Université nationale du Rwanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université nationale du Rwanda
Histoire et statut
Fondation
Type
Régime linguistique
Localisation
Localisation
Pays

Géolocalisation sur la carte : Rwanda

(Voir situation sur carte : Rwanda)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
11 036 (en 2012)[1]
Divers
Site web

L'université nationale du Rwanda (UNR, kinyarwanda : Kaminuza nkuru y’u Rwanda, anglais : National University of Rwanda), située à Butare, était la plus importante université du Rwanda.

En 2013 les universités publiques du Rwanda ont fusionné en l'Université du Rwanda[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'université nationale du Rwanda fut conjointement créée en 1963 par le gouvernement rwandais et la congrégation des dominicains de la province de Québec (Canada)[3]. Son recteur-fondateur fut le Père Georges-Henri Lévesque. L'UNR était alors divisée selon trois branches d'enseignement : la faculté de médecine, la faculté de sciences sociales, et une école d'enseignement (ENS). Elle comptait par ailleurs 51 étudiants et 16 professeurs[4].

Depuis 2005 les cursus de Sciences, Technologie et Humanités, sont enseignés en français et en anglais avec une introduction progressive de l'anglais à côté du français.

L'université comptait 8 221 étudiants et 425 professeurs en 2006[4] contre plus de 11 000 étudiants en 2012.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Enseignants / Chercheurs[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. NUR Facts and Figures site de l'UNR, consulté le 13 janvier 2013
  2. Koenig, Ann M. "Rwanda: Reorganization of public higher education underway" (Archive). American Association of Collegiate Registrars and Admissions Officers. 9 septembre 2014.
  3. Annie Lenoble-Bart, « La création d'une université nationale rwandaise par les Dominicains (1963) », In: Missionnaires et Eglises en Afrique et à Madagascar (XIXe- XXe siècles), Turnhout (Belgique), Brepols,‎ , p. 489-501
  4. a et b Historical Background, site de l'UNR, consulté le 30 décembre 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]