Tragédie de Saint-Pierre-de-Clairac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La tragédie de Saint-Pierre-de-Clairac est un crime de guerre survenu le à Saint-Pierre-de-Clairac, dans le département français du Lot-et-Garonne. Onze personnes sont fusillées (laissant 11 orphelins) et deux ensembles d'habitation de la commune sont incendiés[1] par le régiment Der Führer de la 2e division SS Das Reich des Waffen-SS, sous le commandement du Sturmbannführer Adolf Diekmann[2], et sous la conduite de la Gestapo d'Agen.

Les faits interviennent peu après le crime de guerre de Laclotte survenu le même jour dans la commune de Castelculier.

Cérémonie[modifier | modifier le code]

Depuis ce drame, une cérémonie du souvenir a lieu tous les 7 juin sur les lieux de la tragédie[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]