Tournoi national des sociétés du Japon (rugby à XV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tournoi national des sociétés
Généralités
Sport rugby à XV
Création 1948
Disparition 2003
Organisateur(s) Fédération japonaise de rugby à XV
Éditions 55
Périodicité annuelle
Palmarès
Plus titré(s) Yawata Steel (12)

Le Tournoi national des sociétés ou 全国社会人ラグビーフットボール大会 fut une compétition annuelle de rugby à XV organisée par la Fédération japonaise de rugby mettant aux prises les meilleures équipes de sociétés commerciales et faisant office de championnat national entre 1948 et 2003.

Histoire[modifier | modifier le code]

La compétition a été créée en 1948. Son incapacité à faire progresser l'équipe nationale, régulièrement écrasée dans les coupes du monde de rugby incite la fédération japonaise à interrompre ce tournoi pour lancer une compétition véritablement professionnelle, la Top League en 2003-04. Les 12 meilleures équipes corporatives y sont intégrées après avoir changé de nom.

Finales[modifier | modifier le code]

Édition Années Vainqueur Score Finaliste Notes
1 1948 Haisumi Corporation (1) 57–3 Kintetsu 3 équipes participantes (les finalistes et Katakura Chikkarin)
2 1949 Mitsui Chemicals (1) 39–0 Sumitomo 7 participants
3 1950 Yawata Steel (1) 32–0 Toyota Motor Corporation
4 1951 Yawata Steel (2) 11–3 Kintetsu 8 participants
5 1952 Yawata Steel (3) 15–6 Kawasaki Heavy Industries, Ltd 7 participants
6 1953 Kyushu Electric Power Co. (1) et Kintetsu (1) 3–3 - Ex-aequo, les deux finalistes sont sacrés.
7 1954 Yawata Steel (4) 19–0 Daiei Inc.
8 1955 Yawata Steel (5) 24–5 Kintetsu
9 1956 Kintetsu (2) 11–0 Kyushu Electric Power Co., Inc. 16 équipes engagées
10 1957 Kintetsu (3) 12–3 Mairie de Kyoto
11 1958 Yawata Steel (6) 9–0 Kintetsu
12 1959 Yawata Steel (7) 13–8 Kintetsu
13 1960 Yawata Steel (8) 3–0 Kintetsu
14 1961 Kintetsu (4) 6–5 Yawata Steel
15 1962 Yawata Steel (9) 19–3 Tanifuji Machinery Industry Co., Ltd
16 1963 Yawata Steel (10) 16–3 Kintetsu
17 1964 Yawata Steel (11) 25–3 Toyota Motor Corporation
18 1965 Yawata Steel (12) 8–3 Kintetsu
19 1966 Kintetsu (5) 15–3 Toyota Motor Corporation
20 1967 Kintetsu (6) 6–5 Toyota Motor Corporation
21 1968 Toyota Motor Corporation (1) 19–13 Yawata Steel
22 1969 Kintetsu (7) 17–8 Toyota Motor Corporation
23 1970 Nippon Steel Kamaishi (1) et Ricoh (1) 6–6 - Ex-aequo, les deux finalistes sont sacrés.
24 1971 Mitsubishi Motors Kyoto (1) 22–11 Ricoh
25 1972 Ricoh (2) 29–3 Mitsubishi Motors Kyoto
26 1973 Ricoh (3) 4–3 Kintetsu
27 1974 Kintetsu (8) 10–7 Ricoh
28 1975 Mitsubishi Motors Kyoto (2) 17–10 Sanyo
29 1976 Nippon Steel Kamaishi (2) 27–3 Toyota Motor Corporation
30 1977 Toyota Motor Corporation (2) 19–15 Sanyo
31 1978 Nippon Steel Kamaishi (3) 15–3 Mitsubishi Motors Kyoto
32 1979 Nippon Steel Kamaishi (4) 27–13 Sanyo
33 1980 Nippon Steel Kamaishi (5) 31–15 Sanyo
34 1981 Nippon Steel Kamaishi (6) 19–0 Toyota Motor Corporation
35 1982 Nippon Steel Kamaishi (7) 16–0 Toyota Motor Corporation
36 1983 Nippon Steel Kamaishi (8) 31–0 Toshiba Fushu
37 1984 Nippon Steel Kamaishi (9) 22–0 Kobe Steel
38 1985 Toyota Motor Corporation (3) 12–3 Kobe Steel
39 1986 Toyota Motor Corporation (4) 19–6 Nippon Steel Kamaishi
40 1987 Toshiba Fushu (1) 13–6 Toyota Motor Corporation
41 1988 Kobe Steel (1) 23–9 Toshiba Fushu
42 1989 Kobe Steel (2) 28–15 Suntory Sungoliath
43 1990 Kobe Steel (3) 18–16 Sanyo
44 1991 Kobe Steel (4) 24–15 Sanyo
45 1992 Kobe Steel (5) 20–19 Toshiba Fushu
46 1993 Kobe Steel (6) 18–3 Sanyo
47 1994 Kobe Steel (7) 37–14 Toshiba Fushu
48 1995 Suntory (1) et Sanyo (1) 27–27 - Ex-aequo, les deux finalistes sont sacrés.
49 1996 Toshiba Fushu (2) 36–21 Sanyo
50 1997 Toshiba Fushu (3) 14–6 Suntory Sungoliath
51 1998 Toyota Motor Corporation (5) 28–27 Suntory Sungoliath
52 1999 Kobe Steel (8) 35–26 World Fighting Bull
53 2000 Kobe Steel (9) 29–26 Toyota Motor Corporation
54 2001 Suntory (2) 50–31 Kobelco Steelers
55 2002 Suntory (3) 38–25 Toshiba Fushu
  • En 1970, Yawata Steel devient Nippon Steel après la fusion de l'entreprise avec Fuji Steel. Ce club ne doit pas être confondu avec Nippon Steel Kamaishi, qui appartient au même groupe industriel mais qui est un club différent et devint, d'ailleurs, le club phare du groupe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Rang Club Victoires Finales perdues
1er Yawata Steel 12 1
2e Kobe Steel 9 4
3e Nippon Steel Kamaishi 9 1
4e Kintetsu 8 9
5e Toyota Motor Corporation 5 6
6e Toshiba Fushu 3 5
7e Ricoh 3 2
8e Suntory 3 1
9e Mitsubishi Red Evolutions 2 2
10e Sanyo 1 8
11e Haisumi 1 -
- Kyuden Voltex 1
Mitsui Cheminals 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]