inactif depuis, MI né en 1940, ch. CHN 1980 et 1982) ;
  • inactif (>= 2 460) : Ye Rongguang (2545 en 1991, ch. d'Asie par équipe 1987, 1989 et 1991) ;
  • 43-45. Wang, Shixu B (2 469 en 2019, né en 2001) ; 43-45. Zhao, Yuanhe (2473 en 2019, né en 2000) ; 46. Zou Chen (2462, né en 2001) ;
47. Liang Jinrong (2 536 en 2000, ch. d'Asie par équipe 1983, 1987, 1989 et 1991, ch. CHN 1995 et 2000) ;
  • 48. Wang Yiye (2 455, né en 1998) ; 49. Xiang, Zeyu (2 456 en 2019, né en 1999) ; 50. Fang, Yuxiang (2 510) ;
  • 51. Zhang, Ziji (2428-2 432-2 439, né en 1996) ;
  • 54. Li Yankai (2 459 en 2017, MI 2019, né en 1997) ;
55-56. Liu Guanchu (2 466 en 2019, né en 1994, CM 2017, MI, 5e de l'open HD Bank 2019) ; 55-56. Fang Yan (2 447 en 2017) ;
59. Chen, Peng (2 425 en août 2019, né en 1994) ;
60-62. Chu, Wei Chao (2 423 en 2019, né en 1996) ; 60-62. Huang, Renjie (2 352-2 373-2 416-2 422, né en 2004) ;
inactif (>= 2 420) : Li Wenliang (2511 en 2001, 8e du ch. d'Asie 2001, ChM. 2001-2002, MI, médaille d'or indiv. au ch. du monde par équipe de 1993) ;
  • 63. Bao Qilin (2436 en 2018) ; 65-67. Zhang, Ziyang (2 445 en 2008, quasi-inactif depuis 2012, né en 1988) ;
inactif (>= 2 410) : . Mu Ke (2 460 en 2018) ;
  • 70. Lin Yi (2 433 en 2016, né en 2003) ; 71. Xu, Minghui (2 403-2 404-2 407, né en 1999) ;
inactif (>= 2 400) : Lin Weiguo (2 545, MI, né en 1970, 3 titres de ch. de Chine) ;

  • 74. Peng, Hongchi (2 398 en fév. 2020, né en 2002) ;
  • 76. Zhao, Chenxi (2400 en 2019, né en 2002) ; inactif (>= 2 380) : . Wang Rui (2526 en 2000, GM, 4e du ch. de Chine 2003) ;
  • inactif (>= 2 370) : Lin Ta (2 463 en 2003, 4 olympiades, 62 %) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 88. Yu, Kaifeng (2 389 en 2017, né en 2003) ;
  • inactif (>= 2 330) : . Zuo Yiffan (2 367, né en 2005) ;
  • >= 2 320
  • inactifs (>= 2 310) : Zhu Yi (2 432, né en 2001) ; . Liu Bairu (2 310, joueuse née en 1982) ;
  • >= 2 300

  • Transfert vers les USA : . Peng Shunkai (2 390 en 2018, né en 2004) ;


21 %, 11/55
  • >= 2 750 :
  • >= 2 700 : 4. Yu Yangyi (2 765) ;
  • >= 2 650 : 6. Li Chao (2 758) ;
  • >= 2 600 : 11. Zhao Jun (2 641 en 2019) ; 12. Ma Qun (2 645) ; 13. Bai Jinshi (2 618 en 2020) ; 14-15. Zhou Jianchao (2 669) ; 14-15. Lu Shanglei (2 641) ;
  • >= 2 550 : 16-17. Zhou Weiqi (2 646) ; 16-17. Zeng, Chongsheng (2 567-2 579-2 597) ; 18. Wen Yang (2 631) ; 19. Xu Xiangyu (2 588) ;
inactifs : Zhang Pengxiang (2 567) ; Peng Xiaomin (2 657) ;
  • >= 2 500 : joueuses : 28. Tan Zhongyi (2 530) ; 31. Lei Tingjie (2 545) ;
  • >= 2 450 : 34-36. Zhu Jiner (2 507) ;
inactives : Wang Lei (2 512) ; Qin Kanying (2 501) ;
inactif : Liang Chong (2 588 en 2000) ;
  • >= 2 400 : 52. Li Shilong (2 559) ; 54. Huang Qian ; 59. Wang Jue ; 61-63. Ding Yixin ; 65. Guo Qi ; 74. Shen Yang ;
  • >= 2 350 : 76. Ni Shiqun ; 83. Zhai Mo ; 85. Wu Wenjin (2 602 en 2000) ; inactive : . Wang Pin (2 506) ;
  • >= 2 300 : 92. NIng Kaiyu (MIF) ; 95. Li Ruofan (MI) ; 99. Zhang Xiaowen ; . Gu Xiaobing ; inactive : Xu Yuanyuan ;

B2-1 : Inde[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 620
  2. >= 2 610
  3. >= 2 600
  4. >= 2 590
  5. >= 2 580
  6. >= 2 570

4 : Inde (2 666, 62) : Catégorie:Joueur d'échecs indien (Anand, Harikrishna, K. Sasikiran,

Ganguly (2 676 en 2016), Negi (2 671 en 2013), Chanda Sandipan (2 656),
Praggnanandhaa R (2 608, né en 2005), ryan Chopra (2547-2553-2 562-2 585), D. Gukesh (2 578 en avril 2021), Ramesh R. B. (2 507, ch. GB peu actif))
Catégorie:Joueuse d'échecs indienne (H. Koneru, Harika Dronavalli)
  • avril 2021
  • >= 2 580
  • >= 2 570
  • >= 2 560
  • inactif (>= 2 550) : . Kannappan Priyadharshan (2554 en 2018) ;
  • 25. D. Ghosh (2 581, né en 1998) ; 26. Narayanan, Srinath (2 572 en 2019, GM 2017, né en 1994, ch. monde U12, capitaine ch. monde par équipes, ch. d'Asie junior 2012-2013-2014) ;
  • 27. J. Deepan Chakkravarthy (2 557 en 2019, ch. Asie par équipe 2009, ch. d'Asie junior 2002) ;
  • 29. G. A. Stany (2527 en 2019, GM 2019) ;
  • 30. S. Shyam (2 554, ch. d'Asie junior 2011) ; 31. Visakh N. R. (2 529, né en 1999) ;
33. S. Gagare (2 514 en 2016 et mars 2020, né en 1997) ;
  • 34. Harsha Bharathakoti (2 530, GMI 2019, né en 2000, 13/21 (28e) au ch. du monde de blitz 2019) ;
35. S. Arun Prasad (2 570, ch. d'Asie junior 2004) ; 36. P. Iniyan (2 525 en 2019, né en 2002) ;
37-38. Magesh C. Panchanathan (2 586, vainqueur de Hastings 2019-2020, ch. d'Asie junior 2003) ; 37-38. S. Grover (2 532, ch. monde U10 en 2005, 3e du ch. U20 en 2011) ;
39. Debashis Das (2548 en 2018, 7/10 à Gibraltar) ;

  • 40. Anurag, Mhamal (2504 en 2019, GM 2017) ;
41. A. K(oushik) Girish (2 506 en 2019, né en 1997, GMI 2019) ;
42-43. G. Akash (2 487-2 495, ch. Inde 2012, CM 2013, né en 1996, 3 normes de GMI en 2020) ;
42-43. Swapnil, S. Dhopade (2545 en 2017, 6,5/9 à l'open de l'Île de Man 2017) ; 44. M. R. Venkatesh (2 528 en 2018) ;
  • 45. M. Swayams (2 493 en 2019, GMI 2019) ;
46. Karthik Venkataraman (2 527 en 2018, né en 1999) ;
47-48. S. Saksham (2377-2 480, né en 2004) ; 47-48. J. Ashwin (2 515, ch. d'Asie junior 2008 et 2009) ;
inactif (>= 2 480) : . K. Akshayraj (2512) ;
  • 49. CRG Krishna (2 481 en 2019) ; 50. Arjun Kalyan (2 484 en 2019, né en 2002) ; 51. Vishnu Prasanna. V (2 543 en 2017) ;
52-53. Prithu Gupta (2 493 en 2019, né en 2004) ; 52-53. Raja Harshit (2 482 en 2020, né en 2001) ;
  • 54. Ravi, Teja S. (2470 en 2020) ; 55. Mitrabha, Guha (2 467 en avril 2021, né en 2001) ;
  • 57. Rahul Srivatshav P (2 474 en 2020, né en 2002) ;
58-59. P. Shyaamnikhil (2 502, MI) ; 58-59. A(rghayadip) Das (2 493, Hastings 2011) ;
60. R. R(Rajpara) Ankit (2511) ;
  • 61. Raghunandan, Kaumandur Srihari (2 451 en 2016, né en 2001) ;
62. V S Rathanvel (2 410-2 413-2426-2 445, né en 2001) ; 63. Aronyak Ghosh (2380-2417-2433-2436-2 440, né en 2003) ;
inactif (>= 2 440) : Rohit, Gogineni (2 491 en 2007, inactif depuis 2009, né en 1989, 13e du ch. d'Asie 2007) ;
  • 64. Aditya Mittal (2 461 en 2019, né en 2006) ; 65-66. Pranesh M (2 425-2 437, né en 2006) ;
65-66. Bharath Subramaniyam H (2 437 en mars 2020, né en 2007, Aeroflot 2020) ;
67. Mohammad Nubairshah Shaikh (2 449 en 2019, né en 1998) ; 68. Prasanna Raghuram Rao (2477) ;
70. M. S. Thejkumar (2 500, GM 2017) ;
71-72. S(Sayatan) Das (2456, ch. monde U12) ; 71-72. Koustav Chatterjee (2 449, né en 2003) ;
  • 73-74. Harikrishnan A.Ra (2444 en 2020, né en 2001) ; 73-74. Sankalp Gupta (2 425-2 429, né en 2003) ;
75. Vignesh N R (2 486 en 2018, MI, né en 1998) ;
76. Dhulipalla Bala Chandra Prasad (2434-2441, né en 1996) ;
  • 78. Neelash Saha (2 413-2 418, né en 2002) ;
80-81. Gusain, Himal (2 461 en 2017) ; 80-81. Srihari L R (2 414 en fév. 2020, né en 2005) ;
82. T. Bakre (2530, ch. d'Asie junior 1998 et 2000) ;
84. R. R. Laxman (2521, ch. du Commonwealth en 2010) ;
85-86. D(as) Neelotpal (2 514, né en 1982) ; 85-86. Krishnater Kushager (2 386-2 410, né en 2002) ;
  • 87-88. Sreeshwan Maralakshikari (2 462, né en 2006) ; 87-88. Raja Rithvik R (2 443 en 2019, né en 2004) ;
90-91. Karthikeyan, P.(Pandian ?) (2 507 en 2017, GMI 2019, né en 1990, ch. d'Asie junior 2007) ; 90-91. Bitan, Banerjee (2427 en 2018, vainqueur de l'open du Canada 2018) ;
92. Roy (Chowdhury), Saptarshi (2 500 en 2013, GMI, 1er= de l'open du Canada 2005, Coupe du monde 2009) ;
inactif (>= 2 400) : S. Sagar (2 468 en 2014, commentateur, né en 1990) ;

  • 94-96. Harshavardhan G B (2 411 en 2019, né en 2003) ; 98. Himanshu, Sharma (2 514 en 2017) ;
  • >= 2 380 : . K. Sundarajan (2 526, ch. d'Asie par équipe 2005) ;
. Sriram, Jha (2 511 en 2010, GM né en 1976) ; . Akash Pc, Iyer (2 463 en 2018, né en 1997) ;
  • >= 2 370 : . P. Thipsay (2 515 en 1995, né en 1959, 7 fois ch. Inde) ;
  • >= 2 350 : . S. Nitin (2461 en 2018, né en 1992) ;

  • né en 2001 : . Rakesh Kumar Jena (2 435 en 2019, né en 2001) ; . Manu David Suthandram R (2 418 en 2019, né en 2001) ;
  • né en 2002 : Vardaan Nagpal (2 510 en 2017, né en 2002, MFIDE) ;
  • né en 2003 :
  • né en 2004 : . Anuj Shrivatri (2 390 en 2019, né en 2004) ;
  • né en 2005 : Rohith Krishna (2 403 en 2018, né en 2005) ;
  • né en 2007 : . Mullick,Raahil (2 399 en 2019, né en 2007) ;
  • Championnat d'Inde d'échecs (G. Akash, Lalith, Thipsay)
  • 3e de l'olympiade en 2014 (E5 : Lalith Babu) ; 4e de l'olympiade 2016, 6e en 2018
  • troisième (13 / 18) du championnat du monde par équipes en janvier 2010 (E3 : Gopal G. N., E4 : S. Arun Prasad)
  • Quatrième (11 / 18) en 2017 et 2019

25 %, 28/55
  • >= 2 700 : 3. S. G. Vidit (2 726 en mars 2020) ;
  • >= 2 650 : 4. B. Adhiban (2 701) ;
  • >= 2 600 : 6. S. P. Sethuraman (2 673) ; 7. Aravindh, C. (2 630-2 641) ;
9. S. L. Narayanan (2 637) ; 10. Nihal Sarin (2487-2507-2524-2532-2534-2551-2556-2572-2576-2578-2589-2598-2606-2612-2618-2620) ;
11. A. Gupta (2 667) ; 13. Murali Karthikeyan (2 617) ; 14. Suri Vaibhav (2 600 en mars 2020) ;
  • >= 2 550 : 15. Gopal G. N. (2 611) ; 16. A. Puranik (2 598) ;
20. Arjun Erigaisi (2 575 en 2020) ; 21. R. Sadhwani (2 507-2 522-2 545-2 555) ; 22. Babu Lalith (2 594 en 2014) ;
  • >= 2 500 : 23. Mendonca, Leon Luke (2 490-2 499-2 516-2 538-2 544-2 553) ;
28. D. Sengupta (2 594) ;
  • >= 2 450 : 56. Abhijit Kunte (2 568) ;
  • >= 2 400 :
  • >= 2 350 : 99-100. D. Barua (2561) ; 99-100. Vaishali R (2 411) ;
. Kulkarni Bhakti (2 429) ; . S. Soumya (joueuse, 2 428)  ; . Divya Deshmukh (2 432 en 2019) ;

B2-2 : Ukraine[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 630
  2. >= 2 620
  3. >= 2 610
  4. Inactifs

5 : Ukraine (2 663, 93) : avril 2021

  • >= 2 610
  • 15. G. Pilavov (2 630, né en 1974, joue dans des tournois peu importants (Elo < 2 500) pour gonfler son Elo) ;
inactif (>= 2 610) : . D. Kononenko (2 621, 4e ch. d'Europe U12, joue dans des tournois ukrainiens, * Kononenko : Elo blitz 2 706 (n°39-40) en août 2015)

  • >= 2 590
19-20. A. Zoubov (2 630 en 2015, vainqueur de l'open d'Arad, 7,5/9, 3e du ch. du monde junior 2003,
* Zoubov : Elo 2 754 en blitz en août 2019, Elo rapide 2 731 (n°27) en avril 2019) ;
19-20. Oleksandr Bortnyk (2 610 en 2018, né en 1996, ch. monde U18, ch. d'Europe U16,
* Bortnyk : Elo 2 784 en blitz en 2016, Bortnyk : Elo rapide : 2 694 en 2017) ;
21. A. Vovk (2 654, né en 1991) ;
  • >= 2 580
23. M. Oleksiïenko/Oleksiyenko (2 643, ch. Ukraine 2016) ;
24. S. Ovseïevitch (2 617 en 2019, né en 1974, ch. d'URSS junior, Ovsejevitsch, Elo rapide 2 615 en 2018 et 2019) ;
25. Y. Krouppa (2 603, ch. UKR 1994, tournois en Jordanie) ;
  • >= 2 570
26. A. Kovtchan (2 605, 3e du ch. UKR 2017) ;
  • 28. A. Barichpolets/Baryshpolets (2 609 en 2018) ; 29. K. Tarlev (2 598) ;
inactif (>= 2 560) : Youri Chkouro (2571 en 2006, 2 827 en blitz en mars 2017) ;
  • >= 2 550
  • 30 . V. Sivouk (2 588 en 2019, vainqueur du mém. Tchigorine 2019, né en 1992) ;
31-32. A. Soumets (2 640, Béthune 2017) ; 31-32. S. Solodovnitchenko (2 629) ;
34. P. Vorontsov (2 578 en 2018, né en 1998, GM 2017) ; inactif (>= 2 540) : . Y. Zintchenko (2548) ;
  • 36. A. Toukhaïev (2 575 en 2017) ;
  • 37. M. Brodskyï/Brodski (2 597 en 2007, ch. UKR 1990) ; 38. V. Vetochko (2541 en 2017, né en 1998, GM 2017) ;
inactifs (>= 2 520) : . V. Borovikov (2 601, ch. UKR 1992, 1er de l'Euro junior 1993) ; V. Sikoula (2554 en 2007) ; V. Aveskoulov (2545 en 2007, ch. UKR 2007) ;
  • 39. M. Kazakov ou Kozakov (2 527 en 2017, Touquet 2001) ; 40. V. Matviishen (2 512 en déc. 2020, né en 2002) ;
  • 41. S. Vyssotchine/Vysochin (2 599 en 2004) ;
inactifs (>= 2 500) : Aleksandr Chneider (ou Shneider) (2570 en 1994 et 1997) ; Y. Ajrapetian /Ajrapetjan (2 537 en 2009) ; V. Eriomenko (2 513 en 2010) ;

  • 42. A. Omelja (2 501 en 2020) ; 43. D. Maksimov (2513) ;
44-45. D. Komarov (2 615, ch. UKR 1983, n°45 en 1997, Béthune 1993) ; 46. N. Firman (2 571) ;
inactif (>= 2 490) : Igor Smirnov (2505 en 2009, né en 1987) ;
  • 47. Denis Kovalev (2512, MI) ; 48. E. Gassanov (2 553) ;
49. Sergueï Pavlov (2 539 en 2010, MI, 7,5/9 (2e) à l'open de Riga 2017) ;
  • 50. Y. Rochka/Roshka (2415-2456-2458-2476, né en 2001, MFidé) ; 51. P. Galperine (2 477, né en 2003) ;
52-54. Vladimir Gourevitch (2520 en 1999, né en 1959) ;
52-54. Mykola Bortnyk (2 504 en 2020) ; 52-54. Y. Baïkovskyï (2 465-2 472, né en 1959) ;
55. A. Zontakh (2 582) ;
inactifs (>= 2 470) : . A. Golochtchapov (2 588, Touquet 2003) ; . Stanislav Savtchenko (2 595 en 1998, né en 1967) ;
  • 56. O. Gritsak (2 549) ; 57. S. Blednov (2501, MI) ; 58. L(i) M(in) Peng (2 487 en 2019, né en 1997) ;
59. A. Sulypa/Soulypa (2 516 en 2001, inactif de 2013 à 2017, capitaine et entraîneur de l'équipe d'Ukraine) ;
60-61. M. Goloubev (2 570 en 1995, ch. UKR 1996, Béthune 2002) ; 60-61. Guennadi Goutman (2534 en 2003) ;
inactifs (>= 2 460) : S. Krivocheïa/Kryvocheï/Krivoshey (2553, ch. UKR 1995) ;
inactifs (>= 2 460) : V. Rogovski (2509 en 2005, ch. UKR 2000, né en 1965) ; . B. Khartchenko (2516) ;
  • 63. Emil Mirzoïev (2 511 en 2019, né en 1996) ; 64. Oleg V. Ivanov (2 533 en 2016, MI) ; 65. A. Polivanov (2 452-2 454, né en 1986) ;
66. P. Goloubka (2 509 en 2018, GMI 2020, ch. UKR 2017) ; inactif (>= 2 450) : Maksim Pavlov (2505) ;
  • 67. V. Chychkine/Chichkine/Shishkin (2 545 en 2006, né en 1969, ch. du monde senior 2019) ;
68. A. Zoubarev (2 608) ; 69. V. Grinev (2 476 en 2020) ;
inactifs (>= 2 440) : N. Belitchev (2 442 en 2000, 3e de l'Euro junior 1997) ; . V. Dmitrenko (2487 en 2003, MI) ;
  • 70. V. Klyuner (2456 en 2014, né en 1969) ; 71. A. Sitnikov (2 509 en 2009, MI, né en 1985) ;
73-74. V. Koziak (2516, MI) ; 75. D. Chmeliov (2461) ;
  • 78. E. Andreïev (2 514) ; 80. V. Bakhmatsky (2 454 en 2017, né en 1998) ;
  • 82-83. S. Zavgorodni/Zavgorodny (2 515 en 2001, MI) ;
85. G. Matiouchine/Matjushin (2 504) ;
89. S. Potachnik (2 460 en 1997, inactif de 1999 à 2018, né en 1951) ;
  • 90. V(ladimir) Sergueïev (2 526) ; 91. Y. Yelisieiev (2 407 en mars 2020, né en 1998) ; 97-99. V. Baidetskyi (2 424 en 2019, né en 2002) ;

  • 100. D. Mossessov (2 404 en 2020, né en 2003) ; . V. Iakymov (2 494 en 2010, né en 1986) ;
inactifs (>= 2 390) : E. Charapov 2522 en 2010) ; I. Kobylianskyi (2 397 depuis juillet 2002, MFidé actif en blitz et rapides) ;
  • GMI : M. Simantsev (2 569) ; R. Pogorelov (2517 en 2003, né en 1959) ;
MI : . M. Kopylov (2 479 en 2013, né en 1975) ;
. Artur/Artour Frolov (2 545 en 1995, MI, né en 1970, quasi-inactif de 1997 à 2015, vainqueur du mém. Rubinstein 2018) ;
  • MI nés en 1974 : . L. Mikhaletz (2528 en 2001, né en 1974) ;
V. Grabinskyï (2 407 en 2003, MI, coach des jeunes ukrainiens, coauteur avec Volokitine de Perfect your moves)
  • né en 2002 :
  • né en 2003 :
  • né en 2004 : . V. Larkine (2406 en 2019, né en 2004) ;

  • mort : A. Nossenko (2537, mort en 2017) ;
  • transfert vers Israël : . A. Bagrationi (2 542 en 2016) ;
  • Catégorie:Joueur d'échecs ukrainien (Eljanov, Ivantchouk, Ponomariov, Moiseenko, Efimenko, Volokitine,
Kouzoubov (2 699 en déc. 2017), Mirochnitchenko (2 696 en 2009, inactif), Nijnik/Nyzhnyk (2 666 en 2019), O. Romanichine (2 615), V. Toukmakov (2 605), Andriï Maksimenko (2 559 en 2011, 2 550 en 1995) ; )
  • Championnat d'Ukraine d'échecs : Utilisateur:Cbigorgne/Brouillon-3 (P. Goloubka (MI), M. Oleksienko, S. Pavlov (MI), V. Aveskoulov, V. Rogovski, S. Savtchenko (1999, 1er=), L. Mikhaletz, S. Kryvocheï, Y. Krouppa (1994), O. Gritsak, M. Brodski ; émigrés : A. Berelovitch (Allemagne), V. Moskalenko (Espagne) )
  • Catégorie:Joueuse d'échecs ukrainienne (A. Mouzytchouk)
  • 9e de l'olympiade en 1994 (E5 : Y. Krouppa, E6 : A. Frolov (MI) )
  • 2e de l'olympiade en 1996 (E6 : S. Savtchenko)
  • 3e de l'olympiade en 1998 (E5 : S. Savtchenko)
  • 6e de l'ol. 2014, 10e de l'olympiade 2018, 2e en 2016
  • cinquième (18 / 36) du championnat du monde par équipes 2001 (E5 : S. Savtchenko)
  • deuxième (18 / 36) du championnat du monde par équipes 1993 (E6 : A. Frolov)

48 %, 28,5/55
  • >= 2 650 : 1. Y. Kryvoroutchko (2 717) ; 2. A. Korobov (2 723) ; 3. A. Arechtchenko (2 720) ;
  • >= 2 600 : 10. M. Kravtsiv (2 685) ; 11. V. Onichtchouk (2 669, Elo rapide 2 775 en 2019) ;
12-13. E. Chtembouliak (2 628) ; 14. S. Fedortchouk (2 674) ; 16. V. Bernadskyï (2 629) ;
inactif (>= 2 610) : Y. Drozdovskyï (2 627 en 2008, Elo blitz 2 660 (n°76) en janv. 2019) ;
  • >= 2 550 : 18. K. Chevtchenko (2 580-2 592-2 599) ; 22. V. Baklan (2 655) ; 29. Y. Vovk (2 632, Elo 2 702 en blitz en 2015) ;
  • >= 2 500 : 33. M. Mouzytchouk (2 563, joueuse) ;
  • >= 2 450 : 44-45. V. Eingorn (2 611) ; inactif : Gueorgui Timochenko (2 595 en 1998) ;
  • >= 2 400 : 73-74. V. Neverov (2 601) ; 76. Y. Osmak ; 81. N. Bouksa ; mort : G. Kouzmine ;
  • >= 2 350 : joueuses : . Inna Gaponenko (2 482) ;
  • Transfert vers les USA : Igor Novikov ; transfert vers la Belgique : V. Malakhatko
  • mort en 2020 : . S. Bogdanovitch (2 616 en 2019) ;

B3 : Arménie et Azerbaïdjan[modifier | modifier le code]

  1. >= 3 560
  2. >= 2 540
  3. >= 2 520
  4. >= 2 500
  5. >= 2 480
  6. >= 2 460

6 : Arménie (2 650-2 652-2 658, 42) : Catégorie:Joueur d'échecs arménien (Aronian, S. Movsessian, Akopian, Gabriel Sargissian,

T. L. Petrossian (2 671), Pashikian (2 663), Vaganian (2 670), Artashes Minassian (2 620), Andriassian (2 645) ;
L. Baboujian/Babujian (2 518) ; Arshak Petrossian (2 514) :
inactif : S. Lputian (2 640) ; morts : K. Asrian (2 646) ; A. Anastassian (2 606) )
  • avril 2021
  • >= 2 580
  • >= 2 560
  • >= 2 540
  • 18. Tigran Harutyunian (2 555 en 2019, né en 1997, GMI 2019, 1er-2e du mém. Nejmetdinov 2018) ;
inactif (>= 2 520) : . R. Aghassarian (2532-2537, ch. monde U12) ;
  • >= 2500

  • 20. Hovik Hayrapetyan (2 517 en 2017) ;
  • 22. A. Mikaelian (2 503 en 2017, GM 2017) ;
23. G. Arzoumanian (2 504) ; 27. A. Davtian (2 466 en 2020, né en 2002) ; 28. D. Chahinian/Shahinyan (2 460 en mars 2021) ;
inactif (>= 2 460) : . T. Nalbandian (2 527) ;
  • 29. M. Gharibyan (2 455 en avril 2021, né en 2004) ;
30. T. Kotanjian/Kotanian (2 580, ch. ARM 2014) ; 31. Tigran S. Petrossian (2 478) ;
32. Davit G. Petrossian (2 504) ;
  • 33. Gevorg Harutjunian (2 522) ;
inactifs (>= 2 420) : Ara Minassian (2524 en 2004) ; . H Simonian (2521) ;
  • 34. S. Galdounts (2 514, ch. ARM 1991) ;
inactif (>= 2 400) : N. Seferjan/Seferian (2541 en 1999, nationalité russe) ;

  • 36-37. A. Tchiboukhtchian/ Chibukhchian (2 500, GMI) ; 38. N. Kalantarian (2 495 en 1995, MI, Coupe d'Europe 1995) ;
inactifs (>= 2 380) : . D. Kalachian (2451 en 2010) ; . D. Markossian (2501) ; 37. R. Bakounts (2427 en 2018) ;
  • 41-42. A. Matikozian (2 527 en 2005, MI) ; 43. V. Baghdassarian (2501, GM 2017) ; 45. A. Barseghyan (2 408 en 2019, né en 2003, ch. d'Europe U16) ;
  • Transfert : H. Barseghian (2 518 en juillet 2019, né en 1998 --> France) ;
  • Championnat d'Arménie d'échecs (T. Kotanjian (2014), S. Galdounts (1991) )
  • absent de l'olympiade 2016, 8e en 2018
  • cinquième (12 / 18) du championnat du monde par équipes 2010 (E5 : T. Kotanian)
  • troisième (12 / 18) du championnat du monde par équipes 1997 (E6 : M. Khachian/Khachyan : transfert vers les USA)

26 %, 27/55
  • >= 2 650 : 3. H. Melkoumian (2 678) ;
  • >= 2 600 : 4-5. Karen H. Grigorian (2 665, Elo blitz 2 678 (n°53) en fév. 2019) ;
6. Samvel Ter-Sahakian (2 640-2 645, 8/10 à Benasque 2019) ; 8. R. Hovhanessian (2 650, 8,5/10 (1er-2e) à Benasque 2019) ; 9. M. Petrossian (2 628 en 2020) ; 10. H. Martirossian (2 635) ;
  • >= 2 550 : 12-13. Shant Sargsian (2 601) ; 12-13. A. Hakobian (2 576-2 582-2 588-2 598) ; 14. H. Gabouzian (2 622 en 2019) ; 17. Avetik Grigorian (2 622) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 450 : 25. Karen Movsziszian/Movsessian (2 570) ;
  • >= 2 400 : 35. E. Danielian (2 521) ;
  • >= 2 350 : 36-37. L. Mkrtchian (2 503) ; 39. A. Sargsian (2 405, MIF) ; mort : Arsen Yegiazarian (2 567)

7 : Azerbaïdjan (2 652, 24) : Catégorie:Joueur d'échecs azerbaïdjanais (Mamedyarov, Radjabov, Naïditsch,

Gousseinov (2 667), Namig Gouliev/Gulyev (2 590, CM 2011, 7,5/10 à l'olympiade de 2016), GMF : Turkan Mammedjarova ; K. Abdulla)
  • avril 2021
  • >= 2 580
  • 10. V. Asadli (2 502-2 506-2 513-2 538-2 572, né en 2001, 8/11 (perf. 2 530) à l'olympiade de 2016) ;
  • >= 2 540
  • 12. M. Iskandarov (2 520-2 535, GMI 2020, né en 1995) ;
13. Farid Abbassov (2 578 en 2008, quasi-inactif depuis 2012, né en 1979) ;
14. R. Ibrahimov (2 568) ; inactif (>= 2 520) : R. Babaïev (2535 en 2009, ch. AZE 2009) ;
  • inactifs (>= 2 500) : D. Agaragimov (2502 en 2014, inactif depuis) ;

  • 16. U. Sadikhov (2 509 en 2019, GMI 2019, né en 1998) ;
  • 17. V. Rasulov (2 538 en 2018, né en 1991 ch. d'Europe U16) ;
17. A. Gadimbayli (2 470 en mars 2020, né en 2002, ch. AZE 2018) ;
19. K. Izzat (2 496 en 2018, MI, ch. monde U14, né en 1996) ;
  • 20. U. Bajarani (2 551, 2 fois ch. AZE) ; 21. M. Muradli (2 459 en 2019, né en 2003) ;
inactif (>= 2 440) : F. Tahirov (2 583 en 2003) ;
  • 23. M. Ibrahimli (2383-2415-2 436, né en 2002) ; 24. A. Ahmadzada (2 431 en déc. 2019, né en 2004) ;
25. A. Mirzoïev (2 617) ; 26. M. Zulfugarli (2 510 en 2000, MI, inactif de 2003 à 2018) ;
  • 27. Zaur Mammadov (2 504, ch. AZE 2013) ;
inactif (>= 2 400) : R. Baguirov (2 541 en 2002) ;

  • inactif (>= 2 380) : F. Sideifzade (2445 en 1992, MI, capitaine, né en 1952) ;
  • 38. Mourad Garayev (2 447 en 2019, né en 1977, non titré) ;
39. U. Sevdimaliyev (2 503 en 2014) ;
  • >= 2 340
  • 43. Parviz Gasimov (2 516 en janv. 2015, né en 2000, MFidé) ; 45. B. Rzayev (2 466 en 2013, né en 1993) ;
47. Kanan Garayev (2 406 en 2018, né en 2002) ; 48. R. Aliyev (2 380 en 2019, né en 2002, 1er-2e du ch. AZE 2018) ;
  • 53. S. Gouliev (2 537 en 2003) ;


20 %, 22/55
  • >= 2 650 : 3. N. Abassov (2 670) ; 5. R Mamedov (2 709) ;
  • >= 2 600 : 7. Nidjat Mamedov (2 623) ; 8. V. Durarbayli (2 637 en 2019) ;
  • >= 2 550 : 9. E. Safarli (2 694) ;
  • >= 2 500 : 15. A. Suleymanli (2416-2 426-2 429-2 474-2 512-2 520) ;
  • >= 2 450 : joueuses :
  • >= 2 400 : 22. Gunay Mammadzada (2 455 en 2019) ;
  • >= 2 350 : 35-36. Gulnar Mammadova (2 401) ; 37. K. Balajayeva (2 398) ;
  • >= 2 300 : 55-56. U. Fataliyeva (2 387 en 2019, GMF) ;
  • >= 2 250 : 61. Zeinab Mammedjarova (2 384) ;

B3-2 : Hongrie et Pologne[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 620
  2. >= 2 600
  3. >= 2 580
  4. >= 3 560
  5. >= 2 540
  6. >= 2 520
  7. >= 2 500
  8. >= 2 480
  9. >= 2 460

  • 8 : Hongrie (2 645, 57) :

  • >= 2 580
  • 10. Imré Balog (2 578 en oct. 2020,
    * Balog : Elo 2 686 en blitz en 2016) ;
11-12. Gergely Antal (2 571-2 572, vainqueur de l'open du Canada 2016, 7/9 à l'Open Grenke 2019) ;
  • 15. O. Mihok (2 567 en 2019) ; 17. G. Aczel (2 573, GMI 2018) ;
  • 18. B. Korpa (2 560 en 2019, né en 1998, GMI) ; 19-20. Z. Medvegy (2 572) ; 19-20. G. Kantor (2 541 en 2019, né en 1999, GMI 2019) ;
21. Csaba Horvath (2 566, ch. HUN 1994) ; 22-23. T. Fodor (2 533 en 2019, ch. monde U10 en 2001, né en 1991) ;
inactif (>= 2 520) : Gyula Pap (2 578) ;
  • 24. Adam Kozak (2 525 en 2019, GMI 2020, né en 2002) ; 25. Gabor Nagy (2 516 en 2021, GMI 2020 ??, né en 1994) ;

  • 26. B. Csonka (2 500 en 2020, né en 1997) ; 27. L. Gonda (2 565) ;
28. F. Kaczur (2 507, né en 1998) ;
29. Adam Horvath (2 555, ch. HUN 2015, 1er de l'Euro junior 2000, ol. 2006) ; 30. M. Nemeth (2 499, MI) ; 31. M. Bagi (2486 en 2020, né en 1995) ; 32. K. Szabo (2 564) ;
  • 33. Kristof Juhasz (2 480 en 2020) ; 35. I. Sipos (2 504 en 2015, MI) ;
35. David Berczes (2 560, né en 1990) ;
  • 36. A. Bokros (2 506 en 2011, Elo 2 505 en 2000, MI, né en 1982) ;
37. G. Kallai (2 555) ;
38. G. Kovacs (2 522 en 2010, MI) ; 39. A. Vertetics (2 444-2 449) ; 40. M. Galyas (2 517 en 2018, MI) ; 41. E. Toth (2 488 en 2013) ;
42-43. A. Groszpeter (2 565 en 1996, n°70 en 1983) ;
42-43. A. Flumbort (2 572) ; 45. T. Tolnai (2 560 en 1998) ;
  • 46. D. Boros (2513) ; 47. R. Torma (2 499 en 2017, MI) ;
48-49. Jozsef Horvath (2 567, n°63 en 1985) ; 48-49. Istvan Almasi (2 451 en 1999 et 2004) ;
  • 50. L. Seres (2 510) ; 51. F. Berebora (2 446 en 2018, né en 1966) ; 52. Tibor Antal (2 424 en 2019, né en 1998) ;
55. Peter Horvath (2 514) ; 56. P. Lizak (2474 en 2017 et 2020) ; 57. M. Borhy (2 392-2 403-2 406, né en 2005) ;
inactif (>= 2 400) : P. Lukacs (2520 en 1987 et 1997, ch. HUN 1980) ;

  • 68. A. Czebe (2 526) ; 69. G. Havasi (2 402 en 2017, né en 2001) ;
74. Armin Juhasz (2 424 en 2016, né en 1998) ;
inactif (>= 2 380) : Emil Anka (2 487 en 1999, né en 1969) ;
  • 77-79. A. Krstulovic (2 388 en 2018, né en 2003) ; 91-92. T. Vanczak (2 350-2 365, né en 2002) ; 93. B. Persanyi (2 404 en 2019, né en 2004) ;
  • 97-98. Agoston Juhacz (2 369 en 2020, né en 2005) ; . T. Fogarasi (2 515 en 1995) ;
  • né en 2003 :
  • nés en 2005 : . E. Csiki (2 362, né en 2005, Mitropa Cup 2019) ;
  • >= 2 300 : TF Horvath (2 450, MI né en 1951) ;
  • Championnat de Hongrie d'échecs (C. Horvath, A. Horvath, P. Lukacs) ;
  • 5e de l'ol. en 2006 (E6 : Adam Horvath, 2/4) et 2014 ;
  • 15e en 2016, 18e de l'olympiade 2018,
  • cinquième (16,5 / 32) du championnat du monde par équipes 2001 (E6 : G. Kallaï)
  • quatrième (18,5 / 36) du championnat du monde par équipes 1989 (E3 : A. Groszpeter, E4 : J. Horvath, E5 : P. Lukacs, E6 : T. Tolnai)
  • deuxième (34,5 / 54) du championnat du monde par équipes 1985 (E8 : A. Groszpeter)

24 %, 29/55
  • >= 2 650 : 3. F. Berkes (2 706) ; inactif : Z. Gyimesi (2 674) ;
  • >= 2 600 : 5. B. Gledura (2 654 en 2019) ; 6. T. Banusz (2 641) ; 7. V. Erdos (2 661) ; 8. Imre Héra (2 622) ; 9. Gabor Papp (2 614 en 2018) ;
  • >= 2 550 : 11-12. C. Balogh (2 672) ; 13. P. Prohaszka (2 627) ;
  • >= 2 500 : 16. R. Ruck (2 586) ; inactif : . J. Pintér (2 595) ;
  • >= 2 450 : inactif : L. Portisch ;
  • >= 2 400 : 44. Z. Varga (2 592) ; inactif : I. Csom
  • >= 2 350 : 75. Ticia Gara (2 385) ; . Anita Gara (2 405) ; inactif : . I. Farago ;
  • >= 2 300 :

  • 9 : France (2 640, 50)

  • 12 : Pologne (2 630, 45) :
Catégorie:Joueur d'échecs polonais (R. Wojtaszek, M. Krasenkow, B. Macieja (2 653), R. Kuczynski (2 530), M. Socko (2 505),
P. Murdzia (2 485 en 2009, MI, ch. du monde des solutions) )
  • avril 2021
  • >= 2 620
  • >= 2 600

  • 10. M. Dziuba (2 610, né en 1983) ;
  • >= 2 560
  • 15. B. Heberla (2 580 en 2017, né en 1985) ;
  • mort en 2020 : 17. K. Bulski (2 554) ;
18. D. Sadzikowski (2 594, GM 2017) ;
19. M. Olszewski (2 571, 3e du ch. du monde junior 2009) ;
  • 21-22. L. Cyborowski (2 580, ol. 2004) ; 21-22. S. Gumularz (2 526 en 2020, né en 2001) ;
23. M. Tazbir (2 561) ;
24. G. Nasuta (2 561 en 2020, né en 1996, 8e du ch. du monde junior 2016 (2e européen) ) ;
25. M. Klekowski (2 515 en 2020, GMI 2020) ; 26. T. Warakomski (2 537) ; 27. M. Krzyzanowski (2 521, GMI 2020) ;
28-29. P. Czarnota (2 577, ch. d'Europe U18, ol. 2006) ; 28-29. P. Teclaf (2 507, né en 2003) ; 30. J. Pakleza (2 520) ;
31. P. Bobras (2 581) ;
inactif (>= 2 500) : P. Blehm (2 546 en 2002, 3e de l'Euro junior 2000, ol. 2000) ;

  • 32. A. Leniart (2 508 en 2019, GMI 2020 ??) ;
33-34. M. Kanarek (2 548) ; 33-34. O. Wieczorek (2 503, GMI 2019) ;
35. K. Jakubowski (2 578) ;
36. I. Janik (2495 en 2019 et fév. 2021, né en 2000) ; 37. M. Matuszewski (2524 en 2019, GMI 2019) ;
38-39. R. Antoniewski (2 614 en 2010) ;
  • 41. K. Stachowiak (2 477 en 2004, né en 1986) ;
42. K. Kuzmicz (2486 en 2015) ; 43. J. Czakon (2510 en 2007, MI) ;
44. L. Jarmula (2512 en 2018, MI, né en 1998) ;
  • 45. P. Jaracz (2 575) ; 46-47. K. Drozdowski (2 511 en 2017, MI, ch. d'Europe U16) ; 46-47. M. Kolosowski (2474 en 2014) ;
48-49. R. Barski (2 476) ; 48-49. J. Kosakowski (2 431-2 441, né en 2002) ;
inactif (>= 2 440) : M. Kaminski (2540 en 1997, ch. monde U14, médaille de bronze au 5e éch. à l'ol. de 1998) ;
  • 50. P. Brodowski (2 457 en 2016) ; 51. A. Jakubiec (2 565 en 2004) ;
53-54. Mikolaj Tomczak (2451 en 2018, né en 1999) ;
55. P. Weichhold (2 431 en 2019, quasi-inactif, né en 1994) ;
56. J. Stopa (2 544 en 2015) ;
inactifs (>= 2 420) : . K. Urban (2 520 en 2004, ch. POL 1996, MI) ;
  • 60. M. Szelag (2 501 en 2013, MI) ; 68. Piotr Nguyen (2 453 en 2017) ;
70. P. Piesik (2 423 en 2019, né en 1990) ; 71. J. Zezulkin (2 558 en 2004) ;

  • 76. M. Sieciechowicz (2 462 en 2013) ;
77-78. M. Krysztofiak (2 463 en 2010) ; 82. M. Luch (2 449 en 2015) ;
  • 85-86. Miroslaw Grabarczyk (2 525 en 1996, GMI) ;
87-88. Bogdan Grabarczyk (2 477 en 2006, MI) ; 90-91. I. Godzwon (2 375 en fév. 2021, né en 2002) ;
93. B. Niedbala (2432 en 2020, né en 2004) ; 95. K. Grela (2 377 en 2020, né en 2000) ; 98-99. M. Mis (2 372 en 2020, né en 2003) ;
inactif (>= 2 360) : Z. Strzemiecki (2 443 en 2013, né en 1993, inactif depuis 2015) ;
  • . A. Skawinski (2 432 en 2017, né en 1988) ; GM né en 1982 : . M. Molenda (2 425 en 2017, né en 1998) ;
. R. Jedynak (2 559 en 2006) ;
  • né en 2001 : . P. Chylewski (2 400 en 2019, né en 2001) ;
  • nés en 2002 : . J. Fus (2 373 en 2020, né en 2002) ; . Antoni Kozak (2 380 en 2020, né en 2002) ;
  • né en 2003
  • nés en 2004 : . J. Baum (2 358 en 2019, né en 2004) ;
  • nés en 2005 : . O. Oglaza (2 367 en 2019, né en 2005) ;
  • Championnat de Pologne d'échecs (K. Urban (1996) )
  • 4e de l'olympiade 2018, 7e en 2016, 23e en 2006 (E6 : Czarnota, 4,5/8) ; 12e en 2004 (E6 : Cyborowski, 2/4)

82 %, 41,5/55
  • >= 2 750 : 1. J. Duda (2 758 en 2019) ;
  • >= 2 700 :
  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 3. M. Bartel (2 677) ; 4-5. W. Moranda (2 605-2 618) ; 4-5. B. Socko (2 660) ;
6. K. Piorun (2 685) ; 7. J. Tomczak (2 635) ;
  • >= 2 550 : 9. G. Gajewski (2 659) ; 11. K. Miton (2 655) ; 12. A. Mista (2 625) ; 13. R. Kempinski (2 624) ; 14. K. Dragun (2 625 en 2017) ;
  • >= 2 500 : 16. T. Markowski (2 632) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : GMF : 62. K. Cyfka (Szczepkowska, MI) ; inactif : A. Kuligowski (2 495 en 1979) ;
  • >= 2 350 : 72. J. Zawadzka (GMF, 2 449) ; 74-75. I. Rajlich (2 465) ; . J. Majdan (2420 en 2013) ; inactif : A. Sznapik (2485 en 1990, MI) ;
  • >= 2 300 : . K. Kulon (2 401) ;
  • >= 2 250 : inactif : W. Schmidt ;
Transfert vers les USA : D. Swiercz (2 669) ;

B3-3 : Espagne[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 610
  2. >= 2 600
  3. >= 2 590
  4. >= 2 580
  5. >= 2 570
  6. >= 2 560
  7. >= 2 550
  8. Inactifs

10-11 (new) ou 14 : Espagne (2 632, 54) :

Catégorie:Joueur d'échecs espagnol (A. Chirov, F. Vallejo, M. Illescas (2 640),
E. Iturrizaga (Venezuela, 2 673 en 2017), I. Herrera (Cuba, 2487 en 1999, GMI), M. Todorcevic (2 550, inactif) ;
J. (Maria) De la Villa Garcia (2 525 en 1996 et 2 496 en 2010) )
  • avril 2021
  • Elo median : 2 453
  • >= 2 600
  • 9. M. Santos Ruiz (2 593 en 2021, GMI 2018, né en 1999, CM 2019) ;
  • >= 2 580
  • 10. A. Alonso Rosell (2 564-2 572, ch. ESP 2011) ;
  • 11. R. Vazquez (Igarza) (2 606, cubain, Elo rapide 2 654 en sept. 2017) ;
  • 12. D. Forcen Esteban (2 569 en 2018) ;
13. J. C. Ibarra Jerez (2 577) ;
  • >= 2 540
  • 15. L. Aroshidze (2 582, géorgien) ;
  • 16. M. Narciso Dublan (2 553) ;
  • 18-19. S(Salvador) G(abriel) del Rio (de Angelis) (2 560, vice-ch. ESP 2006, ch. ESP 2018) ;
18-19. J. M(anuel) Lopez Martinez (2 607, vice-ch. ESP 2005 et 2007, 7/9 à l'Open Grenke 2019, Ol. 2018) ;
inactif (>= 2 510) : J. Moreno Carnero (2 525 en 2004, argentin, vice-ch. ESP 2000 et 2004) ;
  • 20-21. J. A. Guerra Mendez (2 550 en 2018, GMI 2017, cubain) ; 20-21. E. Fernandez Romero (2492-2497-2499-2500-2509) ;
22. J. F. Cuenca Jimenez (2 548 en 2019) ; 23. D. Alsina Leal (2 553, perf. 2 601 au 4e échiquier à l'ol. 2010) ;

  • 24. S. Cacho Reigadas (2 532, MI) ;
25. M. Pena Gomez (2 500 en 2019) ;
26-27. A. Moreno Trujilo (2 541, MI) ; 26-27. L. Henderson de la Fuente (2 494 en 2019, GMI 2019, né en 2003) ;
inactif (>= 2 490) : P. San Segundo Carrillo (2 570, ch. ESP 1997, perf. 2 592 au 4e éch. à l'ol. 2006) ;
  • 28. R. Reinaldo Castineira (2 516, MI) ;
29. J. Arizmendi (2 580, ch. ESP 2012) ; 28-29. D. Pulvett Marin (2 502 en 2020, Venezuela) ;
30-31. A. Espinosa (2 511 en 2019, MI) ; 30-31. J. Gonzalez Garcia (2513, mexicain) ;
32-33. A(lexis) Cabrera (2547, colombien, 2e-8e du ch. panam. continental 2001) ;
32-33. A(rian) Gonzalez Perez (2 500 en 2012, cubain, GMI 2018, né en 1988) ;
  • 34-36. M. Huerga Leache (2 476-2 479) ; 34-36. A. Andres Gonzalez (2543, MI) ;
34-36. R. Castellanos Rodriguez (2529, MI, Elo 2 561 en blitz en 2018, 11,5/21 (65e) au ch. du monde de blitz 2019) ;
37. P. Garriga Cazorla (2495 en 2019, né en 1998, 7/9 à l'Open Grenke 2019) ;
38. Viktor Moskalenko (2 591, ch. Ukraine 1987, capitaine et entraîneur du Brésil, + 6) ; 40. X. Vila Gazquez (2494, ch. Europe U18 en 2008, GMI) ;
  • 41. C. Diaz Camallonga (2 474 en 2020) ;
43-44. Joan Fluvia Poyatos (2 514, né en 1982) ;
43-44. L. Comas Fabrego (2 541 en 1999, ch. monde U14, ch. ESP 1993, vice-ch. ESP 2001, 3e de l'Euro junior 1990-1991) ;
43-44. M. Munoz (Pantoja) (2 519 en 2019, Elo 2 659 en blitz en 2017, vice-ch. ESP 2012) ;
45. J(ulio) Suarez Gomez (2 491 en 2017, né en 1998) ;
inactif (>= 2 460) : . D. Pardo Simon (2514 en 2016, MI) ;
  • 46. J. Plazuelo Pascual (2474 en 2020, né en 2001) ; 47. A. Gamundi (2464 en 2000, né en 1965) ;
49. H. Asis Gargatagli (2 538 en 2018, GMI 2019) ;
50-51. U. Garbisu de Goni (2489 en 2008) ; 50-51. C(arlos) Suarez Garcia (2471 en 2017, né en 1996) ;
inactif (>= 2 450) : F. Izeta Txabarri (2 525 en 1996, ol. 1996) ;
  • 52. P. A. Gines Esteo (2 483 en 2019, né en 2004) ;
53-54. A(lberto) Suarez Real (2 461 en 2019) ; 53-54. E. Moreno Tejera (2 454 en 2015) ;
55-56. D. Larino Nieto (2 521, ch. ESP 2008) ; 57-58. A. Llorente Zaro (2 469 en 2012, quasi-inactif) ;
  • 60. J. Martin Duque (2 454 en 2021, né en 1996) ;
62. A. Arribas Lopez (2 559, vice-ch. ESP 2014, né en 1993) ; 65. E. Tejedor Fuente (2457 en 2019) ;
66. J. Oms Pallisse ou Pallise (2528) ;
inactifs (>= 2 430) : Llanes Hurtado ( 2 509 en 2008) ;
  • 68-70. R. Cifuentes Parada (2 543, 5 fois ch. chilien puis 2e du ch. néerlandais 1993) ; 68-70. P. Almagro (2 500, MI) ;
71. P. Cruz Lledo (2 470 en 2020) ;
72. A. Romero Holmes (2 560 en 2003, ch. ESP 1987, perf. 2 684 (bronze) au 3e éch. à l'ol. 2002, 2e de l'Euro junior 1984-1985) ;
75-76. J. Moreno Ruiz (2 545 en 2011, MI né en 1970) ;
  • 81-82. I. Khamrakulov (2 604 en 2007, ch. monde U16, Ouzbékistan) ; 87. O. Perez Mitjans (2504 en 2012) ;
inactif (>= 2 410) : E. Rodriguez Guerrero (2502 en 2003, né en 1983) ;
  • 92-94. J. Garcia Padron (2 465 en 1993, né en 1958, MI 1978) ; 96-99. M. Llanes Garcia (2 398-2 405, né en 2002) ;
. H. Herraiz Hidalgo (2520) ; . M. Camacho Collados (2 461 en 2015) ;

  • >= 2 370 : GMI : J. M. Gomez Esteban (2 519 en 2000, né en 1958, ch. ESP 1992) ;
. J. Fernandez Garcia (2500 en 1990, ch. d'Espagne 1989, né en 1954) ; D. Martinez Martin (2 454 en 2007, né en 1981, capitaine à l'ol. en ligne 2020) ;
  • né en 1999 : . A. Domingo Nunez (2 404 en 2018, né en 1999) ;
  • né en 2000 : . I. Lopez Mulet (2 432 en 2014, né en 2000) ;
  • né en 2002 : S. Guerra Rivera (2 405 en 2016, MFidé)
  • né en 2003 : . G. Quispe Arteaga (2412 en 2020, né en 2003) ;
  • né en 2005 : Lin, Yingrui (2271-2399, né en 2005) ;
  • Transfert vers l'Andorre : Jordi Fluvia Poyatos (2508 en 2007, né en 1984) ;
  • es:Campeonato de España de ajedrez et pl:Mistrzostwa Hiszpanii w szachach (Arizmendi Martínez (2012), Alonso Rosell (2011), Lariño Nieto (2008), Martín González (2000), San Segundo Carrillo (1997), Estremera Paños (1996), Cacho Reigadas (1994), Del Rio (2018) )
  • 31e de l'olympiade 2016 (E4 : R. Vazquez, E5 : J.C. Ibarra), 25e en 2018 (E3 : J.M. Lopez Martinez, E4 : R. Vasquez, E5 : J.C. Ibarra)

33 %, 24/55
  • >= 2 700
  • >= 2 650 : 2. D. Antón/Anton Guijarro (2 703) ;
  • >= 2 600 : 5. J. Santos Latasa (2 608 en fév. 2021) ; 6-7. M. Perez Candelario (2 630) ;
  • >= 2 550 : 8. I. Salgado (2 662) ;
  • >= 2 500 : 14. O. Korneiev (2 671) ; 17. J. Magem Badals (2 593) ; inactif  : M. Rivas Pastor (2 559) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 55-56. E. Ubilava (2 561) ; 78. A. Matnadzé (2 447) ; 79. O. Alexandrova (2 462) ;
inactifs (>= 2 400) : A(mador) Rodríguez Céspedes (2 555) ; O. Rodriguez Vargas (Pérou) ;
  • >= 2 350 : . S. Vega Gutteriez (2 427)
  • >= 2 250
  • >= 2 150 : M. Suba

B4-1 : Allemagne[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 610
  2. >= 2 600
  3. >= 2 590
  4. >= 2 580
  5. >= 2 570
  6. >= 2 560
  7. Inactifs

13 : Allemagne (2 629, 96) : Catégorie:Joueur d'échecs allemand (L. Nisipeanu, G. Meier (2 671 en 2012), R. Hübner (2 640), A. Youssoupov (2 680),

C. Lutz (2 655 en 2002), I. Glek (2 670), A. Graf (2 661), V. Keymer (2 591),
F. Döttling (2 590, inactif) ; R. Schmaltz (2 559), E. Pähtz (2 513) ; E. Tripolsky (2 435, UKR))
  • avril 2021
  • >= 2 610
  • >= 2 600

  • 12. D. Kollars (2 598 en nov. 2020, né en 1999, GM 2017) ;
  • 14. F. Bindrich (2 610 en 2014-2015 et 2019, 6/9 à l'open de Man 2017) ;
15. D. Wagner (2 595 en 2020, né en 1997, 6/9 à l'open de Man 2017) ;
  • 17-18. M. Kraemer/Krämer (2 587 en 2019) ;
  • 20. J. C. Schroeder (2 584 en 2019, né en 1998) ;
  • 24. L. Engel (2 553 en sept. 2020, GMI 2020, né en 2002, 7/9 à l'Open Grenke 2019, 7,5/9 au ch. open d'Allemagne 2020) ;
  • 25. M. Prusikin (2 571) ; 27. J. Lampert (2550 en 2018, GMI 2020, né en 1997) ; 28. F. Handke (2 556) ;
  • 30. A. Naumann (2 569 en 2017) ; 31. L. Mons (2 559 en 2019, GMI 2018, né en 1995) ;
  • 33. C. Noe (2 534 en 2019, MI né en 1996) ; 34. H. Poetsch (2 531 en 2020, GMI 2018) ; 35. I. Zaragatski (2522 en oct. 2020) ;
  • 36. R. Stern (2 555, né en 1972) ;
37. A. Berelowitsch (2 606, ch. Ukraine) ;
38-39. R. Rabiega (2 560, ch. All. 2000) ; 38-39. M. Baldauf (2 507-2 511, GMI 2019) ;
  • 40. M. Neef (2481-2 509, MI, né en 1996) ; 41-42. M. Dann (2 539, MI) ;
43. P. Schlosser (2 613, né en 1968) ;
45. M. Berchtenbreiter (2 499-2 504, né en 1994) ;
46. T. Heinemann (2 521 en 2018) ; 48. M. Richter (2517) ;
inactif (>= 2 500) : R. Appel (2 552) ;

  • inactif (>= 2 490) : . C. Gabriel (2 581) ;
  • 50-51. M. Bezold (2 535) ; 50-51. C. Seel (2500, MI) ;
52-53. S. Bromberger (2556) ; 52-53. A. Markgraf (2523, MI) ; 54-56. J. Sprenger (2 537, GMI 2018) ;
54-56. D. Hausrath (2 540) ; 54-56. J. Balcerak (2478 en 2018 et 2020, MI) ;
inactifs (>= 2 480) : L. Keitlinghaus (2 525 en 1987) ;
  • 57-58. Felix Levin (2 564, UKR-All., né en 1958, Touquet 1998) ; 57-58. Ilja Schneider (2 526, MI) ;
60. A. Feuerstack (2 473 en avril 2020) ; 61. H. Teske (2 578) ;
inactif (>= 2470) : F. Holzke (2 526, né en 1971) ;
  • 63. M. Zumsande (2492 en 2018, MI, vainqueur du Chess House GM Danemark) ; 64. A. Illner (2477 en 2019) ; 65. Dennes Breder (2 489) ;
66-67. D. Abel (2 490 en 2019) ; 66-67. F. Graf (2493, MI, 5,5/6 à la coupe d'Europe U18 en 2000) ;
inactif (>= 2 460) : M. Senff (2 476 en 2006, MI, né en 1980) ;
  • 68. M. Feygin (2 569) ; 69. S. Grigorian (2433-2458 en 2021, nt, né en 1998) ;
70-72. L. Milov (2 564) ; 70-72. P. Enders (2524, ch. All. 1994) ;
73. G. Fish (2 550) ; 74. H. Rau (2 481) ;
75-76. K. Volke (2 490) ; 75-76. T. Hirneise (2481 en 2008) ;
77-79. J. Carlstedt (2 475 en 2015) ; 77-79. Roland Voigt (2 467 en 2014) ; 77-79. A. Rotstein (2 557, ukrainien) ;
80-81. T. Koch (2489 en 2017) ; 80-81. T. Henrichs (2 516 en 2009, MI) ;
  • 82-83. D. Bunzmann (2 596 en 1999, né en 1982) ;
84-88. V. Buckels (2 469 en 2019, né en 2001) ; 84-88. D(irk) Sebastian (2 456 en 2019) ;
84-88. J. Krassowizkij (2473 en 2018) ; 84-88. P. Zelbel (2458 en 2017) ; 84-88. D. Kaczmarczyk (2 449, MI) ;
89. J. Carow (2 446 en avril 2020, né en 1996) ;
90. T. Perske (2 464 en 2018, né en 1999) ;
91-93. Rafael Friedmann (2 508 en 2012, MI, né en 1979) ; 91-93. J. Kotainy (2 459 en 2013) ; 91-93. A. Heinz (2 457 en 2012) ;
94-95. R. Tischbierek (2 544) ; 94-95. R. Vogel (2 493, né en 2000, ch. monde U16, MI) ;
96. Xu, Xianliang (2434-2440, né en 1997) ;
inactifs (>= 2 440) : R. Lau (2 555 en 1987) ; O. Reeh (2470, MI) ; . L. Yankelevich (2 484 en 2019, né en 1997) ; . I. Zuyev (2 447 en fév. 2019, MFidé, né en 1964) ;
  • >= 2 430 : 97. M. Hoffmann (2 521) ;
98. J. Maiwald (2 543) ; 99. A. Parvanyan (2 458 en 2020, né en 2001) ; 100. F. Braeuer (2 445 en 2019, né en 1994) ;
. S. Kalinitschew (2 533, ch. All. 2016, né en 1956) ; . J. Rosner (2428-2434) ;
. Nikolas Lubbe (2518, MI) ; . M. Womacka (2 506 en 2002) ; C. Sielecki (2 451 en 2014, auteur) ;
A. Seyb (2 434 en 2015, né en 1991) ; . R. Strohhaeker (2 451 en 2009) ;
  • >= 2 420 : A. Schenk (2519, MI) ; G. Meins (2505 en 2011, né en 1970, MI) ; Frederik Svane (2 423 en 2020, né en 2004, MFidé) ;
  • >= 2 410 : . Max Hess (2 441, né en 1997, MFidé) ;
    • MI : R. Zysk (2 483 en 2007, MI, 3e de l'Euro junior 1985-86) ; E. Chevelevitch (2 466 en 2008, né en 1953) ; A. Gschnitzer (2 425 en 2019, né en 1999) ; . M. Fedorovsky (2 498, MI) ;
    • GMI : E. Schmittdiel (2505 en 1990 et 1999) ; J. Meister (2519 en 2004, russe né en 1955) ; R. Polzin (2520 en 2005 et 2008) ;
G. Ginsburg/Guinsbourg (2 537, ukrainien) ; T. Haub (2 518) ; . S. Siebrecht (2508) ;
  • >= 2 400 : inactif : P. Ostermeyer (2 485 en 1985, MI né en 1943) ;
Christian Braun (2 424 en 2015, né en 1986) ; A. Lauber (2518 en 2009, MI) ;

  • >= 2 390 : G. Schebler (2 535, né en 1969) ; inactif : R. Mainka (2 521 en 2009, né en 1963, Touquet 1991) ;
  • >= 2 380 : M. Röder (2469 en 2001, né en 1966, MI) ; S. Belezky (2 466 en 1999 et 2008, Elo 2 467 en 2009, né en 1983, MI, UKR-GER) ;
  • >= 2 370 : . R. Lagunow (2 438, né en 2000) ; inactif (>= 2 370) : H-U. Grûnberg (2 530 en 1991, MI, né en 1956, GMC) ;
  • >= 2 360 : Bernd Schneider (2475, MI) ;
  • >= 2 350 :
  • >= 2 340 : T. Pähtz (2 515 en 1988, 2 fois ch. de RDA) ; Levy Rozman (2 421 en 2018, MI, youtubeur et commentateur né en 1995) ;
  • >= 2 320 : inactif : H. Kestler (2450, MI né en 1939, ch. RFA 1972) ;
  • >= 2 300 : inactif : Marc Lang (né en 1969, record de la simultanée à l'aveugle en 2011 battu en 2016, MFidé, Elo 2 350 en 1997)
  • >= 2 290 : inactif : N. Shalnev/Chalnev (2 553 en 2003, ukrainien puis russe) ;
  • né en 1999 : L. Sawlin (2 402 en 2019, ch. d'Europe U16)
  • mort : 100-101. Markus Stangl (1969-2020, 2 565 en 1996, GMI) ; Georg Siegel (1962-2010? disparu, MI, 2 540 en 2007)

  • Championnat d'Allemagne d'échecs (S. Kalinitchev (2016), R. Rabiega (2000) ) ;
  • 37e de l'olympiade 2016, 13e en 2018
  • mort Karl-Heinz Podzielny (1954-2019, MI, Elo 2 512 en 1999, Béthune 1987)

55 %, 40/55
  • >= 2 660 : 1. M. Blübaum (2 672) ;
  • >= 2 640 : 2. A. Donchenko (2 668 en déc. 2020) ; 4. G. Gustafsson (2 652) ;
  • >= 2 620 :
  • >= 2 600 : 6. R. Svane (2 615) ; 7. A. Braun (2 605-2 609) ; 8. A. Heimann (2 635) ; 9. N. Huschenbeth (2 628) ;
10-11. D. Fridmann (2 670) ; 10-11. D. Baramidze (2 621) ;
  • >= 2 580 : 16. R. Buhmann (2 651) ; inactif : . R. Dautov (2 636) ;
  • >= 2 560 : 21. V. Kunin (2 595) ; inactif : L. Kritz (2 624)
  • >= 2 540 : 23. I. Khenkin (2 670) ; 26. J. Hickl (2 605) ; inactif : M. Wahls (2 605) ;
  • >= 2 520 : 32. T. Luther (2 601) ; inactif : K. Müller (2 558) ;
  • >= 2 500 : 41-42. U. Bönsch (2 575) ; 44. E. Lobron (2 625) ;
  • >= 2 480 : 48. K. Bischoff (2 569) ; 49. G Hertneck (2 615) ;
  • >= 2 460 : 59. R. Knaak (2 565) ; inactif : H. Pfleger (2 545) ;
  • >= 2 440 : 70-72. R. Slobodjan (2 575) ; inactif : K. Darga (2 540) ;
  • >= 2 420
  • >= 2 400 : inactif : S. Mohr (2 530) ;
  • >= 2 380 : L. Gutman (2 547, URSS-Israël-All.) ; inactif : Mikhaïl Tseitline (2 510),
  • >= 2 350 : inactif : L. Vogt (2 530 en 1982) ;
  • >= 2 300 : H.J. Hecht (né en 1939) ; joueuse : S. Hoolt ; inactif : B. Malich (né en 1936) ;
  • >= 2 250 : L. Espig (2 505 en 1990, né en 1949) ;

B4-2 : Pays-Bas et Angleterre[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 580
  2. >= 3 560
  3. >= 2 540
  4. >= 2 520
  5. >= 2 500
  6. >= 2 480
  7. >= 2 460

J. Timman (2 680) ; inactifs : J. Piket (2 670), P. van der Sterren (2 605), J. van der Wiel (2 590), G. Sosonko (2 595 en 1981), Lucas van Foreest (2 545 en 2020), M. Warmerdam (2 535 en fév. 2021), Y. Visser (2 533) )
  • mars 2021
  • >= 2 600
  • >= 2 580
  • 11. J. Werle (2 607 en 2009, né en 1984) ;
12. W. Spoelman (2 588 en 2017 et 2019, 2e du ch. NL 2013) ; 13. R. Pruijssers (2 564 en 2020) ;
  • >= 2 540
  • 16-17. R. Janssen (2 536 en 2020, 6e du ch. du monde junior 1998 (3e européen) ) ;
16-17. S. Ernst (2 606, 2e du ch. NL 2017, 3 fois vainqueur de l'open de Hoogeveen, partie contre Carlsen à WAZ C 2004, né en 1979, ol. 2002) ;
  • 19. H. Ten-Hertog (2 521 en 2020, GMI 2020, né en 1994) ;
20. T. Burg (2 529 en 2019) ; 21. R. Swinkels (2 536 en 2013) ;
22. J. Brenninkimejer (2 511 en 2015, MI, 2e du ch. NL 1990, 3e de l'Euro junior 1987-1988) ;

  • 23. C. Schoppen (2 514 en 2020, MI, né en 2002) ;
24-25. B. Kevlishvili (2 502 en 2018, MI, né en 2001) ; 24-25. D. Klein (2 517) ;
26. M. Dambacher (2 511 en 2019) ;
27. D. Brandenburg (2538) ; 28. L. Vrolijk (2 503 en 2020, né en 2002) ;
inactif (>= 2 480) : . M. Solleveld (2 536, Béthune 2011) ;
  • 29. Q. Ducarmon (2 490 en 2014) ;
30. M. Admiraal (2 516, MI, vainqueur de Cappelle-la-Grande 2019) ;
31. A. Pijpers (2 490 en 2019) ; 34. R. Ris (2 461-2 464, né en 1988) ;
inactif (>= 2 460) : . D. Brokken (2365-2370-2395-2401-2442-2459-2465, né en 1982) ;
  • 34. R. Meng (2 460 en 2020, né en 1996) ; 35. T. Beerdsen (2497 en 2019, né en 1998) ;
36. HT Lai (2 467 en 2019, né en 1997) ; 37. S. Kuipers (2 484 en 2018) ; 38. N. Zwirs (2 453 en 2020, né en 1994) ;
  • 39-41. E. van Haastert (2454 en 2016) ; 39-41. J-W. de Jong (2 479 en 2008) ; 39-41. W. Hendriks (2 451 en 2009, né en 1966) ;
42. J. de Jager (2 454 en 2019) ; 43. L. Riemersma (2 460 en 2018, né en 1967) ;
45. J.Bosch (2473 en 2006, né en 1970) ;
inactif (>= 2 420) : . K. van der Weide (2 512, 2e-9e au ch. de l'UE 2006) ;
  • 47. K. Leenhouts (2 513, MI) ; 49. F.A. Cuijpers (2 510 en 2006, MI, né en 1962) ; 58. T. Willemze (2 428 en 2015, entraîneur, né en 1982) ;
inactif (>= 2 400) : J. van de Mortel (2 430 en 2012, né en 1975) ;

  • 61. M. Bosboom (2 490 en 1998, né en 1963) ; 68. D. de Vreugt (2511, ch. Euro U18 et U20, né en 1980) ; 69-72. H. Jonkman (2 520 en 2002) ;
inactif (>= 2 380) : R. Douven (2 475 en 1989, 3e du ch. du monde junior 1979) ;
  • 79. D. Miedema (2 432 en 2009, né en 1989) ;
  • 90-91. M. Kuijf (2 530 et n°97 en 1989, MI né en 1960) ; inactif (>= 2 340) : V. Rothuis (2441, né en 1990, MI, actif sur Lichess) ;
  • C. Langeweeg (2 450, né en 1937, IBM 1961, MI 1962)
  • Championnat d'échecs des Pays-Bas ;
  • 36e de l'olympiade 2016, 40e en 2018
  • 17e de l'Euro 2019

47 %, 32/55
  • >= 2 700 : 2. J. van Foreest (2 701) ;
  • >= 2 650 : inactif : . R. van Kampen (2 658) ;
  • >= 2 600 : 3. B. Bok (2 643) ; 4. E. L'Ami (2 651) ; 7. E. van den Doel (2 616) ;
inactif : D. Stellwagen (2 639)
  • >= 2 550 : 8. D. Reinderman (2 619) ; 10. J. Smeets (2 669) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 450 : 32. F. Nijboer (2 641) ;

J. Nunn (2 630), J. Speelman (2 645), S. Conquest (2 601), M. Hebden (2 567), J. Emms (2 586), C. Ward (2 531),
J. Mestel (2 540, inactif), R. Keene, J. Penrose ; B. Derakhshani (2 373 en avril 2020) )
  • avril 2021
  • >= 2 560
  • >= 2 540
  • inactif (>= 2 520) : . J. Parker (2 570) ;
  • 9. S. Gordon (2 556, 2e-9e au ch. de l'UE 2006) ;
inactif (>= 2 500) : D. Kumaran (2505 en 1995 et 1998, inactif depuis, ch. monde U12 et U16, 1er-2e du ch. brit. 1993, 1er à l'île de Man 1993) ;

  • 11. A. Ghasi (2 507 en 2019, MI) ;
inactifs (>= 2 480) : James Howell (2 525 en 1995, 2e de l'Euro junior 1985-1986) ; . W. Watson (2 535) ;
  • 12. D. Gormally (2 573, 2e-9e au ch. de l'UE 2006) ;
14. D.H. (Daniel Howard) Fernandez (2 505 en 2018, GMI 2017, né en 1995) ;
15. S. Williams (2 550) ;
  • 17. J. Adair (2 492 en 2018) ; 18-19. C. Hanley (2457 en 2017) ; 18-19. E. Kirk (2447 en avril 2020, né en 1996) ;
20-21. R. Haria (2 463 en 2019, né en 1999) ; 20-21. M. Harvey (2440 en avril 2020, né en 1996) ;
  • 22. P. Robertson (2 437 en 2019, né en 1989) ; 23. Zhou, Yang-Fan (2486 en 2013) ;
25. B. Clarke (2 445 en 2019, né en 1995) ;
26. A. Merry (2462 en 2018) ;
27. J. McPhillips (2 434 en 2019, né en 1997) ;
  • 28-29. Richard Pert (2 468 en 2008) ; 28-29. M. Wadsworth (2 418 en 2019, né en 2000) ;
30. R. Palliser (2 482 en 2012, auteur, né en 1981) ; 31. N. McDonald (2 500 en 1996, auteur, né en 1967) ;
inactifs (>= 2 400) : S. Haslinger (2 559) ; J. Levitt (2495 en 1989, MI) ;

  • 33. L. Trent (2 487 en 2009, commentateur, né en 1986) ; 34. A. Hunt (2 466 en 2008, auteur, né en 1980) ;
35. P. Wells (2 545 en 1995) ; 36-37. J. Willow (2 377 en 2020, né en 2002) ;
39-41. K. Arkell (2 545 en 1996, né en 1961) ;
39-41. L. D'Costa (2 485 en 2009, auteur, né en 1984) ;
inactifs (>= 2 380) : . A. Summerscale (2520 en 2000) ; M. Hennigan (2465 en 1994-1995, MI, ch. monde U18, ch. brit. 1993) ;
inactif : . A. Dunnington (2 450 en 1996, né en 1967, auteur de 20 livres sur les échecs, joueur de poker) ;
  • 48. T. Rendle (2 400 en 2010) ;
inactif (>= 2 360) : S. Taulbut (2 465 en 1982, 1er de l'Euro junior 1977-1978) ;
  • 51. J. Pigott (2419 en 2018, né en 1957) ; 55-56. P. Littlewood (2470 en 1986, MI né en 1956) ;
inactif (>= 2 340) : Andrew D. Martin (2 449 en 2001, né en 1957, auteur sur les ouvertures)
  • 67. K. Kalavannan (2365 en 2018, né en 2002) ;
  • 73. R. Bellin (2440 en 1980) ;
74. M. Pein (2450 en 1992, MI, capitaine, auteur, né en 1960, organisateur du Chess Classic de Londres, capitaine à l'ol. en ligne 2020) ;

24 %, 20/55
  • >= 2 700 :
  • >= 2 650 : 4. G. Jones (2 709) ; 5. David Howell (2 712) ;
  • >= 2 600 : inactif : J. Hodgson (2 640) ;
  • >= 2 550 : 7. J. Hawkins (2 592) ;
  • >= 2 500 : 8. Nicholas Pert (2 574) ; inactif : M. Stean (2 540) ;
  • >= 2 450 : inactif : D. King (2 560) ;
  • >= 2 400 : 24. G. Flear (2 555) ;
  • >= 2 350 : 34. H. Hunt (MI) ; 38. J. Plaskett (2 526) ; 39-41. J. Houska (MI) ;

B5-2 : Israël et Tchéquie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 620
  2. >= 2 600
  3. >= 2 580
  4. >= 3 560
  5. >= 2 540
  6. >= 2 520
  7. >= 2 500
  8. >= 2 480
  9. >= 2 460

  • 15 : Israël (2 610, 43)
Catégorie:Joueur d'échecs israélien (Guelfand, M. Rodshtein, E. Sutovsky, I. Smirin,
B. Avroukh (2 668, peu actif), L. Youdassine (2 645) ; A. Gershon (2 575) )
  • avril 2021
  • >= 2 560
  • >= 2 540
  • 13. N. Steinberg (2 554, né en 1998, GM 2017) ; 14. T. Baron (2 560) ; 15. E. Zanan (2 532 en 2019 né en 1998) ;
  • 17-18. D. Gorodetzky (2 489-2 495-2 501, né en 2000) ; inactif (>= 2 500) : . R. Har-Zvi (2 535, ch. monde U16) ;

  • 20-21. R. Bar (2 499 en 2019, MI) ; 22. O. Reshef (2497 en 2018, né en 1997, 1er-4e du ch. ISR 2016) ;
23. D. Raznikov (2 531) ;
24-25. Israel Caspi (2 492 en oct. 2020) ; 24-25. A. Erenberg (2 487 en mars 2020, né en 2001) ;
26-27. I. Khmelniker (2528) ; 26-27. E. Grinberg (2 491 en fév. 2020, né en 1998) ;
28. D. Zoler (2 558) ;
inactif (>= 2 480) : A. Bykhovsky (2 536 en 2011) ;
  • 29. S. Porat (2527, MI) ; 30. O. Kobo (2 510 en 2018, né en 1997) ; 31. R. Soffer (2 535, né en 1965) ;
32. A. Bagrationi (2 542 en 2016, Ukraine, né en 1990) ;
33. D. Zifroni (2 552) ;
34-36. Gil Popiliski (2 572, ch. d'Europe U16, né en 1993) ; 34-36. A. Givon (2 485 en 2018, né en 1994) ;
  • 38. G. Livshits (2 472 en 2015) ;
40. I. Manor (2 530 en 1988) ; 41. P. Kantarji (2 455 en 2016) ;
42. Y. Sokolovsky (2 489 en 2020, né en 2006) ; 43. J. Bakalchuk (2471 en 2019, né en 1998) ;
  • 44. Alexander Kaspi (2 525 en 1998, MI, capitaine et entraîneur) ; 45. B. Kantsler (2 562) ;
46. O. Bronstein (2 437 en avril 2021, né en 2001) ; 47. Y. Galburd (2 450 en déc. 2019, perf. 2 662 (5/7) au 1er échiquier à la coupe d'Europe 2019) ;
48. A. Mindlin (2472 en 2018) ;
49-50. M. Oratovsky (2 588, 1er= de l'open du Canada 1998) ; 49-50. A. Finkel (2 521) ; 51. Alexander Mikhalevski (2 495 en 1999, né en 1957) ;
  • 53-54. E. Liss (2 540 en 1997, ch. monde U14, ch. ISR 1998, 3e de l'Euro junior 1995) ;
55. Y. Parkhov (2 412 en 2017, né en 2002) ; 56. I. Gorshtein (2 415 en 2018, né en 2002, 2e du ch. ISR 2021) ;
59-60. N. Veinberg (2 411 en 2019, né en 1996) ; 59-60. O. Globus (2404 en avril 2011, né en 2003) ;
inactif (>= 2 400) : . O. Bruk (2 468 en 2010, né en 1968) ;

  • 64. E. Kupervaser (2395 en avril 2021, né en 2000) ;
65. Ido Porat (2458 en 2010) ; 66. E. Rozen (2 417 en 2020, né en 2006) ;
inactif (>= 2 380) : G. Mittelman (2449 en 2004, né en 1973) ;
  • 74. N. Birnboim (2 465 et MI en 1978, né en 1950, ol. 1978, ch. ISR 1976, 1980 et 1986) ;
75. S. Drori (2 420 en 2018, né en 2001) ; 78. Ohad Kraus (2 357-2 364, 43e du ch. d'Europe 2015, non titré, né en 1995) ;
inactifs (>= 2 360) : Nir Grinberg (2 420 en 1983, 3e du ch. du monde junior 1976) ; S. Kaplan (2 466 en 2007) ;
  • 79. Y. Hoffmann (2 352-2 354, né en 2005) ;
83. R(Ronen) Lev (2 505 en 1995, 3e de l'Euro junior 1988-1989) ;
  • 89. Y. Emanuel (2 379 en 2019, né en 2002) ;
  • 97. A. Kundin (2 444 en 2000, né en 1981, ch. d'Europe U16) ;
  • mort : L. Gofshtein (1953-2015, 2 580 en 2000) ;
  • Championnat d'Israël d'échecs (E. Liss (1998), N. Bimboim (1976 et 1980) )
  • 27e de l'olympiade 2016 (E5 : Tal Baron), 38e en 2018

32 %, 21/55
  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 3. T. Nabaty (2 692) ; 5. B. Alterman (2 616) ; 7. E. Postny (2 674) ;
  • >= 2 550 : 8. M. Roiz (2 680) ; 10. Victor Mikhalevski (2 632) ; 11. A. Huzman (2 610) ;
  • >= 2 500 : 12. A. Boruchovsky (2 565 en 2017) ; 16. A. Greenfeld (2 610) ; 17-18. A. Kogan (2 592) ; 19. V. Golod (2 606) ;
inactif : Y. Kosashvili (2 580 en 1995-1996) ;
  • >= 2 450 : 20-21. G. Rechlis (2 541 en 2018) ; 39. L. Psakhis (2 625) ;
  • >= 2 400 : 61. Y. Gruenfeld (2 550) ;
  • >= 2 350 : 71. J. Murey (2 560) ;
  • >= 2 300 : 87. Y. Zilberman (2 560, né en 1954) : 95-96. Y. Shvayger (joueuse, MI) ;
  • >= 2 250 : Y. Kraidman ; inactif : Mark Tseitline (2 545 en 1995) ;

  • avril 2021
  • >= 2 600
  • >= 2 580
  • 6. S. Zilka (2 559-2 560-2 573, né en 1988) ;
  • 9-10. V. Plat (2 589 en 2019, perf. 2 651 au 5e éch. à l'ol. 2016, 7,5/9 (1er-2e) à l'open de Kavala en Grèce en 2019,
    * Plat : Elo 2 691 en blitz en 2016) ;
11. J. Krejci (2 588 en 2019, Mitropa Cup) ;
  • 12. T. Kriebel (2 536 en 2019, MI) ;
  • 13. C. Ponizil (2 521, MI) ;
inactif (>= 2 500) : V. Mirumian (2 557 en 2000, 2e du ch. du monde junior 1997 (1er européen), Arménie) ;

  • 14. J. Bernasek (2 551) ;
15. T. Oral (2 565, ol. 2004) ; 16. J. Votava (2 587, ol. 2010) ;
17. M. Petr (2 542, ol. 2014) ; 18. R. Cvek (2 563, perf. 2 618 au 6e éch. à l'ol. 2006) ;
19. J. Kociscak (2 510 en 2019, MI) ;
  • 20. R. Kalod (2 512, ol. 2006) ; 21. K. Malinovsky (2 483, MI) ;
22-23. V. Zwardon (2 486 en 2020) ; 22-23. T. Kraus (2 486 en 2019) ;
24. A. Kislinsky (2 574) ;
  • 25. L. Cernousek (2 495, 3 normes de GMI) ;
26-27. M. Jirovsky (2 526) ; 26-27. Richard Biolek Jr (2 469 en 2018, né en 1990) ;
28. V. Rasik (2 516, GMI 2017) ; 29. P. Simacek (2 532, GMI 2018, ch. d'Europe U16) ;
30. J. Vykouk (2 477 en 2019, né en 2000) ;
  • 31. L. Vlasak (2444, MFidé) ; 32. P. Haba (2 580 en 1997, 2 titres, né en 1965) ;
  • 39-42. Richard Biolek (2 478 en 2011, né en 1970) ; 39-42. Svatopluk Svoboda (2453 en 2016, ch. TCH 2018, né en 1984) ;
39-42. Vaclav Svoboda (2 428 en 2013, quasi-inactif) ; 43. P. Velicka (2 519, né en 1967) ;

  • 50-51. P. Neuman (2 522) ; 53-55. V. Talla (2 505) ;
  • 63. L. Volochine ou Voloshin ou Vološin (2522 en 2004) ; 67. M. Vokac (2529 en 2001, né en 1958) ; 69. M. Konopka (2 504 en 2001, Mi, né en 1966) ;
  • 82-83. P. Zvepak (2 440 en 2017, né en 1958) ;
  • Pavel Blatny (2 589, né en 1968, 2 titres, 2e du ch. du monde junior 1985) ; R. Chytilek (2 424 en 2004, GMC, n°1 mondial par correspondance) ;
  • >= 2 300

  • M. Orsag (2 431 en 2007, 2 430 en 1996, MI, né en 1964) ;
  • pl:Mistrzostwa Czech w szachach et Championnat de la République tchèque d'échecs (P. Haba (1996 et 2002), P. Blatny (1997 et 2000), S. Svoboda (2018), V. Plat (2016), P. Simacek (2009), L. Jirovsky (2003) )
  • 10e de l'Euro 2019
  • 29e de l'olympiade 2016 (E5 : MI V. Plat), 12e en 2018
  • 26e de l'ol. 2014 (E5 : M. Petr) ; 34e en 2012 ; 20e en 2010 (E4 : J. Votava) ; 38e en 2008
  • 11e en 2006 (E5 : R. Kalod, E6 : R. Cvek) ; 29e en 2004 (E4 : T. Oral, E6 : P. Haba)

27 %, 29/55
  • >= 2 650 : inactif : . I. Rausis (2 686 en 2019) ;
  • >= 2 600 : 3. J. Stocek (2 606) ;
  • >= 2 550 : 4. P. Michalik (2 595 en janv. et nov. 2020, Elo rapide 2 651 en 2018, Elo 2 661 (n°74-75) en blitz en janv. 2019) ;
5. T.D. Van Nguyen (2 558-2 560-2 569-2 571-2 577) ;
7. Z. Hracek (2 650) ; 8. V. Babula (2 608) ; 9-10. T. Polak (2 563, né en 1974) ;
  • >= 2 500 : inactif : J. Smejkal (2 615) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 35. V. Jansa (2 540) ; inactif : K. Mokry (2 535)
  • >= 2 350 : 78-79. E. Meduna (2 515 en 1987) ;
  • >= 2 300 : J. Lechtynsky (2487 en 2005) ;

C[modifier | modifier le code]

C1 : Géorgie et Norvège[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 600
  2. >= 2 580
  3. >= 2 560
  4. >= 2 540
  5. >= 2 520
  6. >= 2 500
  7. >= 2 480
  8. >= 2 460

  • novembre 2020
  • >= 2 540
  • >= 2 520
  • 8. J. Salomon (2 510 en 2018, né en 1997, ch. NOR 2016, GM 2017, 5,5/9 et perf. 2 554 au 5e éch. à l'ol. 2018) ;

  • 9. Johannes Haug (2 458-2 481-2 487, vainqueur de l'open Offerspill Invitational à Oslo en juin 2020, né en 2000) ;
10. L.O. Hauge (2 504 en 2019, né en 1998) ;
  • 11. KS. Holm (2 489 en 2019, né en 1998) ; 12. G.S.T. Ostmoe (2 472 en avril 2020) ;
13. B. Notkevich (2 512 en 2019, 6/9 et perf. 2 591 au 4e éch. à l'ol. 2018) ;
  • 14. F. Elsness (2 506, MI, ch. NOR 2008) ; 15. B. Haldorsen (2 469 en 2020, né en 1999) ;
16. Espen Lie (2 492 en 2018, ch. NOR 2007) ;
inactif (>= 2 440) : . V. Daskevics (2 466 en 2012) ;
  • 19. T(orbjorn) R. Hansen (2 501, CM 2013) ;
  • 20. J.B. Nilsen (2433 en 2016) ; 21-22. Leif Erend Johannessen (2 564, CM 2013) ;
23. R. Djurhuus (2 530 en 1997, 1er de l'Euro junior 1990-1991) ; 24. T. Bae (2 460 en 2013) ;

  • 28. T.F. Kaasen (2471 en 2017, né en 2002) ;
inactif (>= 2 380) : R. Fyllingen (Elo 2429 en 1999, ch. NOR 1998, inactif depuis 2008) ;
  • >= 2 360
  • 31. N. Getz (2 461 en 2016, ol. 2016) ;
36. H. Nordahl (2 423 en 2005) ; 37. M. Vestby-Ellingsen (2 452 en 2018, né en 2002) ;
inactif (>= 2 340) : B. Tiller (2 435 en 1983, ch. NOR 1983, né en 1959) ;
  • >= 2 320

  • 62-63. O. Hole (2 417 en 2007, né en 1971) ;
  • 71. A.G. Tryggestad (2 384 en 2020, né en 2002) ;
  • mort en 2019 : R. Hoen (triple ch. NOR, né en 1940, 12 olympiades) ;
  • Championnat de Norvège d'échecs (Svein Johannessen (4 titres, mort), J. Salomon (2016) )
  • 5e de l'olympiade 2016 (E5 : MI N. Getz), 29e en 2018 (E3 : E4 : B.A. Notkevich (MI), E5 : J. Salomon)
  • 22e de l'Euro 2019 (E3 : J. Salomon (3/8), E4 : Notkevich (2/7), E5 : B. Haldorsen, 3,5/7)

47 %, 24/55
  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 2. A. Tari (2 635) ; 3. J.S. Christiansen (2 617) ; 4. J. L. Hammer (2 705) ;
  • >= 2 550 : 5. Frode Urkedal (2 572) ;
  • >= 2 500 : 7. Kjetil Lie (2 563) ;
  • >= 2 450 : 18. B. Ostenstad (2 506) ;
  • >= 2 400 : 21-22. J. Tisdall (2 515 en 1996) ;
  • >= 2 350 : 32. L. Ogaard (2 510) ;
  • >= 2 300 : 49. I. Bern (2 405) ;
  • >= 2 250 :

  • 17-18 ou 18-19 (new) : Géorgie (2 575, 32) :
Catégorie:Joueuse d'échecs géorgienne (N. Dzagnidze, B. Khotenachvili, M. Arabidzé, N. Gaprindachvili, M. Tchibourdanidzé)
Catégorie:Joueur d'échecs géorgien (I. Chéparinov (de 2018 à 2020, bulgare), B. Jobava, T. Sanikidze (2 616), Z. Azmaiparashvili (inactif), A Dgebuadzé (--> Belgique))

  • février 2021
  • >= 2 600
  • >= 2 580
  • 5. L. Païtchadzé/Paichadzé (2 587 en 2018, ch. GEO 2017, 6,5/9 (+4, =5) et perf. 2 746 au 1er éch. de GEO2 à l'ol. 2018) ;
  • 6. D. Jojua (2 601 en 2018, 1er-8e de l'open de De Roquetas Almeria, ch. GEO 2016, finaliste GEO 2018 (tournoi k.o.)) ;
8. D. Arutinian (2 593) ;
inactif (>= 2 540) : . T. Guelachvili (2 623, ch. GEO 2000, perf. 2 632 au 4e éch. à l'ol. 2006) ;
  • 11. G. Margvelashvili (2 582) ;
  • 12. A. Qachachvili/Qashashvili (2514 en 2017) ;
13. K. Chanava ou Shanava (2 589, ch. monde U16, perf. 2 679 (bronze) au 5e éch. à l'ol. 2012) ;

  • 15. révoqué : G. Nigalidzé (2 566 en 2015, GMI déclassé, banni jusqu'en sept. 2018, ch. GEO 2013 et 2014) ;
  • 16. I. Beradzé (2 495 en 2018, né en 1996) ;
18-19. G. Quparadzé (2 528 en 2017,
Qaparadzé : Elo rapide 2 652 en 2018, 26e-49e (9/15) du ch. du monde de parties rapides 2019,
Elo 2 678 en blitz en juin 2018) ;
inactif (>= 2 460) : G. Bakhtadzé (2 469 en 2000 après le ch. d'Europe par équipes, MI né en 1980, quasi-inactif depuis 2001) ;
inactif (>= 2 460) : L. Janjgava/JanjghavaL/Djanjghava ou Janighava (2510 en 1993, ch. GEO 1994 et 1996, né en 1970, 4 Olympiades, auteur, 1er= à Hastings Challengers (tournoi Scheveningue ??) 1989-90) ;
  • 20-21. Z. Javakhadzé (2 481 en 2016) ; 22. D. Maghalachvili (2 524) ;
23. L. Bregadzé (2486 en 2015, né en 1996) ;
24. N. Managadzé (2479 en 2011) ; 25. N. Kacharava/Katcharava (2 437-2 443 né en 2004) ;
inactif (>= 2 440) : K. Supatashvili (2 515 en 2001, MI, né en 1969, inactif depuis 2014, 3 ol. (1994-1998), entraîneur de Tchibourdanidzé et des équipes géorgiennes) ;
  • 26-27. D. Zarkua (2 466, ch. GEO 2011, MI) ;
28. G. Bagatourov (2 543 en 1999, ch. GEO 1989, 1995 et 1999, ch. du monde senior 2016) ;
29. N. Tutisani (2 471 en 2018, né en 1998) ;
30-31. D. Benidzé (2 530) ; 30-31. N. Petriachvili (2479 en 2019, né en 2002) ;
inactif (>= 2 420) : . S. Azaladzé (2 503, MI) ;
  • 33. L. Oboladzé (2 405 en déc. 2019, né en 2002) ; 34. Davit Lobjanidzé (Lobzhanidze) (2 517 en 2010, 2515 en 1997, MI né en 1968) ;

  • 35. N. Kumsiashvili (2 415 en 2017) ; 36. G. Sibachvili (2438 en 2018, né en 1998, 8/9 et perf. 2 690 au 5e éch. (GEO 3, +8, --1) à l'ol. 2018) ;
37. M. Kekelidzé (2 520 en 2006) ;
  • >= 2 360
  • 40. Valeriane Gaprindachvili (2491, GM, ch. monde U14 et U12 (2 fois)) ;
  • 44. K. Tsatsalachvili (2 356-2 372 et n°90 féminine en août 2019, ch. d'Europe des - de 18 ans en 2010) ;
  • 46. B. Morchiashvili (2 434 en 2008) ; 49. D. Lomsadzé (2 400 en 2008, né en 1991, GM en 1996, 5,5/10 au ch. d'Europe indiv. de 2016) ;

  • Championnat de Géorgie d'échecs (G. Bagatourov (3 titres), Paichadzé (2017), Jojua (2016), G. Nigalidzé (2013 et 2014), Zarkua (2011), V. Gaprindachvili (2005), T. Guelachvili (2000), L. Janijgava (1982 et 1988) )
  • 24e de l'olympiade 2016 (E4 : T. Guelachvili), 28e en 2018 (3 équipes, E5 : D. Jojua)
  • GEO2 43e de l'ol. 2018 (E1 : L. Paichadzé (6,5/9), E2 : Maghalachvili (4/9), E4 : Beradzé (3,5/7), E5 : Quparadzé, 5/9)
  • GEO3
  • GEO1 11e de l'Euro 2019 (E4 : L. Paichadzé (3/6), E5 : G. Quparadzé, 3,5/5)
  • GEO2 28e de l'Euro 2019 (E1 : N. Tutsani (3,5/9), E2 : Petriachvili (3/8), E3 : Kacharava (1,5/6), E4 : Sibachvili (4/8), E5 : L. Oboladzé, 4/7)

45 %, 25/55
  • >= 2 600 :
  • >= 2 550 : 2. M. Gagounachvili (2 625) ; 3. G. Katcheichvili/Katcheichvili (2 613) ;
4. M. Mtchedlchvili/Mchelishvili (2 659) ; 7. L. Pantsulaia (2 629) ;
inactif : G. Guéorgadzé/Giorgadzé (2 625) ;
  • >= 2 500 : 9. Z. Sturua (2 605) ;
  • >= 2 450 : 14. N. Batsiachvili (2 528) ; 17. L. Javakhichvili (2 500) ; inactif : T. Giorgadzé (2535 en 1979)
  • >= 2 400 :
  • >= 2 350 : 39. S. Mélia (2 475) ;

C2 : Croatie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 600
  2. >= 2 580
  3. >= 2 560
  4. >= 2 540
  5. >= 2 520
  6. >= 2 500
  7. >= 2 480
  8. >= 2 460
  9. >= 2 440

  • avril 2021
  • >= 2 580
  • 6. D. Kuljasevic (2 591) ;
  • 7. Sasa Martinovic (2 604 en 2018, 6,5/9 et perf. 2 619 au 5e éch. à l'ol. 2018, ch. CRO 2020) ; 8. Ante Saric (2 600) ;
  • 10. A. Janković (2 593, ch. CRO 2014) ;
inactif (>= 2 520) : Z. Topalovic (2 539 en 2004, MI, inactif depuis 2004) ;
  • 12. Z. Jovanovic (2 589, ch. CRO 2006, Jovanovic : Elo 2 683 en blitz en 2015) ;
13. O. Jovanic (2 552) ;
15. L. Livaic (2 507 en mars 2020, MI, né en 2000) ; 16. D. Rogic (2 602, ch. CRO 1993) ;

  • 17. D. Doric (2 516, MI, ch. Méditerranée 2007) ;
  • 18. Jadranko Plenca (2 497 en 2018, né en 1999) ;
inactifs (>= 2 460) : D. Sermek (2 603 et n°92 en 2002, Slovénie jusqu'en 2007) ;
  • 21-22. I. Zaja (2 516, ch. CRO 1999 et 2000) ; 21-22. J. Srbis (2 458 en nov. 2019, né en 1995) ;
  • 23. I. Galic (2414-2429) ; 24. N. Fercec (2 512) ;
  • 25. Julijan Plenca (2423 en 2019, né en 1989) ;
26. Blazimir Kovacevic (2 510, né en 1975, GMI 2018) ; 27. S. Sale (2 453 en 2004, né en 1963) ;
29. S. Rezan (2 456) ; 31-32. S. Tica (2 461, né en 1999) ; 33. B. Golubovic (2 476 en 2001) ;

  • 34. Vladimir Bukal junior (2445) ;
37. Mladen Muse (2 510 en 2000) ; 39. I. Leventic (2 519) ;
inactif : J. Rukavina (2510 en 1984, né en 1942, n° 78 mondial, MI) ;
  • 40-41. M. Rade (2 453 en 2015, né en 1958) ;
42. B. Rogulj (2 460 en 1980 et 2000, né en 1951) ;
43-43. R. Loncar (2 458 en 2001, né en 1964) ; 48. Z. Ivekovic (2 424 en 2018, nt, né en 1992) ;
  • 53-55. G. Antulac (2 455 en 1978, n°171= en 1976, né en 1945) ;
56-57. D. Komljenovic (2514 en 2000, né en 1944) ; 56-57. M. Boric (2 445 en 1997, né en 1960, BIH-CRO) ;
  • Championnat de Croatie d'échecs (S. Martinovic, Jankovic, Jovnovic, Zaja (2x), Rogic)
  • 21e de l'olympiade 2016, 26e en 2018 (E5 : Sasa Martinovic)
  • 5e de l'Euro 2019 (E5 : Sacha Martinovic, 1,5/4)

92 %, 38/55
  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 1. Ivan Saric (2 703) ; 2. M. Bosiočić (2 648 en 2020) ;
  • >= 2 550 : 3. Z. Kozul (2 640) ; 4. A. Brkic (2 607) ; 5. H. Stevic (2 637) ;
  • >= 2 500 : 9. R. Zelcic (2 593) ; 11. M. Palac (2 610) ;
  • >= 2 450 : 20. Vlatko Kovacevic (2 560, né en 1942) ; inactif : G. Dizdar (2 565)
  • >= 2 400 : 31-32. B. Lalic (2 600) ; inactifs : D. Marovic (2 490) ; J. Nikolac (2 500) ;
  • >= 2 350 : 61. Z. Klaric (2 480 en 1985, né en 1956) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 250
  • >= 2 200 : M. Cebalo (2 570) ;

C3 - Serbie[modifier | modifier le code]

inactifs : A. Matanovic (2 525, inactif), L. Ljubojevic (inactif), B. Ivkov (inactif) )
  • février 2021
  • >= 2 560
  • >= 2 540
  • 9. M. Nenezic (2 515-2 516-2 522-2 524-2 528-2 532, MI, né en 1995, 5/8 et perf. 2 615 au 4e éch. à l'ol. 2018) ;
10. B. Bogosavljevic (2 569, ch. SRB 2013) ;
  • 11. L. Budisavljevic (2 492-2 501-2 510, GMI 2021, né en 2004) ;
inactifs (>= 2 500) : V. Jeremic (2537) ; A. Muratovic (2 505 en 2010) ;

  • 14. Miloje Ratkovic (2 456-2 487-2 497, 3 normes de GM, né en 1996) ;
16. Mihajlo Stojanovic (2 601) ; 17. M. Roganovic (2 527 en 2018, GM 2017) ; 18. B. Tadic (2 543) ;
19. Dusan Popovic (2 583, * Popovic : Elo 2 689 en blitz en janv. 2015) ;
  • 20. N. Nestorovic (2 516, GM 2016) ;
21. Milos Pavlovic (2 582 en 2003 ou 2 593 ???, GMI, ch. Youg. 2002, né en 1964) ;
22-23. A. Strikovic (2 573) ; 22-23. D. Antic (2 523, ch. SRB 2015) ;
24-26. Miroslav D. Miljkovic (2 510) ; 24-26. D. Milanovic (2 564) ; 24-26. B. Jovanovic (2348-2444-2466, MFidé) ;
27. M. Zajic (2 513 en 2017, né en 1999) ;
28. Mihajlo Radovanovic (2 501 en 2019, MI, né en 2001) ; 29. N. Cabarkapa (2 465 en 2020, né en 1999) ;
inactif (>= 2 460) : Ivan J. Markovic (2 504, MI) ;
  • 30-31. M. Savic (2 545) ; 30-31. N. Pezelj (2483 en 2018, MI) ;
32. R. Szuhanek (2519, MI) ; 33. M. Stankovic (2 469 en 2019) ;
inactif (>= 2 440) : . D. Boskovic (2475 en 2007) ;
  • 34. Milovan Ratkovic (2 441 en 2019) ; 35. I. Marinkovic (2505 en 1996 et 1997, MI) ;
36-37. M. Pap (2 521 en 2010 et 2012) ; 38. Miodrag Perunovic (2 481 en 2012, capitaine et entraîneur) ;
39. G. Todorovic (2 548) ;
inactif (>= 2 420) : Milos M. Pavlovic (2 537 en 2008, MI, né en 1984) ;
  • 40. S. Tadic (2 419 en nov. 2020, né en 2005) ; 41. J. Radovic (2 436 en 2019, né en 1999) ;
43. D. Pikula (2 578, ch. Youg. 2001) ; 44. B. Lajthajm (2 539 en 2014) ;
46. N. Ostojic (2 479 en 2001, ch. Youg. 2001) ;
47-48. Z. Ilincic (2 577 en 1999, ch. Youg. 2000, perf. 2 606 au 5e éch. à l'ol. 2002) ;
49. S. Popov (2 481 en 2006 et 2007) ; 50. Dusan Jovanovic (2428 en 2013) ;
51-52. S. Brenjo (2 532) ; 53-54. D. Barlov (2 555 en 1987) ;

  • 56. P. Benkovic (2 490 en 2002) ;
57. Mladen Rajkovic (2371-2 383-2 389-2 394-2 397, né en 1999) ; 59. Nikola Radovanovic (2441 en 2017, né en 1996) ;
62. M. Lazic (2 539) ; 63-65. Z. Arsovic (2490, MI) ;
inactifs (>= 2 380) : . D. Mozetic (2 595 et n°47 en 1992, MI) ; V. Raicevic (2490 en 1974, GMI, n°95 mondial, né en 1949) ;
  • 66. G. Cabrilo (2530 en 1993) ; 73. Vuk Damjanovic (2328-2352-2369, né en 2006) ;
75. Miroslav Markovic (2 587 en 1998, ch. monde U14, ch. youg. 1998, ch. SRB 2016) ;
  • 87-89. Vuk Djordjevic (2432 en 2016, né en 2000) ;
inactif (>= 2 340) : . Nebojsa M. Ristic (2440 en 1997, MI, né en 1960) ;
  • >= 2 320 : . S. Drazic (2 548) ; . Nenad Ristic (2 488 en 2003, GMI 1997, né en 1958) ;
  • >= 2 300 : G. Kosanovic (2508) ; Vladimir Kostic (2503 en 2005) ;
. Nebosja B. Ristic (2374 en 2008, MFIDE, né en 1985) ; . Andelija Stojanovic (2 372 et n°92 fém. en 2009, GMF, 3 fois ch. de Serbie) ;

  • Morts : P. Trajkovic (2481 en 2008, 1970-2019, GM 2008) ; M. Tosic (2525, ch. Youg. 1999, 1960-2019) ;
  • Championnat de Serbie d'échecs (M. Markovic, D. Antic),
Championnat de Yougoslavie d'échecs (M. Markovic, Milos Pavlovic, N. Ostojic, Z. Ilincic, D. Pikula) ;
  • 38e de l'olympiade 2016 (E5 : S. Markovic),
  • 52e en 2018 (E1 : Dusan Popovic, E2 : M. Roganovic, E3 : M. Zajic, E4 : MI M. Nenezic, E5 : V. Ivic)
  • 23e de l'Euro 2019 (E3 : M. Zajic (3,5/7), E4 : V. Ivic (4,5/8), E5 : Mihajo Radovanovic, 1/3)

81 % (oct. 2019), 42/55
  • >= 2 600 : 1. A. Indjic (2 648) ;
  • >= 2 550 : 3. R. Markus (2 673) ; 4. V. Ivic (2 581 en nov. 2020, igue serbe 2020) ; 5. Bojan Vuckovic (2 640) ; 6. Milos Perunovic (2 630) ;
  • >= 2 500 : 7. N. Sedlak (2 609) ; 8. I. Miladinovic (2 630) ;
  • >= 2 450 : 13. B. Damljanovic (2 625) ; 15. Aleksandar Kovacevic (2 616) ; inactif : S. Marjanovic (2 540) ;
  • >= 2 400 : 36-37. Petar Popovic (2 575) ;
  • >= 2 350 : 79. N. Bojkovic (2 460, MI, GMF) ;
  • >= 2 300 : . B. Abramovic (2 524) ; . J. Rapport née Vojinovic (2 388) ;
  • >= 2 250
  • >= 2 200 : Stanimir Nikolic (2 440 en 1979, né en 1935) ; Dusan Rajkovic (2 522 en 2007, né en 1942) ;
  • R. Simic (mort) ;

C4 : Rou., Grèce Tur. et Bulg.[modifier | modifier le code]

  • 22 ou 22 (new) : Roumanie (2 564, 21) : Catégorie:Joueur d'échecs roumain (M. Marin (2 616), D. Rogozenco (2 576))
    • avril 2021
    • >= 2 560
    • >= 2 540
    • 5. I-C. Chirila (2 576 en 2018, ch. monde U16, vainqueur du National Open 2018 avec 6/7) ;
7-8. M. Manolache (2 561) ; 9. V. Jianu (2 588) ; 10. G-A. Szabo (2 568) ;
  • 11. G. Mateuta (2520, MI) ; 12. L. Miron (2 544, GMI 2019) ; 13. C. Nanu (2 535) ;

  • 15. A. Murariu (2 533) ; 16. G. Ardelean (2526, MI) ;
inactif (>= 2 480) : . V. Barnaure (2 518, MI) ;
  • 18. T. Georgescu (2510, ch. ROU 2018) ;
19. G. Grigore (2 558 en 2009) ;
20. D. Gavrilescu (2 481 en 2018, né en 2003) ; 21. M. Costachi (2 484 en 2018, né en 2000) ;
22. I. Sofronie (2 473 en 2001, inactif depuis 2010, actif en parties rapides en 2019) ;
23. T. Anton (2 445-2 457-2 464) ;
  • 24. A. Berescu (2 516, capitaine et entraîneur) ;
inactif (>= 2 440) : V. Stoica (2 470 en 1998, né en 1950) ;
  • 25. L. Filip (2 492 en 2010) ;
26-27. C. Ionescu (2 545 en 1995, n°87 en 1987, ch. ROU 1999) ; 26-27. A.V. David (2436 en 2020, né en 1997) ;
inactif (>= 2 420) : M. Ghinda (2 500, MI, 4 titres) ;
  • 29. A. Cioara (2 496 en 2012) ;
30-31. B. Badea (2 530 en 1998, ch. ROU 1997 et 1998, né en 1969) ; 30-31. M. Bida (2 456 en 2016) ;
32. A. Petrisor (2 441 en 2014) ;
33. E. Valeanu (2 483 en 2009, inactif de 2013 à 2018) ; 34. M. Grünberg (2 472, MI, ch. ROU 2005, né en 1976) ;
inactif (>= 2 400) : A. Urzica (2 434 en 1999, 3e du ch. du monde junior 1969, ch. ROU 1974) ;

  • 35. Ioan Cosma (2 495 en 1997, né en 1965) ;
inactifs (>= 2 380) : A. Negulescu (2 510 en 2000, MI, 3e de l'Euro junior 1979-1980) ; . D. Moldovan (2 462 en 2002) ;
  • 46-47. A. Secheres (2415 en 2018, né en 1998) ;
inactif (>= 2 360) : S. Grunberg/Grünberg (2 425 en 1987, né en 1947, MI) ;
  • 55. O-D. Foisor (2 495 en 1987 et 1988, MI, né en 1959, Béthune 1997) ;
  • pl:Mistrzostwa Rumunii w szachach et Championnat de Roumanie d'échecs (M. Ghinda (4 titres), A. Berescu (2004 et 2005), L. Bada (2 titres), T. Georgescu (2018), V. Barnaure (2014), V. Jianu (2006),
  • 33e de l'olympiade 2016 (E5 : V. Jianu), 27e en 2018 (E5 : I. Chirila)
  • 20e de l'Euro 2019 (E4 : T. Georgescu (1/5), E5 : D. Gavrilescu, 2,5/5)
  • quatrième (28,5 / 54) du championnat du monde par équipes 1985 (E4 : D. Barbulescu (MI né en 1964, hors Fidé), E5 : M. Ghinda, V. Stoica (né en 1950), S. Grunberg (né en 1947), C. Ionescu)

85 %, 44/55
  • >= 2 650 : 1. C. Lupulescu (2 660) ;
  • >= 2 600 : 2. B. Deac (2 626 en 2019) ;
  • >= 2 550 : 3. Parligras (2 657) ; 4. A. Istratescu (2 677) ;
  • >= 2 500 : 6. L. Vajda (2 632) ; 7-8. V. Nevednichy (2 604) ;
  • >= 2 450 : 26. I. Bulmaga (MI, 2 453 en 2020) ;
  • >= 2 400 :
  • >= 2 350 : 46-47. F. Gheorghiu ;
  • >= 2 300 : 72. Elena Cosma ;
  • avril 2021
  • >= 2 580
  • >= 2 560
  • 5. N. Theodorou (2 555 en 2019, né en 2000, MI) ;
  • 7 A. Pavlidis (2 564 en 2018, ch. GRE 2011, 2012 et 2016) ;
9. Athanasios Mastrovasilis (2 556, ol. 2016, 4e éch., ch. GRE 2015 et 2018) ; 10. A. Kelires (2 535 en 2018, né en 1999, GM 2016) ;
  • >= 2 500

  • 11. Ioannis Georgiadis (2 495 en 2017, MI, ch. Méditerranée 2008-2009) ;
12. S. Kourkoulos-Arditis (2 490 en 2020, né en 1998, ch. GRE 2019) ;
  • 13. S. Kapnisis (2 529, capitaine et entraîneur, ch. Méditerranée 2003) ;
  • 14. N. Kalesis (2 481 en 2010) ; 15. D. Alexakis (2 468 en 2019, né en 2003) ; 16. C. Krallis (2313-2402-2444, né en 2005) ;
inactif (>= 2 440) : Dimitri Anagnostopoulos (2 515 en 1996) ;
  • 17 A. Vlachos (2 438 en avril 2021, né en 2002) ; 18. A. Sandalakis (2 448 en 2017) ;
19. S. Malikentzos (2 450 en 2018, ch. GRE 2013) ;
20. G. Souleidis (2 440 en 2008 et 2018) ; 21. N. Spyropoulos (2 425 en août 2020, né en 2004) ;
  • 25. E. Grivas (2 528 en 1999, ch. GRE 1983 et 1996, médaille d'argent au 3e éch. à l'ol. de 1998, 4e du ch. du monde junior 1985) ;
26. E. Ioannidis (2 413 en 2019, né en 2001, ch. d'Europe U18) ;

  • 29. K. Moutousis (2 480 en 1995, né en 1971) ; 30. K. Megalios (2 418 en 2019) ;
inactif (>= 2 380) : G. Makropoulos (2 485 en 1981, 7 fois ch. GRE de 1971 à 1985, MI 1979, né en 1953) ;
inactif (>= 2 380) : . Ioannis Papadopoulos (2 490 en 2008, GMI, ch. GRE 2007) ;
  • >= 2 360
  • Championnat de Grèce d'échecs
  • 18e de l'olympiade 2016 (E4 : Athanasios Mastrovasilis), 20e en 2018 (E5 : A. Pavlidis)
  • Euro 2019 : 14e ( E5 : A. Mastrovasilis, 4,5/8)

61 %, 23/55
  • >= 2 600 : 1. I. Papaioannou (2 652) ; 2. Dimitrios Mastrovasilis (2 631) ;
  • >= 2 550 : 4. S. Halkias (2 602) ;
  • >= 2 500 : 6. I. Nikolaidis (2 585 en 1996)
  • >= 2 400 : 23-24. S. Skembris (2 565 en 1993)
  • >= 2 350 : 32. S. Tsolakidou (joueuse)

  • décembre 2020
  • >= 2 600
  • >= 2 580
  • 4. M. Dastan (2 582 en 2019, né en 1997) ;
  • >= 2 540
  • >= 2 520
  • >= 2 500

  • 8. C. Aghamaliyev/Agamaliev (2 526, Azerbaïdjan, né en 1974) ;
  • 9. Barış Esen (2 593, CM 2011, 4/5 à l'olympiade de 2016) ;
10. C. K. Gokerkan (2429-2 452-2 461-2 470, né en 2000) ;  ;
11. O. Kanmazalp (2481 en 2018, ch. de Turquie 2010, capitaine) ; 12. B. Firat (2 503 en 2017, GM 2017)
  • 13. K. Haznedaroglu (2 510 en 2017, ch. de Turquie 2003) ;
  • >= 2 420
  • 15. m. Yurtseven (2 414 en 2018 et déc. 2020, né en 1996) ; 16. M. Yilmazyerli (2 491 en 2017 et 2018) ;

  • 17. E. Tanriverdi (2 401 en 2019, né en 2004) ; 18. D(Deniz) Ozen (2 431 en 2018, né en 2001) ;
19. M. Erdogdu (2 513, ch. de Turquie 2016, GMI 2017, ch. Méditerranée 2004) ; 20. C(an) Ertan (2 434 en 2018) ;
21. S. Soysal (2 431, né en 1996) ; 22-23. I(sik) Can (2413 en 2018, né en 2005) ;
  • 25. T. Nalbant (2 401 en 2019, né en 2003) ; 26. C. Gulbas (2 444 en 2004, ch. TUR 2018) ; 28. U. Atakisi (2 441 en 2006) ;
  • Championnat de Turquie d'échecs
  • 6e de l'olympiade 2016 (E5 : B. Esen), 42e en 2018 (E4 : M. Dastan)
  • cinquième (10 / 18) du championnat du monde par équipes 2017 (E5 : Dastan)
  • Euro 2019 : 16e ( E5 : Dastan, 1,5/4)

76 %, 24/55
  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 1. A. Ipatov (2 665) ; 2. M. Yilmaz (2 640) ;
  • >= 2 550 : 5. Emre Can (2 605) ; 6. V. Sanal (2 581 en 2020) ;
  • >= 2 500 : 7. C.C. Ali Marandi (2 552) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 14. E. Atalik (2 481, MI) ;

  • 25 (new) ou 35 : Bulgarie (2 535, 34) : Catégorie:Joueur d'échecs bulgare (Topalov, Chéparinov (Géorgie de 2018 à 2020), Kiril Georgiev (2 695, --> Macédoine), A. Delchev (2 661), V. Spassov (2 621), A. Stefanova)
  • mars 2021
  • >= 2 540
  • >= 2 520
  • 5. Martin Petrov (2 525 en 2020, MI, né en 2000) ; 6. G. Grigorov (2 516 en 2013) ;
7-8. Radoslav Dimitrov (2 535 en 2019, vainqueur de l'open de Karpoch (Karpos, Macédoine) 2018, 2e de l'open de Kavala 2018 en Grèce) ;
7-8. I. Enchev (2 508 en 2018, GMI Batoumi 2018) ;
9. K. Rusev (2 563) ;

  • 10-11. V. Petkov (2 573) ;
12. V. Iotov (2 603, né en 1988, perf. 2 741 au 3e éch. à l'ol. 2014, ch. BUL 2006) ;
13. D. Bojkov (2 556, 1er= de l'open du Canada 2011) ;
  • 14. G. Petar Arnaudov (2494, GM 2013) ;
16. N. Ninov (2 562, GMI et GMCC) ; 17. Marian Petrov (2 549 en 2010, né en 1975, ch. BUL 2002 et 2017) ;
  • inactifs (>= 2 440) : K. Berbatow/Berbatov (2 490 en 2011, né en 1996, ol. 2010, inactif depuis 2012) ; . S. Mladenov (2 472 en 2014) ; . T. Toshkov (2 460 en 1987, inactif de 1990 à 2018) ; S. Semkov (2 480 de 1990 à 1994, auteur, né en 1960) ;
  • 18. D. Donchev/Dontchev (2525 en 1990, n°73 en 1984, ch. BUL 1983) ;
19. Momchil Petkov (2358-2366-2409-2424-2 426, né en 2005) ; 20. Petar Genov (2 526 en 2002, ch. BUL 1993) ;
inactifs (>= 2 420) : S. Danailov (2 475 en 1991, MI, capitaine et entraîneur, manager de Topalov, 3e de l'Euro 1980-1981) ;
  • 22. P. Drenchev (2 527) ; 22
23. N. Milchev (2 469 en 2014, Béthune 2013) ; 24. S. Kozhuharov (2 472 en 2015) ;
inactifs (>= 2 400) : E. Janev (2 528) ; V. Lukov (2 480 en 1996, GMI) ; . Z. Bratanov (2 490 en 2010) ;

  • 27-28. T. Stoyanov (2416 en 2019, né en 2004) ;
  • 29. Milen Vasilev (2 502) ; inactif (>= 2 360) : N. Dobrev (2 469 en 2007) ;
  • 35. Jordan Ivanov (2 469 en 2011, né en 1960, Touquet 1990) ; 38-40. Emil Stefanov (2 505 en 2016, MI, né en 1999) ;
  • 45. L. Yordanov (2335 en 2018, né en 2001) ;
  • 46. Krum Georgiev (2532 en 2000, 3e de l'Euro junior 1977-1978) ;
47. Vladimir Dimitrov (2515 en 2001, né en 1968) ; 49. Pavel Dimitrov (2 465 en 2007, né en 1991) ;

  • 55. B. Krasteva (2 327 en 2019, née en 2004) ;
  • >= 2 260
  • 68. M. Popchev (2513 en 1999) ; 70. Adriana Nikolova (2 389, GMF) ;
  • >= 2 220
  • 80. N. Toncheva (2 321, née en 2005) ;

Transferts : T. Todorov (2 518 --> Belgique) ;
  • Morts : J. Radulski (2 606, 1972-2013) ;
  • Championnat de Bulgarie d'échecs (Marian Petrov (2 titres), J. Radulski, V. Iotov, P. Genov, D. Donchev)
  • 66e de l'olympiade en 2016 (E3 : V. Iotov, E4 : K. Rusev, E5 : Martin Petrov), absente de l'olympiade en 2018 et de l'Euro 2019

15 %, 9/55
  • >= 2 550 :
  • >= 2 500 : 3. M. Nikolov (2 589) ; inactif : . A. Kolev (2 602, né en 1967) ; transfert : B. Chatalbashev (2 613) --> Danemark
  • >= 2 400 : 21. V. Inkiov (2 538) ;
  • >= 2 350 : 32. E. Ermenkov (2 520) ; 38-40. P. Velikov (2 500 en 1998) ; inactif : N. Padevsky ;
  • >= 2 300 : inactif : L. Spassov
  • >= 2 250
  • >= 2 200 : inactif : I. Radulov ;
  • >= 2 150 : 92. M. Voiska/Voyska (2 390, née en 1963)

C5 : Argentine, Brésil et Pérou[modifier | modifier le code]

  • février 2021
  • >= 2 580
  • >= 2 560
  • 5-6. F. Perez Ponsa (2 594 en 2017, Elo rapide 2 655 en nov. 2018 (n°92 en fév. 2019), Elo blitz 2 646 (n°93) en fév. 2019, perf. 2 608 au 3e éch. à l'ol. 2016) ;
7. T. Sosa (2 529-2 541, MI, né en 1998) ; inactif (>= 2 540) : P. Lafuente (2 587, ch. panam. junior 2004) ;
  • 8. L. Tristan (2 538 en 2019, GMI 2020, né en 1989) ; 9. S. Iermito (2 528 en janv. 2020, MI) ;
10. L. Krysa (2 548 en 2018, CM 2017, GMI 2017, ch. panam. junior 2011) ;
11. A.C. Obregon (2 541) ;
  • >= 2 500

  • 13. M. Villanueva (2 496 en 2018) ;
  • 14. D. Lemos (2 559, ch. panam. junior 2008) ; 15. M. Bitelbajer (2450-2453-2458-2469-2475) ;
16. S. Alonso (2 525) ; 17. H. Spangenberg (2 555 en 1996) ; 18. L. Perdomo (2478 en 2018, ch. panam. junior 2005) ; 19. P.I. Acosta (2467 en 2019, né en 1999) ;
  • 21. C.J. Minzer (2 464 en 2010, né en 1968) ; 22. D. Valerga (2523) ;
23. K. Paveto (2 452 en 2019) ; 24. E. Real (2 496 en 2018, MI)
  • 26. G. Needleman (2 437 en 2007, né en 1990, inactif de 2008 à 2019, 2e-8e du ch. panam. continental 2005, CM 2005) ;
27. D. Adla (2 518 en 2010, MI, né en 1968) ;
  • 29-30. L. Liascovich (2504, MI) ; 31. M. Perez (2 451 en 2019) ;
32-33. R. Claverie (2 525 en 2014, MI) ; 32-33. M. Lorenzini (2491, GMI, ch. ARG 2011-2012) ;
34. R. Tempone (2 475 en 1988, né en 1962, ch. du monde cadets 1979, ch. panam. junior 1981, ch. ARG 1987) ;
36-37. S. Slipak (2 535 en 1996) ; inactif (>= 2 400) : C. Boissonet (2 430 en 1991, ch. panam. junior 1985, né en 1969) ;

  • 39. A. Sorin (2519 en 2003, 2 fois ch. ARG) ; 44. F. Fiorito (2 470 en 1996, Ch. du monde 2000) ;
inactifs (>= 2 380) : M. Labollita (2 454 en 2003, ch. panam. junior 1999) ; D. Pereyra Arcija (2 460 en 1997, ch. panam. junior 1996) ;
  • 51. A. Giaccio (2517 en 2002, médaille de bronze au 5e éch. à l'ol. de 1998) ;
  • 57. R. Garbarino (2 425 en 1995, ch. panam. junior 1981) ; inactif (>= 2 340) : M. Ginzburg (2 490 en 1998, ch. panam. junior 1994) ;
  • Championnat d'Argentine d'échecs (A. Sorin, M. Lorenzini) ;
  • 32e de l'olympiade 2016 (E3 : F. Perez), 41e en 2018 (E5 : F. Perez)

85 %, 34/55
  • >= 2 600 : 1. A. Pichot (2 606-2 621-2 630) ; 2. S. Mareco (2 666) ;
  • >= 2 550 : 3. D. Flores (2 634) ; 5-6. F. Peralta (2 632) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 450 : 20. P. Ricardi (2 575 en 1997) ;
  • >= 2 400 : 28. D. Campora (2 565) ; inactif : M. Quinteros ;
  • Transfert vers l'Uruguay : Alejandro Hoffman (2 547 en 1999) ;

  • avril 2021
  • >= 2 520
  • 6. R. Terry (2 514 en 2019, MI) ;
7. D. Vera Sigueñas (2 546, GMI 2020) ;

  • 8. K.J. (Kevin Joel) Cori Quispe (2 507 en 2018, né en 1999, 3e= (7e) du ch. panam. 2018, ch. panam. junior 2015) ;
inactifs (>= 2 480) : G. Castaneda (2 522 en 2011) ; H. Urday (2490 en 1992, médaille de bronze au 3e échiquier à l'olympiade de 1990) ;
  • >= 2 460
  • 9. B. Escalante Ramirez (2 460, né en 1999, 3e= du ch. panam. 2018, ch. panam. junior 2017) ;
10. J(uan) Reyes (2 466 en 2004, médaille de bronze au 3e éch. à l'olympiade de 1992) ;
  • 11. F. Fernandez (Sanchez) (2 472 en 2017) ;
  • inactif (>= 2 400) : G. Lavia (2 449 en 2017, né en 1995, 6e-10e du ch. panam. 2013) ;

  • 12. C. Oblitas (2 461 en 2008) ; 13. (Jonathan) Cruz (2 473 en 2013) ; 14. G. Loiva (2 449 en 2017) ;
  • >=2 360

  • 20. G.G. Quirhuayo Chumbe (2 397 en 2017, né en 2002) ;
  • Championnat du Pérou d'échecs
  • 10e de l'olympiade en 2016 (E3 : D. Vera Siguenas, E5 : F. Fernandez Sanchez),
  • 49e en 2018 (E2 : D. Vera Siguenas)

52 %, 31/55
  • >= 2 650 : 1. J. Cori (2 689) ;
  • >= 2 600 : 3. J.E. Martinez Alcantara (2 623 en 2020) ;
  • >= 2 550 : 4. E. Cordova (2 660) ; 5. Cristhian Cruz (Sanchez) (2 576 en 2018) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 400
  • >= 2 350 : 15. D. Cori (joueuse)

  • février 2021
  • >= 2 560
  • 4. Krikor Mekhitarian (2 589 en 2015, ch. BRA 2012 et 2015, ol. 2010-2014 et 2018, CM 2019) ;
5-6. F. El Debs (2 552-2 553, ol. 3e éch., CM 2017, ol. 2008, 2014-2018) ;
7. A. Diamant (2 547 en 2020, ch. BRA 2008, ol. 2008-2010, perf. 2 644 au 4e échiquier à l'ol. 2010) ;
  • >= 2 520
  • 9. E. Barbosa (2 523 en 2018, GM 2016, ol. 2016) ;
inactif (>= 2 500) : . CA Martinez (2507 en 2011, MI né en 1955, inactif de 2012 à 2017) ;

  • >= 2 480
  • 10. Y. Santiago (2510 en 2017, GMI 2017) ; 11. D. Di Berardino (2 528 en 2018, MI, ol. 2016) ; 12. R. Quintiliano (2 494 en 2017) ;
inactif (>= 2 460) : . Y. Shumyatsky (2 468 en mai 2018, né en 1996) ;
  • 13. E. Matsuura (2 511, ch. br. 1991 et 2016) ;
  • 14. R. Molina (2 467 en 2017, ch. BRA 2018-2019) ; 15. V.L.C. Carneiro (2 432 en 2017, quasi-inactif) ;
17. S. Proudian (2 440 en 2017) ;
  • 18. J. Bittencourt (2 473 en 2009) ;

  • 20. Lux, Hugo de Melo (2 401 en 2019, né en 2002) ;
  • Championnat du Brésil d'échecs (Merkhitarian (2x), Matsuura (2x), Diamant, Molina)
  • 23e de l'olympiade en 2016 (E3 : F. El Debs, E4 : E. Barbosa, E5 : D. Di Bernardino), 63e en 2018 ("E4 : K. Mekhitarian, E5 : F. El Debs)

50 %, 35,5/55
  • >= 2 600 : inactif : G. Vescovi (2 660) ;
  • >= 2 550 : 1. R. Leitao (2 652) ; 2. A. Fier (2 653) ; 3. L. P. Supi (2 578 en 2019) ; 5-6. H. Mecking (2 635) ; inactif : G. Milos (2 644 en 2000) ;
  • >= 2 500 : 8. D. Lima (2 550) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 16. J. Sunye Neto (2 558) ;
  • >= 2 350
  • >= 2 300
  • >= 2 250 : 47. H(Herman Claudius) van Riemsdijk (2 460) ;

C6 : SWE, BLR, Iran et OUZB[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 600
  2. >= 2 580
  3. >= 2 560
  4. >= 2 540
  5. >= 2 520
  6. >= 2 500
  7. >= 2 480
  8. >= 2 450

  • 26-28 (new) ou 26 : Suède (2 554-2 547, 22) : Catégorie:Joueur d'échecs suédois (E. Agrest (2 616), U. Andersson (2 655), T. Hillarp Persson (2 618), J. Hector (2 590), Pia Cramling (2 550) ; J. Westerberg (2 557 en 2019) ; Dan Cramling (2 450) )
  • avril 2021
  • >= 2 560
  • inactif (>= 2 540) : J. Hellsten (2 592, ch. S. 2006) ;
  • >= 2 520
  • >= 2 500

  • 10. J. Hall (2 501 en 2001, MI, né en 1971) ; 12. S. Cicak (2 579) ;
  • 13. L. Johansson (2 506 en 2020, MI, né en 1995) ; 14. D. Semcesen (2513, ch. S. 2014) ;
15. P. Carlsson (2 531) ;
inactif (>= 2 460) : R. Astrom (2 468 en 2015, inactif depuis, né en 1967, ch. S. 1996) ;
  • 17. P. Lyrberg (2 477 en 2015) ; 18. J(ung) M. Seo (2 455, né en 2002) ;
19. A. Smith (2 516, GM 2016) ;
  • 21-22. M. Lokander (2 437 en nov. 2020) ; 21-22. E. Hermansson (2 486 en 2007, MI) ;
23. J. Barkhagen (2 490 en 2003) ; 24. L. Degerman (2 506 en 1999, MI né en 1963, ch. S. 1995 et 1997) ;
25. R. Sagit (2 443 en 2019) ;
26. M. Pantzar (2 424 en 2020, né en 2001) ;
  • 28. T. Wedberg (2 540, né en 1953, ch. S. 2000) ;
29-30. H. Schussler (2 540 en 1989, né en 1957) ; 29-30. P. Sjodahl (2441 en 2019) ;
inactif (>= 2 400) : . R. Wessman (2 505 en 1998, né en 1969, quasi-inactif, ch. S. 1994) ;

  • 32. B. Ahlander (2 446 en 2013) ; 34-35. R. Akesson (2 535 en 1999, ch. S. 1985 et 1999, 1er de l'Euro junior 1980-1981) ;
37. B. Lindberg (2 443 en 2007, né en 1960, 1er= de la Rilton Cup 2007-2008) ;
  • inactif (>= 2 360) : L-A. Schneider (2 475 en 1988, MI, 2e du ch. du monde junior 1974, 4 fois ch. de Suède, 5 fois 1er= de la Rilton Cup) ;
  • inactif (>= 2 340) : K. Kaiszauri (2 410 en 1978, né en 1952, POL-SWE) ;
  • 75. T. Engqvist (2 440 en 1994, auteur, né en 1963) ;
  • 81. N. Renman (2 460 en 1986, né en 1950, ch. d'Europe senior 2017) ;
842. T. Ernst (2 570 en 1992, ch. S. 1993) ;

  • . A. Ornstein (2 480 en 1981, né en 1952, 7 fois ch. de Suède) ;
  • Championnat de Suède d'échecs (Semcesen (2014), Hellsten, Wedberg, Akesson (2x), Degerman (2x), Akstrom, Wessmann, Ernst, Wiedenkeller, Ornstein (7x), L-A. Schneider (4x) )
  • 59e de l'olympiade 2016 (E4 : A. Smith), 11e de l'olympiade en 2018
  • Euro 2019 : 21e (E5 : P. Carlsson, 2,5/4)
Transfert vers le Luxembourg : T. Wiedenkeller (ch. S. 1990, né en 1963) ;

67 %, 31/55
  • >= 2 650 : 1. N. Grandelius (2 694) ;
  • >= 2 600
  • >= 2 550 : 2. F. Hellers (2 605) ;
  • >= 2 500 : 5. E. Blomqvist (2 574 en 2017) ; 7. Emanuel Berg (2 627) ;
  • >= 2 450 : 9. H. Tikkanen (2 596) ;
  • >= 2 400 : 20. L. Karlsson (2 550 en 1985) ; 27. S. Brynell (2 534) ;
  • >= 2 350 :
  • >= 2 300 : 71. J. Bellon Lopez (2 510, Espagne) ;
  • 26-28 (new) ou 28 : Iran (2 547, 15 GM et 23 MI) : Championnat d'Iran d'échecs ;
    • Catégorie:Joueur d'échecs iranien (E. Ghaem Maghami (2 633), A. Bagheri (inactif), P. Darini (2 548) ; M. Mahjoub ou Mahjoob (2 546 en 2010) ; A. Pourramezanali (2 543) ; M. Mosadeghpour (2 542 en 2019) ; S. Lorparizangeneh (2 524) ; A. Golizadeh (2 508 en 2010) ; S. Ghane (2 507 en 2007) ; H. Toufighi (2501 en 2010) ; H. Abbassifar (2 506 en 2013) ; B. Derakheshani (-- > Ang.), M. Hejazipour ; M. Ardeshi (2 421 en 2007, inactif) ; mort : K. Harandi (Elo 2 430 en 1988, MI, 1950-2019) ) :
  • avril 2021
  • >= 2 540
  • 5. S. Mousavi (2 501-2 518-2 522, MI, né en 1998) ;
  • 6. Aryan Gholami (2 554 en 2019, né en 2001) ;

  • >= 2 480
  • 11. N. Javanbakht (2439-2461-2 472, né en 1996) ; 12. M. Khodashenas (2480, né en 1998) ;
  • 13. A. Tahbaz (2 484 en 2019, né en 2000) ; 14. E. Ahmadinia (2469, né en 1986) ; 16. A. Asgarizadeh (2434-2452, né en 1998) ;
17. S. Alavi (2493 en 2007, né en 1987) ;
  • 19-20. A. Pour Agha Bala (2 432 en fév. 20209, né en 2004) ; 21. A. Daghli (2 431 en mars 2020, né en 2003) ;
22. M. Gholami Orimi (2 445 en 2019, né en 2002) ;
  • 23. B. Daneshvar (2 399-2 401, né en 2006) ;

  • 16e de l'olympiade 2016 (E5 : A. Gholami), 17e en 2018

85 %, 29/55
  • Fidé : . A. Firouzja ;
  • >= 2 700 :
  • >= 2 650 : 1. P. Maghsoodloo (2 690 en déc. 2019) ;
  • >= 2 600 : 2. M. A. Tabatabaei (2 642) ;
  • >= 2 550 : 3. P. Idani (2 611) ;
  • >= 2 450 : 9. S. Khadem (2 494 en janv. 2020) ;

  • avril 2021

  • >= 2 540
  • >= 2 520
  • 7. S. Smetankine (2 506 en 2007, MI, inactif de 2007 à 2018) ;
8-9. K. Stoupak/Stupak (2 586 en 2017, CM 2017, perf. 2 660 au 4e échiquier à l'ol. 2010, 8/9 au Stockholm Chess Challenge 2019, 7/9 au 1er Archibald Chess Professional en Russie) ;
8-9. Andreï Kovalev/Kovaliov (2 580 en 1992 et 2002) ;

  • 10. A. Gorovets (2 551, GMI 2017) ; 11. N. Maïorov (2 596, 7/9 au Stockholm Chess Challenge) ;
  • 12. M. Nikitenko (2 452-2 477, né en 2000, ch. BLR 2020) ; 13. S. Kasparov (2 546) ;
  • 14. V. Romanenko (2 505) ; 15. Viatcheslav Zaroubitski (2 456 en avril 2021, né en 2002) ;
16. V. Teterev (2 539, perf. 2 853 (médaille d'or) au 3e échiquier à l'ol. 2010) ;
  • 17. D. Lazavik (2 436 en nov. 2020, né en 2006) ; 19. R. Grib (2446, né en 1996) ;
  • 20. A. Zajoguine (2426 en 2019) ; 21. V. Meribanov (2442) ;

  • 23. E. Podoltchenko (2523, ch. BLR 2010) ;
  • 24. Evg. Motchalov (2 515 en 1996, MI, né en 1951) ;
  • 25. J. Tihonov/Tikhonov (2 542, ch. monde U14) ;
  • >= 2 320

  • 34. I. Lutsko/Loutsko (2 527, né en 1962) ;
  • Championnat de Biélorussie d'échecs (K. Stoupak (2014 et 2015), Podoltchenko (2010), A. Kovalev (2000), A. Kapengout,
  • 14e de l'olympiade 2016 (E4 : K. Stoupak), 30e en 2018 (E4 : K. Stoupak)
  • Euro 2019 : 24e (E3 : Stoupak (4,5/8), E4 : M. Nikitenko (2/5), E5 : V. Zaroubitski, 4/7)
  • Transfert vers la Lituanie : . Valeri Kazakovski (2 462 en août 2019, né en 2000) ;

90 %, 43/55
  • >= 2 650 :
  • >= 2 600 : 1 : Vladislav Kovaliow (2 703) ; 2. S. Azarov (2 667) ;
  • >= 2 550 : 3. S. Jyhalka /Jigalko (2 696) ; 4. A. Aleksandrov (2 679) ;
  • >= 2 500 : 5. A. Fiodorov (2 684) ; 6. Andreï Jyhalka (2 628) ; inactif : V. Dydychko (2 575 en 1996) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 18. O. Badelka (2 440 en 2020, GMF) ;
  • >= 2 350 :

  • 32 (new) ou 32 : Ouzbékistan (2 538, 15 GM et 14 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs ouzbek (R. Qosimjonov, N. Abdusattorov (2 627), A. Barsov (2 552), A. Nenachev (--> Allemagne), G. Tokhirjonova (2 444 -> USA) )
  • avril 2021
  • >= 2 540
  • 6. S. Vokhidov (2 529 en oct. 2020, né en 2002) ;
  • 7. Djurabek Khamrakoulov (2 554, GMI 2018, ch. du monde U16) ;
inactifs (>= 2 500) : Sergueï Kayumov (2 505 en 2010, inactif depuis, né en 1981) ; . A. Kvon (2 509-2 519, GMI 2018, 8/10 à l'open d'Xtracon) ;

  • 8. M. Saltaïev (2 535 en 1996, né en 1962) ;
inactif (>= 2 480) : S. Zagrebelnny (2 540, perf. 2 634 au 2e éch. à l'ol. 2002, médaille d'argent au 4e éch. à l'olympiade de 1992) ;
  • >= 2 460
  • 9. B. Sattarov (2 462 en 2018, non titré) ;
  • 11. M. Djoumaïev ou Dzhumaev (2 565, perf. 2 621 au 2e échiquier à l'ol. 2012, perf. 2 602 au 3e éch. à l'ol. 2002, ch. d'Asie par équipe 1999) ;
12. O. Nigmatov (2 494 en 2019, né en 2000) ;
  • 13. Tair Vahidov/Vakhidov (2 546 en 2003, ch. d'Asie par équipe 1999) ;
inactif : Dmitry Kayumov (2 505 en 2003, né en 1949, ch. d'Asie par équipe 1999) ;

  • 14. A. Abdisalimov (2 409 en 2019, né en 2002) ; inactif (>= 2 380) : . Alisher Begmaturov (2 411 en 2016, 12e du ch. d'Asie 2016, MFidé, né en 1997) ;
  • 19. N. Khoroshev (2 424 en 2018) ;
  • 20. R. Goloubev (2 420) ;
  • >= 2 320
  • >= 2 300

  • 25. V. Egin (2 476, né en 1952, capitaine et entraîneur) ;

  • Transfert vers l'Australie : T. Kuybokarov ;
  • Transfert vers la Russie : S. Nadyrkhanov (2 546, né en 1963, inactif)
  • Transfert vers les USA : O. Tokhirjonova
  • Mort : S. Safin (1970-2009, 5 olympiades, 2 542, mort d'un cancer)
  • Championnat d'Ouzbékistan d'échecs
  • 39e de l'olympiade en 2016 (E4 : M. Djoumaïev), 16e de l'olympiade en 2018 (E4 : N. Khoroshev)

26 %, 22/55
  • >= 2 600 :
  • >= 2 550 : 3. N. Yakubboïev (2 605 en 2020) ; inactif : A. Filippov (2 636) ;
  • >= 2 500 : 4. J. Sindarov (2 557) ; 5. J. Vakhidov (2 586) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 10. S. Iouldatchev/Iuldachev/Yudalshev (2 559) ;

C7 : DAN, CUB, CAN, ITA[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 580
  2. >= 2 560
  3. >= 2 540
  4. >= 2 520
  5. >= 2 500
  6. >= 2 480
  7. >= 2 460
  • 30 (new) ou 29 : Danemark (2 548-2 545, 13 GM et 43 MI) :
Catégorie:Joueur d'échecs danois (P.H. Nielsen, inactifs : C. Hansen (2 635, inactif), D. Palo (2 562), J. Aagard (2 538, --> Écosse) )
  • avril 2021
  • >= 2 560
  • >= 2 540
  • 8. J. V. Glud (2 551 en 2019, 7/9 (+5, =4) et perf. 2 743 au 1er éch. à l'ol. 2018) ;
  • 9. M. Ochsner (2 505 en nov. 2020, ch. DAN 2018, né en 1994) ;

  • >= 2 480
  • 10. Nikolaj Mikkelsen (2 474 en 2016) ; 11. L. Schandorff (2 563, perf. 2 651 au 2e éch. à l'ol. 2002) ;
inactif (>= 2 460) : . S. Bekker-Jensen (2 483 en 2018) ;
  • 12-13. E. Mortensen (2 510 en 1998, 4 titres de ch. DAN (1981-1991), 11 olympiades, né en 1955) ; 12-13. D. Korley (2 468 en 2019, 7/9 à l'Open Grenke 2019) ;
  • 14. J. Pilgaard (2 459 en 2003) ;
  • 15. I. Teplyi (2 448 en 2017) ;
16. Karsten Rasmussen (2 500 en 1986, MI, né en 1965) ; 17. M. Haubro (2 440 en 2020) ;
inactifs (>= 2 400) :. C.K. Pedersen (2455 en 2010) ;

  • 19. J. Andersen (2 418 en 2019, né en 1976, inactif en 2018-2019) ;
20. M. Antonsen (2 479 en 2015, né en 1973) ;
21. T. Bromann (2 458 en 2015) ;
  • 24. F.B. Olsen (2 423 en 2019, né en 2003) ; 25. M. Percivadi (2 448 en 2017, né en 1999) ;
  • 31. Jens O. Fries-Nielsen (2 459 en 2015, 3e du ch. du monde junior 1978) ; 32. Jens Kristiansen (2 480 en 1987, GMI senior 2012, né en 1952, ch. du monde senior 2012) ;
  • 41. S. Pedersen (2 464 en 2000, ch. DAN 2004, né en 1974) ;
  • >= 2 300

  • >= 2 280
  • inactif (>= 2 260) : Carsten Hansen (2 313 en 2000, MFidé, auteur de livres chez Gambit, auteur de reviews sur Chesscafe.com) ;
  • Championnat du Danemark d'échecs (Ochsner, E. Mortensen (4x) )
  • 45e de l'olympiade en 2016 (E3 : J. Glud, E5 : L. Schandorff),
  • 44e en 2018 (E1 : J. Glud (perf. 2 743), E2 : S. Bekker-Jensen, E3 : B. Ochsner, E4 : N. 6elsen)
  • 32e de l'Euro 2019 (E5 : L. Schandorff, 2/4)

38 %, 19/55
  • >= 2 600 :
  • >= 2 550 : 2. M. Andersen (2 611) ; 3. J.S. Thybo (2 592 en 2020) ; 4. A(Allan) S. Rasmussen (2 569 EN 2019) ; 5. J. Bjerre (2 559 en 2020) ;
inactif : Lars Bo Hansen (2 586) ;
  • >= 2 500 : 6. Sune Berg Hansen (2 603) ; 7. B. Chatalbashev (2 613, Bulgarie) ;
  • >= 2 400
  • >= 2 350 : 33. C. Hoi (2 510) ;
  • >= 2 250 : 59-60. Jørn Sloth (2 400 en 1979) ;

  • 33 (new) ou 27 : Cuba (2 544, 27) :
    • Catégorie:Joueur d'échecs cubain (L. Dominguez (SGM -> USA), L. Bruzon (SGM -> USA), Yuniesky Quesada (2 655 -> USA), J. Nogueiras (2 580), W. Arencibia (2579), I. Herrera (2 487 --> ESP) )
  • février 2021
  • >= 2 580
  • >= 2 560
  • 3-4. Luis E. Quesada Perez (2 542 en mars 2028, né en 1999) ;
  • 5. O. Almeida Quintana (2 593) ;
6. R. Garcia Pantoja (2 536 en 2019, GMI 2019, 1er-2e du ch. Cub. 2019) ;
7. L. S. Martinez Duany (2 547 en 2019) ;
8. J. Obregon Rivero (2 560, GMI 2020) ;
  • 9. Y. Gonzalez Vidal (2 567 en 2019, CM 2017 et 2019, ch. CUB 2018, 3e (8,5/11) ch. continental 2019, 8e=/12 mém. Cap. 2004) ;
10. L.L. Aguero Jimenez (2 508 en 2019, GMI 2019) ;

  • 11. K. Oliva Castaneda (2 516 en 2018, GMI 2017) ;
13-14. E. Espinosa Veloz (2 544 en 2018, GM 2017) ; 13-14. A. Fernandez de la Vara (2 501 en 2018, né en 1999) ;
15. W. Hernandez Gonzalez (2449-2459-2481) ;
  • 16. C.E. Gomez Garrido (2 560) ; 18. P.A. Jimenez Fraga (2 486 en 2011) ;
18. H. Soto Hernandez (2 476 en 2018 et nov. 2019) ; 19. E. Miranda Mesa (2501 en 2019) ;
21. C. Hevia Alejano (2 549) ;
  • 23-24. M.A. Diaz Perez (2 470 en janv. 2020) ; 23-24. L. Martinez Ramirez (2 455 en 2018, né en 1993) ;
25. H. Delgado Ramos (2 507 en 2011, MI) ;
26. D.I. Berdayes Ason (2 468 en 2018, né en 1998) ;
29. A. Alvarez Pedraza (2 565) ;
inactif (>= 2 440) : F. De La Paz Perdomo (GMI, 2 491 en 2004 et 2008, CM 2011, 12e=/14 Cap. 1999) ;
  • 34-35. J. Borges Mateos ou Matos (Fidé) (2 535 (n°79) en 1988-1989, 4e-6e/14 du mém. Cap. 1994, 3 fois ch. CUB) ;
inactif (>= 2 420) : . A. Abreu Delgado (2 502 en 2008, 9e=/13 Cap. 2001) ;
  • 36. S. Pozo Vera (2495, GMI) ;

  • 43. J.J. Perez Leiva (2 421 en 2016, né en 2003) ;
  • inactifs (>= 2 360) : . H. Pecorelli Garcia (2 465 en 1997, né en 1963) ;
  • 52-53. J(Jose) Alvarez-Perez (2 415 en 1996, né en 1973) ;
  • 65. R(Rodney) Perez/Pérez Garcia (2492, capitaine et entraineur, ch. CUB 1999) ;
69. L. M. Perez Rodriguez (2521) ;
  • inactif (>= 2 300) : W. Sariego Figueredo (2445, capitaine et entraîneur de la Colombie) ;

  • inactif (>= 2 280) : P. Paneque (2 425 en 1993, né en 1968, ch. panam. junior 1988) ;
  • Transferts vers les USA : R(einier) Gonzalez (2 560 en 1996, transfert en 2004) ; E. Hernandez Carmenate(s) (2 590, transfert en 2013) ;
  • Transferts vers l'Espagne : R. Vazquez (Igarza) (2 606, transfert en 2004) ; J. A. Guerra Mendez (2 550 en 2018, né en 1988) ; A(rian) Gonzalez Perez (2 500 en 2012, GMI 2018, né en 1988) ;
  • es:Campeonato de Cuba de ajedrez et Championnat de Cuba d'échecs (Y. Gonzalez Vidal (2018), J. Borges Mateos (3x) )
  • 25e de l'olympiade 2016 (E5 : Y. Gonzalez Vidal), 61e en 2018 (E2 : Y. Gonzalez Vidal, E4 : O. Almeida Quitana)
  • 7e de l'olympiade 2014 (E5 : Y. Gonzalez Vidal : 3,5/4)

36 %, 27/55
  • transferts vers les USA : J. Becerra Rivero (2 614) et F. Corrales Jiménez (2 617)
  • >= 2 550 : 1. C. D. Albornoz Cabrera (2 587) ; 2. Yasser Quesada Perez (2 582 en 2019) ; inactif : . Y. Bacallao Alonso (2 605) ;
  • >= 2 500 : 3-4. I. Ortiz Suarez (2 623) ;
  • >= 2 400 : 27. R(eynaldo) Vera (Gonzalez-Quevedo) (2 584 en 2000) ;
  • >= 2 350 : 49. L. Ordaz Valdés (2 415, MI) ; inactif : R. Hernandez Onna (2500 en 1979) ;
  • >= 2 300 : inactif : . S. Garcia Martinez (2 470 en 1986) ;

  • novembre 2020
  • >= 2 540
  • >= 2 520
  • 4. B. Sambuev (2 571, CM 2013 et 2017, ch. CAN 2011, 2015 et 2017) ;
5. N. Noritsyn (2 521 en 2019, MI, ch. CAN 2007) ;

  • 8. R. Preotu (2 527 en 2019, né en 1999) ;
9. K. Yang (2 505, GMI 2019, Chine avant 2017, né en 1988) ;
  • 10. T. Roussel-Roozmon (2 500) ;
  • 11. A. Hambleton (2 501 en 2018) ; 12. R. Panjwani (2 468 en 2014) ;
inactif (>= 2 440) : I. Zugic (2481 en 2007, MI, CM 2007, ch. CAN 2006) ; Y. Teplitsky (2 474 en 2002, inactif depuis 2008) ;
  • 13. M. Plotkin (2250-2327-2357-2395-2435, né en 1998) ;
14. D. Tyomkin/Tiomkine (2 522 en 2000, 1er= de l'open du Canada en 1998 et 2004, ch. ISR et Europe junior 1997) ;
15. A. Samsonkin (2437 en 2018, 1er-4e du ch. CAN en 2007, né en 1989) ;
16. M. Song (2437 en 2017 et 2018, né en 1999) ; 17-18. Le, Quang Long (2415-2418-2420, Vietnam) ;
17-18. S. Thavandiran (2 420 en déc. 2019, né en 1992, ch. CAN junior juste avant ses treize ans en mai 2005) ;
  • 19. T. Krnan (2450 en 2016 et 2017, 4,5/5 à l'olympiade de 2016, ch CAN 2015, CM 2015) ;

  • 20. E. Porper (2 492 en 2007, vainqueur de l'open du Canada en 2009 (7,5/9)) ;
inactifs (>= 2 380) : D. Hergott (2485 en 1996, 7 olympiades, 1er= de l'open du Canada 1995) ; S. Kriventsov (2 449 en 2005, né en 1973) ;
  • 23. O. Chiku-Ratte (2 406 en 2019, né en 1999) ; 24. V(Victor) Plotkin (2 339-2 366, né en 1968) ;
  • 25. L. Gerzhoy (2 503 en 2011, MI, 1er-3e du ch. CAN 2015) ;
27. R. Talukdar (2 418 en 2018, né en 2003) ; 29-30. E. Hua (2 340 en 2018 et 2019, MF né en 2003)
31. D. Cummings (2415 en 1985 et 1994, né en 1961, MI 1984, max=2485, ENG-WLS-CAN) ;
  • inactif (>= 2 320) : R. Livshits (2420 en 1996, MI, ch. CAN 1995, 1er-4e en 2007, 1er= de l'open du Canada 1995) ;

  • 36. A. Matras-Clement (2 305 en 2012, MIF) ;
  • 45. A. Bourtasova/Burtasova (2 345 en 2008, russe, inactive de 2013 à 2018, Canada depuis fév. 2019) ;
  • 46-47. MJ Ouellet (2 297 en 2019, née en 2002, ch. CAN 2018, ch. monde 2018) ;
48. Raymond Kaufman (2 393 en 2007, 1er-2e de l'open du Canada 2019, transfert USA-CAN juillet 2019) ;
  • 54. Q. Zhou (2 367 et n°100 en 2016, née en 2000, ch. du Canada 2017, GMF, popularité n°436) ;
  • inactif (>= 2 200) : L. Day (2435, né en 1949, MI, ch. CAN 1991, 3 fois vainqueur de l'open canadien, 13 olympiades)
  • Championnat du Canada d'échecs (Sambuev (3x), Noritsyn, Zugic, L. Day )
  • championnat-tournoi zonal non régulier : tous les 2 ans (avant les coupes du monde ou interzonaux)
  • en:Canadian Open Chess Championship (tous les 2 ans de 1956 à 1970, annuel depuis 1970 sauf 1973 et 2015)
  • 11e de l'olympiade en 2016 (E5 : E. Krnan), 23e en 2018 (E2 : R. Preotu, E3 : N. Noritsyn, E5 : A. Hambleton)

38 %, 17/55
  • >= 2 600 : 2. A. Kovalyov (2 664) ; 3. E. Hansen (2 629) ;
  • >= 2 550 : inactif : M. Bluvshtein (2 611) ;
  • >= 2 500 : inactif : P. Charbonneau (2 517 en 2011)
  • >= 2 400 : inactif : D. Suttles ;
  • >= 2 350
  • >= 2 300 : 28. J. Hébert (2 465 en 1997) ;

  • 35 (new) ou 33-34 : Italie (2 533, 15 GM et 46 MI) :
  • avril 2021
  • >= 2 580
  • >= 2 560
  • inactif (>= 2 540) : Axel Rombaldoni (2567, ol. 3e éch., ch. ITA 2014) ;
  • >= 2 520
  • 5-6. A. Valsecchi (2 519 en nov. 2020, GMI 2019) ;

  • 8. F. Sonis (2 499 en 2018, né en 2002, MI, ch. d'Europe U16) ; 9. L. Lodici (2 492 en 2020, né en 2000, ch. ITA 2018) ;
  • 11. Denis Rombaldoni (2 508 en 2018, MI) ; 12. L. Shytaj (2 507 en 2011, GMI Batoumi 2018) ;
  • 13-14. L. Ortega (2 499, GMI, ch. ITA 2009) ; 13-14. R. Mogranzini (2 514) ;
16. A. Stella (2 512 en 2019, GM 2017) ;
inactif (>= 2 440) : M. Codenotti (2 473 en 2013, né en 1997, 42e du ch. d'Europe 2016) ;
  • 17-18. F. Bellini (2 518 en 2008, MI, ch. ITA 1999) ; 17-18. F. Bruno (2477 en 2010, ch. ITA 2004) ;
19. G. Lettieri (2 449 en 2019, MFidé, né en 1989) ;
20. F. Bellia (2 464 en 2015) ; inactif (>= 2 420) : . S. De Filomeno (2440 en 2015, né en 1995) ;
  • 23-24. C. D'Amore (2 505 en 2011, MI, né en 1964) ; 25. E. de Benedetto (2 405 en 2019, né en 2002) ; 26. A. Gilevych (2 448 en 2019) ;

  • 29. D. Collutiis (2 513 en 2012, MI, ch. ITA 2002) ;
  • 39. D. Genocchio (2 464 en 2009, MI, né en 1981) ;
  • 42. G. Borgo (2 453 en 2008, MI, 10 coupes Mitropa, 3 olympiades, 3 ch. d'Europe) ;
  • >= 2 320
  • 56-57. S. Sarno (2430 en 1993 et 1997, ch. ITA 2003) ;

  • >= 2 280
  • 79. M. Lanzani (2420 en 1984, ch. ITA 1987) ;

  • Championnat d'Italie d'échecs (L. Lodici, Axel Rombaldoni, L. Ortega, F. Bruno) ;
  • 22e de l'olympiade en 2016 (E3 : Axel Rombaldoni), 32e en 2018 (E5 : A. Valsecchi)
  • 25e de l'Euro 2019 (E3 : A. Valsecchi (4/7), E4 : L. Lodici (3/6), E5 : F. Sonis, 3/8)

91 %, 36/55
  • >= 2 600 : 1. D. Vocaturo (2 630) ;
  • >= 2 550 : 2. F. Rambaldi (2 574) ; 3. L. Moroni (2 573 en 2021) ; 4. P.L. Basso (2 603) ;
  • >= 2 500 : 5-6. S. Brunello (2 617) ; 7. A. David (2 631) ;
  • >= 2 450 : 10. Danyyil Dvirnyy (2 575) ;
  • >= 2 400 : 21. C. Garcia-Palermo (2 550) ;
  • >= 2 350 : 41. O. Zimina (2 431) ;

D à E[modifier | modifier le code]

D1 : LET, SUI, BIH, SLO et AUT[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 580
  2. >= 2 560
  3. >= 2 520
  4. >= 2 500
  5. >= 2 480
  6. >= 2 460

  • janvier 2021
  • >= 2 540
  • >= 2 520
  • 5. T. Kantans (2 541 en 2017, 2e du ch. de Lettonie 2017, GMI 2017, vainqueur de l'open de Pfalz 2018 à Neustadt) ;
inactifs (>= 2 500) : . Andrejs Sokolov (2 532 en 2018, MI, 8/9 à la coupe du Nord-ouest, né en 1972) ;

  • >= 2 480
  • inactif (>= 2 460) : A. Luckans (2 469 en 2006, inactif depuis) ;
  • 7. I. Starostits (2 512 en 2007) ;
  • 8. V. Meijers (2 529, né en 1967) ;
  • 9. V(Vladimir) Sveshnikov (2440 en 2012) ; 10-11. R. Reimanis (2421 en 2020) ;
10-11. Z. Lanka (2 575 en 1997, né en 1960) ; inactif (>= 2 400) : . V. Samolins (2444 en 2008, né en 1990) ;

  • 12. I. Semjonovs (2404 en 2019, né en 2002) ;
  • 13. R. Berzins(h) (2 478 en 2001, 2475 en 1994) ; 14. O. Krivonosov (2471 en 2013, né en 1961) ; 15. A. Bernotas (2 436 en 2018) ;
  • >= 2 340
  • inactif (>= 2 320) : J. Petkevitch (2465 en 1988, GM sénior 2002, né en 1940) ;
  • >= 2 300

  • 22. L. Rogule (2 362, GMF, 9 fois ch. de Lettonie, perf. 2 422 au 2e éch. à l'ol. 2006) ;
  • Championnat de Lettonie d'échecs
  • 17e de l'olympiade en 2016 (E5 : V. Sveshnikovs), 45e en 2018 (E4 : T. Kantans, E5 : A. Bernota)
  • absente de l'Euro 2019

71 %, 38/55
  • >= 2 650 : transfert vers la Rép. tchèque : Igors Rausis (2 686)
  • >= 2 600 : 1. I. Kovalenko (2 702) ;
  • >= 2 550 : 2. A. Neikšāns (2 631) ; 3. N. Meshkovs/Meskovs (2 585) ;
  • >= 2 500 : 4. E. Kengis (2 594) ;
  • >= 2 450 : 6. N. Miezis (2 596) ;
  • 36-37 (new) ou 36 : Suisse (2 525, 9 (11 ??) GM et 39 MI) :
    • Catégorie:Joueur d'échecs suisse (V. Milov (SGM), Y. Pelletier (2 624), R. Fontaine (2 572), W. Hug (2 485), J. Gallagher (2 558 ou 2 563 (??) en janv. 2000), F. Gobet (2 415) )
    • janvier 2021
  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • 8. F. Jenni (2 550, perf. 2 587 au 3e éch. à l'ol. 2004, perf. 2 613 au 3e éch. à l'ol. 2002) ;
9. R. Forster (2 496 en 2006, MI) ;
  • 11. O. Kurmann (2 488) ; inactif (>= 2 420) : G. Franzoni (2 460 en 1989, 7 olympiades) ;
12. L. Brunner (2 535) ;
  • 13. F. Baenzinger (2 415 en 2020, né en 2002) ; 14. G. Gaehwiler (2 439) ; 15. R. Loetscher (2457) ;
16. G. Nueetch (2412 en 2018) ; 17. M. Klauser (2 413 en 2004, né en 1958) ;
inactif (>= 2 400) : J.L. Costa (2 450 en 1992, ol. 1992) ;

  • 18. R. Moor (2410 en 2003) ;
19. R. Ekstroem (2 510 en 1998, MI, né en 1956) ;
inactif (>= 2 380) : B. Züger/Zuger (2 480 en 1995, né en 1961)
  • 20-21. B. Filipovic (2462 en 2001, Yougoslavie-Croatie, MI, né en 1957) ; 20-21. A. Vuillemier (2402 en 2006) ;
  • 29. M. Ballmann (2431, capitaine et entraîneur) ; inactif (>= 2 340) : D. Keller (2 420 en 1986, né en 1936) ;
  • 34-35. C. Landenbergue (2458 en 2007) ; 36. N. Fecker (2 357 en 2020, né en 2004) ;
  • 43-44. P. Gerber (2 432 en 2001) ;

  • 51. H. Wirthensohn (2460 en 1991, né en 1951) ; 54. M. Rüfenacht (2 403 en 2004, né en 1956) ;
  • 63-65. D. Fischer (2 344 en 2018, né en 2003) ;
  • -- Championnat de Suisse d'échecs (R. Ekström (x 4), F. Jenni (x 2))
  • 40e de l'olympiade en 2016 (E5 : R. Forster), 34e en 2018 (E5 : F. Jenni)
  • 18e de l'Euro 2019 (E4 : O. Kurmann, 4/8)
  • cinquième (18 / 36) du championnat du monde par équipes 1989 (E2 : L. Brunner, E3 : B. Zuger, E5 : G. Franzoni, E6 : H. Wirthensohn )
  • sixième (27,5 / 54) du championnat du monde par équipes 1985 (E3 : H. Wirthensohn, E4 : D. Keller (4,5/8), E6 : M. Trepp (1961-1994), E7 : G. Franzoni, E8 : M. Rüfenacht)

23 %, 21/55
  • >= 2 550 : 3. N. Studer (2 588) ; 4. S. Bogner (2 619) ; 5. Nico Georgiadis (2 540-2 546-2 553) ;

  • 38 (new) ou 43 : Bosnie-Herégovine (2 518, 8 GM et 26 MI) :
  • décembre 2020
  • >= 2 520
  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • 5. Dalibor Stojanovic (2 517, ch. BIH 2014) ;
  • 6. R. Burovic (2 393-2 399-2 429-2 434-2 444, né en 2000) ;
  • >= 2 420
  • 8. B. Tomic (2 474, MI) ; 9. B. Maksimovic (2419 en 2020, né en 2002) ; 10. A. Savanovic (2 450 en 2018) ;

  • 12. D. Marjanovic (2439 en 2016) ;
  • 13. Z. Runic (2 462 en 2008) ; 15. Z. Bogut (2 468, capitaine et entraîneur, ch. BIH 2006 et 2010) ;
  • 16. F. Bistric (2 524, perf. 2 660 au 3e éch. à l'ol. 2002) ;
  • >= 2 320
  • 23-24. Nebosja Nikolic (2 445 en 1991, né en 1968, 2e par équipe de l'ol. de 1994 à Moscou) ;

  • 35. G. Trkulja (2 402 en 2012, MI, né en 1969, ch. BIH 2016) ;
  • Championnat de Bosnie-Herzégovine d'échecs
  • 34e de l'olympiade en 2016 (E3 : Dalibor Stojanovic, E5 : D. Marjanovic) ;
  • 65e en 2018 (2. D. Stojanovic, 4. D. Marjanovic, 5. R. Burovic)
  • absente de l'Euro 2019

65 %, 33,5/55
  • >= 2 600 :
  • >= 2 550 : 1. B. Predojevic (2 655) ; 2. D. Kadrić (2 594) ; 3. Ibro Saric (2 572) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 7. E. Dizdarevic (2 555) ; 11. M. Vukic (né en 1942)

  • janvier 2021
  • >= 2 520
  • >= 2 500

  • 6. Matej Sebenik (2 573, ol. 5e éch., ch. SLO 2014) ;
  • 7. T. Janzelj (2 471 en 2020, né en 1994) ;
  • inactif (>= 2 440) : . J. Zorko (2473) ;
  • 9. B. Markoja (2 460 en 2018, né en 1998, ch. SLO 2018 et 2019) ;
  • 10. M. Tratar (2 517, ch. SLO 1997 et 2015) ; 11. J. Subelj (2 425 en 2019, né en 2004) ; 12. Zan Tomazini (2439 en 2019, né en 1994, ch. SLO 2016) ;
13. T. Sakelsek (2 487 en 2007) ;
14. Georg Mohr (2 536, né en 1965) ; 15-16. M. Srebrnic (2 400 en nov. 2019) ;

  • 17. L. Gostisa (2 470, MI né en 1961, 5 fois ch. SLO de 1985 à 1994, médaille de bronze au 4e éch. à l'olympiade de 1992, GMC) ;
inactif (>= 2 380) : A. Grosar (2 495 en 1997, né en 1967, ch. SLO 1991 et 2001) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340

  • >= 2 240
  • 67-69. J. Krivec (2 362 en 2008, GMF, 7 fois ch. de Slovénie) ;
  • 85. J. Barle (2 480, MI, né en 1952, 5 fois ch. SLO de 1972 à 1984) ;
  • Transfert : D. Sermek (2 603 en 2002) : Croatie depuis 2007
  • Championnat de Slovénie d'échecs
  • 20e de l'olympiade en 2016 (E5 : M. Sebenik) ;
32e en 2018 (E3 : M. Sebenik, E5: B. Markoja)
  • 15e de l'Euro 2019 (E3 : M. Sebenik (3/8), E5 : J. Subelj, 3/6)

70 %, 34/55
  • >= 2 600 : 1. L. Lenic (2 662) ;
  • >= 2 550 : 2. J. Borisek (2 596) ; 3. J. Skoberne (2 582 en 2018)
  • >= 2 500 : 4. D. Pavasovič (2 615) ;
  • >= 2 450 : inactif : B. Parma ;
  • >= 2 400
  • >= 2 350 : 22. L. Unuk (2 379 en 2020) ;
  • >= 2 300 :
  • mort : E. Bukic ;
  • >= 2 520
  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • 5. A. Diermair (2 514 en 2018, GMI 2018, ch. AUT 2017) ; 7. F. Blohberger (2476 en 2019, né en 2002) ; 8. G. Froewis (2 472 en 2019, ch. AUT 2011 et 2016) ;
  • 9. P. Schreiner (2 487, MI, ch. AUT 2013) ;
10-11. S. Baumegger (2 483 en 2013, ch. AUT 2001 et 2007) ; 10-11. D. Horvath (2 453 en avril 2021, né en 2003) ;
12. G. Kilgus (2 460-2 461) ;
13-15. I. Balinov (2 570) ; 13-15. R. Schweda (2 457 en 2010, inactif de 2011 à 2018) ; 13-15. R. Gajek (2 481 en 2019, né en 1998, Pologne) ;
16. F. Schwabeneder (2 458 en 2019) ;
  • 17-18. L. Kessler (2 454 en 2017, né en 1997) ;
20. V. Atlas (2 503 en 2002, MI) ;
inactif (>= 2 420) : J. Klinger (2 510 en 1991, né en 1967, ch. AUT 1985 et 1993, 3e du ch. du monde junior 1985, ol. 1986 (E1) ) ;
  • 22. F. Mesaros (2453, né en 2000) ; 25. L. Leisch (2 401 en avril 2021, né en 2002) ;

  • 28. A. Fauland (2478 en 2011, ch. AUT 1989 et 1994) ; 29-30. R. Kreisl (2 454 en 2015, 3 normes de GMI) ; 31. M. Schachinger (2 455 en 2016, ch. AUT 2014) ; 32. R. Lendwai (2444 en 2003, né en 1966) ;
  • 38. E. Brestian (2 475 en 1991, MI, médaille d'or au 3e échiquier à l'olympiade de 1990) ;
  • 46-47. M.C. Huber (2 421 en 2017, 18 / 28 aux coupes d'Europe U18, MFidé, né en 1998) ;
  • -- Championnat d'Autriche d'échecs (Fröwis (2x), Baumegger (2x), Fauland (2x), Klinger (2x), Diermair, Schreiner)
  • 43e de l'olympiade en 2016 (E3 : R. Kreisi,, E5 : A. Diermair),
  • 14e de l'olympiade en 2018 (E3 : A. Diermair, E5 : P. Schreiner)
  • 19e de l'Euro 2019 (E3 : F. Blohberger (1,5/6), E5 : P. Schreiner, 1/5)

48 %, 23/55
  • >= 2 650 : 1. M. Ragger (2 703) ;
  • >= 2 600
  • >= 2 550
  • >= 2 500 : 3. D. Shengelia (2 591) ; inactif : . V. Beim (2 570) ;
  • >= 2 450 : 4. N. Stanec (2 568) ; 6. S. Kindermann (2 546) ;
  • >= 2 300
  • >= 1 850 : inactif : A. Dückstein (né en 1957)

Vietnam, Australie, Kaz.[modifier | modifier le code]

  • 38-39 (new) ou 37 : Kazakhstan (2 518, 15 GM et 39 MI) :
Catégorie:Joueur d'échecs kazakh (Sadvakassov (2 643, inactif) ; joueuses : Saduakassova (2 505) et B. Assaubayeva)
  • novembre 2020
  • >= 2 540
  • 3. A. Ismagambetov (2 559, né en 1996) ;
  • >= 2 500

  • 6. A. Utegaliyev/Outegaliev (2 522, non titré, 8,5/15 (56e) au ch. du monde de parties rapides 2019) ;
7. R. Khousnoutdinov/Khusnutdinov (2 527, khounoutdinov : Elo 2 684 en blitz en sept. 2017) ;
8. D. Makhnev (2 495 en 2019, né en 2000, 6,5/10 et perf. 2 560 au 5e éch. à l'ol. 2018) ;
inactifs (>= 2 480) : R. Irjanov/Irzhanov (2 555) ; Albek Ibragimov (2 509) ; ;
  • >= 2 480
  • 10. A. Aitbaïev (2 454-2 457) ;
inactif (>= 2 440) : I. Nesterov (2 521, ch. d'Asie par équipe 1993) ;
  • 11. A. Akhmetov (2438 en mars 2020) ;
12-13. P. Kostenko (2 531, médaille d'argent au 5e éch. à l'ol. de 1998, ch. Kaz 2016) ; 12-13. A. Urazayev (2 450 en 2019, né en 1998) ;
15. A. Suleymenov (2 435 en 2019, né en 2000) ; 16. A. Igambergenov (2430 en 2020) ;
inactif (>= 2 420) : S. Izmukhambetov (2 530 en 1996, inactif depuis 2003) ;
  • 17. K. Kouderinov (2 504, MI) ; 19. Z. Agmanov (2 502 en 2017, né en 2000) ;
inactif (>= 2 400) : B. Assanov/Asanov (2 505 en 1995, ch. d'Asie par équipe 1993) ;

  • 21. N. Ibraïev/Ibraev (2 523, CM 2005) ; 22. R. Zhalmakhanov/Jalmakhanov (2 393 en mars 2020, né en 2002) ;
25. Evg. Pak (2 416 en 2018) ;
  • 27. S. Temirbaïev (2500 en 1995, né en 1961, ch. d'Asie par équipe 1993 ; 5,5/7 (argent) au 5e éch. de l'ol. 2004) ;
  • >= 2 340
  • 32-34. Z. Amanov (2 421 en 2008 et 2011) ; 35-36. K. Nogerbek (2 387 en 2019, né en 2004) ;
  • Championnat du Kazakhstan d'échecs ; ru:Чемпионат Казахстана по шахматам
  • 28e de l'olympiade en 2016 (E2 : A. Utegaliyev, E4 : A. Ismagambetov, E5 : P. Kostenko),
  • 21e de l'olympiade en 2018 (E2 : A. Ismagambetov, E4 : P. Kostenko, E5 : D. Makhnev)

62 %, 29/55
  • >= 2 650 : 1. R. Jumabaïev (2 641-2 646-2 654) ;
  • >= 2 600 : inactif : Ievg. Vladimirov (2 628) ;
  • >= 2 550 : 2. Murtas Kajgaleïev (2 653) ;
  • >= 2 500 : 4. P. Kotsour (2 607)
  • >= 2 450 : 9. Z. Abdoumalik (joueuse, 2 488) ;
  • 42-43 (new) ou 40 : Vietnam (2 505, 10 GM et 16 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs vietnamien (Le Quang Liem, Nguyen, N.T.S. (2 665) ; Từ Hoàng Thông (2 515 en 1999) )
    • novembre 2020
    • >= 2 540
  • >= 2 520
  • 5. Le T.M. (2 517 en 2019, MI, né en 1996, ch. VIE 2020, Lë Tuan Minh) ;

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • >= 2 440
  • 7. Nguyen Van Huy (2 517 en 2012, GMI 2020, ch. VIE 2008 et 2015) ;
  • 9. Nguyen, Huynh Minh Huy (2 515) ;
10. Nguyễn Đức Hòa/ Nguyen, Duc Hoa (2 518, ch. VIE 2012-2013-2014) ;
inactif (>= 2 400) : . Bui Vinh (2 522, 2e du ch. d'Asie par équipe 2009, ch. VIE 2003 et 2009) ;

  • inactif (>= 2 380) : Nguyen, Thanh Son (2 452 en 2002, MI, ch. d'Asie junior 2001) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 18. Tran M.T. (2 426 en 2017, né en 2000) ;
  • Transfert vers le Canada : . Le, Quang Long (2415-2418-2420) ;
  • en:Vietnamese Chess Championship (2020 : Lë Tuan Minh )
  • 42e de l'olympiade en 2016 (E3 : Nguyen H. M. H.),
  • 7e de l'olympiade en 2018

4 %, 20/55
  • >= 2 500 : 3. Tran, T.M. (2 558 en 2017) ; 4. Nguyen Anh Khoi (2 529 en 2019) ;
  • >= 2 450 : 6. Nguyen A.D. (2 567) ; inactif : . Dao T. Hai (2 609) ;
  • >= 2 400 : 8. Cao Sang (2 558) ;
  • >= 2 350 : 14. Pham L.T.N. (2 426) ;
  • >= 2 300 : 15. Vo T.K.P. (2 425) ;
  • 5. J. Tan (2 519, GMI 2018, né en 1997) ;
inactif (>= 2 500) : . D. Smerdon (2 533, ch. d'Océanie 2009, CM 2009) ;

  • 6. M(Moulthun) Ly (2 524 en 2016) ;
  • 7. J. Morris (2 503 en 2018, MI) ; 8. R. Sardana (2 428-2 437-2 447-2 461, né en 1997) ;
  • 9. J. Ikeda (2 451 en fév. 2020) ;
inactif (>= 2 440) : R. Jamieson (2 455 en 1983, 3e du ch. du monde junior 1971) ;
  • >= 2 420
  • 10. K. Zalesco (2 417 en 2019, né en 1999) ; 11. I. Bjelobrk (2 404 en 2006, ch. d'Océanie 2013, CM 2013) ; 12. B. McClymont (2 421 en 2020) ;
inactif (>=2 400) : M. Gluzman (2 447 en 2000, MI, URSS-Australie, né en 1967, ch. d'Océanie 2001, Ch. M. 2001, ol. 1994 et 2002) ;

  • 13. D. Johansen (2 531, 14 olympiades, 6 titres, capitaine et entraîneur) ;
  • 15. T. Tao (2 440 en 2012) ;
  • 18. G. Lane (2 464, ch. d'Océanie 2015, CM 2005) ; 19. G. Xie (2 482 en 2010, inactif de 2013 à 2018) ;
  • 22. C. Wallis (2 399 en 2017, né en 1990, MFidé, ch. d'Océanie 2014) ; 23. A. Wohl (2 461 en 2000, MI, perf. 2 649 au 4e éch. à l'ol. 2006) ;
  • 24. S. Solomon (2 478 en 2008, ch.Aus. 2008) ;


42 %, 34/55
  • >= 2 600 :
  • >= 2 550 : 1. Anton Smirnov (2 604) ;
  • >= 2 500 : 2. T. Kuybokarov (2 523-2 530-2 543) ; 3. B. Cheng (2 507-2 510-2 520-2 525-2 529-2 539) ; 4. Zhao Zong-Yuan (2 583) ; inactif : I. Rogers (2 618) ;
  • >= 2 400
  • >= 2 300
  • >= 2 250 : 28. J. Ryjanova (2 415)

D2 : BELG, ISL, SVK et LIT[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 520
  2. >= 2 500
  3. >= 2 480
  4. >= 2 460

  • 44-45 (new) ou 45 : Belgique (2 499, 9 GM et 25 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs belge (M. Gourevitch (2 694), L. Winants (2 574 en 2016), A. Dgebuadze (2 563 en 2017) ; S. Docx (2 491, MI) ; inactif : V. Chouchelov (2 608, inactif) )
    • février 2021
    • >= 2 520
  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • 7. T. Todorov (2 518 en 2005, Bulgarie) ;
  • >= 2 440
  • 9-10. T. Vandenbussche (2 442 en 2019 et avril 2020) ; 12-13. S. Geimaert (2 466, MI) ; 12-13. F. Godart (2 446 en 2020) ;
  • >= 2 400

  • 14. S. Soors (2 412 en 2013) ; 16. R. Verstraeten (2 414 en 2020) ; 17. S. Beukena (2 418 en 2018) ;
18. S. Maerevoet (2 413 en 2019, né en 2001) ; 19. G. Van der Sticht (2468 en 2003, 2 titres) ;
  • 21. E. Cekro (2454, MI, 4 fois champion national, perf. 2 623 au 2e éch. à l'ol. 2002) ;
  • 26. L. Lenaerts (2383 en 2018, né en 1998) ;
  • 35. M. Jadoul (2420 en 1994, né en 1957, 4 fois ch. BEL) ;
  • 36. A. Sterck (2 333 en 2018, né en 1999) ; 41. N. Capone (2426 en 2016, né en 1999, 7/9 à l'olympiade de 2016) ;

  • >= 2 280
  • 50-51. J. Roose ou Rooze (2 365, MI, ch. Belgique, ch. d'Europe senior 2015) ;
  • >= 2 240
  • 72-75. Arben Dardha (2 360 en 2016, né en 1972) ;
  • 79-81. R. Hamblok (2 320, né en 1988) ;

  • -- Championnat de Belgique d'échecs (E Cekro, 4 titres) ;
  • 53e de l'olympiade en 2016 (E2 : T. Vandenbussche, E3 : S. Soors, E4 : F. Capone, 5. R. Hamblok) ;
  • 71e en 2018 (E1. F. Godart, E3. S. Beukena)
  • 36e de l'Euro 2019 (E3 : S. Beukema (3/8), E4 : L. Lenaerts (1,5/7), E5 : Arben Dardha, 2,5/5)

37 %, 21/55
  • >= 2 550 : 2. B. Michiels (2 572) ;
  • >= 2 500 : 3. D. Dardha (2 503 en fév. 2021)
  • >= 2 450 ; 6. T. Ringoir (2 543) ; 8. V. Malakhatko (2 633) ;
  • >= 2 400 : 9-10. M. Hovhanessian (2 536) ;
  • >= 2 350
  • >= 2 300
  • >= 2 250 : 55. A. Zozulia (2 412) ;
  • >= 2 520
  • 7. Gudmundur Kjartansson (2 503 en avril 2021, ch. ISL 2014, 2017 et 2020, MI, né en 1988) ;

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • >= 2 440
  • 10. Jon V. Gunnarsson (2 472 en 2009) ;
11. Bragi Thorfinnsson (2 493 en 2013, GMI 2018, ch. ISL 2012, né en 1981) ;
inactif (>= 2 420) : . A(Arnar) Gunnarsson (2448 en 2009) ;
  • 13. T(Throstur) Thorhallsson (2 510 en 1997, né en 1969) ;
inactif (>= 2 400) : . K. Thorsteins ou Porsteins (2 510 en 1994, né en 1964, 3e du ch. du monde junior 1984) ;

  • 14. D. Ragnarsson (2 400 en 2020, né en 1997) ; 15. Bjorn Thorfinnsson (2 422 en 2008, né en 1979) ; 16. D(Dagur) Arngrimsson (2 404 en 2009) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 20. Bjorgvin Jonsson (2420 en 1991, né en 1964) ; 23. David Kjartansson (2 409 en 2017, né en 1982) ;
  • mort : Stefan Kristjansson (2 503, 1982-2018, joueur de poker, accro à la drogue, bon article en anglais) ;
  • -- Championnat d'Islande d'échecs (G. Kjartansson, B. Thorfinnsson) ;
  • 60e de l'olympiade en 2016 (E4 : G. Kjartansson, E5 : B. Thorfinsson) ; 68e en 2018 (E5 : G. Kjartansson)
  • 31e de l'Euro 2019 (E2 : G. Kjartansson (4,5/8), E3 : B. Thorfinsson (2,5/7), E5 : D. Ragnarsson, 1,5/5)
  • cinquième (18,5 / 36) du championnat du monde par équipes 1993 (E6 : K. Thorsteins/Porsteins : médaille d'or individuelle)

83 %, 41/55
  • >= 2 550 : 1. Horjvar S. Grétarsson (2 588 en avril 2021) ;
  • >= 2 500 : 2. H. Stefansson (2 602) ; 4. H. Danielsen (2 545, ch. d'Islande 2009) ;
5. Helgi Olafsson (2 595) ; 6. H. Steingrímsson (2 583) ;
  • >= 2 450 : inactif : Gudmundur Sigurjonnson (2 530) ;
  • >= 2 400 : 8. M. Petursson (2 585) ; 12. Jon L. Arnason (2 555 en 1987) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 200
  • >= 2 100 : 78. L. Ptacnikova ;
  • >= 2 050 :


  • >= 2 520
  • 3. J. Pechac (2 540, né en 2001, GMI 2019) ;

  • 5. J. Druska (2 515 en 2020, MI, né en 1994) ;
6. C. Repka (2 534 en 2018, GMI 2018, né en 1998, ch. SVK 2017 et 2018) ; 7. M. Nayhebaver (2 491 en 2019, né en 1999) ;
  • 8. T. Petenyi (2 480, né en 1993) ;
  • 10. T. Petrík (2 544, ch. SVK 2005 et 2006) ;
  • 11. Marian Jurcik (2 525, GMI 2017, perf. 2 597 (8/10) au 4e éch. à l'ol. 2016) ;
12. J. Smolen (2 459 en 2014, non titré) ;
  • 13. S. Mazur (2 472 en 2017, MI, capitaine et entraîneur) ;
14-15. T. Likavsky (2 514) ; 14-15. M. Pacher (2 508) ;
16. S. Sahidi (2 400-2 404-2 407, né en 2003) ;
17-18. J. Lipka (2 443 en 2011) ; 17-18. E. Hagara (2426 en 2013) ; inactif (>= 2 400) : . P. Vavrak (2 489 en 2009) ;

  • 19. Z. Rigo (2 410 en 2006 et 2007) ;
20-21. Martin Jurcik (2395 en oct. 2020) ; 20-21. S.L. Kostolansky (2 420 en 2019, né en 2006) ;
  • 22-23. M.(Martin) Mrva (2 512) ; 29. M. Manik (2 512, né en 1975) ;
inactif (>= 2 360) : S. Macak (2 557 (+ 215 !!) en juillet 2008, vainqueur de l'open de Balagne 2008, 7,5/9 en ligue slovaque 2008, 6,5/9 à La Roda 2009, né en 1985, inactif depuis 2014) ;
  • >= 2 340
  • 34. K. Motuz (2 432 en 2017, né en 1961) ;
  • Championnat de Slovaquie d'échecs
  • 62e de l'olympiade en 2016 (E2 : M. Pacher, E3 : C. Repka, E4 : M. Jurcik, E5 : T. Petrik) ;
  • 66e en 2018 (E1 : C. Repka, E2 : M. Jurcik, E3 : T. Petrik, E5 : M. Nayhebaver)
  • 37e de l'Euro 2019 (E1 : J. Pechac (4,5/9), E3 : M. Jurcik (2/6), E4 : M. Nayhebaver (4,5/8), E5 : S. Mazur, 1,5/5)

39 %, 13/55
  • >= 2 550 : 1. Jan Markos (2 602) ; transfert vers la Tchéquie : P. Michalik
  • >= 2 500 : 2. V. Gazik (2 546 en 2019, 8/9 à l'open de Graz) ;
  • >= 2 450 : 9. I. Stohl (2 600) ; Inactif : G. Timochtchenko (2 540) ;
  • >= 2 400
  • >= 2 300 : 32. Julia Movsesian (2 369) : 45-46. J. Plachetka (2 480 en 1980) ; 49-50. E. Repkova (2 447) ;
  • >= 2 250 : 57. Z. Hagarova(/Stockova) (2 430) ;

Catégorie:Joueur d'échecs lituanien (V. Gavrikov (2 605, mort))
  • décembre 2020
  • >= 2 540
  • inactif (>= 2 520) : D. Ruzelé (2 550) ;
  • 4. T. Laurusas (2 511, né en 1996, ch. LIT 2016 et 2019) ;
5. P. Pultinevicius (2 512 en 2020, GMI 2019, né en 2001, 7/9 à l'olympiade de 2016, 7,5 / 11 au ch. d'Europe 2019, CM 2019) ;

  • 6. T. Stremavicius (2 529 en 2020, GMI 2020, né en 1998, 6,5/9 et perf. 2 612 au 4e éch. à l'ol. 2018) ;
  • 7. V. Kazakouski (2 485 en 2019, né en 2000), 11,5/21 (73e) au ch. du monde de blitz 2019) ;
  • >= 2 440
  • 8. K. Jukstas (2 437 en déc. 2020, né en 2003) ; 9. E. Pileckis (2 472 en 2008) ; 10. G. Sarakausas (2 453 en 2006) ;
  • 12. D. Zagorskis (2 519, perf. 2 535 au 4e éch. à l'ol. 2002, ch. LIT 2004 et 2013) ;
inactif (>= 2 400) : . M. Narmontas (2425 en 2014) ;

  • 14. T. Vedrickas (2 420 en 2017) ;
  • >= 2 360
  • inactif (>= 2 340) : L. Grabliauskas (2 470 en 1998, LIT, né en 1972, GMC) ;
  • 18. A. Brazdzionis (2 355 en 2019, né en 1997) ;
19. V. Sakalauskas (2481 en 2005, 6/7 (médaille d'or) au 5e éch. en 2004) ; 20. R. Klabis (2 366 en 2017, né en 1995) ;
  • >= 2 300

  • >= 2 280
  • 31. A. Zapolskis (2 420 en 1992 et 2000-2001, MI, né en 1962, ch. LIT 1995 et 1999) ;
  • Championnat de Lituanie d'échecs
  • 65e de l'olympiade en 2016 (E2 : T. Laurusas, E5 : P. Pultinevicius) ;
  • 24e de l'olympiade en 2018 (E2 : P. Pultinevicius, E3 : T. Laurusa, E4 : T. Stermavicius)
  • 35e de l'Euro 2019 (E1 : P. Pultinevicius (5,5/9), E2 : T. Laurusas (4,5/9), E3 : A. Brazdzionis (3,5/9), E4 : R. Klabis (5/9), pas de remplaçant)

39 %, 23/55
  • >= 2 500 : 2. E. Rozentalis (2 650)  ; 3. S. Sulskis (2 596) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 11. V. Malisauskas (2 570) ; mort : A. Kveinys

Égypte, Colombie et Chili[modifier | modifier le code]

  • >= 2 520
  • 1. A.F. Gallego (2 512 en mai 2019, GMI 2018) ;
2. A. Escobar Forero (2 513, GM 2014, ch. COL 2007, CM 2019) ; 4. Joshua Ruiz (2 510 en 2020, GMI 2019, né en 1997, CM 2017) ;

  • 5. S. Barrientos (2 519, ch. COL 2011) ;
  • 6. C. C. Rios (2 530 en 2019, né en 1993, GMI 2019, ch. COL 2016, ch. panam. junior 2010) ;
  • 7. D. Arenas (2 496, GMI 2017, ol. 2016 (E1, 6/10), ch. COL 2010 et 2015) ;
  • 8. S.F. Sanchez (2 431-2 434 en 2021) ; 9. E. Valderama Quiceno (2 447) ;
  • 11. J.M. Cardoso Cardoso (2 414, né en 2004) ;
12. M. Martinez Romero (2 444 en 2018) ;

  • 13. J. A. Hernandez Sanchez (2 412 en 2019) ; 15. S. Avila Pavas (2412 en 2019, né en 2004) ;
inactif (>= 2 380) : Sergio Sanabria Rangel (2 389 en janvier 2011, inactif depuis, MFidé, né en 1987, vainqueur du ch. panam. 2010)
  • 14. J.A. Morales (2 422 en 2019) ; 15. R.F. Prasca (2 409 en 2018, né en 1983, ch. panam. junior 2002, Venezuela) ; 17. M. Mosquera (2 444 en 2018, ch. COL 2012) ;
  • inactif (>= 2 340) : D. Alzate (2 432 en 2001, né en 1955, ch. COL 1989, 1998, 2001 et 2005) ;
  • Championnat de Colombie d'échecs
  • 83e de l'olympiade en 2016 (E1 : Arenas, E2 : Rios, E3 : Escobar, E4 : Barrientos, E5 : Valderrama) ;
  • 64e en 2018 (E1 : Gallego, E2 : Rios, E3 : Sanchez, E4 : Martinez, E5 : Cardoso)

9 %, 8/55
  • >= 2 500 : 3. J. Cuartas (2 548) ;
  • >= 2 400
  • >= 2 350 : mort en 2021 : Gildardo Garcia (2 540) ;
  • Transfert : N. Delgado Ramirez (Cuba-->COL-->Paraguay)
  • 3. S. Shoker (2 517, CM 2013) ;

  • >= 2 480
  • 4. A. Fawzy (2 489 en 2015, né en 2000, GM 2019, ch. Afrique junior 2017-2018-2019) ;
  • >= 2 440
  • 5. K. Wageih (2 429 en 2019, né en 1992, ch. Afrique junior 2007-2009) ; 7. I. Abdelnabbi (2 498 en 2004, MI, médaille d'or au 2e échiquier à l'ol. de 1986) ;
  • 8. A. Hesham (2 450 en 2019, ch. d'Afrique 2016) ; 9. I. H. Labib (2 442, ch. d'Afrique 1998) ;
10. M. Ezat (2 490 en 2015) ;

  • >= 2 380
  • inactif (>= 2 360) : K. Abdel Razik (2 480 en 2010, CM 2007 et 2009, 5 olympiades) ;
  • >= 2 340
  • 11. M. Ameir (2 438 en 2016) ; 12. H. Ibrahim (2 414 en 2011, CM 2011, vainqueur du zonal africain 4.2) ;
  • 14. S.B. Hassan (2 415 en 1994, MI, né en 1966) ; 15. A. Kandil (2 348 en 2016, né en 2001) ;

  • >= 2 280
  • 21-22. S. Sadek (2 484 en 2012, né en 1981) ;
  • 62e de l'olympiade en 2016 (E3 : Fawzy, E4 : Ameir, E5 : Hesham) ;
  • 19e en 2018 (E3 : Fawzy, E4 : Hesham, E5 : Sadek) ;

37 %, 16/55
  • >= 2 650 : 1. B. Amin (2 712) ;
  • >= 2 600
  • >= 2 500
  • >= 2 450 : inactif : Fouad El Taher (2 505 en 2003, MI) ;
  • >= 2 400 : 6. E. El-Gindy ou El Gindy (2 527) ;

  • >= 2 540
  • >= 2 520 : inactif : M. Flores Ríos (2 537, ch. Chili 2007)
  • 2. P. Salinas Herrera (2 508-2 514, 3e= du ch. panam. 2018, ch. Chili 2011 à 2013 et 2020, GMI 2019) ;

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • 4. L. Valenzuela Fuentealba (2 498, MI, ch. Chili 1997, 2001 et 2017) ;
5. R. Vasquez (Schroder) (2 561, Ch.M. 2000, 2004, CM 2005, Elo 2555) ;
  • 6. P. Garcia Cardenas (2 454 en 2018) ;
  • 7. M. Perez Gormaz (2444 en 2016) ;
8. N. Abarca Gonzalez (2 436 en 2017) ; 9. H. Lopez Silva (2 433 en 2010) ;
9-10. J. Campos (Moreno) (2 524 en 2001, ch. panam. junior 1978) ;
inactif (>= 2 400) : J. Egger (2 460 en 1993) ;

  • >= 2 380
  • Championnat du Chili d'échecs
  • 44e de l'olympiade en 2016 (E2 : Vasquez Schroeder, E4 : M. Perez Gomez, E5 : L. Valenzuela) ;
  • 62e en 2018 (E3 : Salinas, E4 : P. Garcia Cardenas, E5 : Valenzuela)

61 %, 18/55
  • >= 2 600 : 1. C. Henriquez Villagra (2 603 en 2020) ;
  • >= 2 550
  • >= 2 500 : 3. I. Morovic (2 613) ;

D3[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 520
  2. >= 2 500
  3. >= 2 480
  4. >= 2 460

  • 50 (new) ou 50 (FYRoM) : Macédoine du Nord (2 4732, 10 GM et 11 MI) :
Catégorie:Joueur d'échecs macédonien (Kiril Georgiev (Bulgarie de 2002 à 2004, Macédoine depuis août 2018 (ol. 2018), Elo 2 695 en 2001)
  • novembre 2020
  • >= 2 520
  • 2. F. Pancevski (2 523, MI né en 1988, Béthune 2019) ;

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • 6. N. Nikolovski (2424-2 435-2 442-2 454, né en 1998) ;
7. A. Colovic (2 516) ;
  • 8. Zvonko Stanojoski (2 529 en 2008, perf. 2 625 au 5e éch. à l'ol. 2006, 4 fois ch. MKD) ; 9. Dejan Stojanovski (2454 en 2017, MI) ;
  • 10. T. Lazov (2 420 en 2020, né en 2000) ; 11. D. Jacimovic (2 504 en 2001) ;

  • >= 2 380
  • 12. V. Bogdanovski (2 515 en 1993, 7 olympiades) ;
  • 14. Marjan Mitkov (2 424 en 2001, né en 1969) ;
  • >= 2 320
  • >= 2 300

  • 19. R. Kutirov (2 525 en 1996, capitaine et entraîneur, a joué sous le nom Redžepagić)
  • Elo gonflé : >= 2 580 ; T. Najdoski (2 601 en 2001, max=2301, inactif depuis 2002, cf.pl.wikipedia, 200 parties de 1996 à 2002, normes obtenues dans des tournois sans données, seulement 15 parties de 1999-2000 enregistrées avec 10 défaites contre des joueurs < 2 430) ;
  • 67e de l'olympiade en 2016 (E2 : Pancevski, E3 : Colovic, E4 : Lazov, E5 : Nikolovski)
  • 48e en 2018 (E5 : Nikolovski)
  • 33e de l'Euro 2019 (E3 : F. Panvevski (4,5/9), E4 : N. Nikolovski (4,5/9), E4 : T. Lazov, 1/3)
  • Championnat de Macédoine d'échecs

30 %, 21/55
  • >= 2 500 : 3. N. Mitkov (2 587) ;
  • >= 2 450 : 4. T. Nedev (2 537) ; 5. Vladimir Georgiev (2 596) ;

  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • 2. I. Schitko (2 492, né en 2003) ;
3. S. Vedmediuc (2 479 en 2018, perf. de 2 669 (6/7) au 5e éch. à l'ol. 2016) ;
  • 4. V. Hamitevici (2 519) ; 5. A. Macovei (2 457 en 2020, né en 2000) ;
  • 6. V Sanduleac (2 519) ;
  • 7. R. Soltanici (2 433 en 2012) ; 8. I. Baltag (2424 en 2012) ;
9. N. Morozov (2 467 en 2017, né en 1999, MI) ;

  • 10. A. Khroustchiov/Khruschiov (2 514) ;
  • 11. J. Lashkin (2368-2377, né en 2003) ; 12. I. Martinovici (2 407 en 2019, né en 2003) ;
13. V. Komliakov (2 535 en 1995, capitaine et entraîneur, né en 1960)
  • Championnat de Moldavie d'échecs
  • 35e de l'olympiade en 2016 (E4 : Hamitevici, E5 : Vedmecdu) ; 31e en 2018 (E3 : Hamitevici, E5 : Morozov)
  • 29e de l'Euro 2019 (E2 : A. Macovei (3/7), E3 : I. Schitko (3,5/7), E5 : V. Hamitevici, 4,5/8)

52 %, 19/55
  • >= 2 600 :
  • >= 2 550 : 1. V. Iordachescu (2 651) ;
  • >= 2 500 : mort : D. Svetușkin (2 621) ;

D4 : FIN, MNE, EST, POR, SCO, IRL[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 520
  2. >= 2 500
  3. >= 2 480
  4. >= 2 460


  • >= 2 480
  • 3. L. Draskovic (2 472 en mars 2021, MI) ; 4. B. Kalezic (2 469 en 2017, 6/9 et perf. 2 547 au 5e éch. à l'ol. 2018, ch. MNE 2020) ;
  • 5. D. Kosić (2 542, perf. 2 672 au 2e éch. à l'ol. 2008, Kosic, né en 1970) ;
  • 6. V. Pajlovic (2 435 en 2007) ;
  • 7. N. Nikcevic (2 540 en 1997) ;
8. M. Drasko (2 557, série de 84 parties sans défaite en 2006-2007, capitaine et entraîneur) ;
inactifs (>= 2 400) : Zdravko Vukovic (2 483 en 1999, analyse de l'Espagnole ouverte en 1979 : 15 Cb3 saluée par Kasparov) ; P. Gojkovic (2 416 en 2009, inactif depuis) ;

  • >= 2 380
  • >= 2 360
  • 13. B. Miljanovic (2 475 en 1977, né en 1965) ;
  • en:Montenegrin Chess Championship
  • 47e de l'olympiade en 2016 (E2 : Kosic, E4 : Draskovic, E5 : Kalezic) ;
  • 36e en 2018 (E3 : Kosic, E4 : Draskovic, E5 : Kalezic)
  • 30e de l'Euro 2019 (E3 : D. Kosic (4,5/7), E4 : L. Draskovic (4,5/8), E5 : B. Kalezic, 2,5/6)

21/55
  • >= 2 500 : 1. N. Djukić (2 574) ;
  • >= 2 450 : 2. D. Blagojević (2 557) ;
  • >= 2 400 : 9. Bozidar Ivanovic (2 550) ;
  • >= 2 500

  • 2-3. D. Sklyarov (2 488 en 2020, Russie) ;
2-3. M. Karttunen (2 485 en 2020, MI, né en 1981, 7 fois ch. Finlande de 2002 à 2014, 8 olympiades, capitaine et entraîneur) ;
inactif : H. Kallio (2 522 en 2002) ;
  • 4. D. Ebeling (2 477 en 2017, MI) ; 5. T. Keinanen (2 462 en 2020, né en 2002) ;
  • >= 2 440
  • 6. M. Agopov (2 465, ch. FIN 2011, 2015 et 2018) ;
inactif (>= 2 420) : . A. Pihlajasalo (2 443) ;
  • 7. T. Sammalvuo (2 492, MI, ch. FIN 1998 à 2005, perf. 2 625 (bronze) au 4e éch. à l'ol. 2002) ;
8. V. Sipila (2 474 en 2013, ch. FIN 2012 et 2016) ; inactif (>= 2400) : J. Tella (2 440 en 2002) ;

  • 9. P. Koykka (2 408 en 2018) ; inactif (>= 2 380) : H. Lehtinen (2 420 en 2004, ch. FIN 2003 et 2004) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 11. S. Nyysti (2 445 en 2003) ; 12. M. Maki-Uuro (2409) ;
  • 17. J. Yrjola (2 515 en 1984, ch. FIN 1985 et 1988, né en 1959) ;

  • 23-24. T. Luukkonen (2 380 en 2015) ;
  • >= 2 260
  • 52-53. J. Norri (2 430 en 1997, 4 fois ch. FIN 1991-1996) ;
  • Championnat de Finlande d'échecs
  • 46e de l'olympiade en 2016 (E2 : Karttunen, E3 : Agopov, E4 : Keinanen, E5 : Sipila) ;
  • 55e en 2018 (E2 : Karttunen, E3 : Ebeling, E4 : Sipila, E5 : Luukkonen)
  • 34e de l'Euro 2019 (E2 : T. Keinanen (4/9), E3 : V. Sipila (1,5/6), E4 : P. Koykka (2/7), E5 : S. Nyysti, 2/5)
  • mort : Veijo Maki (2 430 en 1991, 1958-2020, ch. FIN 1982 et 1990) ;

38 %, 10/55
  • >= 2 550 : 1. T. Nyback (2 656) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400
  • >= 2 300 :
  • >= 2 250 : 42-43. H. Westerinen ;

  • >= 2 520
  • inactif (>= 2 500) : . O. Ladva (2 543 en 2017, né en 1997, 4 fois ch. EST) ;

  • >= 2 480
  • inactifs (>= 2 460) : A. Veingold (2 497 en 2002, MI né en 1953, max=2636 en 1981) ; Y. Zitin (2 461 en 1999, inactif depuis) ;
  • 2. A. Volodin (2 523, perf. 2 589 au 4e échiquier à l'ol. 2010, ch. EST 2019) ;
inactif (>= 2 440) : . R. Liiva (2 460 en 2008, inactif de 2014 à 2018) ;
inactif (>= 2 440) : Mihhail Rõtšagov/M. Rotsagov / Rytshagov (2 565, ch. M. 2000, né en 1967, ch. EST 2000) ;
  • 3. M. Kanep (2 537, perf. 2 621 au 3e éch. à l'ol. 2002, 3 fois ch. EST) ;
  • 4. T. Seeman (2 431 en 2014, ch. EST 1998 et 2006) ;
5-6. J. Krupenski (2 432 en 2016) ; 5-6. A. Shishkov (2 405 en sept. 2020) ; 7. I. Sirosh (2 407 en 2019, né en 1998, ch. EST 2017) ;

  • 8. O. Sepp (2 490, MI, 6 fois ch. EST de 1989 à 1995, 8 olympiades) ;
11-12. I. Švõrjov/Shvorjov/Shvyrjov (2 503 en 2004, GM 2005, né en 1955) ; 11-12. K. Kiik (2 475 en 2009) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340

  • 17. P. Vorobjov (2 305 en 2019, ch. EST 2011) ; 18. R. Zjukin (2 425 en 1997, né en 1972) ;
  • 20. R. Jezov (2 319 en 2017) ;
  • 21. M. Lapidus (2 272 en 2019, ch. EST 2012, quasi-inactif) ;
  • >= 2 220

  • 32. H. Haavanae (2 210 en 2019, né en 1998) ;
  • morts : R. Etruk (1938-2012, 7 titres) ; M. Kärner (1935-2017, 3 titres) ;
  • Championnat d'Estonie d'échecs (Volodin, Sirosh, Ladva (4x), Kanep (3x), Seeman (2x), Rotsagov, Sepp (6x))
  • 77e de l'olympiade en 2016 (E1 : Volodin, E2 : Ladva, E3 : Seeman, E4 : Shishkov, E5 : Jezov) ;
  • 54e en 2018 (E2 : Ladva, E3 : Volodin, E4 : Sirosh, E5 : Haavamae)
  • 27e de l'Euro 2019 (E2 : A. Volodin (4/8), E3 : M. Kanep (4/7), E4 : T. Seeman (3/6), E6 : O. Sepp, 1,5/6)

38 %, 10/55
  • >= 2 500 : 1. K. Kulaots (2 609) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400
  • >= 2 350
  • >= 2 300 :
  • >= 2 250 : 19. M. Narva (MIF) ;
  • >= 2 500

  • >= 2 480 : inactif : A. Antunes (2 545 né en 1962, GMI) ;
  • >= 2 460
  • 3. R. Pereira (2 450 en 2019) ; inactif (>= 2 440) : D. Fernando (2 496, MI né en 1980)
  • 4. R. Damaso (2 463) ;
  • inactif (>= 2 400) : C. Santos (2 433) ;

  • 5. D. Martins (2 431 en 2019) ;
6. A.V. Sousa (2 417 en 2018, né en 2000) ;
  • 7. A. Vitor (2 414 en 2006, né en 1975, inactif de 2015 à 2018) ;
  • Championnat du Portugal d'échecs
  • 41e de l'olympiade en 2016 (E3 : Damaso, E5 : Sousa) ; 47e en 2018 (E3 : Damaso, E4 : Martins, E5 : Sousa)
  • absent de l'Euro 2019

63 %, 21/55
  • >= 2 500 : 1. J. V. Ferreira (2 539) ;
  • >= 2 450 : 2. L. Galego (2 543) ;
  • >= 2 400
  • >= 2 350 : 10. A. Fernandes (2 495)

  • 63 ou 63 (new) : Écosse (2 386, 7 GM et 9 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs écossais (J. Aagaard (2 538), J. Shaw (2 506, inactif), R. McKay (2 410), D. Levy (inactif) )
    • novembre 2020
    • >= 2 440
    • >= 2 420
    • 4. A. Greet (2 460, MI, ch. SCO 2010, né en 1979) ;
inactifs (>= 2 400) : M. Condie (2 455 en 1988, 3e de l'Euro junior 1982-1983) ; E. Dearing (2 420 en 2005) ;

  • >= 2 380
  • >= 2 360
  • 7. C. Sreeves (2 406 en 2017) ;
8-9. A. Tate (2 399 en 2018, ch. SCO 2008 et 2014) ; 8-9. I. Gourlay (2 412 en 2016, ch. SCO 2009) ;
  • 10. D. Bryson (2 405 en 1995, MI, ch. SCO 1996 et 1997, né en 1957) ;
  • >= 2 300

  • 12. M. Abdulla (2 329 en 2018, né en 2000, ch. SCO 2017 et 2018) ;
  • 14-15. S. Mannion (2 405 en 1993, MI, ch. SCO 1990 et 1995) ; 14-15. A. Muir (2 425 en 1991, MI, ch. SCO 2007, 13 ch. d'Europe par équipes (1989-2015 + 2019), 5 ol. : or en 1990) ;
  • 18. N. Berry (2 370 en 2015) ; 19. G. Morrison (2 368 en 2015, né en 1958, ch. SCO 1981) ; 20. C. Pritchett (2 425 en 1977, ch. SCO 1977 et 2005, auteur, né en 1949) ;
  • Championnat d'Écosse d'échecs
  • 69e de l'olympiade en 2016 (E1 : Greet, E4 : Gourlay, E5 : Berry) ;
  • 94e en 2018 (E1 : Greet : E2 : Tate, E3 : Sreeves, E4 : Abdulla)
  • 40e de l'Euro 2019 (E1 : A. Tate, E2 : H. Olson, E3 : G. Morrison, E4 : M. Abdulla, E5 : A. Muir)

61 %, 23/55
  • >= 2 550 : inactif : J. Rowson (2 599) ;
  • >= 2 500 : 1. M. Turner (2 545) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 3. P. Motwani (2 552) ; 5. C. McNab (2 500) ;
  • >= 2 350 : 6. K Arakhamia-Grant (2 506)


  • >= 2 480 : inactif : B. Kelly (2 504 en 2005, MI) ;
  • >= 2 460
  • 1. Sam Collins (2 495, perf. 2 610 (7,5/8, médaille d'or) au 6e éch. à l'ol. 2002, ch. IRL 2002 et 2014, ch. JAP 2009) ;
  • 2. A. Astaneh Lopez (2 446 en 2018, ch. IRL 2010, 2017 et 2018) ;
  • >= 2 400

  • 4. C. Murphy (2 407 en 2020, né en 1999, ch. IRL 2019) ;
  • 5. M. Quinn (2 429 en 2002) ; 6. T. Kanyamarala (2 384, né en 2004) ; 8. M. Heidenfeld (2 382 en 2014) ;
  • >= 2 340
  • 10. C. O'Donnell (2 395 en 2018, né en 1999) ; 11. G. Wall (2 413 en 2003) ; 12. D. Fitzsimons (2 416 en 2015) ;
  • >= 2 300

  • 15. S. Jessel (2 384 en 2015, ch. IRL 2016) ; 17. C. Daly (2 380 en 2006, né en 1967, 6 fois ch. IRL)
  • >= 2 260
  • Mort : Philip Short (1960-août 2018, Elo 2 334 en sept. 2018, 7 / 9 au ch. d'Irlande 2017) ;
  • Championnat d'Irlande d'échecs
  • 81e de l'olympiade en 2016 (E2 : S. Jessel, E3 : Heidenfeld, E4 : O'Donnell, E5 : C. Daly) ;
  • 82e en 2018 (E2 : Astaneh, E3 : O'Donnell, E4 : Jessel, E5 : Fitzsimons)
  • absente de l'Euro 2019

14 %, 8/55
  • ->= 2 400 : 3. A. Baburin (2 600 en 1998) ;

E1 : PHI, MGL, INA et TKM[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 520
  2. >= 2 500
  3. > =2 480
  4. > =2 460


  • >= 2 480
  • 4. R. Barcenilla (2 518, ch. d'Asie par équipe 1995, 4 olympiades de 1988 à 2016, ch. d'Asie junior 1989 et 1990-91) ;
5. P. Bersamina (2 460-2 462, né en 1998, vainqueur du ch. ASEAN (PHI-VIE-INA-MYA-LAO) 2019, 7/9) ;
inactif (>= 2 460) : . J. Sanchez (2 554) ;
  • 6. J.P. Gomez (2 541 en 2013, 5 olympiades de 2008 à 2018) ;
  • 7-8. R. Bitoon (2 515) ; 9. D. Laylo (2 556 en 2010, CM 2009) ;
  • 11. H. Pascua (2 462 en 2015) ;
12. R. Salvador (2 538) ; 13. J.E. Garcia (2444 en 2017) ; 14. O. Dimakiling (2 500 en 2017, MI) ; 15. J. Docena (2 430 en 2015, né en 1997) ;
inactif (>= 2 400) : R. Dableo (2 464 en 2009, Ch. du monde 2004) ;

  • inactif (>= 2 380) : R. Nolte (2 522 en 2008, MI, ch. d'Asie par équipe 1995) ;
  • 20. J. Gonzales (2 524, perf. 2 588 au 3e éch. à l'ol. 2004) ;
inactif (>= 2 360) : . K. S. Yap (2442 en 2014, 5e de l'open HD Bank 2014) ;
  • >= 2 340
  • 27. A. Young (2 441 en 2000, né en 1963) ;
  • 29. J.M. Miciano (2459 en 2018, né en 2000) ; 30. E. Turqueza (2 360 en 2018) ;

  • >= 2 280
  • 33. R. Mascarinas (2485 en 1989, né en 1953, 8 olympiades) ;
  • Championnat des Philippines d'échecs
  • 58e de l'olympiade en 2016 (E2 : J.P. Gomez, E4 : Barcenilla, E5 : Barsamina) ; 37e en 2018 (E2 : J.P. Gomez, E3 : J.E. Garcia, E4 : Pascua, E5 : Turqueza)

76 %, 27/55
  • >= 2 550 : 1. J. Sadorra (2 611) ;
  • >= 2 500 : 2. M. Paragua (2 621) ; 3. O. Barbosa (2 596) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 10. R. Antonio Jr (2 585) ;

  • 2. D. Batsuren (2 481-2 504, né en 2004, GMI 2020) ; 3. G. Munkhgal (2 501-2 502, GMI 2020) ;

  • 4. Gundavaa, B. (2 530) ;
  • 5. U. Nasanjargal (2 503 en 2019, 7,5/9 et perf. 2 647 à l'ol. 2018, GMI 2020, né en 1994) ;
  • 6. S. Bilguun (2 497 en 2018, né en 1997, GMI 2020) ;
  • >= 2 420
  • 8. Gan-Erdene, Sugar (2 427 en 2020, né en 2003, CM 2019) ; 9. U. Agibileg (2 413 en nov. 2019, né en 2001) ;
10. M. Battulga (2 428 en 2010) ;

  • >= 2 380
  • 12. Sharavdorj, Dashzeveg (2 505 en 1999) ;
  • 17. G. Amartuvshin (2 394 en 2019, né en 2005) ;
  • >= 2 320
  • >= 2 300

  • >= 2 160
  • inactif (>= 2 140) : L. Myagmarsuren/Miagmasuren (2 390 en 1971, né en 1938, MI, 10 olympiades) ;
  • Championnat de Mongolie d'échecs
  • 51e de l'olympiade en 2016 (E1 : Munkhgal, E2 : Gundavaa, E4 : Bilguun, E5 : Battulga) ;
  • 22e en 2018 (E2 ; Bilguun, E3 : Battulga, E4 : Munkhgal, E5 : Nasanjargal (7,5/9) )

40 %, 14/55
  • >= 2 500 : 1. Tsegmed Batchuluun (2 571) ;
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : joueuses : 7. B. Munguntuul (2 467, MI) ;
  • >= 2 350 : 11. D. Nomin-Erdene (2 490) ; inactive : . T. Batchimeg (2 412) )
  • >= 2 300 : 20. B. Khatanbaatar (2 507)
  • 2. N. Priasmoro (2 502 en avril 2020, né en 1999, ch. d'Asie junior 2018) ;

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • 3. Y. Taher (2 469 en 2019, né en 1999) ;
  • >= 2 420
  • 4. Sean W. Cuhendi (2 452 en 2015, né en 1997) ; 6. Firman Syah, Farid (2 433 en 2013) ;

  • 7. M.L. Ali (2439 en 2017, né en 1997) ; 8. D. Juswanto (2 518 en 2004, MI,! né en 1959) ; 9. A.J. Setyaki (2421 en 2019, né en 1998) ;
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 15. M. Kurniawan (2 306-2 328, né en 1998) ;
  • 19. C. Barus (2 503, perf. 2 679 (8,5/10, médaille d'or) au 3e éch. à l'ol. 2002) :

  • 21-22. I(Irwanto) Sadikin The (2 517 en 2015, né en 1970) ; 20-21. P. Andyka (2 390 en 2017) ;
  • Championnat d'Indonésie d'échecs
  • 57e de l'olympiade en 2016 (E2 : M.L. Ali, E3 : Taher, E4 : Sadikin, E5 : I.M.P. Pasaribu (2 221, né en 2001) ;
  • 52e en 2018 (E1 : Priasmoro, E2 : Cuhendi, E3 : Setyaki, E4 : Andyka, E5 : Kurniawan)

38 %, 16/55
  • >= 2 550 : 1. S. Megaranto (2 569) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 5. I. K. Sukandar (2432, MI, GMF) ;
  • >= 2 350 : 12. M. W. Aulia (2417, GMF) ;

  • 64 ou 65 (new) : Turkmenistan (2 377, 6 GM et 8 MI)
    • novembre 2020
  • >= 2 540
  • 1. Meilis Annaberdiev (2 532 en 2019, MI, 6,5/9 à Karlsruhe-Grenke 2019, ch. TKM 2011, 7/9 au tournoi de Mersin en Turquie) ;
  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • 2. Maksat Atabaïev (2 519 en 2017, GMI né en 1994, 5 olympiades E3 (2x) + E1 (2014-2018), perf. 2 620 au 3e échiquier à l'ol. 2012, ch. TKM 2015, 2017 et 2018) ;
  • >= 2 440
  • 3. Saparmyrat Atabaïev (2 445, né en 1999) ;
inactif (>= 2 420) : Mesgen Amanov (2 541 en 2011, 4 olympiades, perf. 2593 en 2012) ;
  • 4. Yosup Atabaïev (2 475, né en 1994, ch. TKM 2016) ;

  • 5. A. Nurmamedov (2 368-2 370-2 382, né en 2003) ; inactif (>= 2 380) : S. Simonenko (2 465 en 2000) ;
  • >= 2 360
  • 6. S. Batyrov (2 505 en 1998, né en 1967) ;
  • 7. H. Odeïev (2 502, 8 olympiades + 2016 (record, E2, E4 et E5)) ;
  • 8. O. Annageldyev (2 503 en 2001, né en 1960) ;
inactif (>= 2 300) : . A. Kakageldyev (2 495 en 1993, MI, né en 1949, 6 olympiades (5 fois E1), perf. 2529 en 2002 ) ;

  • 9. Mergen Kakabayev (2 355 en 2018, né en 1997) ;
  • 50e de l'olympiade en 2016 (E1 : M. Atabayev, E2 : Y. Atabayev, E3 : S. Atabayev, E4 : H. Odeïev, E5 : M. Kakabaev) ;
  • 50e en 2018 (E1 : M. Atabayev, E2 : S. Atabayev, E3 : A. Nurmamedov, E4 : Y. Atabayev, E5 : S. Turayev (2 159-2 217) )

0 %

E2 : MEX, VEN, PAR, URU[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 480
  2. >= 2 460
  3. >= 2 440
  4. >= 2 420

  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • 3. L. Ibarra Chami (2 514 en 2011, GMI 2020) ;
  • 4. R. Calderin (2 460 en 1996, inactif de 2006 à 2018, né en 1967) ;
  • >= 2 400

  • 5. J.A. Rojas Alarcon (2 411 en 2019) ;
  • 6. L.C. Tores Rosas (2 390 en 2014) ; 7. D. Aldama Degurnay (2 463 en 2018, 2 460 en 1994) ;
  • 11. O.G. Sanchez Enriquez (2 410 en 2013) ;
  • 12. U. Capo Vidal (2 388 en 2016) ;
14-15. G. Dominguez Aguilar (2 412 en 2007) ; 14-15. I.A. Garcia Guerrero (2 345 en 2017) ;
  • 16. R. Martin del Campo (2 485 en 1997, ch. panam. junior 1987, ch. MEX 1987 et 1988, né en 1967) ;
inactif (>= 2 300) : J.A. Flores Guerrero (2 346 en 2016) ;

  • >= 2 280
  • 23. N. Cofre Archibold (2 364 en 2018, né en 1998) ; 25. I.V. Tello Chavez (2 328 en 2017, né en 2000) ;
  • 26. K. Frey Beckman (2 480 en 1982, GMC, né en 1950, 6 olympiades, 4x ch. MEX) ;
Transfert vers l'Espagne : J. González García (2 549, Ch. M. 2004) ;
  • mort : M. Siniega (2 540, 1959-2013) ;
  • Championnat du Mexique d'échecs
  • 94e de l'olympiade en 2016 (E2 : Capo Vidal, E2 : Cofre, E4 : Garcia Guerrero, E5 : Flores Guerrero) ;
  • 74e en 2018 (E1 : Cofre, E2 : Rojas, E3 : Dominguez Aguilar, E4 : Tello Chavez, E5 : J.M. Garcia Almaguer (2 229 en 2018) )

61 %, 19/55
  • >= 2 550 : 1. G. Hernandez (Guerrero) (2 572) ;
  • >= 2 500 : 2. J.C. Gonzalez Zamora (2 568) ;
  • >= 2 450 : inactif : M. León Hoyos (2 603) ;


  • >= 2 480
  • >= 2 460
  • >= 2 440
  • 1. P. Martinez Reyes (2 427 en nov. 2020, né en 1991, ch. VEN 2010) ;
2. J. Gascon Del Nogal (2 498 en 2017, GMI 2018, né en 1995, ch. VEN 2014) ;
  • 3. A. Diaz Huizar (2 332-2 409) ; 4. J. Sequera Paolini (2 416 en 2017, 5 olympiades, né en 1972) ;

  • 5. F. Ynojosa Aponte (2 433 en 2017, né en 1996, ch. VEN 2011-2012-2013) ;
  • 6. J.C. Alvarez Marquez (2 404 en 2017, né en 1981, ch. VEN 1998, 2001 et 2009) ;
10. W.G. Palencia Morales (2 362 en janv. 2021) ;
  • 11. J.J. Romero Barreto (2 411 en 2019, ch. VEN 2015) ;
12. R.J. Brizuela Abreu (2 417 en 2018, né en 1994, ch. VEN 2018) ; 13. F.E. Vivas Zamora (2 368 en 2019, né en 1999) ;
  • Transfert vers l'Espagne : D. Pulvett Marin (2 472 en oct. 2018) ; J(ose) Gonzalez Garcia (2 549 en 2008, né en 1973) ;
  • Championnat du Venezuela d'échecs
  • 46e de l'olympiade en 2016 (E2 : Gascon, E3 : Palencia, E4 : Pulvett (->ESP), E5 : Romero) ;
  • 89e en 2018 (E2 : Ynojosa, E3 : O.E. Zavarce (2 391 en 2017), E4 : Vivas, E5 : Palencia)

0 %
  • 3. G. Vasquez (Colman) (2 501-2 506-2 510-2 527, né en 1997, MI) ;
  • >= 2 500

  • >= 2 480
  • 4. J.F. Cubas (2 550) ;
  • >= 2 440
  • >= 2 420

  • >= 2 380
  • 6. A. Almiron (2 402 en 2019) ;
  • inactif (>= 2 340) : M. Latorre (2 375 en 2017) ;
  • Championnat du Paraguay d'échecs
  • 19e de l'olympiade en 2016 (E3 : Cubas, E5 : Latorre) ;
  • 67e en 2018 (E2 : Vasquez, E4 : Almiron, E5 : Jodorcovsky (2 295 en 1997) )

61 %, 19/55
  • >= 2 600 : 1. N. Delgado Ramírez (2 636 en 2020) ;
  • >= 2 550 : 2. A Bachmann (2 662) ;
  • >= 2 500
  • >= 2 450 : 5. Z. Franco Ocampos (2 542) ;
  • >= 2 460
  • 3. N. Diaz Hollemaert (2 474 en 2010) ;
  • 4. B. Roselli Mailhe (2 471 en 2019, né en 1965, 17 fois ch. Uruguay, 1er-2e du ch. panam. vétéran 2019) ;
  • >= 2 400

  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 5. L. Rodi (2 416 en 2011) ; 6. N. Lopez Azambuja (2 335 en 2019) ;
  • 7. D. Rivera (2 440 en 1993) ;
inactif (>= 2 300) : M. Crosa Coll (2 449 en 2006) ;

  • Championnat d'Uruguay d'échecs
  • 84e de l'olympiade en 2016 (E2 : Roselli, E3 : Rodi, E4 : Larrea (2 353 en 2011), E5 : Coppola (2 280 en 2017) ) ; 77e en 2018 (E2 : Roselli, E3 : Lopez Azambuja, E4 : Rodi, E5 : Muniz (2 292 en 2017) )

37 %, 10/55
  • >= 2 450 : 1. A. Rodriguez Vila (2 575) ; 2. A. Hoffman (2 547 en 1999) ;

F[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 500
  2. >= 2 450
  3. >= 2 400

Afrique[modifier | modifier le code]


  • 2. A. Arab (2 493, MI, né en 1980) ;
  • >= 2 460
  • >= 2 440
  • >= 2 420
  • 4. M. Oussedik (2 440 en 2019, MI, ch. arabe 2016) ;

  • 5. S. Belouadah (2 417 en 2018, 5 fois ch. ALG de 2001 à 2010) ;
  • >= 2 360
  • inactif (>= 2 340) : Riyad Rizouk (2 415 en 1996, ch. ALG 1994) ;

  • >= 2 260
  • 6. C. Talbi (2 291 en 1999, ch. ALG 2016 et 2019) ;
  • Championnat d'Algérie d'échecs
  • 78e de l'olympiade en 2016 (E1 : A. Arab, E2 : M. Oussedik, E3 : S. Belouadah, E4 : K. Bengherabi (2 288 en 2016), E5 : C. Talbi (2 291 en sept. 2019) ) ;
  • 86e en 2018 (E3 : A. Arab, E4 : S. Belouadah, E5 : M. Oussedik)

25/55
  • >= 2 550 :
  • >= 2 500 : 1. Billel Bellahcene (2 560) ;
  • >= 2 450 : inactif : . M. Haddouche (2 529) ;
  • >= 2 400 : 3. Aimen Rizouk (2 450) ;

  • 2. M. El Adnani (2 455 en 2018) ; inactif (>= 2 400) : J. Elbilia (2 403 en 2008) ;

  • 3. S. Ali (2 404 en 2017) ; 4. M. Tissir (2 496 en 2006) ; 5. I. Karim (2410 en 2009) ;
  • 7. E. Choukri (2 341 en 2019) ;

  • 9. M. Aithmidou (2 276 en 2019, né en 1990) ;
  • en:Moroccan Chess Championship
  • 98e de l'olympiade en 2016 (E1 : Tissir, E2 : Choukri, E3 : Aithmidou, E5 : R. Hifad (2 313 en 2013) ) ;
  • 69e en 2018 (E1 : Tissir, E4 : Aithmidou, E5 : R. Hifad)

0 %
  • 1. G. Bwalya (2 356-2 395-2 406) ;

  • 2. A. Kayonde (2 422, ch. ZMB 2015 à 2018) ; 3. D. Jere (2418) ;
  • 4. R. Phiri (2 344-2 348, ch. ZAM 2019) ; 5. D. Munenga (2 357 en 2020, né en 1993, MFidé) ; 6. P.D. Mulenga (2 287-2 316, MFidé) ;
  • 7. K. Chumfwa (2 317 en 2019) ; 8. C. Mwali (2 356 en 2017) ;


0 %
  • 1. D. Cawdery (2 449 en 2017, CM 2017) ; 2. H. R. Steel (2420 en 2018) ;
inactif (>= 2 400) : G. Michelakis (2 438 en 2004, 3e du ch. du monde junior 1992) ;

  • >= 2 350
  • 5. D. Barrish (2 363 en 2019, né en 2000) ;

  • >= 2 250
  • 8. Van der Heever (2 301 en 2010, MI) ; 11. J.M. Mabusela (2 320 en 2012, MI) ; 12. C.J. Klaasen (2 320 en 2018) ;
  • en:South African Chess Championship
  • 97e de l'olympiade en 2016 (E2 : Cawdery, E4 : Van der Heever, E5 : Klaasen) ; 70e en 2018 (E1 : Cawdery, E3 : Klaasen, E4 : Mabusela, E5 : Van der Heever)

? %, 7/55
  • >= 2 300 : 4. W. Kobese (2 419 en 2005)
  • 81-82 ou 86 (new) : Tunisie (2 293-2 290, 2 GM, 7 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs tunisien (S. Belkhodja (2 531), S. Bouaziz (2 515, inactif), A. Zaibi (2 403 en 2019, ch. arabe 2019, GMI 2020)
    • novembre 2020
    • >= 2 450
    • inactif (>= 2 400) : K. Nijili (2413) ;

  • 3. N. Doghri (2 365 en 2013) ;
  • inactif (>= 2 300) : R. Belkhadi (2 350 en 1975, né en 1925, MI 1974) ;
  • 4. M. Boudriga (2 411 en 2018) ;
  • 9. Z. Amdouni (2 365 en 2015) ;

  • mort en 2012 : R. Belkhadi (2350 en 1975, MI, 9 olympiades, né en 1925) ;
  • Fédération tunisienne des échecs
  • 129e de l'olympiade en 2016 ; 95e en 2018 (E1 : Amdouni, E3 : Doghri)

0 %

  • >= 2 350
  • 1. O. Ajibola (2 203-2 232-2 262-2 281-2 317-2 337, né en 1975) ; 2. D. Anwuli (2 368, CM 2019, MI) ;
  • 3. B. Kigigha (2 363, MFIDE) ;
  • 8. O. Aikhoje (2 341 en 1999, MI, médaille d'or (E2) à l'ol. 1998, or (E2) aux jeux africains de 2003) ;
11. O. Adu (2 334, MI, CM 2015) ;

0 %

  • 95 (new) ou 93-94 : Angola (2 233, 10 MI), novembre 2020
    • >= 2 400
  • 1. S. Miguel (2 328-2 344-2 353-2 377) ;
  • >= 2 300
  • 2. P. Aderito (2 352, médaille de bronze au 3e éch. à l'ol. de 1998) ;
3. D. Silva (2 342 en 2016, né en 1998, ch. Afrique junior 2014-2015) ;
  • 4-5. E. Campos (2 265 en 2004, inactif de 2006 à 2019) ; 4-5. J. Simoes (2 275 en 2012) ;
6. C. Domingos (2 282 en 2013) ; 7. E. Soares (2 296 en 2016) ; 8. A. Agnelo ou Agnelio (2 270 en 1998) ;
  • >= 2 150

0 %

Asie et NZL[modifier | modifier le code]


  • >= 2 480
  • 1. (Mollah) Abdullah Al Rakib (2 535, CM 2017, perf. 2 640 au 3e éch. à l'ol. 2008) ;
  • >= 2 440
  • 2. E. Hossein ou Hossain (2 531, perf. 2 538 au 4e éch. à l'ol. 2002, 2e tour à la Coupe du monde 2007, élimine Eljanov) ;
  • 4. B.(Bin-Sattar) Reefat (2 492, 6 fois ch. BAN de 1991 à 2003, 7 olympiades, GM 2006, né en 1974) ;

  • >= 2 340
  • >= 2 320
  • 6. Mohammad Fahad, Rahman (2 381 en 2018, MFidé, né en 2003, CM 2019, ol. 2018) ;

  • 7. Mohammad Minhaz Uddin (2 443 en 2015) ;
  • >= 2 260
  • >= 2 220

  • >= 2 180)
  • 17. K.A. Islam (2 390 en 2007, né en 1977) ;
  • en:Bangladeshi Chess Championship
  • 76e de l'olympiade en 2018 (E1 : Hossain, E2 : Abdullah, E4 : Mohammad Minhaz) ;
  • 56e en 2018 (E1 : Abdullah, E3 : Mohammad, E4 : Hossain, E5 : Islam)

37 %, 8/55
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 3. Ziaur Rahman (2 570) ;
  • 72 ou 72 (new) : Malaisie (MAS) (2 303-2 326, 8 MI)
    • novembre 2020
    • >= 2 550
    • 1. Yeoh, Li Tian (2 530 en 2019, né en 1999, CM 2017) ;

  • >= 2 450
  • inactif (>= 2 400) : Wong Z.J. (2421 en 2006, MI) ;

  • 2. Wong, Yinn Long (2298-2381, né en 2002) : 3. N. Chan (2 403 en 2009) ; 4. L. Z. Lye (2 379 en 2019, né en 2004) ;
  • 5. Wong, Jianwen (2313 en sept. 2019, né en 1995) ; 6. Lim, Z(Zhuo) R. (2 296-2 322, MI) ;
inactifs (>= 2 300) : Mok, T. (2 416 en 2010) ;
  • 8. H. Mas (2 456, MI) ;
  • >= 2 200
  • 12. Liew CMJ (2415 en 1986, MI, né en 1958) ;
  • Championnat de Malaisie d'échecs
  • 134e de l'olympiade en 2016 (E1 : Mok, E5 : Liew) ; 93e en 2018 (E1 : Lim Z.R., E2 : Lye)

0 %
  • >= 2 520
  • 1. (Kevin) Goh Wei Ming (2 501 en avril 2020, 6 fois ch. SING., MI, 3 normes de GM) ;

  • >= 2 480
  • 2. Tin Jingyao (2 463-2 464, né en 2000) ;
  • inactif (>= 2 440) : Wu Shaobin (2 545, chinois, ch. d'Asie par équipe 1991 avec la Chine) ;
  • 3. Low, Zhen Yu Cyrus (2 443 en 2019, né en 2002) ;
inactif (>= 2 420) : Hsu, Li-Yang (2 455 en 1993, inactif depuis 2001) ;
  • inactif (>= 2 400) : . L(eslie) Leow (2 455 en 1990, né en 1956, 3e du ch. du monde junior 1973, 4e du ch. du monde junior 1977, inactif de 1993 à 2018) ;
inactif (>= 2 400) : Goh, Koon Jong Jason (2 428 en 2005, né en 1989) ;

  • >= 2 380
  • 4. Liu, Xiangyi (2 460, MI, né en 2000) ;
  • inactif (>= 2 340) : R. Shanmugam (2 409 en 2012) ;
  • 7. Siddharth, Jagadeesh (2 416 en 2019, né en 2007) ;
  • >= 2 300

  • >= 2 280
  • 8. Advait, Bagri (2 231-2 242-2 274, né en 2005) ; 9. Lee Qing Aun (2 339 en 2018, né en 2001) ;
  • 10. E. Pacencia (2 483 en 2001, ch. du Commonwealth 2009, MI) ;
inactifs (>= 2 240) : Z.R.H. Benjamin (2 273 en 2017) ; . Wong Meng-Kong (2 507 en 2000) ;
  • inactifs (>= 2 220) : Tan, Lian Ann (2 415, MI, né en 1947, IZ 1973 et 1976) ; . Lee, Jun Wei (2 237 en 2018, né en 2001) ;

  • >= 2 000
  • >= 1 900 : Ignatius Leong (2 320 en 1999, secrétaire général de la Fidé, entraîneur Fidé, ol. 1998) ;
mort : Lim, Kok Ann (secrétaire général de la Fidé de 1982 à 1988, né en 1920 ??, mort en 2003)
  • en:Singaporean Chess Championship
  • 63e à l'olympiade de 2016 (E2 : Goh, E3 : Tin, E4 : Shanmugam, E5 : Z. Benjamin) ;
  • 85e en 2018 (E2 : Pacencia, E4 : Lee, Q. A., E5 : Lee, J.W.)

4 %, 11/55
  • >= 2 350 : 5. B. Villamayor (2 560, philippin) ;
  • >= 2 300 : joueuse : 6. Gong, Qianyun (2 381, GMF) ;
  • transfert : Li Ruofan (joueuse --> Chine) ;
  • 73 ou 76 (new) : Myanmar (2 319, 1 GM et 5 MI, Birmanie)
    • novembre 2020
    • >= 2 550
    • 1. Wynn Zaw Htun (2 578 en 2005 ??, 2 472 en 2018, après l'olympiade, né en 1982, MI) ;
    • >= 2 450
    • >= 2 400

  • 2. Nay Oo Kyaw Tun (2 515 en 2001 ??, 2 306 en 2015, 2 391 en 2018, après l'olympiade, né en 1975, MI) ;
  • 3. Myint Han (2 410 en 2005 ??, 2 239 en 2016, né en 1962, MI, 7/8 (1er) au ch. d'Asie senior 2016) ;
  • 6. Myo, Naing (2 516 en 2005 ??, 2 319 en 2018, après l'olympiade, né en 1964, MI)
  • en:Myanmar Chess Championship
  • 123e en 2018 (E1 : Wynn Zaw Htun, perf. 2 452 ; E2 : Nay Oo Kyaw Tun, perf. 2 382 ; E3 : Myo Naing, perf. 2 213) ;
  • 105e de l'olympiade en 2016 (E1 : Wynn Zaw Htun, perf. 2 291 ; E2 : Myint Han, perf. 2 207) ;
  • 94e en 2012 (E1 : Wynn Zaw Htun, perf. 2 130 ; E3 : Myo Naing, perf. 1 968) ;
  • 76e en 2000 (E1 : Zaw Win Lay, perf. 2 417, 1963-2014 ; E5 : Wynn Zaw Htun, perf. 2 180) ;

0 %
  • inactif (>= 2 450) : P. Wang (2 478, ch. NZL 2007 et 2014) ;
  • >= 2 400

  • 1. B. Hague (2 411 en 2019, MFIDE) ; 2. L. Li Zhao (2 377 en fév. 2019, MFIDE, né en 1997) ;
inactif (>= 2 350) : B. Martin (2 385 en 1997, ch. NZL 1989-90) ;
  • 3. N. Croad (2 334 en 2012) ;
4. S. Wastney (2 370 en 2016) ;
inactif (>= 2 300) : . A. Kulashko (2 400 en 2000, MFIDE, 4 fois ch. NZL 1996-1999 et 2016, ch. d'Océanie 2016) ;
inactif (>= 2 300) : V. Small (2 390 en 1989, né en 1954, 4 fois ch. NZL) ;
  • 5. A. Ker (2 359, MI, 14 titres ch. NZL 1988 à 2019) ;
7. R. Dive (2 448 en 1999, MI, 6 fois ch. NZL 1986 à 2019) ;
  • 8-9. D.H. Gong (3 319 en 2018, né en 2003) ;
  • Championnat de Nouvelle-Zélande d'échecs
  • 95e de l'olympiade en 2016 (E1 : Kulashko, E2 : Westney, E3 : Dive, E4 : Hague, E5 : S. Lukey (2 301 en 2007) ) ;
  • 87e en 2018 (E1 : Dive, E2 : Hague, E3 : Kulashko, E4 : Ker, E5 : Gong)

0 %
(morts : O. Sarapu et R. Wade)
  • 81-82 ou 85 (new) : Kirghizistan/Kyrgystan (2 290, 1 GM ??, 7 MI)
    • décembre 2020
  • inactif (>= 2 500) : V. Magai (2 546 en 1998, MI 1996, né en 1968, 6 olympiades de 1992 à 2002 (bronze E2 en 1996 : 10,5 / 14), inactif depuis 2003)
  • >= 2 450
  • >= 2 400

  • 1. A. Abdyjapar (2 416 en 2013) ;
2. M. Markov (2 433 en 2016, CM 2013, né en 1989, ol. 2010 et 2016) ;
3. S. Tologontegine (2 439, 8/11 au 3e éch. à l'olympiade de 2016, perf. 2 548) ;
  • 4. N. Zilberman (2 455 en 1990, né en 1940) ;
  • Mort : L. Iourtaïev (2 552 en 2000, mort en 2011, perf. 2 625 au 1er éch. à l'ol. 2006)
    • 79e de l'ol. 2016 (E1 : Abdyjapar, E2 : Markov, E3 : Tolontegine)
    • 75e de l'ol. 2018 (E1 : Tolontegine, E3 : Abdyjapar)
    • 34e de l'ol. 2014 (E1 : Tolontegine (8,5/11), E2 : Abdyjapar : 8/11)

0 %
  • 87 (new) ou 85 : Irak (2 275-2 279, 7 MI)
    • novembre 2020
    • >= 2 400

  • 1. Al-Saffar (2 400 en 2018) ;
2. S(aad) A. I. Sarsam (Saad) (2 490 en 1994)
  • >= 2 300
  • 3. A. Obada (2407) ; 4. A.A.S. Salih (2 359 en 2015) ;
5. Al Ali (H.A.) Hussein (2 435 en 1994, né en 1968) ; 6. A. Abdulwahhab (2 346 en 2015) ;
  • 7. A.H. Noah (2 399 en 2013) ;
  • 93e de l'olympiade en 2016 (E3 : Salih ; E4 : Al Saffar) ;
  • 107e en 2018 (E1 : Hussein, E2 : Noah, E3 : Al Saffar, E4 : Abdulwahhab)

0 %
  • >= 2 450
  • 2. Ishag Saeed (2 437 en 2018, MI en 2018) ;
inactif (>= 2 400) : Moussa Taleb (2 517, GM, or au 4e éch. à l'ol. de 2000, bronze au 1er éch. à l'ol. de 1992) ;
inactif (>= 2 400) : S. A(hmed) Saeed (2435 en 1986, inactif depuis, MI, 3e du ch. du monde junior 1983) ;

  • 3. N. Omar (2403, MI) ;
  • >= 2 300
  • 4. A. Hassan (2 398 en 2009) ;
5. J. Al Huwar (ou J. Saleh) (2464 en 2000, MFIDE, perf. 2 561 au 5e éch. (médaille d'or) à l'ol. 2002)
  • >= 2 200
  • en:Emirati Chess Championship
  • 86e de l'olympiade en 2016 (E2 : Omar, E3 : Saeed, E4 : Al Huwar) ; 90e en 2018 (E1 : Omar, E2 : Al Huwar)

37 %, 10/55
  • >= 2 650 : 1. Saleh Salem (2 675-2 682) ;
  • 87 (new) ou 90-91 : Japon (2 248, 3 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs japonais (inactifs : Y. Habu (2 415, MFIDE), Toshiyuki Moriuchi (2331, nt, champion de Shogi) )
    • décembre 2020
    • >= 2 450
    • 1. H. Oka (1837-1998-2086-2 421, né en 2004, 2 tournois Narcis disputés à Divcibare en Serbie en sept. 2018 publiés en 2019) ;
    • 3. Tran T.T. (2 374 en déc. 2020, Vietnam, transfert en 2020, né en 1990, ch. JAP 2016, 2018 et 2020) ;
    • 4. M. Aoshima (2361 en 2020, né en 1995, également joueur de Shongi, ch. JAP 2019) ;
5. R. Nanjo (2 400, MI, 3 titres de ch. JAP (2010, 2012 et 2014), 6 olympiades) ;
  • 6. M. Baba (2 306 en 2017, ch. JAP 2011 et 2015, MFidé, né en 1984) ;
inactif (>= 2 250) : A. Watanabe (2 388 en 2000, MFIDE, ch. JAP 1998, 1999 et 2000, 5 olympiades, 52 %, ch. panam. junior 1991) ;
  • >= 2 200
  • inactif (>= 2 150) : D(omingo) Ramos (2 355 en 1988, Philippines, MI, ch. JAP 1992 et 1995) ;
  • ----- Championnat du Japon d'échecs (Aoshima)

23 %, 9/55
  • >= 2 400
  • >= 2 350 : 2. Shinya Kojima (2 432) ;
  • 90 (new) ou 90-91 : Corée du Sud (2 248, 1 GM et 2 MI), novembre 2020
    • >= 2 500
    • 1. Alexey Kim (2 498, GMI) ;
    • 2. J.H. Lee/Lee, Jun Hyeok (2 437 en 2019, né en 1999) ; 3. J. Camacho Collados (2 419 en 2019, MI) ;


0 %

  • >= 2 450
  • >= 2 400

  • 2. M(uhammad) Khoussenkhojaïev (2 466, CM 2017) ;
  • inactif (>= 2 300) : A. Nazarov (2 493 en 1999 (50 parties en 1998), 5 olympiades 1996 à 2010) ;
  • 3. J. Issaïev/Isaev (2 455 en 2001) ;
  • Inactifs (>= 2 250) : I. Ibrohimov (2 325 en 2016) ; R. Khouseinov (2 364 en 2009) ;
  • inactif (>= 2 200) : . S. Djuraev (2 450 en 2009, né en 1990) ;
  • Transfert vers la Russie en 2000 : M. Magomedov (2 608, féd. de Russie, inactif depuis 2010)

37 %, 10/55
  • >= 2 600 : 1. Farroukh Amonatov (2 650) ;

Amériques[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 500
  2. >= 2 450
  3. >= 2 400

  • 75 (new) ou 74 : Costa-Rica (2 316, 1 GM, 8 MI)
    • novembre 2020
    • >= 2 500
    • 1. B(ernal) Gonzalez (Acosta) (2 502, médaille d'argent au 3e éch. à l'olympiade de 1994) ;
  • 2. L. Valdés (2 444, ch. d'Am. centrale, MI) ;
  • 3. E. Jimenez Garcia (2 395 en janv. 2020) ;
4. S. Minero Pineda (2 440 en 2005, MI) ;
  • 5. S. Duran Vega (2 408 en 2017, CM 2019, ch. CRC 2017) ;
  • 6. M. Arias Santana (2 368 en 2010) ; 7. A. Murillo Tsijli (2 420 en 1998, né en 1971) ; 7
  • >= 2 200
  • >= 2 150
  • 9. E. Chinchilla (2 360 en 1988, né en 1966) ;
  • en:Costa Rican Chess Championship
  • 56e de l'olympiade en 2016 (E1 : Minero, E2 : Gonzalez Acosta, E3 : Valdés, E4 : Murillo, E5 : Chinchilla) ;
  • 55e en 2018 (E1 : Duran, E2 : Valdes, E3 : Gonzalez Acosta, E4 : Jimenez, E5 : Chinchilla)

0 %
  • -- (A. Ramirez (--> USA) )
  • >= 2 400

  • 2. L. Fernandez (Reyes) (2412 en 2017) ; 3. D. Mieles Palau (2 486 en 2004) ;
inactifs (>= 2 350) : M. Medina Paz (2 452 en 2009) ; M. Mera Cedeno (2 412 en 2002) ; A. Moran Nuque (2 415 en 1994) ;
  • 4. C. Barros Rivadeneira (2 385 en 2016, ch. panam. junior 2013) ; 5. K. Noboa Silva (2 356 en 2017) ;
inactifs (> 2 300) : Bastidas Rodriguez (2 441 en 2002) ; . L. Guerra Tulcan (2 435 en 2012, MI) ;

  • inactif (>= 2 250) : B. Macias Murillo (2 382 en 2012) ;
  • 7. Jhon Munoz Sanchez (2418 en 2004) ;
8. Miguel Munoz Sanchez (2449 en 2004) ;

  • >= 2 150
  • 17. P. Pazos Gambarrotti (2 423 en 2005, né en 1960) ;
  • 54e de l'olympiade en 2016 (E2 : Barros, E3 : Macias, E4 : Pazos, E5 : A. Saltos (2 185) ) ;
  • 38e en 2018 (E2 : Barros, E3 : Noboa, E4 : M. Munoz, E5 : J. Munoz)

37 %, 10/55
  • >= 2450 : 1. C. Matamoros Franco (2 555) ;
  • 82 (new) ou 83 : Rép. Dominicaine (2 285, 1 GM, 6 MI)
    • novembre 2020
    • >= 2 450
    • 1. J.L. Munoz Santana (2 439 en 2015) ; inactif (>= 2 400) : Liao, Yuan Eu (2 425 en 1990, inactif depuis) ;

  • 2. J(orge) Abreu (2 425 en 1988) ; inactif (>= 2 350) : R. Mateo (2 506 en 2008, GM) ;
  • 3. J. Araujo Sanchez (2250-2280-2301-2337, né en 2001) ;
inactif (>= 2 300) : Gustavo Hernandez (2 377 en 2009, MI, ch. du monde U18 en 1987, ch. panam. junior 1990) :
  • 7. C. Guzman (2 368 en 2017) ; inactif (>= 2 250) : N.B. Pinal (2 410 en 1985, cubain, né en 1955) ;
  • >= 2 200
  • 18. J.M. Dominguez (2 391 en 2009) :
  • Championnat de la République dominicaine d'échecs
  • 99e de l'olympiade en 2016 (E1 : Munoz, E2 : Pinal, E3 : Dominguez, E4 : Abreu, E5 : Guzman) ; 84e en 2018 (E1 : Munoz, E2 : Abreu, E3 : Dominguez, E4 : Guzman)

0 %

  • 2. J. D. Gemy (2 418, 8/11 au 1er éch. à l'olympiade de 2016, 6 fois ch. BOL, ch. panam. junior 2012) ;
  • >= 2 300

  • 3. F. Bolanos (2 289 en 2019, né en 2000) ;
  • 4. J. Cueto (2 400 en 2002) ; 5. A. Delgadillo (2 258 en 2019, né en 1994) ;

  • 6. D. Pinto (2 260 en 2019, né en 2001); 7. L.M. Aguilar (2 301 en 2016, né en 1999) :
  • Championnat de Bolivie d'échecs
  • 72e de l'olympiade 2016 (E1 : Gemy, E2 : L.M. Aguilar, E3 : A. Delgado, E4 : A. Parragua) ; 102e en 2018 (E1 : Gemy, E2 : L.M. Aguilar, E3. Bolanos, E4 : D. Pinto, E5 : P. Rozo)

  • 10/55
  • >= 2 400 : 1. O. Zambrana (2 515) ;

Albanie, royaumes, Féroé et Galles[modifier | modifier le code]

  • 66 (new) ou 84 : Monaco (2 361-2 280, 4 GM et 2 MI) :

  • 2. I. Berezovsky (2 445, MI) ; 3. P. Villegas (2 399 en 2018) ;
  • >= 2 300

  • >= 2 250
  • 4. T. Dornbusch (2 349, GMF) ;

  • >= 2 150
  • inactif (>= 2 000) : Richard Farleigh (investisseur né en 1960, AUST-Bermudes-Monaco, 1 olympiade avec MNC en 2000, coupe d'Europe en 2012 (2/6), article sur w:en) ;
  • 82e de l'olympiade en 2016 (E2 : Villegas) ; 73e en 2018 (E3 : Berezovsky)
  • absent de l'Euro 2019

0 %
mort : N. Sulava (2 565, Croatie, 1962-2019) ;
  • >= 2 500

  • inactif (>= 2 450) : A. Cela (2 536 en 1999, MI, Ch. du monde 1999) ;
  • 2. F. Ashiku (2 424 en 2019) ; 3. L. Pasko (2 443 en 2019) ;
inactif (>= 2 400) : F. Muco (2 460, MI, né en 1949, 11 fois ch. ALB) ;

  • 4. D. Mehmeti (2 437) ;
  • 5. I. Seitaj (2 425 en 1992, né en 1957) ;
  • inactif (>= 2 250) : A. Zabrima (2 270 en 1995, né en 1948, non titré, 6 ol. 1972-2002, :w:en + 11) ;
  • en:Albanian Chess Championship
  • 57e de l'olympiade en 2016 (E2 : Mehmeti, E3 : Pasko, E4 : Seitaj, E5 : Ashiku) ;
  • 53e en 2018 (E2 : Mehmeti, E3 : Pasko, E4 : Ashiku, E5 : Seitaj)
  • 39e de l'Euro 2019 (E2 : Melmeti (4/9), E3 : F. Ashiku (4,5/9), E4 : L. Pasko, E5 : Seitaj)

37 %, 10/55
  • >= 2 550
  • >= 2 500 : 1. E. Dervishi (2 582) ;
  • 2. Hogni Egilstoft Nielsen (2 416 en 2019, né en 1997) ;

  • >= 2 350
  • 3. Rogvi Egilstoff (2 387 en 2019, né en 1992) ;
4. John Nilssen (2 426 en 2004, MI) ; 5. J. Rodgaard (2 383 en 2008, MI, 16 olympiades + 2018, 56 %) ;
  • 6. M. Poulsen (2 328 en 2007) ;
  • 7. O. Berg (2 323 en 2016) ;
  • 11. S. Samuelsen (2 311 en 2008) ;
  • en:Faroese Chess Championship
  • 101e de l'olympiade en 2016 (E2 : Rodgaard) ; 103e en 2018 (E2 : Rodgaard, E3 : Berg, E4 : Poulsen, E5 : Samuelsen)
  • absentes de l'Euro 2019

37 %, 10/55
  • >= 2 500 : 1. Helgi Dam Ziska (2 555) ;
  • >= 2 150 : 14. Torkil Nielsen (2 205, footballeur) ;
  • 82 (new) ou 97 : Andorre (2 295, 2 GM, 1 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs andorran, novembre 2020
    • >= 2 500
    • 2. Jordi Fluvia Poyatos (2 508 en 2007, MI, né en 1984, Espagne jusqu'en 2018) ;
    • 3. R. Alome Vidal (2 492, Elo 2423) ;
    • >= 2 350
    • >= 2 300
    • 4. D. Gomez Anadon (2 350 en 2008, né en 1983, Espagne jusqu'en 2018) ;
    • inactif (>= 2 200) : . R. Gellego (2 320, en 2000, né en 1957, MFIDE, Argentine-Andorre) ;
    • >= 2 150
    • >= 2 100
    • 6. R(aul) Garcia Paolicchi (2 340 en 1998, MFIDE, né en 1952, 17 olympiades + 2018, 1 médaille d'or ex æquo avec Ocampos en 1990) ;


  • 37 %, 10/55
  • >= 2 450 : 1. Oscar De la Riva Aguado (2 556) ; inactif : David Norwood (2 545) ;
  • 1. M. Wiedenkeller (2 481, 7,5/10 (perf. 2 576) au 1er éch. à l'ol. de 2016, ch. Suède 1990, Rilton Cup 1985-86 et 1986-87 (1er-4e), Coupe du monde 2005)
inactif (>= 2 400) : . T. Weber (2 418-2 422)

  • >= 2 350
  • 3. Fred Berend (2 425 en 1996) ; 4. S. Brittner (2 327 en 2006) ; 5. P. Linster (2 289-2 294-2 303) ;
  • 6. M. Bakalarz (2 429 en 2005) ;
  • 7. Anna Wagener (2 301 en 2017) ; 10. Claude Wagener (2 307 en 2007) ;
  • Championnat du Luxembourg d'échecs
  • 96e de l'olympiade en 2016 (E1 : Widenkeller, E2 : F. Berend, E3 : Claude Wagener, E4 : Listner) ;
  • 88e en 2018 (E1: Widenkeller, E2 : F. Berend, E3 : Listner)
  • absent de l'Euro 2019

15 %, 9/55
  • >= 2 300 : joueuse : 2. Elvira Berend (2 385)
  • Transfert (A. David (--> ITA)
  • 92 (new) ou 89 : Pays-de-Galles (2 263, 1 GM, 5 MI), novembre 2020
  • Catégorie:Joueur d'échecs britannique, en:Category:Welsh chess players
  • >= 2 450
  • >= 2 400 : inactif : J. Cobb (2 451, MI, 5 fois ch. WLS, né en 1977) ;
  • >= 2 350 : inactif : L. Williams (2 402 en 2010, inactif depuis, 4 fois ch. WLS, né en 1977, w:en) ;
  • >= 2 300 : inactif : Richard Jones (2 440, MI, 9 olympiades, 56 %, né en 1983, inactif depuis 2017, 6 fois ch. WLS, w:en) ;
inactifs (>= 2 300) : G. Botterill (MI, max=2572, Elo 2430 en 1984, ch. de GB 1974, né en 1949, w:en) ;
inactifs (>= 2 300) : E. Rayner (2340 en 1978 et 1985, né en 1958) ; S. Hutchings (max=2446, Elo 2 340 en 1977, 6 olympiades, né en 1951, w:en) ;

  • 2. G. Toczek (2 380 en 2005) ; 3. Ioan Rees (2 339 en 2009, ch. WLS 2009, né en 1988) ;
inactif (>= 2 250) : Paul Lamford (2 315 en 1979, né en 1953, joueur de backgammon, bridge et poker, 3 fois ch. WLS, 4 ol. (20/40), w:en) ;
  • 4. Arthur H. Williams (2 415 en 1975, 8 olympiades (51 %), né en 1950, w:en) ;
5. J. Blackburn (2 250 en 2020, né en 1985) ;
6. C. Strugnell (2 334 en 2017, né en 1981) ;
7. J. Cooper (2 395 en 1985, MI, 4e du ch. du monde junior 1973, 10 olympiades (56 %), né en 1954 10 fois ch. WLS, w:en) ;

  • 11. Tim Kett (2 272 en 2008, non titré, 4 fois ch. WLS de 2012 à 2019) ;
inactif (>= 2 150) : J. Saunders (2 255 en 1993, né en 1953, journaliste, w:en) ;
  • 13. I(Iolo) (Ceredig) Jones (2 295 en 2010, né en 1947, MFidé, 16 olympiades (52 %), médaille d'or au 6e échiquier à l'olympiade de 1990, w:en) ;
17. A. Bullen (2 170 en 2019, né en 1994) ;

  • en:Welsh Chess Championship (Cooper, Cobb, Richard Jones (6x), Williams, Kett)
  • 100e de l'ol. 2018 (E1 : Strugnell (3/9), E2 : J. Blackburn (6,5/10), E3 : A. Bullen (4/10), ...)
  • 85e de l'ol. 2016 (E1 : Richard Jones (6/11), E2 : C. Strugnell (5/10), E3 : T. Kett (4,5/10), ...)
  • absent de l'Euro 2019

37 %, 10/55
  • >= 2 450 : 1. N. Davies (2 530, GM anglais jusqu'en 2005) ;

H[modifier | modifier le code]

Europe (Kosovo et îles)[modifier | modifier le code]

  • 93 (new) ou 87 : Kosovo (2 262, 2 MI), janvier 2021

  • 2. M. Ondozi (2 426, MFIDE) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 250
  • 7. P. Makolli (2 345 en 2017, né en 1965) ;
8. N. Sahitaj (2 275 en 2011, né en 1973, 7 fois ch. KOS) ; 9. Korab Saraci (2209 en déc. 2020, ch. KOS 2020, né en 2003) ;
10. B(edri) Sadiku (2 385 en 1996, MI, né en 1953) ;

  • 78e de l'ol. 2018 (E2 : M. Ondozi (7/11), E3 : P. Makolli (4,5/11), E4 : A. Fezullahu (1/1, capitaine), E5 : E. Uruci, 6/10)
  • 38e de l'Euro 2019 (E2 : P. Makolli (0,5/9), E3 : E. Uruci (3/9), E4 : A. Idrizaj (4,5/9), pas de remplaçant)


0 %
  • 113 ou 115 (new) : Chypre (2 116-2 110), novembre 2020
    • >= 2 300
    • 1. K. Michaelides (2 282 en 2018, né en 2002) ;
    • 2. A. Isaakidis (2 224 en 2019, né en 1998) ;
3. A. Martidis (2 365 en 1990, né en 1954, MFidé) ;

  • 4. I. Damianou (2 212 en 2020, né en 2003) ; inactif (>= 2 150) : A. Antoniou (2 259 en 2000, né en 1970) ;
  • >= 2 100
  • 7. P. Klerides (2 234 en 2004, né en 1970) ;
  • en:Cypriot Chess Championship
  • 149e de l'ol. 2018 (E1 : M. Michaelides (5/10), ...)

0 %
  • 116 (new) ou 118 : Malte (2 082-2 056, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 350 : inactif : G. Borg (2 385 en 1985, 5 fois ch. de Malte de 1983 à 1987) ;
    • >= 2 250 : inactif : . T. Sorensen (2423, MI) ;
    • >= 2 200

  • 1. A.R. Novak (2 191 en 2012, hongrois, né en 1984) ; 2. R. Zeralta (2 198 en oct. 2019, 5 fois ch. de Malte) ;
  • 3. C. Pace (2 185 en 2016, né en 1979, 8 fois ch. de Malte) ;
  • Championnat de Malte d'échecs
  • 127e de l'ol. 2018 (E1 : R. Zeralta (2,5/9), E2 : C. Pace, 4,5/9)

0 %
  • 140 ou 130 (new) : Jersey (JCI, 1 895), novembre 2020
    • >= 2 200
    • 1. T. Farrand (2 280 en 2009, né en 1961) ;
  • 141e de l'ol. 2018

0 %
  • 144 (new) ou 143 : Guernesey (GCI, 1 883), novembre 2020
    • >= 2 100
    • 1. C. Holland (2 305 en 1986, né en 1958, inactif de 1996 à 2014) ;
  • 144e de l'ol. 2018

0 %

Amérique centrale et du Sud[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 350
  3. >= 2 300

  • 96 (new) ou 95 : Panama (2 227, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 450
  • 1. R. Sanchez (2 434 en 2019) ;


0 %
  • 97 (new) ou 96 : Nicaragua (2 220-2 224, 3 MI), novembre 2020
    • >= 2 300
    • 1. R. Lacayo (2 303 en 2014, MFIDE, né en 1969, dix fois ch. NIC entre 1991 et 2020) ;
2. M. Ampie (2 373, MFIDE, né en 1997) ;
3. Martin Guevara (2 365 en 1995 et 2000, MFIDE né en 1965, 8 fois ch. NIC de 1984 à 1994) ;
inactif (>= 2 250) : C. Canda (2 400 en 1987, MI né en 1961, ch. NIC 1982 ) ;

0 %
  • 101 (new) ou 102 : El Salvador (2 172-2 183, 4 MI), novembre 2020
    • >= 2 350
    • 1. H. Leyva (2 430 en 2000) ; 2. Lemmys Arias (2 406) ;
    • 3. Daniel Arias (2 311 en 2016) ;
  • 4. R. Chavez (2 302 en 2018) ; 5. J.E. Giron (2 303 en 2018, MI, né en 1997) ;


0 %
  • 104 (new) ou 103 : Guatemala (2 190-2 178, 2 MI), novembre 2020
    • >= 2 400
    • 1. C. Juarez Flores (2 435) ;
  • 2. W. D. Cu Hor (2 352 en 2019, MFidé) ;


0 %
  • 105 (new) ou 104 : Trinidad et Tobago (2 173, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 350
    • 1. A. Ramountar (2 222-2 256-2 289-2 292-2 305, né en 2003) ;
    • 2. A. Winter Atwell (2 221-2 238-2 250) ;
    • 3. I. Mc Intosh (2 262 en 2018, né en 2000) ;


0 %
  • 107 (new) ou 107 : Honduras (2 152, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 400
  • 1. N. Gavarrete (2 359 en avril 2020, né en 1994) ;
    • >= 2 300


0 %
  • 111 ou 111 (new) : Porto Rico (2 135, 3 MI), novembre 2020
    • >= 2 350
    • 1. S. Velasco (2 311 en 2016) ;
inactif (>= 2 300) : M. Machin Rivera (2 377) ;

0 %


  • 112 (new) ou 112 : Jamaïque (2 114-2 127, 2 MI), novembre 2020
    • >= 2 300
    • >= 2 250
  • 1. J. Christie (2 262 en 2019, né en 2001) ; 2. S. Matthews (2 271 en 1999, MI) ;
inactifs (>= 2 200) : J. Pitterson (2 263 en 2010, 2 262 en 2000, MI) ; . W. Elliott (2 286 en 2006, MFidé) ;


0 %
  • 116-117 ou 119 (new) : Barbades (2 063, 4 MI), novembre 2020
    • >= 2 350
    • 1. O. Husbands (2 338, MI) ; inactif (>= 2 300) : R. Buckmire (2 320 en 1996, inactif depuis) ;
    • 2. M. Del Castilho (2 290-2 293) ;
  • >= 2 200


0 %
  • 128 ou 132 (new) : Surinam(e) (1 997), novembre 2020
    • 1. P. Chang (2 155 en juin 2019, né en 2001) ;
    • >= 2 100


0 %

Asie[modifier | modifier le code]

  • 100 (new) ou 99 : Jordanie (2 194-2 208, 3 MI), novembre 2020
  • >= 2 400

  • 1. Sami Khader (2 473 en 2010, MI, 2e performance (8/8) à l'olympiade de 2016, deux médailles d'argent) ;
2. R. Issa (2 414) ;

0 %
  • 100 ou 102 (new) : Liban (2 165-2 189-2 198, 3 MI), novembre 2020
  • >= 2 350
  • 1. F. Eid (2 431) ; 2. A. El Jawich (2280-2 309) ;


0 %
  • 101 ou 103 (new) : Syrie (2 182-2 185, 4 MI), novembre 2020
    • >= 2 400
    • inactif (>= 2 350) : I. Hakki (2 471 en 2005, MI) ;
  • 1. B. Eiti (2 352 en 2019, MI) ;
2. S. Mohammad (2 411, MFIDE) ;
inactifs (>= 2 300) : S. Husari (2 397 en 2002, MI, or (E5) à l'olympiade de 1990) ; J. Bakr (2 369 en 2009, MFidé né en 1983, ch. Méditerranée 2012-2013, inactif depuis 2017) ;
  • 3. M. Konialhi 2 328 en 2018, né en 2000) ;

0 %
  • 108 : Sri Lanka (2 164-2 131, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 400
    • 1. Thilakarathne, G M H (2 446 en 2018, né en 2003, ch. SRL 2019) ;
    • >= 2 300

0 %
  • 114 (new) ou 115 : Thaïlande (2 087), novembre 2020
  • >= 2 300
  • 1. T. Kulpruethanon (2 291) ;
  • 2. U. Kongsee (2 304 en 2015) ;
inactifs (>= 2 200) : S. Chaivichit (2 345 en 1983, né en 1956, Mfidé, 5 ol., 67 %, 3 médailles) ; B. Jiravorasuk (2 323 en 2004) ;

0 %

  • 119-120 ou 117 (new) : Pakistan (2 052, 2 MI), novembre 2020
    • Catégorie:Joueur d'échecs pakistanais (M. Lodhi (2 438, 3 normes de GMI) )
    • >= 2 300
    • 2. M. Zohaib Hassan (2 282 en 2019, né en 1982, nt) ; inactif (>= 2 250) : S.A. Butt (2 335 en 1988, né en 1968, inactif depuis 1990) ;
    • >= 2 250
    • 3. A. Syed Ahmad (2 354 en 2014, né en 1990) ;


0 %

  • 119 (new) ou 125 : Hong Kong (2 018), novembre 2020
    • >= 2 400 : inactif : Yang Xian (2425, non titré, médaille d'argent à l'ol. 1992) ;
  • >= 2 350 : inactif : J. Ady (2412 en 1999, MFidé) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 250
  • 1. F. Van Hasselt (2 253 en 2020, inactif de 1995 à 2012 et de 2013 à 2019, né en 1968) ;

0 %
  • 116-117 ou 121 (new) : Yemen (2 216-2 063, 5 MI), novembre 2020
    • >= 2 450
  • 1. B. Al Qudaimi (2 464, perf. 2 983 (7/7, médaille d'or) au 5e éch. à l'ol. 2006)

  • inactif (>= 2 350) : H.M.A.(Hameed Mansour Ali) Kadhi (2 389 en 1999, MI, ch. du monde 2004) ;
  • 2. H. Al-Hadarani (2 334, né en 1959) ; 3. Z. Al-Zendani (2 310 en 2019) ;

0 %
  • 124 (new) ou 127 : Palestine (2 003, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 250
    • >= 2 200
    • 1. C. Michel Yunis (2 382 en 2001, Chili, né en 1968)

0 %
  • 121 ou 122 (new) : Népal (2 050)
    • >= 2 250
    • 1. Thing Bibek (2 388 en 2019, né en 1995) ; inactif (>= 2 200) : Malla, Digesh Shanker (2 257 en 2005, né en 1981)
    • Championnat du Népal d'échecs
0 %

  • 147 (new) ou 159 : Qatar (1 829-1 795-1 755, 3 GM et 1 MI) : Catégorie:Joueur d'échecs qatarien (M. Al-Modiahki/Al Mudakha (2 588, inactif) ; Zhu Chen (2 548, joueuse, inactive))
    • novembre 2020
    • >= 2 500
    • inactif (>= 2 450) : . M. Al-Sayed (2 530, CM 2009, GMI) ;
    • >= 2 400
    • 1. H. Nezad (2 433, MI, perf. 2 610 au 4e éch. à l'ol. 2014)
  • 48e de l'olympiade de 2016 (E2 : Al-Sayed, E3 : Nezad) ; 159e en 2018 (E1 : Nezad)

0 %

Afrique (98. +)[modifier | modifier le code]

  • 98 (new) ou 98 : Ouganda (2 228-2 214, 2 MI), novembre 2020
    • >= 2 400
    • 1. A. Ssegwanyi (2 390-2 395, MI, CM 2017) ; inactif (>= 2 350) : A. Naimayne (2 380, MFidé) ;
    • 2. P. Kawuma (2 358, MFidé) ; 3. H. Wanyama (2 327 en 2019) ;
    • 4. E(lijah) Emojong (2 364, MI) ;

0 %
  • 1. F. Mandizha (2 420) ;
2. R. Makoto (2 406) ;

0 %
  • >= 2 400 : inactif : R. Gwaze (2 454)
  • 106 ou 106 (new) : Libye (2 159, 0 MI), novembre 2020
    • >= 2 350
    • >= 2 300
    • 1. A. Elarabi (2 326 en 2019, Ch. du monde 2004 à Tripoli, 2 257 en 2004) ;

0 %
  • 110 (new) ou 108 : Madagascar (2 148, 2 MI), novembre 2020
    • >= 2 450
    • 1. F. A. Rakotomaharo (2 463 en 2015, né en 1999, Top 12 2019 (Clichy), CM 2019, 7,5/9 au tournoi zonal 4.3 2019, 4,5/11 au Grand suisse Fidé)


0 %
  • 114 ou 118 (new) : Botswana (2 093, 1 MI), novembre 2020
    • >= 2 250
    • >= 2 200

  • 1. P. Oathotse (2 326 en 2019) ;
  • >= 2 100


0 %
  • 126 (new) ou 122 : Kenya (2 033-2 050), novembre 2020
    • inactif (>= 2 200) : A. Adam (2 205 en 1983, inactif depuis, né en 1955) ;
    • >= 2 150
    • 1. N. Ateka (2 147 en 2005, quasi-inactif) ; 2. M. Methu (2 141 en 2019, né en 1987) ;


0 %
  • 153 (new) ou 173 : Cap Verde (1663) : novembre 2020
    • >= 2 500
    • 1. M. Ortega Amarelle (2 476 en 2016, MI cubain, né en 1981) ;

0 %

  • 160 ou ??? (new) : Seychelles (1 748), novembre 2020
    • >= 2 200
    • inactif (>= 2 150) : R. Kimende (2 202 en 1999, ch. SEY 1993 et 1994) ;
    • 1. A. Stratonowitsch (2 152 en 2018, né en 1986, ol. 2018) ;
    • en:Seychelles Chess Championship

0 %

Elo du no 50 au mois de juillet[modifier | modifier le code]

+ classement du dernier joueur à plus de 2 700

  • 2000 : 11e : Bareïev (2 702) ; 50e : 2 633
  • 2001 : 12e : Qosimjonov (2 701) ; 50e : 2 630
  • 2002 : 12e : Grichtchouk (2 702) ; 50e : 2 638
  • 2003 : 16e : Short (2 701) ; 50e : 2 642
  • 2004 : 16e : Grichtchouk (2 705) ; 50e : 2 646
  • 2005 : 19e : Kamsky (2 700) ; 50e : 2 652
  • 2008 : 29e : Wang Yue (2 704) ; 50e : 2 670
  • 2009 : 33e : Ni Hua (2 701) ; 50e : 2 680
  • 2010 : 37e : P.H. Nielsen (2 700) ; 50e : 2 686
  • 2011 : 42e : Movsessian (2 700) ; 50e : 2 688
  • 2012 : 45e : Andreïkine (2 700) ; 50e : 2 694
  • 2013 : 46e : Wojtaszek (2 701) ; 50e : 2 697
  • 2014 : 47e : Qosimjonov (2 700) ; 50e : 2 698
  • 2015 : 44e : Almasi (2 700) ; 50e : 2 695
  • 2016 : 40e : Ponomariov (2 700) ; 50e : 2 687
  • 2017 : 47e : Howell (2 702) : 50e : 2 698
  • 2018 : 45e : Tomachevski (2 702) : 50e : 2 692
  • 2019 : 38e : Doubov (2 702) ; 50e : 2 687

Elo du no 100 au mois de juillet[modifier | modifier le code]

  • 1971-1973 : 2 480
  • 1974.04 : 2 490
  • 1975.01 : 2 490
  • 1976.01 : 2 490
  • 1977.01 : 2 495
  • 1978.01 : 2 500
  • 1979.01 : 2 500
  • 1980.01 : 2 500
  • 1981 : 2 500
  • 1982 : 2 495
  • 1983 : 2 490
  • 1984 : 2 495
  • 1985 : 2 500
  • 1986 : 2 505
  • 1987 : 2 515
  • 1988 : 2 525
  • 1989 : 2 530
  • 1990 : 2 540
  • 1991-1992 : 2 560
  • 1993 : 2 565
  • 1994 : 2 575
  • 1995-1996 : 2 580
  • 1997-1998 : 2 585
  • 1999 : 2 591

  • 2000 : 2 594
  • 2001 : 2 595-2 598
  • 2002 : 2 596-2 600
  • 2003 : 2 598-2 601
  • 2004 : 2 606-2 611
  • 2005 : 2 613-2 615
  • 2006 : 2 618-2 619
  • 2007 : 2 619-2 624
  • 2008 : 2 627-2 631
  • 2009 : 2 634-2 641
  • 2010 : 2 643-2 639
  • 2011 : 2 649
  • 2012 : 2 652-2 656
  • 2013 : 2 650-2 653
  • 2014 : 2 653
  • 2015 : 2 651
  • 2016-2019 : 2 654