Championnat de Norvège d'échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le championnat de Norvège d'échecs (en norvégien : NM i sjakk) est une compétition qui permet de déigner le meilleur joueur d'échecs norvégien. Il s'agit d'un tournoi annuel organisé en Norvège, généralement au cours du mois de juillet. Le tournoi (Landsturnering en norvégien) a lieu dans différentes villes chaque année. Les clubs peuvent postuler pour son organisation, qui est décidée par la Fédération norvégienne des échecs (Norges Sjakkforbund).

Historique et vainqueurs[modifier | modifier le code]

Ce tableau résume tous lauréats des championnats passés.

Le tournoi n'a pas eu lieu en 1928 ni en 1939 en raison des championnats nordiques organisés à Oslo, et il n'y a eu aucun événement entre 1940 et 1944, lorsque la Norvège était occupée par l'Allemagne nazie.

Le tournoi de 2020 devait avoir lieu à Stjordal mais a été annulé en raison de la pandémie COVID-19[1].

Le nombre de participants est le nombre de joueurs dans tout le Landsturnering, pas seulement dans la section "championnat". Les champions sont recensés avec leur club d'appatenance lorsqu'ils ont remporté le championnat. Lorsque c'est nécessaire, les titres sont décidés par les matches de barrage en raison de scores égaux dans le tournoi principal[2].

Année Ville Champion et club Joueurs
1918 Kristiania (Oslo) Josef Lilja, Christiania Schakselskab 30
1919 Kristiania (Oslo) Jac. A. Brekke, Christiania Schakselskab 30
1920 Kristiania (Oslo) Jac. A. Brekke, Christiania Schakselskab 32
1921 Bergen H. G. Hansen, Christiania Schakselskab
(après play-offs)
27
1922 Kristiania (Oslo) A. M. Erichsen, Christiania Schakselskab 30
1923 Kristiania (Oslo) Jac. A. Brekke, Christiania Schakselskab 30
1924 Kristiania (Oslo) Leif F. D. Lund, Christiania Schakselskab 49
1925 Oslo Jac. A. Brekke, SK Centrum, Oslo 66
1926 Bergen Hans Christian Christoffersen, Drammens SK
(après play-offs)
50
1927 Trondheim H. G. Hansen, Oslo Schakselskap 40
1929 Drammen Hans Christian Christoffersen, Drammens SK 33
1930 Oslo Olaf M. Olsen (Olaf Barda), SK Odin, Oslo
(après play-offs)
45
1931 Stavanger Andreas Gulbrandsen, Moss SK 35
1932 Bergen Eugen Johnsen, SK Odin 58
1933 Fredrikstad Trygve Halvorsen, Oslo Schakselskap
(après play-offs)
48
1934 Hamar Trygve Halvorsen, Oslo Schakselskap 42
1935 Sandefjord Jørgen Saurén, Oslo Schakselskap 48
1936 Oslo Hans Christian Christoffersen, Drammens SK 60
1937 Trondheim Arne S.B. Krogdahl, Oslo Schakselskap 31
1938 Grimstad Oluf Kavlie-Jørgensen, Bergens SK 53
1945 Oslo Ernst Rojahn, Tønsberg SK
(après play-offs)
132
1946 Bergen Erling Myhre, Oslo Schakselskap
(après play-offs)
109
1947 Kristiansand Olaf Barda, Oslo Schakselskap 79
1948 Fredrikstad Olaf Barda, Oslo Schakselskap
(après play-offs)
96
1949 Oslo Aage Vestøl, Oslo Schakselskap 125
1950 Trondheim Erling Myhre, Oslo Schakselskap 96
1951 Stavanger Harry Kongshavn, Oslo Schakselskap 127
1952 Skien Olaf Barda, Oslo Schakselskap 165
1953 Fredrikstad Olaf Barda, Oslo Schakselskap 160
1954 Drammen Einar Haave, Stavanger SK 120
1955 Stabekk Erling Myhre, Oslo Schakselskap 113
1956 Steinkjer Otto Birger Morcken, Oslo Schakselskap 94
1957 Lillehammer Olaf Barda, Oslo Schakselskap 148
1958 Ålesund Ernst Rojahn, Tønsberg SK 111
1959 Oslo Svein Johannessen, Oslo Schakselskap 131
1960 Fredrikstad Daan de Lange, Hamar SS 108
1961 Sandefjord Per Ofstad, Bergens SK 145
1962 Hamar Svein Johannessen, Oslo Schakselskap 174
1963 Moss Ragnar Hoen, Oslo Schakselskap 156
1964 Oslo Arne Zwaig, Oslo Schakselskap 143
1965 Mosjøen Arne V. Gulbrandsen, Oslo Schakselskap 112
1966 Bodø Paul Svedenborg, Narvik SK 160
1967 Bergen Paul Svedenborg, Narvik SK 130
1968 Oslo Arne V. Gulbrandsen, Oslo Schakselskap 202
1969 Hamar Arne Zwaig, Oslo Schakselskap 178
1970 Kristiansund Svein Johannessen, Oslo Schakselskap 156
1971 Skien Terje Wibe, Oslo Schakselskap
(après play-offs)
214
1972 Røros Erling Kristiansen 270
1973 Sandnes Svein Johannessen, SK Fischer 326
1974 Sandefjord Leif Øgaard, Oslo Schakselskap 378
1975 Oslo Leif Øgaard, Oslo Schakselskap 327
1976 Harstad Knut J. Helmers, SK Stjernen 215
1977 Bergen Knut J. Helmers, SK Stjernen 330
1978 Risør Ragnar Hoen, Oslo Schakselskap 375
1979 Molde Leif Øgaard, Oslo Schakselskap 419
1980 Oslo Sverre Heim, Akademisk SK 546
1981 Kirkenes Ragnar Hoen, Oslo Schakselskap 226
1982 Lillehammer Simen Agdestein, Asker SK
(après play-offs)
417
1983 Trondheim Bjørn Tiller, Oslo Schakselskap 377
1984 Oslo Berge Østenstad, Asker SK 427
1985 Gausdal Leif Øgaard, Brugata SK 299
1986 Steinkjer Simen Agdestein, Oslo Schakselskap 297
1987 Kristiansand Jonathan Tisdall, Brugata SK
(après play-offs)
437
1988 Asker Simen Agdestein, Oslo Schakselskap 564
1989 Randaberg Simen Agdestein, Oslo Schakselskap 446
1990 Brønnøysund Berge Østenstad, Asker SK 334
1991 Gjøvik Jonathan Tisdall, Brugata SK 587
1992 Kristiansund Einar Gausel, Oslo Schakselskap 463
1993 Oslo Leif Øgaard, Oslo Schakselskap 588
1994 Drammen Berge Østenstad, Asker SK 519
1995 Namsos Jonathan Tisdall, Nordstrand SK 433
1996 Alta Einar Gausel, Oslo Schakselskap 299
1997 Stavanger Berge Østenstad, Asker SK 486
1998 Oslo Roy H. Fyllingen, Bergens SK 537
1999 Gausdal Berge Østenstad, Asker SK
(après play-offs)
414
2000 Asker Simen Agdestein, NTG
(après play-offs)
427
2001 Kristiansund Einar Gausel, Oslo Schakselskap 420
2002 Røros Simen Agdestein, NTG 549
2003 Fredrikstad Berge Østenstad, Asker SK 623
2004 Molde Berge Østenstad, Asker SK[3]
(après play-offs)
520
2005 Sandnes Simen Agdestein, NTG[4]
(après play-offs)
583
2006 Moss (Mossehallen)[5] Magnus Carlsen, NTG[6]
(après play-offs)
533
2007 Hamar (Scandic Hotel)[7] Espen Lie, Porsgrunn[8]
(après play-offs)
501
2008 Tønsberg (Slagenhallen)[9] Frode Elsness, Moss[10]
(après play-offs)
471
2009 Bergen
(Haukelandshallen)[11]
Kjetil Aleksander Lie, Porsgrunn[12] 513
2010 Fredrikstad[13] Kjetil Aleksander Lie, Porsgrunn[14]
(après play-offs)
485
2011 Oslo[15](Njårdhallen[16]) Berge Østenstad, Asker SK[17]
(après play-offs)
496
2012 Sandefjord[16] Frode Olav Olsen Urkedal, SK 1911[18]
(après play-offs)
437
2013 Lillehammer[19] Jon Ludvig Hammer, Oslo Schakselskap[20] 490
2014 Trondheim Frode Olav Olsen Urkedal, SK 1911 503
2015 Oslo (Oppsal Arena) [21] Aryan Tari, Vålerenga SK[22] 671
2016 Tromsø [23] Johan Salomon, Nordstrand[24] 378
2017 Stavanger [23] Jon Ludvig Hammer, Oslo Schakselskap[25] 606
2018 Sarpsborg [26] Jon Ludvig Hammer 544
2019 Larvik [27] Aryan Tari 526
2020 championnat annulé
2021 Bergen[28]
2022 Kongsvinger Simen Agdestein[29]
2023 Oslo
(option octroyée) [28]

Règles de participation et autres classes[modifier | modifier le code]

Les règles de participation au championnat sont déterminées par la Fédération norvégienne des échecs (NSF).

La section de championnat («Elite») est réservée aux joueurs les mieux classés. Afin de rentrer en lice pour le titre le plus prestigieux, un joueur doit remplir au moins l'un des critères suivants:

  • Avoir remporté le championnat norvégien l'une des trois années précédentes.
  • Avoir terminé troisième ou mieux au championnat de l'année précédente.
  • Avoir remporté le championnat national dans la section junior l'année précédente.
  • Avoir terminé au moins deuxième dans la section Master (la deuxième section la plus élevée, immédiatement sous Elite) l'année précédente.
  • Avoir fait un résultat de tournoi qui accorde ou susceptible d'accorder (pour les joueurs qui ont déjà un titre de MI) une norme de Maître International au cours de l'année précédente.
  • Avoir une classement Elo suffisamment élevé (à partir de 2011, le classement minimal est de 2350[16]).
  • Avoir été jugé éligible à la participation par le Comité d'élite de la Fédération norvégienne d'échecs d'une autre manière.

Le plus souvent, la fédération recherche un nombre pair de participants dans la section "championnat" pour éviter que des byes ne se produisent.

Cependant, le Landsturnering a plusieurs sections pour les joueurs moins bien classés, ainsi que des sections pour différents groupes d'âge. En général, les joueurs doivent être membres de la Fédération norvégienne d'échecs ou d'un club affilié à la fédération, bien que des exceptions puissent être faites si la personne est membre d'une autre fédération nationale d'échecs. Pour être éligible à un titre de champion, un joueur doit être un citoyen norvégien ou avoir résidé en Norvège au cours de l'année écoulée.

La réglementation actuelle prévoit les catégories d'âge suivantes[30]:

  • Senior A (plus de 60 ans)
  • Senior B (plus de 60 ans, moins de 1500 Elo)
  • Junior A (moins de 20 ans)
  • Junior B (moins de 20 ans, moins de 1500 Elo)
  • Cadet A (moins de 16 ans)
  • Cadet B (moins de 16 ans, moins de 1250 Elo)
  • Lilleputt (moins de 13 ans)
  • Miniputt (moins de 11 ans)

Les catégories Senior, Junior et Cadet sont divisées en un groupe «A» et «B», selon le classement Elo, mais sont combinées si l'un ou l'autre des groupes compte moins de 10 participants. Une section distincte pour Junior B n'a pas été organisée dans certains tournois, et en 2008 le nombre de participants dans cette section était de zéro[31].

Les sections de classement sont ouvertes aux joueurs de tous âges et sont divisées en classes

  • Mester (Master) (plus de 2000)
  • 1 (classement 1750–1999)
  • 2 (classement de 1500 à 1749)
  • 3 (note 1250–1499)
  • 4 (classement 1000–1249)
  • 5 (joueurs non qualifiés pour une section supérieure)

Un joueur ne peut pas être obligé de jouer dans une classe supérieure à ce que la dernière liste de classement indique. Cependant, un joueur peut choisir de jouer dans une catégorie supérieure si un classement suffisamment élevé a été obtenu sur l'une des quatre listes de classement officielles au cours de l'année. En outre, les joueurs peuvent choisir de jouer dans une section supérieure s'ils ont obtenu au moins 60% de victoires dans cette même classe l'année précédente, s'ils étaient dans les 7% meilleurs de la catégorie en dessous de l'année précédente, ou s'ils ont remporté le Grand prix norvégien, qui consiste en une série de tournois. De plus, les vainqueurs des championnats individuels du circuit et le champion de Norvège du Nord sont automatiquement qualifiés pour jouer dans la classe Master, quel que soit leur classement.

Les deux premiers de la classe Master se qualifient pour la section championnat de l'année suivante.

Appariement[modifier | modifier le code]

Au cours des dix dernières années, la section championnat a eu environ 20 joueurs. S'il y a au moins 16 joueurs, il est organisé sous forme de tournoi Monrad de neuf tours, un système similaire au tournoi système suisse . Les politiques officielles de la Fédération norvégienne d'échecs permettent également d'organiser le tournoi comme un tournoi toutes rondes avec 10 ou 12 joueurs. À partir de 2013, le système suisse régulier est utilisé dans la section Championnat, et sera une alternative au Monrad dans les autres sections[32].

Si deux joueurs ou plus sont à égalité de points à la fin du tournoi, les règles du tie - break dépendent du système utilisé. Lorsque le tournoi est organisé comme un Monrad, un système Buchholz modifié est utilisé, où le premier tie-break est la somme des scores des adversaires d'un joueur, à l'exception des deux plus faibles. En cas d'égalité persistante, le deuxième score le plus faible puis le score le plus faible sont ajoutés aux points de départage. En cas d'égalité, le score de Neustadtl les départage, c'est-à-dire la somme des scores des adversaires vaincus plus la moitié des scores des adversaires tirés au sort. En 2015, lorsque le système suisse a été utilisé dans toutes les sections, les tiebreaks, dans l'ordre, étaient la médiane de Buchholz (les adversaires les plus forts et les plus faibles ont été écartés), le Buchholz -1 (sans l'adversaire le plus faible), le Buchholz régulier et enfin la note moyenne des adversaires[33].

Avant 2014 les sections Championnat, Junior, Cadet et Senior, une égalité entraînait un barrage (play-off) pour le titre dans les 60 jours suivant la fin du tournoi principal. Les règles du play-off ont changé plusieurs fois. Un changement de règle en 2013 a aboli le play-off entièrement effectif à partir du tournoi 2014[34].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Norwegian Chess Championship » (voir la liste des auteurs).
  1. (no) « Landsturneringen 2020 avlyst – NSFs kongress og USFs årsmøte vil bli avholdt på nett », Fédération norvégienne des échecs (consulté le )
  2. La liste des champions et l’événement de 2003 à Fredrikstad,ainsi que le tableau final pour l’événement de 2003 est disponible ici
  3. (no) NM-gullet røk for Magnus (Magnus rate l’or au championnat norvégien des échecs), Nettavisen, 5 September 2004
  4. (no) Bon de gagnerNettavisen, 11 September 2005
  5. Page officielle du championnat de 2006 (Web Archive)
  6. (no) Magnus knuste Simen (Magnus bat Simen), Nettavisen, 21 September 2006
  7. Page officielle du championnat de 2007
  8. (no) Ny norgesmester i sjakk ("Les nouveaux maîtres des échecs norvégiens") Nettavisen, 23 September 2007
  9. (no) Tønsberg Page de Chess Clubconsacrée au championnat de 2008
  10. (no) 35-åring vant sitt første sjakk-NM www.nettavien.no Nettavisen
  11. Site pour l’édition de 2009 2009 event website
  12. (no) « Endelig ble han norgesmester », Nettavisen,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Sjakk NM 2010 », Fredriksstad Schakselskap (consulté le )
  14. (no) Ole Valaker, « Han er norgesmester – igjen », Nettavisen,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (no) minutes, pt. 9
  16. a b et c (no) « Rolig kongress i Norges Sjakkforbund », Sjakkhuset, (consulté le )
  17. (no) « Han er tidenes NM-konge », Nettavisen,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. (no) Ole Valaker, « Tenåring vant kongepokalen i sjakk », Nettavisen,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  19. (no) « Landsturneringen NM i sjakk 2013 », Turneringsservice (consulté le )
  20. « Landsturneringen NM i sjakk 2013 », Tournamentservice (consulté le )
  21. (no) « LANDSTURNERINGEN 2015 », Nordstrand sjakklubb (consulté le )
  22. « Landsturneringen 2015 », Tournamentservice, (consulté le )
  23. a et b (no) « LANDSTURNERINGEN DE NESTE FIRE ÅR », Eidsvoll sjakklubb (consulté le )
  24. (no) Sven Wisløff Nilsen, « IM Johan Salomon er Norgesmester 2016! », Sjakk NM 2016, (consulté le )
  25. (no) Nicolas Bergh, « Jon Ludvig Hammer vant NM etter nervepirrende avslutning: – Jeg havnet i kjempetrøbbel », Aftenposten,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. (no) Erik Langsæter, « Moss med sjakk-NM i Sarpsborg », Sarpsborg Arbeiderblad,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. (no) « Larvik arrangerer landsturneringen 2019 », Norwegian chess federation (consulté le )
  28. a et b Accord au congrès de la NSF
  29. (en) Johannes Fischer, « Norwegian Championship 2022: Another record for Simen Agdestein », sur Chessbase.com, (consulté le ).
  30. Age limits for Junior and lower are described on Sjakkskolen.no .
  31. « Bulletin nr. 1 for the Landsturnering 2008 » (consulté le )
  32. (no) « Oppsummering NSFs kongress », Caissa sjakklubb (consulté le )
  33. (no) « Innbydelse », Landsturneringen 2015 (consulté le )
  34. (no) « Fokus på forbundets 100årsjubileum – og stikkampen om NM fjernes », Bulletin 2 from Landsturneringen 2013 at Lillehammer, (consulté le )