UP for Humanness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
UP for Humanness
Logo de l’association
Logo de UP for Humanness
Cadre
Forme juridique Association loi 1901
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 2016
Fondateurs Diane d'Audiffret et Antoine Guggenheim
Identité
Siège Paris
Président Thierry Déau (Meridiam)
Déléguée générale Diane d'Audiffret
Site web www.upforhu.org

UP for Humanness ou United Persons for Humanness est une association à but non lucratif aconfessionnelle et apolitique créée en 2016 et dédiée à l'insertion professionnelle, à la recherche-action et à la sensibilisation.

Philippe Pozzo di Borgo est le parrain de l'association[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'association est créée le 12 avril 2016 par Diane d'Audiffret et Antoine Guggenheim.

En janvier 2018, UP for Humanness inaugure une chaire expérimentale à l'UCLY[2]. Cette même année, l'association débute un accompagnement des étudiants de la chaire Entrepreneuriat social de l’ESSEC Business School et du campus d’Essec-Afrique[3].

Le parcours d'insertion sociale et professionnelle UP Emploi est lancé en janvier 2020[4].

Dès 2020, un partenariat avec HEC Paris permet la création d'un séminaire de rentrée "Sens et Responsabilité" pour les étudiants de la chaire Purposeful Leadership[5].

En mai 2021, le champion paralympique Ryadh Sallem devient le parrain du parcours UP Emploi[6].

Pendant l'élection présidentielle française de 2022, la déléguée générale de l'association Diane d'Audiffret prend la parole publiquement pour défendre l'employabilité des personnes en situation de handicap et de précarité, et pour alerter sur l'état du système de santé[7].

Entre 2021 et 2022, UP for Humanness dirige un séminaire de recherche sur la crise du système de santé en collaboration avec des associations de patients, des professionnels de santé, Coopération Santé, ResMed, Inspiring Futures, le laboratoire Sanofi et DOMO Health. Ce séminaire donne lieu à la publication d'un livre blanc intitulé : Sauvons le système de santé : revenons au soin ![8],[9].

Domaine d'activités[modifier | modifier le code]

Missions[modifier | modifier le code]

Cette association s'est donné 3 missions :

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Revue Pour un monde plus humain[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Lesegretain, « Un nouveau « laboratoire d’idées » pour réfléchir au « futur de l’humanité », La Croix,‎ (lire en ligne Accès libre)
  2. Jérôme Cordelier, « Comment l'UCLY mise sur l'humain », Le Point,‎ , p. 35 (lire en ligne Accès libre [PDF])
  3. Diane d’Audiffret et Antoine Guggenheim, « Engagement pour l’humanité et spiritualité, une unité à retrouver ? », sur https://www.revue-quartmonde.org, (consulté le )
  4. a et b Caroline De Malet, « Ils ont trouvé un emploi en période de crise malgré leur fragilité », Le Figaro,‎ (lire en ligne Accès limité)
  5. « Initier une réflexion sur soi dès l’entrée à HEC », sur HEC Paris (consulté le )
  6. Blandine Robert, « L'équipe s'agrandit ! », sur UP for Humanness, (consulté le )
  7. « Diane d’Audiffret, co-fondatrice de UP for Humanness, réseau international d’acteurs engagés pour la construction d’un monde plus humain - Le Grand Témoin » Accès libre [audio], sur https://radionotredame.net/, (consulté le )
  8. Diane d’Audiffret, « Crise de notre système de santé : revenons au soin ! », Ouest France,‎ (lire en ligne Accès libre)
  9. Dominique Celières, Jason Jobert, Frédéric Cloteaux et Diane d'Audiffret, « Diane D'Audiffret (UP for Humanness) : «Il faut prendre soin de nos soignants pour qu'ils prennent soin des autres » » Accès libre [audio], sur Vivre FM, (consulté le )
  10. « UP Emploi | UP for Humanness | DORA.GOUV.FR », sur dora.fabrique.social.gouv.fr (consulté le )
  11. Jean Tonglet, «  » Accès libre, sur , mars 2020, « UP for Humanness. Pour un monde plus humain », Revue ATD Quart Monde, no 255,‎ , p. 61 (lire en ligne Accès libre)
  12. « Trophées Artisans d'un monde plus humain - Artisans d'un monde plus humain », sur UP for Humanness (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :