Un ange (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un ange
Réalisation Koen Mortier
Scénario Koen Mortier
Dimitri Verhulst
Acteurs principaux
Sociétés de production Anonymes Films
Graniet Film
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau du Sénégal Sénégal
Genre Drame
Durée 105 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un ange est un film dramatique belge-néerlandais-sénégalais réalisé par Koen Mortier, sorti en 2018. Adaptation libre du roman Monoloog van iemand die het gewoon werd tegen zichzelf te praten de Dimitri Verhulst paru en 2011 et inspiré, sans le citer, de la vie du coureur cycliste belge Franck Vandenbroucke[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Thierry Brasfort est un coureur cycliste belge surnommé «L'Eddy Mercks flamand », il est en pleine ascension dans sa carrière quand, dans une descente où il est en tête, il fait une sortie de route et se blesse très gravement à la tête. Il doit suivre une longue convalescence durant laquelle il décide, contre l'avis de son manager, d'aller rejoindre son frère Serge au Sénégal. Il apprend alors qu'il est renvoyé de son équipe à cause de cette incartade.

Les deux frères veulent profiter des amusements d'une vie de touristes argentés et fréquentent des prostituées. Thierry tombe rapidement amoureux de Fatou, mais il est sujet à des séquelles de son accident, a des accès de violence et fait des cauchemars. Il doit aussi continuer de prendre des produits auxquels il était addict auparavant ce qui complique encore les choses. Un matin, Fatou le retrouve mort dans son lit.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]