Tom Van Grieken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tom Van Grieken
Illustration.
Tom Van Grieken en 2019.
Fonctions
Député fédéral à la Chambre des représentants
En fonction depuis le
(1 an, 8 mois et 5 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription Province d'Anvers
Législature 55e
Président du Vlaams Belang
En fonction depuis le
(6 ans, 4 mois et 6 jours)
Prédécesseur Gerolf Annemans
Député au Parlement flamand

(4 ans, 11 mois et 5 jours)
Élection 25 mai 2014
Circonscription Province d'Anvers
Législature 9e
Biographie
Nom de naissance Tom Jozef Irène Van Grieken
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Anvers (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Vlaams Belang

Tom Van Grieken, né le à Anvers est un homme politique belge. Il est président du parti nationaliste Vlaams Belang depuis 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tom Van Grieken est né à Anvers d'un père gendarme et d'une mère buraliste[1]. Il est titulaire d'un diplôme en management de la communication de la Haute école Plantijn (nl) d'Anvers, et a travaillé dans la publicité[2].

Membre du Vlaams Blok, puis Vlaams Belang, depuis 2003, il est actif dans les organisations étudiantes flamingantes, le Nationalistisch JongStudentenVerbond (nl) et le Nationalistische Studentenvereniging (nl) pour lequel il est président jusqu'au [3]. Il est élu président dans l'organisation de jeunesse du Vlaams Belang (VBJ) le , et se fait remarquer pour ses provocations. Il apporte notamment des saucisses au porc à un barbecue halal organisé dans une école secondaire à Schoten en [2],[1].

Il se présente à la tête du Vlaams Belang en , soutenu par 86 % du bureau du parti et est élu, seul candidat, le , par 93 % des voix[3], âgé seulement de 28 ans, un record de jeunesse pour un président de parti belge[2],[4].

Alors que tous les sondages entre les élections de 2019 et donnent le Vlaams Belang premier parti de Flandre, les médias mettent en avant pour expliquer cette popularité la stratégie du parti d'utiliser les réseaux sociaux pour contourner les médias traditionnels, Tom Van Grieken serait ainsi l'homme politique belge le plus populaire sur Facebook ( plus de 500 000 « j'aime ») loin devant tous les autres responsables politiques de Belgique[5].

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

  • Conseiller communal de Mortsel de 2007 à 2019.
  • Conseiller communal de Schoten depuis 2019.
  • Député flamand du au .
  • Député fédéral depuis le .

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Parlement flamand[modifier | modifier le code]

Année Circonscription Voix Élu
2014[6] Anvers 5 184 Oui

Chambre des représentants[modifier | modifier le code]

Année Circonscription Voix Élu
2019[7] Anvers 122 232 Oui

Élections communales[modifier | modifier le code]

Année Commune Voix Élu
2006[8] Mortsel 212 Oui
2012[9] Mortsel 209 Oui
2018[10] Schoten 3 267 Oui

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alex Tabankia, « Qui est Tom Van Grieken, l'ambitieux président du Vlaams Belang ? », sur rtbf.be, (consulté le 3 juin 2019).
  2. a b et c Jean-Paul Bombaerts, « Tom Van Grieken, celui qui a rendu le Vlaams Belang plus fréquentable », sur lecho.be, (consulté le 28 mai 2019).
  3. a et b (nl) Belga, « BIO. Wie is Tom Van Grieken? », sur nieuwsblad.be, (consulté le 28 mai 2019).
  4. « Tom Van Grieken désigné nouveau président du Vlaams Belang », sur Le Soir, (consulté le 28 mai 2019).
  5. Aubry Touriel, Le Vlaams Belang reste en tête des sondages en Flandre : comment expliquer sa popularité ?, rtbf.be, 12 octobre 2020
  6. « Elections 2014 - Parlement flamand - Votes Nominatifs Circonscription d'Anvers - », sur elections2014.belgium.be (consulté le 23 août 2020)
  7. « Votes nominatifs[2] | Elections 2019 », sur elections2019.belgium.be (consulté le 23 août 2020)
  8. « Verkiezingen van 8 oktober 2006 - Resultaten », sur www.vlaanderenkiest.be (consulté le 23 août 2020)
  9. « Startpagina | Lokale verkiezingen 2012 », sur vlaanderenkiest.be (consulté le 23 août 2020)
  10. « Lokale verkiezingen 2018 », sur www.vlaanderenkiest.be (consulté le 23 août 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]