Trifon Ivanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trifon Ivanov
Image illustrative de l’article Trifon Ivanov
Biographie
Nom Trifon Marinov Ivanov
Nationalité Bulgare
Naissance
Gorna Lipnitza (Bulgarie)
Décès (à 50 ans)
Samovodene (Bulgarie)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 19832001
Poste Défenseur central
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1983-1988 Etar Veliko Tarnovo062 0(7)
1988-1990 CSKA Sofia080 0(8)
1990-1993 Betis Séville059 (10)
1991 Etar Veliko Tarnovo014 0(1)
1992 CSKA Sofia005 0(1)
1994-1995 Neuchâtel Xamax025 0(3)
1995 CSKA Sofia007 0(0)
1995-1997 Rapid Vienne072 (10)
1997-1998 Austria Vienne013 0(0)
1998 CSKA Sofia014 0(0)
1998-2001 Floridsdorfer AC053 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1988-1998 Bulgarie076 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Trifon Marinov Ivanov (en bulgare : Трифон Маринов Иванов) est un footballeur international bulgare, né le à Gorna Lipnitza (région de Veliko Tarnovo) et décédé le à Samovodene. Il jouait au poste de défenseur central de 1983 à 2001.

Formé au PFK Etar Veliko Turnovo, il joue notamment au FK CSKA Sofia, avec qui il remporte trois championnats et une coupe de Bulgarie, et au Rapid Vienne où en 1996, il est champion d'Autriche et finaliste de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe.

En équipe nationale, il compte 76 sélections pour six buts marqués. Il est avec ses coéquipiers quatrième de la Coupe du monde en 1994.

Biographie[modifier | modifier le code]

Trifon Ivanov commence le football au PFK Etar Veliko Turnovo où il joue d'abord comme attaquant[1]. Replacé en défense centrale, il fait ses débuts en équipe première à dix-huit ans. Ses performances en club lui permettent d'intégrer l'équipe nationale en avril 1988 lors d'un match amical contre l'Allemagne de l'Est. Il entre en jeu à la 60e minute de la rencontre et inscrit le but du un partout à la 83e minute[2].

Il rejoint le FK CSKA Sofia en 1989 et remporte le doublé championnat-coupe nationale dès sa première saison au club. L'année suivante, le club remporte de nouveau le championnat[3].

Surnommé « Le loup Bulgare », Trifon Ivanov connaît la gloire pendant les années 1990. Ce défenseur est capitaine de la sélection bulgare de 1996 à 1998. Il s'est fait remarquer lors du mondial 1994 où il a contribué, à l'aide de ses coéquipiers, notamment Hristo Stoitchkov et Yordan Letchkov, à emmener son équipe jusqu'en demi-finale du tournoi et terminer 4e. Ils battent la Grèce, l'Argentine, le Mexique et l'Allemagne avant de s'incliner face aux Italiens et aux Suédois. Il marque 6 buts en 77 capes internationales et s'illustre comme un redoutable frappeur comme en atteste sa reprise de volée contre le Pays de Galles en qualification pour l'Euro 96.

Trifon Ivanov n'est pas un tendre et ses rapports difficiles avec ses différents entraîneurs ont peut-être été un frein à l'épanouissement de ce joueur[4].

Il meurt le à Samovodene d'une crise cardiaque[5],[6]. Ses obsèques ont eu lieu le avec un service commémoratif au Palais de la Culture et du Sport à Veliko Tarnovo en présence d'une centaine de personnes et de nombreuses personnalités publiques bulgares, notamment Hristo Stoitchkov, Krasimir Balakov, Yordan Letchkov et bien d'autres joueurs de la génération dorée du football bulgare de 1994. Il a ensuite été inhumé dans la même ville dans la plus stricte intimité familiale.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe de Bulgarie[modifier | modifier le code]

  • 76 sélections et 6 buts entre 1988 et 1998

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Famous Bulgarians Profiles : Trifon Ivanov », sur www.investbulgaria.com (consulté le )
  2. (en) Ambrosius Kutschera, « 1988 Matches », sur www.rsssf.com, RSSSF, (consulté le )
  3. (en) « Trifon Ivanov », sur expertfootball.com (consulté le )
  4. http://www.footmercato.net/autre-championnat/des-nouvelles-de-trifon-ivanov_49485 Des nouvelles de... Trifon Ivanov - Foot Mercato
  5. « BUL - Trifon Ivanov est décédé », sur lequipe.fr, (consulté le )
  6. (bg) « Почина Трифон Иванов! », sur gong.bg,‎ (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]