Tour de Marsens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour de Marsens
Puidoux Tour de Marsens.JPG
Vue de la tour en contre-bas
Présentation
Type
Maison forte
Style
Moyen-age et Renaissance
Propriétaire initial
Propriétaire actuel
Fondation de famille Henri et Bernard Naef
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Canton
District
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg

La tour de Marsens est une maison forte située sur le territoire de la commune vaudoise de Puidoux, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La tour de Marsens, bâtie peut-être déjà au XIIe siècle, est mentionnée pour la première fois dans les sources d'archives en 1272. L'identité de son constructeur est inconnue[1],[2]. Le nom de Marsens renvoie sans doute à l'abbaye d'Humilimont près de Marsens, qui possédait des propriétés étendues, y compris dans la région du Dézaley[3].

Cette fortification a appartient un temps à l'évêque de Lausanne, puis à la famille Francoz en 1287, et passe en 1356 à Jean de Montsalvens, comte de Gruyère. La tour reste en possession de la maison de Gruyère jusqu'à ce que Jean II de Gruyère la cède en 1527 à Jean de Plait, bourgeois de Fribourg[4]. Plus tard, la tour appartient à la famille Clavel, qui vend au XVIIIe siècle le domaine utile, tout conservant la seigneurie qui en dépend[1].

À la fin du XVe siècle, la tour est transformée en habitation (fenêtres à croisées de pierre), fonction qu'elle conserve jusqu'au XIXe siècle, période où elle tombe en décrépitude. En 1867, François Naef, pasteur et historien de Lutry, rachète le domaine et fait rénover la tour avec la collaboration de son neveu, l'archéologue cantonal Albert Naef. La famille, toujours propriétaire, crée en 1969 une fondation pour préserver le monument[5], aujourd'hui classé comme bien culturel d'importance régionale[6] .

Domaine viticole[modifier | modifier le code]

L'édifice est entouré par des vignes en terrasse sur l'aire d'appellation de Lavaux. Les vins sont produits par différents cépages parmi lesquels du chasselas, du Pinot noir, du Gamaret et du Diolinoir. Le domaine viticole de la famille de la fondation est actuellement propriété de Alain Roux (petit-fils de Henri Naef).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Margot, « Marsens (VD) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. Naef et Wettstein 1973, p. 58
  3. « La Tour de Marsens », sur swisscastle.ch (consulté le 2 juillet 2015)
  4. Naef et Wettstein 1973
  5. « Puidoux, Marsens : Une tour entre pierres et ciel », sur patrimoine.vd.ch (consulté le 2 juillet 2015)
  6. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • Henri Naef et Laurette Wettstein, « La tour de Marsens », Revue historique vaudoise,‎ , p. 57-87 (lire en ligne)Document utilisé pour la rédaction de l’article

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel: http://tourdemarsens.ch/