Emil Kostadinov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emil Kostadinov
Image illustrative de l’article Emil Kostadinov
Biographie
Nom Emil Lyubchov Kostadinov
Nationalité Bulgare
Naissance (54 ans)
Sofia (Bulgarie)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1983-2000
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1984-1990 CSKA Sofia119 (36)
1990-1994 FC Porto114 (43)
1994-1995 Deportivo La Corogne009 0(2)
1995-1996 Bayern Munich027 0(7)
1996-1997 Fenerbahçe025 0(8)
1997-1998 CSKA Sofia015 0(7)
1998-1999 Tigres UANL009 0(3)
1999-2000 Mayence 05004 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1988-1998 Bulgarie070 (26)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Emil Lyubchov Kostadinov (bulgare : Емил Костадинов) est un ancien footballeur bulgare né le à Sofia. Il reste célèbre pour avoir éliminé la France de la Coupe du monde 1994 lors du dernier match qualificatif au Parc des Princes le 17 novembre 1993, égalisant de la tête après un but d'Éric Cantona, avant de donner la victoire à la Bulgarie à la dernière minute du match d'un puissant tir sous la barre transversale. La Bulgarie ira jusqu'en demi-finales de la Coupe du monde disputée aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kostadinov commence sa carrière au CSKA Sofia. Au sein de ce club, il forme un trio redoutable avec Hristo Stoitchkov et Liouboslav Penev vers la fin des années 1980, aidant l'équipe à gagner 3 fois le championnat bulgare, 3 fois la Coupe de Bulgarie et atteignant la demi-finale de la Coupe des coupes.

Le au Parc des Princes, l'équipe de France rencontre la Bulgarie lors du dernier match qualificatif pour la Coupe du monde 1994 aux États-Unis.

À la 89e minute, le score est de 1-1 après un but de Cantona, auquel répond quelques minutes plus tard Kostadinov.

David Ginola lance une grande transversale pour personne, si ce n'est un défenseur bulgare. Ce dernier transmet rapidement à Penev. Après un rapide contrôle il lance Kostadinov sur le côté droit. Ce dernier contrôle magnifiquement en pleine course, éliminant son défenseur. Il pénètre alors dans les 16 mètres de l'équipe de France, échappe au tacle de Laurent Blanc et décoche un tir qui vient se loger sous la barre de Bernard Lama, donnant la victoire aux Bulgares.

Le but de dernière minute de Kostadinov élimine la France (qui rate sa deuxième Coupe du monde consécutive) et les Bulgares s'envolent alors vers le mondial américain où ils finiront à la quatrième place, (défaite 4-0 contre la Suède), ayant battu notamment l'Argentine en poule (2-0) et l'Allemagne tenante du titre en quart (2-1).

Il forme un redoutable trio d'attaquants avec Hristo Stoitchkov et Luboslav Penev durant les années 1990 à la pointe de l'équipe de Bulgarie.

Il est aujourd'hui directeur sportif du CSKA Sofia[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]