Unité SGP Police-Force Ouvrière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Union Unité SGP Police)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Unité SGP Police-Force Ouvrière

Un seul intérêt, l’intérêt commun !

On ne lâche rien !

Police & Patrie, État d’urgence pour notre métier
Histoire
Fondation
Origine
Cadre
Zone d'activité
Type
Objectif
Défense des intérêts des fonctionnaires de police
Pays
Organisation
Secrétaire général
Représentativité
40,38 %
Site web

Né de la fusion, le 13 février 2013, d'Unité Police et du SGP FO, le syndicat Unité SGP Police-Force Ouvrière est le Premier syndicat[2] de la Police nationale en France avec 40,38 % des voix. À l'occasion des élections professionnelles de 2010, ces deux syndicats avaient conclu une alliance électorale qui les avait conduits à la première place. Ultra majoritaire aux dernières élections professionnelles de 2018.

Le SGP est affilié à la confédération Force ouvrière.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1999, le SGP s'affilie à FO, en négociant un statut particulier d'autonomie. Auparavant, il a été, en 1969, l'une des forces à l'origine de la création de la Fédération autonome des syndicats de police (FASP), dont il est sorti 27 ans plus tard (en 1996), lorsque celle-ci a connu des difficultés financières, et qu'une autre partie des syndicats regroupés dans la FASP en est également sortie pour créer le syndicat UNSA Police.

Lors des élections de 2006, SGP-FO n'obtient que 15,34 % des voix, l'UNSA Police 41 %, et Alliance Police nationale 36,5 %.

Le SGP, contre toute attente, a bénéficié de l'arrivée d'une opposition qui a décidé de quitter l'UNSA. Cette structure (Unité Police) a tenté à partir de 2008 de reconstituer une fédération d'ampleur, en s'alliant de nouveau avec les syndicats de l'UNSA Police. Mais il s'est heurté à une scission intervenue en 2009 au sein de l'UNSA Police, car la majorité du bureau national n'a pas voulu de la fusion, même si une forte minorité l'approuvait[3], ce qui a empêché les nouveaux alliés de reprendre le sigle UNSA. Ils ont alors décidé de s'affilier à FO. Les trois-quarts des électeurs de l'UNSA Police ont, en revanche, approuvé ce rapprochement lors des élections professionnelles dans la police nationale.

Le Syndicat général de la police-Force ouvrière est ainsi issu du rapprochement du SGP-FO et d’Unité Police, née le 9 juin 2009, à la suite de trois décisions de justice successives les condamnant pour usage abusif du nom et du logo UNSA. Pour les élections professionnelles de , il a présenté des listes communes avec UNITE Police, en créant l'Union Unité SGP Police. Cette union milite en particulier pour le renforcement des effectifs policiers[4]. Lors de ces élections, les deux alliés ont obtenu près de 48 % des voix contre un peu moins de 10 % pour l'UNSA Police et 37,6 % pour Alliance Police nationale.

Dans un article de Mediapart[5], le syndicat est identifié comme l'un de ceux niant la réalité des violences policières liées à la répression du mouvement des gilets jaunes. Son président, Yves Lefebvre, commentant l'accident survenu à un manifestant ayant eu la main arrachée par une grenade, a notamment déclaré : « Je vais être très cru, mais c’est bien fait pour sa gueule ».

Nouvelle organisation[modifier | modifier le code]

Le 9 septembre 2015, lors du congrès de Montpellier, Yves Lefebvre est élu secrétaire général ; Daniel Chomette devient secrétaire général délégué tandis que Nicolas Comte[4] devient secrétaire général adjoint.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées orga
  2. Le premier syndicat est Alliance Police nationale avec 41 %.
  3. Sur le site UNSA Police.
  4. a et b « Syndicats de police : la gauche en position de force » par Jean-Marc Leclerc dans Le Figaro du 8 décembre 2009.
  5. Karl Laske, « Eborgnements, tabassages, humiliations: les syndicats de police imposent l’omerta », sur Mediapart (consulté le 12 mai 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]