Treizour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Treizour
Image dans Infobox.
Chaloupe Telenn-Mor devant l’île Tristan à Douarnenez
Informations générales
Type
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
30 avenue de la gare 29100 Douarnenez
Coordonnées

Treizour est une association basée à Douarnenez (Finistère). Née en 1979, elle exerce ses activités dans le domaine de la conservation du patrimoine maritime. Elle est notamment à l'origine du Port-musée de Douarnenez et du Défi jeunes marins.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

En 1979, les créateurs de l'association ont choisi de la baptiser Treizour, un nom breton qui signifie passeur. Le treizour avait autrefois un rôle important : c'est lui qui, à bord de son canot, à la godille, faisait la navette entre le quai et les bateaux au mouillage dans le port et permettait ainsi aux marins de se rendre à leurs bords. C'était aussi celui qui, à marée haute, faisait passer le Port-Rhu de Douarnenez à Treboul d'une rive à l'autre.

Symboliquement, les adhérents de l'association sont des « passeurs ». Des passeurs de mémoire, de traditions et de savoir-faire liés au patrimoine maritime de Douarnenez et d'ailleurs. L'association est à l'origine de la création du Port-musée de Douarnenez initialement Musée du bateau[1]. Créé en 1985, l'association dès l'année suivante cède le musée à la ville de Douarnenez, ainsi que sa collection comprenant une centaine de bateaux de tous genres. Après toutes ces années l'association, aux travers de ses activités, a su garder intacte son envie de partager ses connaissances du monde marin.

Activités[modifier | modifier le code]

L'association compte trois activités indépendantes.

Yole de Bantry

Tout commence en 1988 lors des fêtes de Douarnenez durant lesquelles les Américains offrent Amitié, une yole de Bantry à la « jeunesse de France ». Ce don est fait dans le cadre de l’Atlantic Challenge, une opération franco-américaine créée par Lance Lee et Bernard Cadoret, directeur du Chasse-marée également membre de Treizour. Il s'agit de créer entre jeunes de divers pays un challenge maritime régulier sur un bateau, réplique d'un canot major d'une frégate du XVIIIe siècle. Le projet a des visées de promotion et de préservation du patrimoine maritime.

Après la fête, un équipage douarneniste prend en main le bateau et inscrit son fonctionnement dans l'association. À compter de 1988 Amitié et son équipage sont de toutes les fêtes maritimes et compétitions nationales et internationales[2].

En la yole Amitié a été offerte au Port-musée de Douarnenez.

L'association Treizour a lancé en 1998 une deuxième yole de Bantry : Volonté.

L'équipage de la yole Volonté a gagné les rencontres internationales 2011 à Dunkerque[6]. Il a participé à l'Atlantic challengeen 2004, 2006 et 2012, au Défis Jeunes Marins en 2008 et 2011, et au Défi Breton en 2014.

Chaloupe sardinière Telenn-Mor

Le Telenn-Mor est une réplique de chaloupe sardinière de Douarnenez construite en 1983[7]. Elle appartient à l'association Treizour depuis 1983 et navigue avec le Centre nautique municipal de Douarnenez-Tréboul[8].

Il a le label BIP (Bateau d'intérêt patrimonial) par la Fondation du patrimoine maritime et fluvial. Grâce à ce bateau, des centaines de jeunes découvre chaque année la voile classique en toute sécurité, c'est un outil pédagogique unique.

Radio maritime

L'association comprend grâce à Michel Balannec[9], adjoint au patrimoine de la ville de Douarnenez et ancien président de l'association, une importante collection de radio maritime. Elle contient l'ensemble des moyens radioélectriques civils utilisés en mer pour communiquer, de navire à navire ou avec des stations côtières, pour la sécurité, la gestion des flottes ou les communications personnelles.

Canot de pêche traditionnel

L'association Treizour a commencé en janvier 2020 la construction d'un canot de pêche traditionnel du début du XXe siècle, long de 6,99 mètres, qui sera probablement mis à l'eau au printemps 2022[10].

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide de la manœuvre des petites bateaux traditionnels, Le Chasse-Marée/ArMen, Douarnenez, 2001 (ISBN 2914208057)
  • Michel Philippe, Petit manuel du yoleur, Le Chasse-Marée/ArMen, Douarnenez, 1999
  • Magazine des bateaux traditionnels, Le Chasse-Marée/ArMen, Douarnenez
  • Fonds photographique Christian Signor consulter en ligne

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]